Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714479235
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 456
Format : 140 x 205 mm

A charge de revanche !

Daphné BERNARD (Traducteur)
Collection : Le Cercle Belfond
Date de parution : 11/06/2020
Après Ma vie (pas si) parfaite et Surprends-moi !, la créatrice de l’inoubliable accro du shopping nous offre une nouvelle comédie tendre, drôle et très actuelle sur une jeune femme déterminée à sauver le petit commerce familial. Une véritable bourrasque d’air frais londonien !
À 27 ans, la douce et discrète Fixie se retrouve à la tête de la Maison Farr, la boutique fondée par ses parents, nichée en bordure de Londres. Mais pas le temps pour la jeune femme de célébrer cette promotion, car la voilà qui doit gérer une lutte fratricide :... À 27 ans, la douce et discrète Fixie se retrouve à la tête de la Maison Farr, la boutique fondée par ses parents, nichée en bordure de Londres. Mais pas le temps pour la jeune femme de célébrer cette promotion, car la voilà qui doit gérer une lutte fratricide : Nicole, sa sœur fashionista, est bien décidée à faire du drugstore de quartier le centre de yoga le plus tendance de la capitale, quand Jack, leur frère so snob, y verrait plutôt une épicerie de luxe.
 
Alors que les ventes chutent, que la faillite approche, Fixie va devoir arbitrer : conserver l’esprit désuet de la Maison Farr ou la transformer en super-fashion-concept-store ? Maintenir la cohésion familiale ou se mettre à dos Nicole et Jack ? Affronter les problèmes ou rester planquée sous la couette ?

Ne manquent plus que le retour d’un ex envahissant et l’apparition d’un bel inconnu pour plonger la timide Fixie dans le plus inextricable des embarras…

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714479235
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 456
Format : 140 x 205 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Eve94 Posté le 13 Septembre 2020
    Vite lu, il sera aussi vite oublié. Je souhaitais lire un roman un peu léger, sans «prise de tête» : je n'ai pas été déçue avec le dernier roman de Sophie Kinsella. Un scénario sans surprise, des personnages calibrés à la hauteur de petites ignominies ou stratèges plus malveillants. Mais on est rassuré, tout finit bien ! Une lecture détente qui peut faire du bien.
  • euphonie Posté le 17 Août 2020
    Le roman est fidèle à l'ensemble de la production de Sophie Kinsella. Je n'ai pas été déçue. Les personnages féminins y sont bien campés, réalistes par beaucoup d'aspects. On a l'impression d'en rencontrer dans la rue, d'en avoir dans ses amis, mais avec une petite pointe de caricature qui les rend romanesques. J'ai beaucoup aimé ce roman que je recommande.
  • MlleLau57000 Posté le 7 Août 2020
    A charge de revanche - Sophie Kinsella Aux éditions Belfond (07/05/2020) Thèmes abordés : Romance - Famille - Humour Résumé : Que faire quand on retrouve du jour au lendemain prise en sandwich entre sa famille, son ex-fiancé, un bel inconnu, le magasin familial et de furieuses envies de tout envoyer balader ? Tendre, drôle et plein d'autodérision, le nouveau Kinsella est une bourrasque d'air frais londonien qui réjouira les fans de la première heure et les amateurs de rom-com, en général ! À Londres, de nos jours. A 27 ans, Fixie travaille dans le magasin familial aux côtés de sa mère. Généralement compétente, efficace, futée, elle a pourtant la fâcheuse manie de perdre tous ses moyens en présence de ses aînés. C'est qu'entre une sœur fashionista évaporée et un frère snob aux rêves de grandeur, pas toujours facile de trouver sa place. Quand leur mère, Joanna, part se reposer quelque temps à l'étranger, c'est à Fixie qu'il revient de faire tourner la boutique. Et lutter contre les plans de Nicole, bien décidée à faire de Chez Farr le centre de yoga le plus couru de Londres, et ceux de Jack, qui souhaiterait devenir une épicerie de luxe, au détriment de la clientèle habituelle. Alors... A charge de revanche - Sophie Kinsella Aux éditions Belfond (07/05/2020) Thèmes abordés : Romance - Famille - Humour Résumé : Que faire quand on retrouve du jour au lendemain prise en sandwich entre sa famille, son ex-fiancé, un bel inconnu, le magasin familial et de furieuses envies de tout envoyer balader ? Tendre, drôle et plein d'autodérision, le nouveau Kinsella est une bourrasque d'air frais londonien qui réjouira les fans de la première heure et les amateurs de rom-com, en général ! À Londres, de nos jours. A 27 ans, Fixie travaille dans le magasin familial aux côtés de sa mère. Généralement compétente, efficace, futée, elle a pourtant la fâcheuse manie de perdre tous ses moyens en présence de ses aînés. C'est qu'entre une sœur fashionista évaporée et un frère snob aux rêves de grandeur, pas toujours facile de trouver sa place. Quand leur mère, Joanna, part se reposer quelque temps à l'étranger, c'est à Fixie qu'il revient de faire tourner la boutique. Et lutter contre les plans de Nicole, bien décidée à faire de Chez Farr le centre de yoga le plus couru de Londres, et ceux de Jack, qui souhaiterait devenir une épicerie de luxe, au détriment de la clientèle habituelle. Alors que les ventes chutent, Fixie va devoir faire des choix : garder la vieillotte boutique familiale d'arts ménagers ou la transformer en un super fashionable concept store ? Maintenir la cohésion familiale ou prendre les rênes, au risque de se mettre à dos la fratrie ? Gérer les problèmes ou rester planquée sous la couette ? Ne manquent plus que le retour d'un ex et l'apparition d'un bel inconnu pour mettre Fixie sens dessus-dessous... Heureuse de retrouver mon auteure préférée avec un nouveau roman. On rencontre ici dans ce livre, Fixie, une jeune femme dont son entourage abuse de sa vulnérabilité et profite de sa gentillesse. Dans sa famille, le dicton est "Priorité à la famille", mais au fil des pages on se rend compte qu'il n'y a qu'elle, qui respecte ce dicton. Fixie vient toujours en aide à son entourage, les encourage, les soutient et dès qu'elle a le dos tourné, ils en profitent pour "descendre" la maison Farr ! Côté romance, on apprend à connaitre Seb au fur et à mesure des pages qui ne cesse d'évoluer. Dès le début, je me suis attachée à son personnage, qui reste intriguant tout le long de l'histoire. Je trouve que c'est le seul où l'on voit le plus de facettes de son caractère. La plume de Sophie Kinsella est toujours agréable à lire, son écriture est fluide et légère ! Idéal pour l'été ! En conclusion, même si on se doute d'un happy end, l'histoire est pétillante et fraîche ! Merci pour cette douceur Sophie Kinsella !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Marie-Nel Posté le 30 Juillet 2020
    Je connais Sophie Kinsella, qui ne connait pas son accro du shopping ! Je dois bien avouer que c’est tout ce que j'ai lu d'elle avec Surprends-moi en 2019. À chaque fois, j’aime beaucoup ses personnages féminins, tellement forts dans leurs imperfections, ils nous ressemblent, ils sont très proches de la réalité et c’est ce qui fait qu'on peut se reconnaître en eux. Ce qui va être le cas avec le personnage féminin de cette nouvelle histoire, Fixie. C’est une jeune femme dynamique, enjouée, un peu naïve et incroyablement gentille. Elle aime tout ordonner, n'a pas sa langue dans la poche. Elle travaille dans le magasin créé par son père, décédé depuis. Cette droguerie a beaucoup de réussite auprès des clients. C’est sa mère qui la gère avec l'aide de Fixie et de ses autres enfants, Jake et Nicole. Quand sa mère décide de prendre du recul et de se rendre chez sa sœur en Espagne. Elle confie alors le magasin à ses enfants, sous l'œil avisé de leur oncle Ned. Fixie va alors garder en tête un concept que son père prônait pour la gestion de son magasin, la priorité familiale. Pour lui, il fallait passer la famille avant tout.... Je connais Sophie Kinsella, qui ne connait pas son accro du shopping ! Je dois bien avouer que c’est tout ce que j'ai lu d'elle avec Surprends-moi en 2019. À chaque fois, j’aime beaucoup ses personnages féminins, tellement forts dans leurs imperfections, ils nous ressemblent, ils sont très proches de la réalité et c’est ce qui fait qu'on peut se reconnaître en eux. Ce qui va être le cas avec le personnage féminin de cette nouvelle histoire, Fixie. C’est une jeune femme dynamique, enjouée, un peu naïve et incroyablement gentille. Elle aime tout