Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221052181
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 602
Format : 153 x 240 mm
De la part de la princesse morte
Date de parution : 21/04/1987
Éditeurs :
Robert Laffont

De la part de la princesse morte

Date de parution : 21/04/1987
" Ceci est l'histoire de ma mère, la princesse Selma, née dans un palais d'Istanbul... "

Ce pourrait être le début d'un conte ; c'est une histoire authentique, qui commence en 1918 à la cour du dernier sultan de l'Empire ottoman.
Selma a sept ans quand elle...

Ce pourrait être le début d'un conte ; c'est une histoire authentique, qui commence en 1918 à la cour du dernier sultan de l'Empire ottoman.
Selma a sept ans quand elle voit s'écrouler cet Empire qui a fait trembler l'Europe. Condamnée à l'exil, la famille impériale s'installe au Liban. