Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782809842203
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 14 x 22,5 mm
Comment les pingouins ont sauvé Veronica
Estelle Flory (traduit par)
Collection : Instants Suspendus
Date de parution : 18/11/2021
Éditeurs :
L'Archipel

Comment les pingouins ont sauvé Veronica

Estelle Flory (traduit par)
Collection : Instants Suspendus
Date de parution : 18/11/2021
Le cœur ne gèle jamais, même au milieu des icebergs
Le plus souvent, Veronica, 84 ans, passe ses journées à chercher où elle a mis ses lunettes, à ramasser les déchets sur la plage ou à aboyer des ordres à... Le plus souvent, Veronica, 84 ans, passe ses journées à chercher où elle a mis ses lunettes, à ramasser les déchets sur la plage ou à aboyer des ordres à sa dame de compagnie, Eileen.
Depuis peu, la vieille dame s’interroge : que faire d’utile durant les années qu’il lui reste...
Le plus souvent, Veronica, 84 ans, passe ses journées à chercher où elle a mis ses lunettes, à ramasser les déchets sur la plage ou à aboyer des ordres à sa dame de compagnie, Eileen.
Depuis peu, la vieille dame s’interroge : que faire d’utile durant les années qu’il lui reste et, surtout, à qui laisser sa fortune considérable ? Quand elle a soudain une illumination : et si elle mettait tout en oeuvre pour sauver les pingouins d’Antarctique ?
L’irruption dans sa vie de Patrick, un petit-fils disparu, orphelin à six ans après le suicide de sa mère, va tout changer. Comme deux animaux sauvages, ils vont devoir s’apprivoiser au milieu des icebergs.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809842203
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • VELGHE 26/05/2022
    #x1f338"On n'a pas deux cœurs, l'un pour les hommes l'autre pour les animaux, on a du cœur ou on n'en a pas."#x1f338 Lamartine #x1f427Véronica est une dame de 84 ans qui vit en Écosse. Fortunée, au caractère bien trempé, froide, à donner des ordres à son aide ménagère Eileen, elle passe le plus clair de son temps à ramasser des déchets sur la plage ou à regarder son émission favorite sur le règne animal. Au crépuscule de sa vie, une question la turlupine : que faire de toute sa fortune ? Après certaines recherches, Véronica découvre qu'il lui reste un petit-fils, Patrick, qu'elle n'a jamais connu. Mais quand celui-ci apparaît, l'image qu'il lui donne n'a rien pour lui plaîre. C'est alors que Véronica décidera de léguer sa fortune à une association basée en Antarctique pour la sauvegarde des pingouins. La voici donc déterminée à se rendre en Antarctique à la rencontre de Terry, Dietrich et Mike, ces sauveurs de manchots. Mais quand quelques jours plus tard, sur place, Véronica tombe malade, c'est son petit-fils qui vient à son chevet. Au-delà des décors somptueux de l'Antarctique en compagnie des manchots d'Adélie, ce roman de Hazel Prior nous parle de sujets forts tels que le courage, la famille, la solitude, l'abandon, la... #x1f338"On n'a pas deux cœurs, l'un pour les hommes l'autre pour les animaux, on a du cœur ou on n'en a pas."#x1f338 Lamartine #x1f427Véronica est une dame de 84 ans qui vit en Écosse. Fortunée, au caractère bien trempé, froide, à donner des ordres à son aide ménagère Eileen, elle passe le plus clair de son temps à ramasser des déchets sur la plage ou à regarder son émission favorite sur le règne animal. Au crépuscule de sa vie, une question la turlupine : que faire de toute sa fortune ? Après certaines recherches, Véronica découvre qu'il lui reste un petit-fils, Patrick, qu'elle n'a jamais connu. Mais quand celui-ci apparaît, l'image qu'il lui donne n'a rien pour lui plaîre. C'est alors que Véronica décidera de léguer sa fortune à une association basée en Antarctique pour la sauvegarde des pingouins. La voici donc déterminée à se rendre en Antarctique à la rencontre de Terry, Dietrich et Mike, ces sauveurs de manchots. Mais quand quelques jours plus tard, sur place, Véronica tombe malade, c'est son petit-fils qui vient à son chevet. Au-delà des décors somptueux de l'Antarctique en compagnie des manchots d'Adélie, ce roman de Hazel Prior nous parle de sujets forts tels que le courage, la famille, la solitude, l'abandon, la fin de vie mais aussi de sujets essentiels comme la préservation de la nature et le travail des associations de protection animale. "La vie est un équilibre fragile entre ce qu'on laisse sortir et ce qu'on garde à l'intérieur" : c'est ce que Véronica va vous apprendre car au-delà de sa froideur, se cache une femme courageuse que la vie n'a pas épargnée.#x1f427 RÉSUMÉ  : #x1f4d6 Le cœur ne gèle jamais, même au milieu des icebergs Le plus souvent, Veronica, 84 ans, passe ses journées à chercher où elle a mis ses lunettes, à ramasser les déchets sur la plage ou à aboyer des ordres à sa dame de compagnie, Eileen. Depuis peu, la vieille dame s'interroge : que faire d'utile durant les années qu'il lui reste et, surtout, à qui laisser sa fortune considérable ? Quand elle a soudain une illumination : et si elle mettait tout en oeuvre pour sauver les pingouins d'Antarctique ? L'irruption dans sa vie de Patrick, un petit-fils disparu, orphelin à six ans après le suicide de sa mère, va tout changer. Comme deux animaux sauvages, ils vont devoir s'apprivoiser au milieu des icebergs.#x1f4d6
    Lire la suite
    En lire moins
  • cinhre 03/05/2022
    Un livre tiré par les cheveux, mais c'est tellement bien écrit et l'histoire si jolie que l'on se laisse piéger par ce roman. Veronica, mamie grincheuce n'y est pas pour rien tant elle est attachante. Ce personnage est l'atout fort de ce livre. Une famille qui se découvre, se reconstruit. J'ai passé un très bon moment.
  • DameJeuneVieille 15/04/2022
    Veronica McCreedy mène une existence solitaire, seulement troublée par les tentatives de conversations de son aide ménagère, qu’elle esquive autant que possible. A 84 ans, prise de doutes, elle décide de rechercher une nouvelle fois un potentiel héritier, dont elle ignorerait l’existence. L’agence chargée d’effectuer les recherches pour l’octogénaire la recontacte rapidement et lui apprend l’existence de David, son petit-fils. Veronica ne peut résister à l’idée de rencontrer la chair de sa chair, et cette rencontre marque un tournant dans sa vie. J’ai trouvé en ce livre un réconfort que je n’attendais pas, j’ai été émue, j’ai ri, espéré, et j’avoue, j’ai versé quelques larmes. La froideur du personnage principal émeut le lecteur quand celui-ci comprend qu’il ne s’agit que d’une façade. Le personnage de Patrick est lui aussi touchant et attachant. La vie de la grand-mère et de son petit-fils a été une succession de drames et d’événements regrettables, mais la rencontre entre les deux marque un tournant décisif dans leur existence, un avenir plus lumineux se profile, entouré de pingouins. J’ai trouvé intéressant de voir ce côté de la guerre (dans la jeunesse de Veronica), qui est d’ordinaire peu exploité. Les passages en Antarctique permettent à l’intrigue d’avancer... Veronica McCreedy mène une existence solitaire, seulement troublée par les tentatives de conversations de son aide ménagère, qu’elle esquive autant que possible. A 84 ans, prise de doutes, elle décide de rechercher une nouvelle fois un potentiel héritier, dont elle ignorerait l’existence. L’agence chargée d’effectuer les recherches pour l’octogénaire la recontacte rapidement et lui apprend l’existence de David, son petit-fils. Veronica ne peut résister à l’idée de rencontrer la chair de sa chair, et cette rencontre marque un tournant dans sa vie. J’ai trouvé en ce livre un réconfort que je n’attendais pas, j’ai été émue, j’ai ri, espéré, et j’avoue, j’ai versé quelques larmes. La froideur du personnage principal émeut le lecteur quand celui-ci comprend qu’il ne s’agit que d’une façade. Le personnage de Patrick est lui aussi touchant et attachant. La vie de la grand-mère et de son petit-fils a été une succession de drames et d’événements regrettables, mais la rencontre entre les deux marque un tournant décisif dans leur existence, un avenir plus lumineux se profile, entouré de pingouins. J’ai trouvé intéressant de voir ce côté de la guerre (dans la jeunesse de Veronica), qui est d’ordinaire peu exploité. Les passages en Antarctique permettent à l’intrigue d’avancer rapidement et de façon plutôt originale. La plume de l’autrice est très agréable à lire, l’écriture est fluide, j’ai vraiment passé un bon moment.
