Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221257357
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 135 x 215 mm
Nouveauté

Ce qui manque à un clochard

Date de parution : 26/08/2021

Lauréat du Prix Brassens 2021
Rentrée Littéraire 2021

« Dans la verte campagne berrichonne, l’homme le plus différent qui soit est apparu ; il sortait des marais telle une étrange apparition. Jamais cette terre n’avait donné naissance à un enfant aussi bizarre. Il fallait bien que l’anormal advienne un jour. »

Marcel Bascoulard a vraiment existé. Ce mendiant, séparé...

« Dans la verte campagne berrichonne, l’homme le plus différent qui soit est apparu ; il sortait des marais telle une étrange apparition. Jamais cette terre n’avait donné naissance à un enfant aussi bizarre. Il fallait bien que l’anormal advienne un jour. »

Marcel Bascoulard a vraiment existé. Ce mendiant, séparé de sa famille, vivait dans des masures et vendait ses toiles au prix qu’on lui offrait.
Il est né en 1913 et a été assassiné en 1978. Dessinateur de génie, travesti, poète et photographe, il a choisi pour sœurs d’existence solitude et pauvreté.
Les extases n’étaient pas loin pourtant.

Dans ces Mémoires romancés, tout imprégnés d’une douce mélancolie, la prose avoisine souvent la poésie, retournant la misère en gloire.

Retrouvez toute la Rentrée Littéraire Robert Laffont ici : http://rentreelitteraire.robertlaffont.com/
 

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221257357
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 240
Format : 135 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • anniefrance Posté le 16 Août 2021
    5 étoiles méritées mais il s'agit de version non corrigée et j'attends les corrections, surtout orthographique et me semble-t-il un dérapage de date: 1389 au lieu, je suppose de 1789, sinon je ne comprends pas la phrase. L'anti-héros à qui Diat prête sa plume a vraiment existé et comme prévu, ses dessins lui survivent. Depuis la mort de son père, tué par sa mère épuisée par les mauvais traitements, il erre...pas trop loin de la prison ou ensuite de l'hôpital psychiatrique où elle est enfermée. C'est presque la seule femme qu'il a aimée en dehors de son amie Rita.Il a quelques rares amis mais vit en dehors de la société dans des abris de fortune, le dernier étant une cabine de camion; il vit de peu oeufs et lait qu'il partage avec ses chats qui lui servent de couverture la nuit (pas de feu ni de toilette...d'ailleurs il pue, se llavant rarement.) Sa grande passion est le dessin, il vend quelques oeuvres pour survivre; il aime aussi la photographie et la poésie (Baudelaire en particulier) Etrangement, il aime créer des vêtements féminins et se travestit volontiers. La cathédrale de Bourges le fascine et il la dessine sous tous les angles. Bêtement, il prétend... 5 étoiles méritées mais il s'agit de version non corrigée et j'attends les corrections, surtout orthographique et me semble-t-il un dérapage de date: 1389 au lieu, je suppose de 1789, sinon je ne comprends pas la phrase. L'anti-héros à qui Diat prête sa plume a vraiment existé et comme prévu, ses dessins lui survivent. Depuis la mort de son père, tué par sa mère épuisée par les mauvais traitements, il erre...pas trop loin de la prison ou ensuite de l'hôpital psychiatrique où elle est enfermée. C'est presque la seule femme qu'il a aimée en dehors de son amie Rita.Il a quelques rares amis mais vit en dehors de la société dans des abris de fortune, le dernier étant une cabine de camion; il vit de peu oeufs et lait qu'il partage avec ses chats qui lui servent de couverture la nuit (pas de feu ni de toilette...d'ailleurs il pue, se llavant rarement.) Sa grande passion est le dessin, il vend quelques oeuvres pour survivre; il aime aussi la photographie et la poésie (Baudelaire en particulier) Etrangement, il aime créer des vêtements féminins et se travestit volontiers. La cathédrale de Bourges le fascine et il la dessine sous tous les angles. Bêtement, il prétend à un journaliste qu'il est riche; ça lui sera fatal. L'auteur nous fait entrer dans la peau de ce talentueux clochard, la langue est souvent poétique. Une bien belle lecture, merci au libraire qui m'a offert ce livre en avant-première! J'aimerais bien admirer les dessins!
    Lire la suite
    En lire moins
ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !