Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714450081
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm
Nouveauté

Apeirogon

Clément BAUDE (Traducteur)
Date de parution : 20/08/2020
Rentrée littéraire 2020
Apeirogon, n.m. : figure géométrique au nombre infini de côtés.
Rami Elhanan est israélien, fils d’un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n’a connu que la dépossession, la prison et les humiliations.
Tous deux ont perdu une fille. Abir avait dix ans, Smadar, treize ans.
Passés le choc, la douleur, les...
Rami Elhanan est israélien, fils d’un rescapé de la Shoah, ancien soldat de la guerre du Kippour ; Bassam Aramin est palestinien, et n’a connu que la dépossession, la prison et les humiliations.
Tous deux ont perdu une fille. Abir avait dix ans, Smadar, treize ans.
Passés le choc, la douleur, les souvenirs, le deuil, il y a l’envie de sauver des vies.
Eux qui étaient nés pour se haïr décident de raconter leur histoire et de se battre pour la paix.

Afin de restituer cette tragédie immense, de rendre hommage à l’histoire vraie de cette amitié, Colum McCann nous offre une œuvre totale à la forme inédite ; une exploration tout à la fois historique, politique, philosophique, religieuse, musicale, cinématographique et géographique d’un conflit infini. Porté par la grâce d’une écriture, flirtant avec la poésie et la non-fiction, un roman protéiforme qui nous engage à comprendre, à échanger et, peut-être, à entrevoir un nouvel avenir.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714450081
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 512
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Un roman extraordinaire… Colum McCann a trouvé la forme et la voix pour dire la plus complexe des histoires avec en son cœur, puissamment, une amitié inattendue entre deux hommes. »
Kamila Shamsie, auteure de "Embrasements" et "Là où commencent et s’achèvent les voyages"

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Bazart Posté le 11 Septembre 2020
    Je ne sais pas par quel bout vous parler de ce roman, il est tellement et incroyablement riche, que toute parole à son sujet sera simpliste et réductrice j'ai l'impression. En tous cas, il confirme le fait que Colum McCann est un grand, très grand écrivain ! 🕊️ Apeirogan est né de l'histoire vraie de deux pères, l'un israëlien, l'autre palestinien, qui ont perdu chacun leur fille (l'un d'une balle perdue, l'autre dans un attentat). Ces deux pères se sont rencontrés et à travers des conférences, n'ont plus cessé depuis de se battre pour la paix. 🕊️ En une succession de paragraphes plus ou moins longs, Colum McCann tisse une toile dont les côtés semble infinis. Pour nous aider à appréhender ce conflit, l'auteur revient sur l'histoire d’Israël mais nous fait toucher du doigt aussi, par mille et un détails, ce que cela signifie aujourd'hui de vivre dans cette région selon qu'on est palestinien ou israélien. La guerre n'a rien de clinique. Colum McCann nous le rappelle à travers des scènes qui marquent à jamais l'esprit comme ces secouristes qui viennent ramasser des bouts de corps après un attentat piégé. 🕊️ Par un jeu de construction virtuose, tous les éléments... Je ne sais pas par quel bout vous parler de ce roman, il est tellement et incroyablement riche, que toute parole à son sujet sera simpliste et réductrice j'ai l'impression. En tous cas, il confirme le fait que Colum McCann est un grand, très grand écrivain ! 🕊️ Apeirogan est né de l'histoire vraie de deux pères, l'un israëlien, l'autre palestinien, qui ont perdu chacun leur fille (l'un d'une balle perdue, l'autre dans un attentat). Ces deux pères se sont rencontrés et à travers des conférences, n'ont plus cessé depuis de se battre pour la paix. 🕊️ En une succession de paragraphes plus ou moins longs, Colum McCann tisse une toile dont les côtés semble infinis. Pour nous aider à appréhender ce conflit, l'auteur revient sur l'histoire d’Israël mais nous fait toucher du doigt aussi, par mille et un détails, ce que cela signifie aujourd'hui de vivre dans cette région selon qu'on est palestinien ou israélien. La guerre n'a rien de clinique. Colum McCann nous le rappelle à travers des scènes qui marquent à jamais l'esprit comme ces secouristes qui viennent ramasser des bouts de corps après un attentat piégé. 🕊️ Par un jeu de construction virtuose, tous les éléments que l'écrivain dépose sur le papier finissent par se répondre pour former comme un immense écho, soulignant combien chacun est élevé dans la haine de l'autre. " A lire si vous cherchez un roman bouleversant qui aide à comprendre la complexité du monde mais aussi à espérer .
    Lire la suite
    En lire moins
  • Horizonetinfini Posté le 9 Septembre 2020
    Le récit de Colum McCann est remarquable. L’histoire de la mort tragique, violente et insensée de deux personnes innocentes – une jeune écolière palestinienne tuée par des soldats israéliens et une jeune femme soldat israélienne tuée par des kamikazes palestiniens. Même si nous connaissons les faits après les deux premières pages, nous sommes obligés de continuer à lire. Lorsque nous essayons de mettre le livre de côté, nous y sommes attirés. L’auteur utilise un ton neutre et impartial. Bien que parfois détaché, il n’est jamais indifférent. C’est une histoire racontée en mille indices fragmentés, une observation, un arrière-plan historique, des sujets apparemment sans rapport qui retrouvent une unité au fil des pages. Nous apprenons le contexte plus large dans lequel ces actes insensés peuvent et continuent de se produire. Chaque mot est important. Aucun n’est hors de propos. pour créer une plus grande mosaïque d’humanité. Un texte avec de nombreuses facettes. Le portrait de l’humanité et de l’inhumanité, du bien et du mal, où les choix ont des conséquences réelles. C’est plus qu’un livre remarquable. Brillant et créatif ce roman est un merveilleux cadeau pour tout ses futurs lecteurs.
  • ceciloule Posté le 7 Septembre 2020
    Ce livre, inclassable, se lit de manière fragmentée, chaque chapitre - très court - venant s'insérer dans un système labyrinthique au service de l'émotion. Images, citations, explications documentaires, fragments historiques... tout s'y mêle. Deux hommes, deux camps, un seul malheur et une seule quête : la paix (plus d'infos : https://pamolico.wordpress.com/2020/09/07/apeirogon-colum-mccann/)
  • nuitet0ilee Posté le 25 Août 2020
    Deux pères, l'un israélien, l'autre palestinien ont perdu leur fille. Smadar est morte dans un attentat-suicide au coeur de Jérusalem ; Abir est sortie d'une boulangerie quand le tir d'un garde-frontière l'a touché à l'arrière du crâne. Construit en 1001 fragments comme des schapnels, Colum McCann tente d'expliquer la tragédie du conflit israélo-palestinien.
  • croc1706 Posté le 25 Août 2020
    Apeirogon est l'histoire de deux pères, un palestinien, et un israélien. Tous les deux , vont se trouver unis par le plus grand des malheurs, la perte de leurs filles en lien avec le conflit israélo-palestinien. Et au lieu de chercher à obtenir vengeance, ses deux hommes vont s'unir pour prôner la paix, l'humanisme et l'amour des autres. Ce roman est tout simplement un diamant brut aux multiples facettes. Il demande du travail de la part du lectuer qui doit découvrir les facettes de l'Apeirogon, et les parcourir l'une après l'autre aux côtés des personnages. Pas de chapitres ici, mais des facettes numérotées, qui vous entraînent entre différentes époques et entre différents points de vues. Et ces facettes unies par le drame et le trop-plein d'émotions dévoilent une histoire qui vaut la peine d'être découverte. Ce roman est un bouleversement des sens et des émotions, le lecteur et déstabilisé par la forme et par le fond. Une forme très surprenante sous formes de paragraphes numérotés correspondant aux facettes de la figure géométrique , et une plume incroyable, juste porteuse d'émotions à l'état pur. C'est précis, incisif , chaque mot porte son message. Sur le fond, c'est une histoire dure, réaliste, qui... Apeirogon est l'histoire de deux pères, un palestinien, et un israélien. Tous les deux , vont se trouver unis par le plus grand des malheurs, la perte de leurs filles en lien avec le conflit israélo-palestinien. Et au lieu de chercher à obtenir vengeance, ses deux hommes vont s'unir pour prôner la paix, l'humanisme et l'amour des autres. Ce roman est tout simplement un diamant brut aux multiples facettes. Il demande du travail de la part du lectuer qui doit découvrir les facettes de l'Apeirogon, et les parcourir l'une après l'autre aux côtés des personnages. Pas de chapitres ici, mais des facettes numérotées, qui vous entraînent entre différentes époques et entre différents points de vues. Et ces facettes unies par le drame et le trop-plein d'émotions dévoilent une histoire qui vaut la peine d'être découverte. Ce roman est un bouleversement des sens et des émotions, le lecteur et déstabilisé par la forme et par le fond. Une forme très surprenante sous formes de paragraphes numérotés correspondant aux facettes de la figure géométrique , et une plume incroyable, juste porteuse d'émotions à l'état pur. C'est précis, incisif , chaque mot porte son message. Sur le fond, c'est une histoire dure, réaliste, qui prend aux tripes et ne peut pas laisser indifférent. Entre violence , pardon, empathie et amour, toutes les émotions se bousculent .Alors n'hésitez pas et foncez, mais préparez-vous à travailler pour accéder au message délivré par ce roman de la rentrée littéraire.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Chargement en cours...
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.

Lisez maintenant, tout de suite !