Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221247112
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 456
Format : 1 x 215 mm

Ces petits riens qui nous animent...

Date de parution : 11/06/2020
Ensemble, on est plus forts !

Ce matin-là, Aude est venue trouver refuge au parc des Buttes-Chaumont après avoir découvert l’infidélité de son mari.
Alexandre, lui, est contraint de faire un choix entre son grand amour et sa famille.
Quant à Nicolas, il s’inquiète des motifs qui ont poussé son frère à annuler le rendez-vous qu’ils avaient ensemble...

Ce matin-là, Aude est venue trouver refuge au parc des Buttes-Chaumont après avoir découvert l’infidélité de son mari.
Alexandre, lui, est contraint de faire un choix entre son grand amour et sa famille.
Quant à Nicolas, il s’inquiète des motifs qui ont poussé son frère à annuler le rendez-vous qu’ils avaient ensemble dans ce même parc.
Chacun plongé dans ses propres tourments, Aude, Alexandre et Nicolas débouchent en même temps sur le pont qui mène à l’île du Belvédère. Face à eux, une adolescente suspendue dans le vide menace de sauter. Portés par un même élan, sans réfléchir, ils se précipitent tous les trois pour la retenir.
Aucun d’eux n’imagine alors combien ce geste va profondément transformer leur vie.
Car ce sauvetage a un prix : celui de la promesse qui les lie désormais…
Une grande histoire d’amour et d’amitié comme on rêve tous d’en vivre.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221247112
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 456
Format : 1 x 215 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • deseille Posté le 2 Novembre 2020
    Je découvre cette auteure avec ce roman, et je dois dire que je me suis laissée porter par l'histoire. Les personnages sont tous attachants et le fait qu'on ne se focalise pas seulement sur l'un d'entre eux donne du rythme au livre. Ce sont des vies différentes qui s'entrecroisent et finissent par s'aider mutuellement. L'amitié qu'ils partagent fait chaud au coeur, et met en valeur la puissance d'être ensemble mais aussi les ressources que nous avons tous au fond de nous même pour oser prendre notre vie en main et arrêter d'avoir peur des qu'en dira t-on ou de perdre un certain confort de vie. Ce que j'aime particulièrement dans ce roman, c'est qu'il nous fait réfléchir sur notre propre vie, nos choix, sans jamais donner de "leçon" directe, c'est au travers d'une histoire fictive que l'on en prend conscience.
  • iris29 Posté le 24 Octobre 2020
    Alors que ma médiathèque affichait qu'un livre était disponible, alors qu'il ne l'était pas, une jeune bibliothécaire voyant que j'étais fort dépitée, se mit en quatre pour me venir en aide... Et celui- là, vous l'avez lu ? ( Euh , oui...) et celui- là ? ( Euh, j'aime pas les romances )... Bref, lorsqu' enfin elle me tendit ce roman, je m'empressais d'avoir l'air enchantée, histoire de ne pas rajouter de la mauvaise humeur à une période ( Attentat/Covid) bien déprimante, et puis , Claire Norton , ça sonne anglais, et j'adore les romancières anglaises. Sauf que , c'est français, même que ça se passe à Paris... Face à une adolescente prête à se jeter dans le vide au parc des Buttes Chaumont, les promeneurs, trois au total, parlementent avec elle et de fil en aiguille , décideront de la sauver, et de s'impliquer dans sa vie. de là , naîtra une belle amitié, à la vie , à la mort entre ces quatre personnes qui n'ont rien en commun. Parce que , c'est bien connu, les promeneurs ne bossent pas, n'ont pas d'impératifs familiaux, laissent tout tomber pour venir en aide à une inconnue, ne se méfient pas d'un... Alors que ma médiathèque affichait qu'un livre était disponible, alors qu'il ne l'était pas, une jeune bibliothécaire voyant que j'étais fort dépitée, se mit en quatre pour me venir en aide... Et celui- là, vous l'avez lu ? ( Euh , oui...) et celui- là ? ( Euh, j'aime pas les romances )... Bref, lorsqu' enfin elle me tendit ce roman, je m'empressais d'avoir l'air enchantée, histoire de ne pas rajouter de la mauvaise humeur à une période ( Attentat/Covid) bien déprimante, et puis , Claire Norton , ça sonne anglais, et j'adore les romancières anglaises. Sauf que , c'est français, même que ça se passe à Paris... Face à une adolescente prête à se jeter dans le vide au parc des Buttes Chaumont, les