    Lire la suite
    En lire moins
  • LesChasseusesDeLivres 08/03/2022
    Ce roman de 480 pages fait partie de la nouvelle collection des éditions L’Archipel démarrée depuis début 2021 : Instants suspendus, des romans qui mettent du baume au cœur, qui nous emportent dans une bulle de douceur. C’est le premier roman que je lis de cette collection, qui on ne va pas se mentir, sort de mon périmètre de lecture habituel. Mais c’est une chose que j’apprécie de plus en plus récemment, de diversifier les genres de mes lectures et de rester ouverte d’esprit. Cela offre bien souvent d’agréables surprises. Effectivement, on ne nous a pas menti, on ressort de cette lecture le cœur un peu plus léger. C’est doux, c’est frais, c’est agréable. Ça se lit vite et bien, on ne s’ennuie pas. Même si c’est une collection qui se veut feel-good, au départ la vie des deux protagonistes n’est pas très drôle, entre une grand-mère qui n’a pas connu son fils, et un petit-fils qui n’a pas connu son père. Des histoires de vie fortes qui marquent forcément à jamais les personnes Au début le personnage de Veronica semble froid et hautain, le cliché de la vieille bourgeoise qui se croit supérieure à tout le monde. Mais au fur... Ce roman de 480 pages fait partie de la nouvelle collection des éditions L’Archipel démarrée depuis début 2021 : Instants suspendus, des romans qui mettent du baume au cœur, qui nous emportent dans une bulle de douceur. C’est le premier roman que je lis de cette collection, qui on ne va pas se mentir, sort de mon périmètre de lecture habituel. Mais c’est une chose que j’apprécie de plus en plus récemment, de diversifier les genres de mes lectures et de rester ouverte d’esprit. Cela offre bien souvent d’agréables surprises. Effectivement, on ne nous a pas menti, on ressort de cette lecture le cœur un peu plus léger. C’est doux, c’est frais, c’est agréable. Ça se lit vite et bien, on ne s’ennuie pas. Même si c’est une collection qui se veut feel-good, au départ la vie des deux protagonistes n’est pas très drôle, entre une grand-mère qui n’a pas connu son fils, et un petit-fils qui n’a pas connu son père. Des histoires de vie fortes qui marquent forcément à jamais les personnes Au début le personnage de Veronica semble froid et hautain, le cliché de la vieille bourgeoise qui se croit supérieure à tout le monde. Mais au fur et à mesure de l’histoire, on comprend mieux pourquoi elle est devenue comme cela, elle n’a pas toujours eu un cœur de pierre. Nous sommes plongés au travers de ses journaux intimes dans la vie d’une adolescente en pleine 2ème guerre mondiale. Tout comme son petit fils Patrick avec qui on les découvre, on est touché de pouvoir connaitre cette partie de sa vie et les mystères qui l’entourent. Alors oui, ce n’est pas LE roman de l’année 2021, mais cela n’empêche de passer un très bon moment comme annoncé, l’autrice a une une plume fluide et alterne savamment le panachage des points de vue des personnages (Veronica, Patrick, et les articles du blog de Terry) pour dynamiser le récit, et nous faire rire parfois quand on lit des qui pro quo entre Veronica et son petit-fils. Ce livre nous fait aussi remettre en cause les préjugés que nous pouvons avoir sur les gens : sur la grand-mère pet sec, mais aussi sur le jeune chômeur-fumeur de joint. Comme quoi il faut parfois oser dépasser les apparences pour apprendre à réellement connaitre les gens et leurs valeurs. Ils peuvent nous surprendre plus d’une fois avec leurs qualités, dons ou talents cachés. Comme tout bon media feel-good, le livre se finira sur un happy-end digne de ce nom, pas forcément le plus prévisible et ça c’est un point bonus.
    Lire la suite
    En lire moins
  • bebi 04/03/2022
    Véronica, 86 ans, est une anglaise aux idées bien arrêtées. Aussi, quand elle entreprend quelque chose, elle va jusqu’au bout. Comme, par exemple, lorsqu’il s’agit de savoir s’il lui reste de la famille, ou de décider qui coucher dans son testament. La vieille dame veut vivre une dernière aventure. Et c’est auprès de pingouins qu’elle veut faire cela. Malgré les protestations des uns et des autres, elle embarque pour un périple qui l’emmène en Antarticque… Le petit côté piquant que je sentais dans le caractère de Veronica m’avait décidée: j’avais envie de découvrir son aventure. Et je suis ravie de l’avoir fait! La vieille dame est au premier abord une personne acariâtre, sèche et revêche. D’ailleurs Patrick, son petit-fils, ne peut s’empêcher, après leur première rencontre, de se dire la même chose. Durant son séjour en Antarticque, elle semble s’adoucir, et de nombreux souvenirs enfouis jusque-là profondément refont surface. Des souvenirs douloureux, et lourds de conséquence dans sa vie d’aujourd’hui. Patrick, de son côté, est quelqu’un de très attachant. On apprend assez rapidement que ses relations familiales ont été désastreuses. Et cela a forcément impacté le reste de sa vie. Aussi, lorsqu’une grand-mère lui tombe du ciel, c’est le... Véronica, 86 ans, est une anglaise aux idées bien arrêtées. Aussi, quand elle entreprend quelque chose, elle va jusqu’au bout. Comme, par exemple, lorsqu’il s’agit de savoir s’il lui reste de la famille, ou de décider qui coucher dans son testament. La vieille dame veut vivre une dernière aventure. Et c’est auprès de pingouins qu’elle veut faire cela. Malgré les protestations des uns et des autres, elle embarque pour un périple qui l’emmène en Antarticque… Le petit côté piquant que je sentais dans le caractère de Veronica m’avait décidée: j’avais envie de découvrir son aventure. Et je suis ravie de l’avoir fait! La vieille dame est au premier abord une personne acariâtre, sèche et revêche. D’ailleurs Patrick, son petit-fils, ne peut s’empêcher, après leur première rencontre, de se dire la même chose. Durant son séjour en Antarticque, elle semble s’adoucir, et de nombreux souvenirs enfouis jusque-là profondément refont surface. Des souvenirs douloureux, et lourds de conséquence dans sa vie d’aujourd’hui. Patrick, de son côté, est quelqu’un de très attachant. On apprend assez rapidement que ses relations familiales ont été désastreuses. Et cela a forcément impacté le reste de sa vie. Aussi, lorsqu’une grand-mère lui tombe du ciel, c’est le choc! Pourtant, ces deux-là vont se trouver, un peu par hasard. J’ai adoré le côté humoristique de ce roman. Les petites réparties de Véronica et ses réfléxions personnelles sont à mourir de rire. C’est toujours avec un ton un peu pince-sans-rire, mais en même c’est totalement adorable. Le décor, froid et hors du commun, ainsi que la présence de ces pingouins craquants font le reste. Armée de grosses chaussettes, de mon plaid et d’un café, j’ai savouré ma lecture du début à la fin. Je n’ai pas été très loin de verser ma petite larme d’émotion sur certains passages, mais pour moi, c’est un signe que le livre est vraiment bon. Je ne peux que vous recommander de le découvrir durant cet hiver, bien au chaud, emmitouflés à votre tour.
    Lire la suite
    En lire moins

les contenus multimédias

Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés