Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748526080
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 154 x 225 mm

Ce qui fait battre nos cœurs

Collection : Hors collection
Date de parution : 22/08/2019
Quatre ados en cavale, en quête de leur part d'humanité.
À la moindre émotion, la petite sœur d’Esteban est en danger : elle vit avec un cœur artificiel bas de gamme. En 2030, le marché propose pourtant des organes performants et sûrs, fabriqués par la société Organic… encore faut-il pouvoir se les payer. 
Désespéré, Esteban kidnappe Leila, une jeune fille célèbre car...
À la moindre émotion, la petite sœur d’Esteban est en danger : elle vit avec un cœur artificiel bas de gamme. En 2030, le marché propose pourtant des organes performants et sûrs, fabriqués par la société Organic… encore faut-il pouvoir se les payer. 
Désespéré, Esteban kidnappe Leila, une jeune fille célèbre car « artificielle » à 96 %, ainsi que Noah, le riche héritier d’Organic. Le deal ? Il relâchera les otages s’il obtient un nouveau cœur pour sa sœur.
Commence une nuit de cavale sur les routes de France, retransmise en direct sur les réseaux sociaux.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748526080
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 448
Format : 154 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Gaoulette Posté le 29 Février 2020
    Gros coup de cœur! Encore une fois Florence Hinckel frappe fort et juste. Un retour plus que gagnant pour une de mes auteures fétiches Young adult. Jusqu'à présent Théa pour l'éternité était mon roman préféré. Ce dernier le surpasse par son issue tourmentée… Ce magnifique roman intense et tragique a brisé mon petit cœur. L'auteure est montée d'un cran dans ses propositions. Que se passe t'il dans le monde futuriste de Florence Hinckel? Nous avons des machines qui remplacent les membres en mauvais état du corps humain. Et si j'avais un cœur artificiel? En tout cas pour Estéban en colère par le système actuel va prendre une mauvaise décision. Il cherche un cœur artificiel en bon état pour sa petite sœur. Et il ne trouvera qu'une solution de prise d'otages pour arriver à ses fins. Florence Hinckel nous propose un huis clos riche en émotion dans une voiture en course poursuite. Kidnappeur et kidnappés (Noah, Leila et Maria) vont partager de longues heures qui vont changer leur vision du monde qui les entoure. Estéban l'adolescent en colère, Noah fils de, Leila la fille artificielle et Maria la fille en souffrance n'ont rien en commun et pourtant….. Un huis clos hétéroclite qui fait... Gros coup de cœur! Encore une fois Florence Hinckel frappe fort et juste. Un retour plus que gagnant pour une de mes auteures fétiches Young adult. Jusqu'à présent Théa pour l'éternité était mon roman préféré. Ce dernier le surpasse par son issue tourmentée… Ce magnifique roman intense et tragique a brisé mon petit cœur. L'auteure est montée d'un cran dans ses propositions. Que se passe t'il dans le monde futuriste de Florence Hinckel? Nous avons des machines qui remplacent les membres en mauvais état du corps humain. Et si j'avais un cœur artificiel? En tout cas pour Estéban en colère par le système actuel va prendre une mauvaise décision. Il cherche un cœur artificiel en bon état pour sa petite sœur. Et il ne trouvera qu'une solution de prise d'otages pour arriver à ses fins. Florence Hinckel nous propose un huis clos riche en émotion dans une voiture en course poursuite. Kidnappeur et kidnappés (Noah, Leila et Maria) vont partager de longues heures qui vont changer leur vision du monde qui les entoure. Estéban l'adolescent en colère, Noah fils de, Leila la fille artificielle et Maria la fille en souffrance n'ont rien en commun et pourtant….. Un huis clos hétéroclite qui fait réfléchir lecteur et adolescents. Mais l'auteure ne s'arrête pas là, le lecteur voit interagir le monde en dehors de cette voiture : les médias, la police, la politique et surtout la population de masse via les réseaux sociaux. Dés le départ, j'étais mal à l'aise. Je savais que je n'allais pas en sortir indemne. Et c'est le cas… Comment une prise d'otage peut-elle se terminer en happy end? Florence Hinckel ne propose pas toujours une issue bisounours, elle sait rester droite dans ses baskets et exposer une trame logique. L'auteure profite donc à travers son récit futuriste pour aborder des thèmes à réflexion : au nom de la science, peut-on tout se permettre? Sommes nous tous égaux face à l'accès aux soins? Quel est l'impact des réseaux sociaux? Peut-on être immortelle? Peut-on faire confiance à l'IA ? Beaucoup d'interrogations que ces 4 héros vont nous exposer via leur aventure. Le lecteur les verra comme à chaque fois avec Florence Hinckel se dévoiler, prendre des décisions pour un avenir meilleur (bonnes ou mauvaises). Je tire mon chapeau pour l'épilogue qui m'a dérangé dans le bon sens du terme…. Un gros coup de cœur je me répète.
    Lire la suite
    En lire moins
  • 19chantal Posté le 24 Février 2020
    Dans le rayon jeunes-adultes, j'ai trouvé ce livre de Florence Hinckel que j'avais appréciée dans "Contagion". Nous sommes en 2030 et la petite soeur d'Esteban a besoin d'un coeur artificiel. Or sa famille ne peut en financer un neuf, ceux d'occasion ne sont pas fiables. Esteban, désespéré, va kidnappé une jeune fille très connue pour alerter et faire pression sur les autorités. On n'est pas loin de Big Brother et on est embarqué de nuit dans une folle cavale au milieu de ' jeunes très différents. Esteban, Leila, Noah et Maria vont nous faire vivre leurs aventures, à tour de rôle. Cela parle de transhumanisme, d'injustice sociale et de bien d'autres choses. Intéressant
  • avenuelitteraire Posté le 17 Janvier 2020
    cette lecture dénonce les torts et bienfait d’une société complètement artificielle, où tout est contrôlé. l’intrigue ainsi que le début de l’histoire sont originales et je trouve d’actualité. on parle beaucoup de tous ce qui tourne autour d’une société « artificielle » dans beaucoup de livres et c’est un sujet que j’aime beaucoup. j’ai trouvé le début fort car on y voit de l’amour et de la haine et c’est aussi le début d’une cavale, celle d’esteban. cette lecture m’a intrigué jusqu’à la fin ! il y a des révélations tout au long de la lecture, flashback.. et c’est cela qui nous tient en haleine ! on est à fond dans l’histoire, je pensais même être dans la peau des personnages. c’était super angoissant car je m’imaginais la société de nos jours devenir comme celle-ci et rolala!!! en global j’ai tout apprécié et ça m’a vraiment remis dans la lecture (fin pas trop mais bon) car j’avais eu que des déceptions depuis début décembre donc bon. sinon je conseille vraiment de lire ce livre car il est tellement bien écrit que tu ne doutes de rien mais il faudrait peut être se poser quelques questions car il y a énormément de révélations et... cette lecture dénonce les torts et bienfait d’une société complètement artificielle, où tout est contrôlé. l’intrigue ainsi que le début de l’histoire sont originales et je trouve d’actualité. on parle beaucoup de tous ce qui tourne autour d’une société « artificielle » dans beaucoup de livres et c’est un sujet que j’aime beaucoup. j’ai trouvé le début fort car on y voit de l’amour et de la haine et c’est aussi le début d’une cavale, celle d’esteban. cette lecture m’a intrigué jusqu’à la fin ! il y a des révélations tout au long de la lecture, flashback.. et c’est cela qui nous tient en haleine ! on est à fond dans l’histoire, je pensais même être dans la peau des personnages. c’était super angoissant car je m’imaginais la société de nos jours devenir comme celle-ci et rolala!!! en global j’ai tout apprécié et ça m’a vraiment remis dans la lecture (fin pas trop mais bon) car j’avais eu que des déceptions depuis début décembre donc bon. sinon je conseille vraiment de lire ce livre car il est tellement bien écrit que tu ne doutes de rien mais il faudrait peut être se poser quelques questions car il y a énormément de révélations et j’avoue n’en avoir deviné aucunes !! sinon j’espère que mon post vous a plu et n’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé en commentaires ainsi que votre dernière lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • sylviedoc Posté le 2 Janvier 2020
    Bien qu'étant présentée comme auteur "jeunesse" (ce qui n'a rien de péjoratif pour moi, bien au contraire), Florence Hinckel compte de nombreux lecteurs adultes qui suivent ses parutions. Elle aborde des sujets qui nous touchent de près, comme dans ce roman les inégalités sociales concernant la santé. Et notre société actuelle tend déjà dangereusement vers le modèle présenté dans "Ce qui fait battre nos coeurs" : bien souvent certains traitements performants ou opérations coûteuses ne sont abordables que par les nantis. Je ne serais hélas pas étonnée que la situation centrale du roman, cette petite fille dont le coeur malade a été remplacé par un organe artificiel bas de gamme parce que sa famille n'a pas les moyens de lui offrir mieux, ne devienne bientôt une triste réalité. Les quatre jeunes héros du roman sont réunis fortuitement alors qu'ils ne se seraient sans doute pas rencontrés en temps normal. Mais Esteban ne supporte plus la crainte perpétuelle de perdre sa petite soeur faute de pouvoir lui payer un coeur performant. Il décide sur un coup de tête de kidnapper Leïla, dont quasiment tous les organes ont du être remplacés suite à une maladie. Elle est médiatisée comme "la fille artificielle" et... Bien qu'étant présentée comme auteur "jeunesse" (ce qui n'a rien de péjoratif pour moi, bien au contraire), Florence Hinckel compte de nombreux lecteurs adultes qui suivent ses parutions. Elle aborde des sujets qui nous touchent de près, comme dans ce roman les inégalités sociales concernant la santé. Et notre société actuelle tend déjà dangereusement vers le modèle présenté dans "Ce qui fait battre nos coeurs" : bien souvent certains traitements performants ou opérations coûteuses ne sont abordables que par les nantis. Je ne serais hélas pas étonnée que la situation centrale du roman, cette petite fille dont le coeur malade a été remplacé par un organe artificiel bas de gamme parce que sa famille n'a pas les moyens de lui offrir mieux, ne devienne bientôt une triste réalité. Les quatre jeunes héros du roman sont réunis fortuitement alors qu'ils ne se seraient sans doute pas rencontrés en temps normal. Mais Esteban ne supporte plus la crainte perpétuelle de perdre sa petite soeur faute de pouvoir lui payer un coeur performant. Il décide sur un coup de tête de kidnapper Leïla, dont quasiment tous les organes ont du être remplacés suite à une maladie. Elle est médiatisée comme "la fille artificielle" et vient de croiser Noah, le fils du fondateur d'Organic, la société qui détient le monopole de fabrication des organes artificiels. Tous deux sont pris en otages par Esteban et rejoints par Maria, en fuite car elle pense avoir tué involontairement son oncle en lui donnant un coup de son bras "augmenté". Elle a fabriqué sa propre prothèse pour remplacer son bras perdu lors d'un accident. Mais cette prothèse est illégale, car plus performante qu'un organe de base naturel ou artificiel. Maria est de ce fait hors-la-loi, même si elle n'a fait que se défendre. Dans ce monde qui ressemble étrangement au nôtre, chacun est traqué par les réseaux sociaux et la cavale du petit groupe est scrutée en permanence. Esteban suscite la sympathie des internautes, qui en majorité comprennent son geste désespéré et pour certains tentent de l'aider. Kidnappés et ravisseurs nouent des liens, et le rapt se transforme en une sorte d'équipée sauvage, qui servira de prétexte à divers mouvements (techno-progressistes, transhumanistes etc...) pour exprimer leur opinion. Ces mouvements existent d'ores et déjà et l'auteure s'est très sérieusement documentée à leur sujet, voir les notes en fin d'ouvrage. On ne peut s'empêcher d'éprouver quelques frissons à la lecture de ce roman, il présente un futur proche pas vraiment sympathique, heureusement que les personnages éprouvent des sentiments très humains (encore que...). Le rythme est haletant, on espère vraiment que la jeune Sofia finira par obtenir un coeur qui lui permettra enfin de vivre sans craindre la panne fatale à tout moment. Excepté quelques longueurs dans les arguments des divers mouvements pro ou anti technologies, et même si j'ai vu venir certains rebondissements de loin, je me suis plongée avec plaisir dans ce roman. Je le recommande à partir de 14-15 ans (bons lecteurs) mais aussi adultes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Takalirsa Posté le 11 Décembre 2019
    Un livre d'action qui aborde l'intelligence artificielle sous l'angle de l'éthique. En exigeant un cœur artificiel de qualité pour sa petite sœur à la place de l'organe tarif sécu qui s'arrête régulièrement, provoquant la panique de ses proches, Esteban touche du doigt un dysfonctionnement majeur du système de santé: "Il ne fait que réclamer un peu plus de justice en ce bas monde" en demandant un accès équitable aux prothèses et organes artificiels. D'ailleurs l'opinion publique ne s'y trompe pas: "les défavorisés se reconnaissent en lui" et son "capital sympathie" grimpe en flèche grâce aux réseaux sociaux. Filmé en permanence par les badauds qui les suivent sur #Cavale, Esteban et ses "otages" jouent du phénomène pour faire flancher le gouvernement. Peu à peu les quatre jeunes se lient dans le combat. Le récit, constitué de chapitres courts, alterne les points de vue du héros, de Leila et de Maria, et se révèle particulièrement rythmé. Chacune des deux filles a une bonne raison de s'associer à Esteban: Leila, touchée par une maladie, est entièrement constituée d'organes artificiels à part le cerveau et beaucoup la considèrent comme un monstre, une aberration. Depuis l'accident de voiture qui lui a coûté son bras, Maria est équipée... Un livre d'action qui aborde l'intelligence artificielle sous l'angle de l'éthique. En exigeant un cœur artificiel de qualité pour sa petite sœur à la place de l'organe tarif sécu qui s'arrête régulièrement, provoquant la panique de ses proches, Esteban touche du doigt un dysfonctionnement majeur du système de santé: "Il ne fait que réclamer un peu plus de justice en ce bas monde" en demandant un accès équitable aux prothèses et organes artificiels. D'ailleurs l'opinion publique ne s'y trompe pas: "les défavorisés se reconnaissent en lui" et son "capital sympathie" grimpe en flèche grâce aux réseaux sociaux. Filmé en permanence par les badauds qui les suivent sur #Cavale, Esteban et ses "otages" jouent du phénomène pour faire flancher le gouvernement. Peu à peu les quatre jeunes se lient dans le combat. Le récit, constitué de chapitres courts, alterne les points de vue du héros, de Leila et de Maria, et se révèle particulièrement rythmé. Chacune des deux filles a une bonne raison de s'associer à Esteban: Leila, touchée par une maladie, est entièrement constituée d'organes artificiels à part le cerveau et beaucoup la considèrent comme un monstre, une aberration. Depuis l'accident de voiture qui lui a coûté son bras, Maria est équipée d'une prothèse "augmentée"(en force) qu'elle a fabriquée elle-même dans l'illégalité. Avec elles se pose la question des dérives liées à la technologie: désormais "l'humain se croit tout permis et n'a plus aucune limite", comme en témoignent ces "vieillards rajeunis" qui remplacent leurs organes trop vieux pour repousser la mort, ou encore ces inconscients téméraires qui prennent des risques inconsidérés sous prétexte que l'on peut réparer n'importe quelle partie du corps! Le plus mystérieux du groupe est sans conteste Noah, le fils du PDG d'Organic qui détient le monopole (contestable et contesté!) du commerce des organes artificiels. Peu loquace, on se demande de quel côté il se situe. Quand enfin il commence à se dévoiler, on comprend que c'est un adolescent solitaire à "la vie vide de sens et d'affection". Un lecteur aguerri comprendra son secret bien avant la fin (l'auteur glisse de nombreux indices) et du coup les derniers chapitres peuvent sembler longs: on a hâte de connaître l'issue de cette cavale pleine de rebondissements. Les notes de fin d'ouvrage permettront aux intéressés d'approfondir le débat opposant les transhumanistes (qui prônent l'utilisation des découvertes scientifiques et techniques pour l'amélioration des performances humaines) et les bioconservateurs.
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !