Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264074225
Code sériel : 5436
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Vinegar girl

CYRIELLE AYAKATSIKAS (Traducteur)
Date de parution : 18/04/2019
Variation féminine et féministe sur une pièce célèbre de Shakespeare, l’une de ses premières comédies, La mégère apprivoisée
Le docteur Battista vit seul avec ses deux filles depuis le décès de leur mère. Savant fou aussi sympathique que farfelu, il laisse volontiers son aînée, Kate, s’occuper de tout à la maison – et notamment de sa petite sœur, Bunny. Tout ce qu’il demande, c’est un sandwich pour son... Le docteur Battista vit seul avec ses deux filles depuis le décès de leur mère. Savant fou aussi sympathique que farfelu, il laisse volontiers son aînée, Kate, s’occuper de tout à la maison – et notamment de sa petite sœur, Bunny. Tout ce qu’il demande, c’est un sandwich pour son déjeuner et le moins d’intendance possible. Tout fonctionne parfaitement jusqu’au jour où Louis Battista découvre que le visa de Piotr, son jeune et brillant assistant, arrive très prochainement à expiration définitive… Pour ne pas remettre en cause son précieux rythme de travail, il imagine alors joindre l’utile à l’agréable : convaincre Kate et Piotr de se marier.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074225
Code sériel : 5436
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 240
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Histoiresdenlire Posté le 28 Avril 2020
    Je suis plongée dans “Étés anglais”, LE livre qu’on voit partout sur Instagram … Mais j’ai eu un peu de mal à entrer dedans, et j’ai pioché “Vinegar Girl” tout au fond de ma Pal parce que j’avais besoin d’un intermède … Bonne pioche ! J’ai englouti les 200 pages du roman en deux petits jours, avec délectation 😉 Présenté comme une relecture de “La mégère apprivoisée” de Shakespeare, dont Anne Tyler a transposé l’histoire de nos jours à Baltimore, le roman est un régal , piquant, drôle, enlevé et bien écrit. Kate Battista, 29 ans, vit toujours chez son père, veuf, éminent scientifique, sur le point de clôturer ses travaux, toujours fourré dans son laboratoire. Kate travaille sans conviction en tant qu’assistante dans une école maternelle, mais sa franchise et sa liberté de ton n’y sont pas bien vus. Flanquée d’une soeur de 15 ans en pleine rébellion (végétarienne), Kate fait office de vieille fille qui tient la maisonnée. Jusqu’au jour où son père lui propose un mariage blanc avec Pyotr, son fabuleux assistant, dont le Visa expire bientôt et totalement indispensable à la suite de ses recherches. D’abord plus que réticente, Kate va examiner la proposition, qui pourrait lui permettre... Je suis plongée dans “Étés anglais”, LE livre qu’on voit partout sur Instagram … Mais j’ai eu un peu de mal à entrer dedans, et j’ai pioché “Vinegar Girl” tout au fond de ma Pal parce que j’avais besoin d’un intermède … Bonne pioche ! J’ai englouti les 200 pages du roman en deux petits jours, avec délectation 😉 Présenté comme une relecture de “La mégère apprivoisée” de Shakespeare, dont Anne Tyler a transposé l’histoire de nos jours à Baltimore, le roman est un régal , piquant, drôle, enlevé et bien écrit. Kate Battista, 29 ans, vit toujours chez son père, veuf, éminent scientifique, sur le point de clôturer ses travaux, toujours fourré dans son laboratoire. Kate travaille sans conviction en tant qu’assistante dans une école maternelle, mais sa franchise et sa liberté de ton n’y sont pas bien vus. Flanquée d’une soeur de 15 ans en pleine rébellion (végétarienne), Kate fait office de vieille fille qui tient la maisonnée. Jusqu’au jour où son père lui propose un mariage blanc avec Pyotr, son fabuleux assistant, dont le Visa expire bientôt et totalement indispensable à la suite de ses recherches. D’abord plus que réticente, Kate va examiner la proposition, qui pourrait lui permettre de prendre – enfin – son envol, et de s’affranchir de sa famille étouffante. Ce n’était pas étonnant au fond, se disait Kate. Ils étaient heureux de se débarrasser d’elle. Elle leur avait donné tellement de fil à retordre – une enfant peu commode, une adolescente morose, une étudiante ratée. Qu’allaient-ils bien pouvoir faire d’elle ? Mais ils avaient désormais la solution : la marier. Ils n’auraient plus du tout à se soucier de son avenir. Kate est une héroïne attachante, avec ses sautes d’humeur, sa franchise, son manque de tact, ses réparties cinglantes. Quant à Pyotr, avec ses fautes de grammaire et son vocabulaire approximatif, il se révèle terriblement touchant. Voilà un petit roman qui ferait un excellent film, dans le genre de la comédie domestique grinçante ! “Vinegar Girl” est un roman bourré d’humour, de scènes familiales cocasses, à l’écriture efficace et un brin “britsh“, même si l’auteure est américaine. Un excellent moment de lecture -pile ce qu’il me fallait pour me remettre en selle, après mon passage à vide (merci pour tous vos commentaires d’ailleurs, sur mon billet précédent !). “Vinegar Girl”, Anne Tyler, Phébus, 2018, 222 p.
    Lire la suite
    En lire moins
  • mel_coccinelle Posté le 13 Avril 2020
    Vinegar Girl est une brillante réécriture de la Mégère apprivoisée de Shakespeare, l'une des premières pièces du maître peut-être écrite à la fin du XVIe siècle, et publiée en 1623. Une fois que l'on a dit ça (parce que c'est évident tant les indices semés par l'autrice Anne Tyler sont nombreux au fil du récit, mais aussi parce que c'est écrit en quatrième de couverture), concentrons-nous sur le texte en lui-même. Car loin d'être une simple interprétation, c'est aussi une fascinante et subtile critique de la société américaine contemporaine, loin des stéréotypes véhiculés par le cinéma ou les séries. Kate, jeune femme indépendante au caractère bien trempé, un brin taiseuse et introvertie, se voit proposer par son farfelu de père scientifique d'épouser son assistant de recherche dont le visa arrive à expiration. Acceptera-t-elle ce mariage blanc ? C'est drôle, fin, les situations burlesques, les moments du quotidien passés au vitriole. Je vous le recommande ; vous allez rire et réfléchir. Ça fait du bien !
  • dom_bizet Posté le 9 Décembre 2019
    La famille c'est bien mentir c'est pas bien ouf la morale américaine bien pensante est respectée dans ce gentil roman pas cul cul mais pas révolutionnaire non plus. Le rêve américain se porte bien aussi (on peut arriver dans des conditions difficiles et...) Saupoudré de dialogues sympas et quelques rebondissements, qui en font un petit roman agréable à lire.
  • syl2034 Posté le 20 Octobre 2019
    Vinegar girl c'est l'histoire de kate, jeune femme maladroite avec les codes sociaux, fille d'un scientifique franchement égoïste, qui va devoir épouser une jeune homme pour qu'il ne soit aps renvoyé dans son pays, puisqu'il est très utile à son père pour ses recherches scientifique. Voilà la base de l'histoire, qui est une libre adaptation de la mégère apprivoisée. Première chose que j'ai faite : allez lire le résumé de cette pièce, donc je connaissais le titre mais pas l'histoire. Ensuite j'ai attaqué mon livre. J'ai aimé le style très vif, très enlevé, rapide, tout s'enchaîne, on ne s'ennuie pas. Le personnage de Kate est très attachant, j'ai eu bcp d'affection pour elle. Dans ce que j'ai moins aimé : et bien par moment moi j'ai eu l'impression de rater qqch, de pas comprendre ce que l'auteur voulait montrer, ou alors l'impression qu'il me manquait quelques pages pour comprendre certaines réactions. Par exemple certaines réactions de Pyotr... elles me paraissaient pas en adéquation avec ce que j'avais lu du personnage avant. HOp il fait un truc bizarre, et aucune explication.. Bref je sais pas si c'est que moi mais oui parfois je me suis sentie un peu perdue dans ce que l'auteure nous proposait. En revanche, contrairement... Vinegar girl c'est l'histoire de kate, jeune femme maladroite avec les codes sociaux, fille d'un scientifique franchement égoïste, qui va devoir épouser une jeune homme pour qu'il ne soit aps renvoyé dans son pays, puisqu'il est très utile à son père pour ses recherches scientifique. Voilà la base de l'histoire, qui est une libre adaptation de la mégère apprivoisée. Première chose que j'ai faite : allez lire le résumé de cette pièce, donc je connaissais le titre mais pas l'histoire. Ensuite j'ai attaqué mon livre. J'ai aimé le style très vif, très enlevé, rapide, tout s'enchaîne, on ne s'ennuie pas. Le personnage de Kate est très attachant, j'ai eu bcp d'affection pour elle. Dans ce que j'ai moins aimé : et bien par moment moi j'ai eu l'impression de rater qqch, de pas comprendre ce que l'auteur voulait montrer, ou alors l'impression qu'il me manquait quelques pages pour comprendre certaines réactions. Par exemple certaines réactions de Pyotr... elles me paraissaient pas en adéquation avec ce que j'avais lu du personnage avant. HOp il fait un truc bizarre, et aucune explication.. Bref je sais pas si c'est que moi mais oui parfois je me suis sentie un peu perdue dans ce que l'auteure nous proposait. En revanche, contrairement à certaines critiques lues, moi j'ai bcp aimé la fin, je l'ai trouvée parfaite. C'est bien sur en rapport avec l'oeuvre originale, mais l'auteure s'en sort avec bcp plus de modernité grâce à son épilogue. Une bonne lecture, même s'il m'a manqué un petit qqch.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Aa2liiinee Posté le 5 Octobre 2019
    Un roman frais, léger et piquant à souhait! En lisant cette adaptation moderne de la célèbre pièce de William Shakespeare "la mégère apprivoisée" vous aurez l'impression que l'histoire se joue sous vos yeux de lecteur. Dans Vinegar girl vous allez découvrir l'extravagante famille Battista, avec le père passionné de science, son assistant venant de l'est au dialecte hésitant. Et ses deux filles Kate Bunny très différentes l'une de l'autre. Des personnages aux caractères bien trempés, dotés d'une certaine morale. Des dialogues pointus, du comique de répétition (tout le monde appelle ce pauvre Pyotr ... Pyoder avec parfois quelques variantes) tous les ingrédients sont là pour passer un très bon moment de lecture. À travers cette lecture on évoque les relations familiales, cette balance entre écouter ses désirs ou rester sous l'influence patriarcale. J'ai été charmé par ces personnages qui vont et viennent à travers cette comédie romantique!
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…