promeneurs, trois au total, parlementent avec elle et de fil en aiguille , décideront de la sauver, et de s'impliquer dans sa vie. de là , naîtra une belle amitié, à la vie , à la mort entre ces quatre personnes qui n'ont rien en commun. Parce que , c'est bien connu, les promeneurs ne bossent pas, n'ont pas d'impératifs familiaux, laissent tout tomber pour venir en aide à une inconnue, ne se méfient pas d'un "étranger"... A ce stade- là de votre lecture, soit vous choisissez de plonger les pieds dans ce roman, sans trop vous poser de questions sur le réalisme d'une telle histoire, soit, comme moi, vous lèverez souvent les yeux au ciel , devant les invraisemblances, les clichés, et le côté "tout est bien qui finit bien", et qui s'emboîte bien... Surtout ne pas soupirer devant les métier des adultes dans ce roman , qui font un peu rêver dans les chaumières .... On a un pilote de Formule 1, un type qui bosse dans le cinéma (et qui entre deux tournages sauve la demoiselle en détresse ), et une architecte , qui non seulement se fringue très mal, (alors qu'elle fait un métier artistique.. ), mais se permet de ne pas foutre un pied à son cabinet, alors qu'elle y est associée, sans que ça pose problème... Beaucoup de lourdeurs dans les dialogues... Tous ces gens ne parlent pas normalement ... Beaucoup de clichés sur le personnage homosexuel masculin, qui forcément est maniéré , et qui, forcément a le gêne du shopping dans le sang et qui va relooker la pauvre quarantenaire trompée par son mari dans le lit conjugal, au look de bonne soeur... Si Christina était là, elle dirait à Claire Norton, que le col Claudine, c'est "Magnifik", que ça dépend uniquement de ton physique et de ce avec quoi tu l"'accessoirises, "oh, là, là, ma chérie " . Enfin voilà ! Rassurez vous, à la fin, tout le monde sera heureux, leurs problèmes envolés... Alors je sais que la période est morose, mais bon, en matière de légèreté, on peut faire mieux, plus subtil, plus fin, drôle... Mais , bon, ce roman est dynamique, bienveillant et en cette période tristounette , ça peut faire du bien. A vous de voir...
    Lire la suite
    En lire moins
  • JulieGorsky Posté le 20 Octobre 2020
    Paru en 2020 aux Éditions Robert Laffont, le troisième roman de Claire Norton est sans doute mon préféré. Une véritable ode à l’amitié et au destin, Ces petits riens qui nous animent est idéal en cet automne pluvieux. Le roman s’ouvre sur Aude qui découvre l’infidélité de son mari en le surprenant au lit avec son ancienne secrétaire. Impossible pour elle d’affronter une journée de travail après cette découverte. Elle décide donc de se rendre au parc des Buttes-Chaumont. Malgré l’heure matinale, elle n’est pas seule. À ses côtés, trois inconnus : Charlène, Alexandre et Nicolas. Pour l’instant, ils ne se connaissent pas, mais dans quelques minutes leurs vies vont basculer et ils seront liés par une promesse faite à Charlène, la plus jeune de ce quatuor. Une promesse qui changera irrémédiablement leurs vies. Claire Norton n’a de cesse de me surprendre. Cette fois, c’est à travers ce roman choral parfaitement orchestré par un quatuor attachant et une histoire enivrante. La force d’un roman tient dans les personnages et Claire Norton l’a bien compris avec ces quatre personnages si différents et pourtant si attachants. Chacun avec leurs forces et leurs faiblesses. Réunis par le destin, le quatuor va se lier d’affection, mais sera... Paru en 2020 aux Éditions Robert Laffont, le troisième roman de Claire Norton est sans doute mon préféré. Une véritable ode à l’amitié et au destin, Ces petits riens qui nous animent est idéal en cet automne pluvieux. Le roman s’ouvre sur Aude qui découvre l’infidélité de son mari en le surprenant au lit avec son ancienne secrétaire. Impossible pour elle d’affronter une journée de travail après cette découverte. Elle décide donc de se rendre au parc des Buttes-Chaumont. Malgré l’heure matinale, elle n’est pas seule. À ses côtés, trois inconnus : Charlène, Alexandre et Nicolas. Pour l’instant, ils ne se connaissent pas, mais dans quelques minutes leurs vies vont basculer et ils seront liés par une promesse faite à Charlène, la plus jeune de ce quatuor. Une promesse qui changera irrémédiablement leurs vies. Claire Norton n’a de cesse de me surprendre. Cette fois, c’est à travers ce roman choral parfaitement orchestré par un quatuor attachant et une histoire enivrante. La force d’un roman tient dans les personnages et Claire Norton l’a bien compris avec ces quatre personnages si différents et pourtant si attachants. Chacun avec leurs forces et leurs faiblesses. Réunis par le destin, le quatuor va se lier d’affection, mais sera surtout lié par un lien indéfectible : celui d’une promesse. Solidarité, humanité, bienveillance et complicité, ils se complètent et nous offrent une belle leçon d’amitié. Unis, qu’importe les épreuves qu’ils devront surmonter. Ce nouveau roman regorge de mystères que ces détectives en herbe ont décidé de résoudre. Claire Norton nous offre un roman énigmatique qui nous surprend et nous incite à continuer notre lecture. La romancière est passée maître dans la maîtrise du page-turner : impossible de s’arrêter avant de terminer la lecture. Elle réussit à nous captiver avec sa plume tendre et sensible et ses écrits envoûtants et fluides. Ces petits riens qui nous animent, une histoire où le hasard fait bien les choses, où les coïncidences réunissent quatre âmes en quête de bonheur. Claire Norton signe à nouveau un roman plein de surprises. Un condensé de sentiments qui nous agrippe à chaque fois que les pages se tournent. Un roman doux qui nous enveloppe. À lire au coin du feu, sous le plaid, une tasse de chocolat chaud posé à côté de soi.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Felina Posté le 13 Octobre 2020
    Je ne suis pas une grande adepte du roman feel-good. Les intentions de ce genre littéraire sont flagrantes, et je ne dis pas qu'elles ne sont pas les bienvenues pour certains lecteurs, mais ce n'est pas le type de livres vers lequel je me dirige automatiquement. Néanmoins, il est intéressant de sortir, parfois, de sa zone de confort, pour mettre un coup à ses préjugés et découvrir de nouvelles choses. Avec une couverture aussi belle et un titre comme ça, je ne pouvais pas ne pas saisir l'occasion. Le parc des Buttes-Chaumont va être le théâtre d'une rencontre inattendue et le début d'une belle amitié. Aude, effondrée vient de surprendre son mari en pleine partie de jambes en l'air, dans le lit conjugal. Alexandre, promenant son chien, se débat avec la révélation de son homosexualité face à une famille à l'esprit étriqué. Nicolas, hypocondriaque en puissance, traverse le parc d'un pas décidé, pour se rendre à un rendez-vous avec son frère. Tous trois vont être confronté à la tentative de suicide de Charlène. liés par un pacte d'assitance à personne en danger, ils vont promettre de lui venir en aide et de résoudre son problème. Le lecteur se laisse prendre par l'histoire,... Je ne suis pas une grande adepte du roman feel-good. Les intentions de ce genre littéraire sont flagrantes, et je ne dis pas qu'elles ne sont pas les bienvenues pour certains lecteurs, mais ce n'est pas le type de livres vers lequel je me dirige automatiquement. Néanmoins, il est intéressant de sortir, parfois, de sa zone de confort, pour mettre un coup à ses préjugés et découvrir de nouvelles choses. Avec une couverture aussi belle et un titre comme ça, je ne pouvais pas ne pas saisir l'occasion. Le parc des Buttes-Chaumont va être le théâtre d'une rencontre inattendue et le début d'une belle amitié. Aude, effondrée vient de surprendre son mari en pleine partie de jambes en l'air, dans le lit conjugal. Alexandre, promenant son chien, se débat avec la révélation de son homosexualité face à une famille à l'esprit étriqué. Nicolas, hypocondriaque en puissance, traverse le parc d'un pas décidé, pour se rendre à un rendez-vous avec son frère. Tous trois vont être confronté à la tentative de suicide de Charlène. liés par un pacte d'assitance à personne en danger, ils vont promettre de lui venir en aide et de résoudre son problème. Le lecteur se laisse prendre par l'histoire, même si elle est cousue de fil blanc. Une fois les présentations faites, le rythme du roman s'écoule à un rythme qui ne laisse pas le lecteur s'ennuyer. Les événements s'enchaînent de même que les bons sentiments. Claire Norton traite l'aspect psychologique et les problèmes de chacun de ses personnages avec limpidité et l'ensemble est fluide. Les rebondissements sont bien trouvés et le lecteur se laisse entraîner dans la quête de Charlène, même si quelques éléments sont un peu faciles. Deux points vont pourtant chagriné le lecteur, deux clichés un peu trop lourds à digérer dans une société actuelle aussi à fleur de peau. Aude est le vrai stéréotype de la femme trompée. Elle est traitée par l'auteure comme une petite chose fragile, un peu responsable de ce qui lui arrive. La tête dans le guidon de la vie quotidienne, elle s'est progressivement laissée aller, jusqu'à devenir terne. Elle n'est pas responsable de la trahison de son mari, mais on pourrait presque sous entendre qu'il aurait pu avoir quelques raisons qui ont justifié cet acte. Pour la soutenir et lui remonter le moral, ses amis l'inscrive à une salle de sport et l'emmène faire du shopping. Le lecteur admettra que c'est tout à fait crédible, mais c'est un peu facile. C'est verser de l'eau dans le moulin de la misogynie. Le second personnage stéréotypé est Alexandre, l'homosexuel qui n'ose pas avoué à son père catholique "radical", sa tendance à aimer les garçons. Au lieu de Charlène, c'est à ce gai luron - ^^ - qu'échoit le rôle de personal shopper. Il emmène Aude faire du shopping, et l'éplorée ressort avec des vêtements qui montre la femme encore une fois comme un appétissant morceau de viande. L'image de la femme est de nouveau rabaissée à un bel objet. La société sexiste prend le dessus. Quant à Alexandre, il est le feu follet de cette équipe assez atypique. C'est très cliché un jeune homme plutôt bien fait de sa personne, fashion victim et plein de joie de vivre malgré son mal être et ses problèmes.
    Lire la suite
    En lire moins
  • leslecturesdemoe Posté le 23 Septembre 2020
    #COUPDECOEUR ❤️ #9643;️ #9643;️ Comment mettre des mots sur un si beau livre ? J’ai adoré découvrir cette merveilleuse histoire ! #9643;️ Aude, Alexandre et Nicolas ne se connaissent pas. Un matin, ils tombent sur Charlène, qui menace de sauter du pont sur lequel elle se trouve. Sans le savoir, ils se trouvent tous à un point culminant de leur vie : une annonce vitale à faire, une décision importante à prendre, un pas à faire pour pardonner. Et sans se concerter, ils n’hésitent pas à tendre la main à Charlène pour l’aider. Un tout petit geste qui changera le cours de leurs vies. #9643;️ Quel coup de cœur ! Je découvre cette auteure, et je dois avouer que j’ai été charmée par sa plume douce et sensible. J’ai été très émue en lisant ces pages. Claire Norton nous livre une magnifique histoire d’amour et d’amitié, qui nous prouve que si on ne choisit pas sa famille de sang, on choisit ses amis qui deviennent une famille de coeur. Tout ceci va venir prouver de la plus belle des manières que, effectivement et contre les attentes de nos personnages, « ensemble, on est plus forts » ! Chaque personnage a sa particularité, cette singularité qui nous fait... #COUPDECOEUR ❤️ #9643;️ #9643;️ Comment mettre des mots sur un si beau livre ? J’ai adoré découvrir cette merveilleuse histoire ! #9643;️ Aude, Alexandre et Nicolas ne se connaissent pas. Un matin, ils tombent sur Charlène, qui menace de sauter du pont sur lequel elle se trouve. Sans le savoir, ils se trouvent tous à un point culminant de leur vie : une annonce vitale à faire, une décision importante à prendre, un pas à faire pour pardonner. Et sans se concerter, ils n’hésitent pas à tendre la main à Charlène pour l’aider. Un tout petit geste qui changera le cours de leurs vies. #9643;️ Quel coup de cœur ! Je découvre cette auteure, et je dois avouer que j’ai été charmée par sa plume douce et sensible. J’ai été très émue en lisant ces pages. Claire Norton nous livre une magnifique histoire d’amour et d’amitié, qui nous prouve que si on ne choisit pas sa famille de sang, on choisit ses amis qui deviennent une famille de coeur. Tout ceci va venir prouver de la plus belle des manières que, effectivement et contre les attentes de nos personnages, « ensemble, on est plus forts » ! Chaque personnage a sa particularité, cette singularité qui nous fait l’apprécier et le distingue des autres protagonistes, tout en - tour de force de l’auteur - venant s’insérer parfaitement dans ce petit groupe haut en couleur auquel on ne peut que s’attacher. Au point qu’ils nous manquent une fois le livre refermé. Ce livre est une très belle découverte qui me donne très très très envie de découvrir les précédents romans de l’auteure ❤️
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !