Lisez! icon: Search engine

Blue Eyes Sword - Tome 01

Kurokawa
EAN : 9782368527894
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 128 x 182 mm
Blue Eyes Sword - Tome 01

STRELKA (Dessinateur), Frédéric MALET (Traducteur)
Date de parution : 11/04/2019
Découvrez la suite de Red Eyes Sword / Akame ga Kill ! avec ce manga de dark fantasy issu de l'imagination de Takahiro !
Après la chute de l’empire, Akame a entrepris un long voyage et est arrivée dans le lointain pays de Wakoku, situé à l’est. Dans ce pays en proie à la guerre, la jeune Hinowa part au combat avec l’espoir d’unifier le pays et de mettre fin aux troubles. En voyant la détermination et la sympathie de la jeune fille, Akame décide de se battre aux côtés de cette dernière…
EAN : 9782368527894
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 128 x 182 mm
Kurokawa

Ils en parlent

"En résulte un premier tome globalement sympathique, et surtout très dynamique dans ses scènes d'action !"
Takato / Manga-News

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LaCocciLectrice Posté le 15 Mai 2019
    Je vous remercie pour l'envoi de ce manga :D Alors je dois dire que c'était une lecture plaisante, pas difficile à lire du tout mais peut-être parfois un peu complexe surtout à la fin du chapitre 1. J'ai dû reprendre plusieurs fois ma lecture pour comprendre qui était ce personnage dont on parlait dans le chapitre 2 sans me tromper avec celui du 1. Le graphisme du manga, je le trouve super beau ! Généralement ça m'aide à aimer le manga ou la BD parce que si je n'arrive pas à accrocher, j'ai du mal à le lire et là je dois dire qu'il est vraiment super top ! Le premier chapitre peint l'horreur de la situation géo-politique du manga et dans l'univers fantaisiste dans lequel nous sommes plongés. Il est intéressant de découvrir chacun des personnages rapidement même si c'était peut-être un peu rapide. Je pense que ce premier tome faisait certainement office d'introduction que ce soit au niveau d'un rappel de l'histoire, du contexte historique, que des nouveaux personnages mais aussi des anciens plus qu'il s'agit d'une suite (enfin si je ne me trompe pas) de Red Eyes Sword que pour ma part je n'ai pas lu donc il était appréciable de... Je vous remercie pour l'envoi de ce manga :D Alors je dois dire que c'était une lecture plaisante, pas difficile à lire du tout mais peut-être parfois un peu complexe surtout à la fin du chapitre 1. J'ai dû reprendre plusieurs fois ma lecture pour comprendre qui était ce personnage dont on parlait dans le chapitre 2 sans me tromper avec celui du 1. Le graphisme du manga, je le trouve super beau ! Généralement ça m'aide à aimer le manga ou la BD parce que si je n'arrive pas à accrocher, j'ai du mal à le lire et là je dois dire qu'il est vraiment super top ! Le premier chapitre peint l'horreur de la situation géo-politique du manga et dans l'univers fantaisiste dans lequel nous sommes plongés. Il est intéressant de découvrir chacun des personnages rapidement même si c'était peut-être un peu rapide. Je pense que ce premier tome faisait certainement office d'introduction que ce soit au niveau d'un rappel de l'histoire, du contexte historique, que des nouveaux personnages mais aussi des anciens plus qu'il s'agit d'une suite (enfin si je ne me trompe pas) de Red Eyes Sword que pour ma part je n'ai pas lu donc il était appréciable de petites réactualisations de tout ça ! L'histoire se déroule normalement ni trop rapidement ni pas assez mais les dialogues pourraient être un peu plus contextualisés et dans le thème. Les enfants vont à la guerre, leurs paroles ne sont pas assez matures par rapport au contexte. Sinon c'est vraiment une lecture appréciable bien qu'elle ne m'ait pas transcendée non plus ! Merci encore pour cette lecture :D
    Lire la suite
    En lire moins
  • IdeesALire Posté le 12 Mai 2019
    Après avoir dévoré Akame ga kill, j'avais hâte de découvrir cette suite qui s'annonçait tout aussi bien. Si l'élève ne dépasse pas le maître, Hinowa ga crush est loin d'être mauvais pour le moment, mais je m'attendais à mieux. Le gros point noir pour moi, ce sont les dialogues qui sont ridicules au possible dans le manga. Du "je promets de te rendre heureuse, Akame" deux minutes après l'avoir rencontrée au "m'entendre dire que je ressemble à ma mère décuple mes forces", j'ai souvent levé les yeux au ciel tellement ça ne collait ni aux personnages ni à l'univers. Par contre j'accroche plutôt bien avec l'histoire pour le moment, les nouveaux personnages sont bien introduits et j'ai hâte de voir où leurs rêves vont les mener. J'avoue que j'ai surtout aimé le premier chapitre pour l'instant, qui montre bien la cruauté et la violence de cette intrigue, le reste est un peu plus "calme" mais vu la fin de ce tome l'histoire va -j'espère- reprendre une ambiance plus sombre et tendue que les chapitres suivants. Avec Takahiro au scénario, difficile de se dire que ce manga finira bien... J'ai aussi un peu plus de mal avec le dessin que je... Après avoir dévoré Akame ga kill, j'avais hâte de découvrir cette suite qui s'annonçait tout aussi bien. Si l'élève ne dépasse pas le maître, Hinowa ga crush est loin d'être mauvais pour le moment, mais je m'attendais à mieux. Le gros point noir pour moi, ce sont les dialogues qui sont ridicules au possible dans le manga. Du "je promets de te rendre heureuse, Akame" deux minutes après l'avoir rencontrée au "m'entendre dire que je ressemble à ma mère décuple mes forces", j'ai souvent levé les yeux au ciel tellement ça ne collait ni aux personnages ni à l'univers. Par contre j'accroche plutôt bien avec l'histoire pour le moment, les nouveaux personnages sont bien introduits et j'ai hâte de voir où leurs rêves vont les mener. J'avoue que j'ai surtout aimé le premier chapitre pour l'instant, qui montre bien la cruauté et la violence de cette intrigue, le reste est un peu plus "calme" mais vu la fin de ce tome l'histoire va -j'espère- reprendre une ambiance plus sombre et tendue que les chapitres suivants. Avec Takahiro au scénario, difficile de se dire que ce manga finira bien... J'ai aussi un peu plus de mal avec le dessin que je trouve moins bon que dans Akame ga kill, mais le dessinateur le dit lui-même : il débute. Donc je vais lui laisser le temps en espérant que le dessin s'améliore un peu. Il est loin d'être mauvais mais il fait un peu moins mature que dans Akame et ça fait un peu bizarre, après c'est peut-être simplement une question d'habitude. Bref, j'attends de voir ce que les tomes suivants proposeront pour me faire une meilleure idée !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesReveriesdIsis Posté le 12 Mai 2019
     Je lis très peu de manga, alors en découvrir un lors d'une masse critique Babelio me semblait être le timing parfait, d'ailleurs, je trouvais le résumé de celui-ci alléchant. Blue Eyes Sword , T1, Hinowa Crush relate l'histoire de cinq jeunes confrontés à un monde difficile. Aucun n'est issu d'un milieu favorisé et ils doivent se battre - au sens propre comme au sens figuré - pour s'en sortir. Chacun rêve d'exploits militaires dans la région de Sokaï, soumise aux appétits de conquêtes des forces de Tenrô.         Tout d'abord, j'ai appris après avoir lu ce tome 1 qu'il suivait une autre série. Le bon point évident est que je ne m'en étais pas aperçue. Il est donc possible de lire ce tome et les suivants de manière décrochée, même si je suppose que nous y perdons en saveur.         Le récit commence in medias rem. Nous avons directement une bataille navale, des affrontements, des morts. En soi, c'est plutôt efficace pour nous plonger dans les aventures des héros. Mais il m'a été un peu difficile de me familiariser avec les personnages et les lieux, d'autant que je suis novice en matière de manga. Il a donc fallu...  Je lis très peu de manga, alors en découvrir un lors d'une masse critique Babelio me semblait être le timing parfait, d'ailleurs, je trouvais le résumé de celui-ci alléchant. Blue Eyes Sword , T1, Hinowa Crush relate l'histoire de cinq jeunes confrontés à un monde difficile. Aucun n'est issu d'un milieu favorisé et ils doivent se battre - au sens propre comme au sens figuré - pour s'en sortir. Chacun rêve d'exploits militaires dans la région de Sokaï, soumise aux appétits de conquêtes des forces de Tenrô.         Tout d'abord, j'ai appris après avoir lu ce tome 1 qu'il suivait une autre série. Le bon point évident est que je ne m'en étais pas aperçue. Il est donc possible de lire ce tome et les suivants de manière décrochée, même si je suppose que nous y perdons en saveur.         Le récit commence in medias rem. Nous avons directement une bataille navale, des affrontements, des morts. En soi, c'est plutôt efficace pour nous plonger dans les aventures des héros. Mais il m'a été un peu difficile de me familiariser avec les personnages et les lieux, d'autant que je suis novice en matière de manga. Il a donc fallu que je trouve mes marques dans cet univers de lecture  avant que cela ne devienne plus fluide. Le graphisme m'a bien plu. Je l'ai trouvé vif et agréable et j'ai retrouvé avec plaisir des éléments que j'ai pu voir dans des animés de mon enfance. Pari réussi pour la lecture régressive et plaisante. Néanmoins, étant peu coutumière du genre, je ne me prononcerai pas sur l'originalité ou sur les écarts par rapport aux codes du genre.        L'histoire contient de nombreux rebondissements et nous ne nous ennuyons pas. C'est intéressant. Mon seul vrai bémol reste la confusion que j'ai faite entre deux personnages : une mère et sa fille. Les visages, les traits en général, tout se ressemblait et j'ai mis longtemps à comprendre qu'il y avait là deux personnages distincts. D'autant qu'il y a un jeu entre les deux autour du prénom, l'une prenant le prénom de l'autre. Bref, tout pour accentuer ma confusion. Je regrette un peu que le trait de crayon n'ait pas permis de singulariser davantage ces deux femmes tout en conservant une ressemblance pour asseoir l'air de famille. Cela m'aurait grandement aidé dans ma lecture. Néanmoins, l'illustrateur mentionne sur la jaquette qu'il débute. Je ne doute pas que ce genre de choses évolue avec le temps et l'expérience. Du reste, il n'y a peut être que moi, aussi, qui ait été gênée par ce détail.           Par contre, au rang des choses qui m'ont chiffonnée, un autre élément apparaît : il y a des passages un peu mièvres. La jeune fille dont le seul rêve est "de rendre les autres heureux", même si elle vient juste de les rencontrer, le jeune homme qui félicite une jeune guerrière en s'extasiant parce qu'elle est toujours "tellement prévenante même au cours du combat"... Voilà des éléments bien peu crédibles et qui rendent ce texte très adolescent à mon avis. Nul doute que cela plaira à certains, mais pour moi, cela a été un peu excessif. Pour autant, d'autres éléments sont prometteurs. Le personnage d'Akame m'interpelle. J'ai bien envie d'en savoir plus sur elle. La générale Yomihime a éveillé mon intérêt aussi, et je reste sur ma faim de ne pas en apprendre davantage sur elles deux, dans ce tome. Hinowa est bien entendu une figure clef, pour l'instant encore enfantine par certains aspects et je pense qu'elle gagnera en maturité dans la suite, ce qui s'annonce intéressant.        Enfin, nous retrouvons des figures que je trouve plus classiques : le couard haut gradé, arrivé à son poste par jeux d'influence et non par valeur, le jeune homme dragueur - qui ne séduit personne -, le vieux maître dont nous rêvons de percer les secrets. Autant de choses qui m'ont rappelé les animés de mon enfance et qui m'ont bien plu, sans m'enthousiasmer, parce que malheureusement, certains personnages restent un peu trop caricaturaux même si leur présence est efficace.       Ainsi, Blue Eyes Sword, tome 1 a été une lecture récréative et agréable. J'ai passé un bon moment, et je pense que je lirai la suite avec plaisir. L'histoire se suit aisément et certains personnages ont piqué ma curiosité.
    Lire la suite
    En lire moins
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.