ordonner, n'a pas sa langue dans la poche. Elle travaille dans le magasin créé par son père, décédé depuis. Cette droguerie a beaucoup de réussite auprès des clients. C’est sa mère qui la gère avec l'aide de Fixie et de ses autres enfants, Jake et Nicole. Quand sa mère décide de prendre du recul et de se rendre chez sa sœur en Espagne. Elle confie alors le magasin à ses enfants, sous l'œil avisé de leur oncle Ned. Fixie va alors garder en tête un concept que son père prônait pour la gestion de son magasin, la priorité familiale. Pour lui, il fallait passer la famille avant tout. Et Fixie continue de faire de même, même si son frère ou sa sœur font n’importe quoi, elle va toujours les excuser sous prétexte de faire passer la famille avant tout le reste. Cependant, il va arriver un moment où les personnalités de chacun vont faire des étincelles. Fixie n'accepte pas que son frère transforme le magasin proche des clients en une épicerie de luxe. Elle n'accepte pas plus que sa sœur, elle, veuille le changer en un lieu de mode prisé par les réseaux sociaux. Ils ont certainement de bonnes idées mais sont beaucoup trop exclusifs. Un mélange savamment dosé de chaque idée serait plus efficace. Ajouté à cette gestion familiale, Fixie voit revenir un ex, Ryan, dont elle était très attirée pendant ces jeunes années. Celui-là, je l'ai détesté dès le départ. Il profite de tout et de tout le monde, c’est un beau parleur qui fait de beaux discours et endort son auditoire avec sa prétendue expérience comme producteur à Hollywood. On va vite se rendre compte qu'en fait, il ne fait que profiter des autres, c’est un véritable parasite, il laisse tomber facilement les gens une fois qu'ils ne lui servent plus. Et malheureusement, Fixie va retomber dans le panneau et va faire les frais d'une nouvelle relation avec lui. Mais c’est sans compter sur la vie qui met parfois sur notre chemin des personnes qui vont prendre de l'importance. Ce sera le cas pour Fixie qui va rencontrer fortuitement Seb. Elle a sauvé l'ordinateur du jeune homme d'un dégât des eaux dans un café. Seb se sent redevable vis-à-vis de Fixie et lui fait une sorte de reconnaissance de dette sur une serviette en papier. C’est un homme qui travaille dans la finance mais qui est très humain, on sent qu'il a des blessures du passé difficiles à cicatriser. Une relation amicale va s'engager entre lui et Fixie, même s’ils ressentent une attirance l'un pour l'autre. Seb va être d'un grand soutien pour Fixie, il va l’aider à s'affirmer et à dire ce qu’elle pense. Il faut dire aussi que Fixie l'aidera et le sauvera de situations difficiles plus d'une fois. La reconnaissance de dettes s'alourdit. Mais les blessures du passé de Seb vont mettre des bâtons dans les roues dans sa relation avec Fixie. J’ai parfois eu du mal à le suivre dans son comportement. Je me suis attachée très vite à tous ces personnages, et surtout à Fixie. Je me suis reconnue beaucoup en elle, notamment son extrême gentillesse et sa tendance à se faire bouffer par les autres. Les personnages sont vraiment entiers, dans ce qu'ils ont de bon ou de moins bon. On aime, on déteste, on est énervé par les comportements de certain, bref, on vit pleinement cette histoire et on suit les personnages avec attention. J'ai aimé voir l’évolution de Fixie, qui prend sur elle au fur et à mesure, qui ose dire ce qu’elle pense sans le regretter. Elle va arriver petit à petit à imposer ses idées, gentiment, sans énervement. C’est un personnage très intéressant à suivre. Il faut dire aussi que le choix narratif de l’auteure fait que l'on s'attache très vite à son personnage principal puisqu'elle utilise la première personne du singulier pour faire parler Fixie. Je suis toujours très sensible à ce « je » qui me permet de me mettre à la place de l’héroïne, de rentrer dans sa tête, de ressentir intimement la moindre de ses émotions, d’être au plus près d'elle. Je me suis sentie tellement proche d'elle que j'avais tendance à lui parler, à lui dire de ne pas prendre cette décision ou de tourner sa langue dans sa bouche avant de parler. Elle peut être tellement gaffeuse par moment… je me suis beaucoup attachée à elle, comme une petite sœur que j'avais envie de protéger ou de réconforter. Sophie Kinsella a très bien travaillé chacun de ses personnages. Ceux qui m'énervaient au début ou que je trouvais qu'ils abusaient ont changé au fur et à mesure, on arrive à comprendre les raisons qui font ce qu’ils sont et surtout on les voit se transformer. Bon, bien sûr, je ne parle pas du cas Ryan qui restera tel qu’il est tout le long. L’évolution de Fixie est belle à voir. Elle arrive à gérer ses tocs, à s’affirmer tout en douceur. Ce que j'ai fortement apprécié ici, c’est que la romance ne prenne pas toute la place et prime sur le reste. Ce que je retiendrai de principal ici, c’est la famille, les valeurs qu'elle transporte et tout le bien qu’elle peut amener dans la vie de chacun de ses membres. L'auteure véhicule de très beaux messages au travers de ses personnages de papier. Elle parle d'amour inconditionnel pour les autres, mais aussi de celui qu'on doit se porter à soi-même pour pouvoir mieux aimer les autres. Des valeurs qui me sont chères. Bien sûr, je n'ai rien à dire sur le style de Sophie Kinsella, toujours aussi fluide, aussi précis dans les descriptions sans pour autant alourdir le texte. Tout se passe à Londres, l’ambiance british est bien retranscrite. Les chapitres ne sont pas trop longs, les péripéties que vit Fixie se suivent et s’enchaînent pour mon plus grand plaisir. Beaucoup d’émotions m’ont traversée, j'ai souvent ri avec les maladresses de Fixie, j’ai souri mais aussi été émue plus d'une fois devant les situations. J'ai lu ce roman au rythme du bookclub, c’est-à-dire coupé en trois parties. Chacune d'entre elles s’est laissée lire très vite et facilement, en un après-midi. La lecture est rendue addictive par ce que vit l’héroïne, j'avais tellement envie de savoir comment allait évoluer la situation ou si elle allait s'arranger que je me dépêchais de tourner les pages. Le fait de ne pas l'avoir lu d'une traite mais fractionné en trois fois, m'a permis de déguster encore plus cette lecture. Je pense que vous l’aurez compris, j'ai beaucoup aimé ce roman et je suis très contente d’avoir relu Sophie Kinsella. Je pense que je vais me procurer ses autres romans afin de combler mes lacunes. Ce livre n'est pas une pure romance, je le classerais plutôt en feel-good, avec de beaux messages sur la vie. J'ai passé un très bon moment en la compagnie de Fixie et sa famille. La fin est belle et ne dénote pas par rapport au reste, elle clôt bien le roman. Je dirais même que j'aimerais bien avoir une suite pour retrouver Fixie et en même temps, j'ai peur que cela crée des répétitions et des redondances. Surtout que l'auteure a plein d'autres romans avec d'autres personnages aussi drôles que Fixie… en tout cas, c’est une auteure à suivre toujours et encore.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeMondeDeMarie Posté le 29 Juillet 2020
    Un nouveau roman de l’auteure qui m’a fait passer un excellent moment. Un beau panel de personnages avec chacun leur petite originalité (bonne ou mauvaise). Mais surtout comme point central, Fixie, une jeune femme qui ne peut s’empêcher d’intervenir lorsqu’elle voit que qqch cloche. C’est plus fort qu’elle, elle veut toujours bien faire mais parfois, c’est trop et elle doit subir le revers de la médaille. Dans cette aventure, elle va devoir apprendre à faire entendre sa voix, à ne pas se laisser manipuler pour sauver l’entreprise familiale mais aussi son coeur. Et oui... c’est aussi une histoire d’amour. Ce livre c’est des personnages hauts en couleurs, une ambiance, de l’humour, des sentiments familiaux forts et de l’amour. C’est la manière dont Fixie va s’accomplir et aider son entourage. Ce sont des pages qui défilent et des touches d’humour irrésistibles. Et puis ce sont aussi de vrais problèmes qui vont donner lieu à de belles péripéties. J’ai beaucoup aimé l’enchaînement des évènements et les rebondissements dont certains sont inattendus. Une lecture pendant laquelle on ne s’ennuie pas un seul instant. J’ai ris mais j’ai également été émue. Une lecture estivale comme je les aime.
Toute l'actualité de votre auteure Sophie Kinsella
Des comédies irrésistibles et pétillantes par l'auteure de la série phare « L'accro du shopping »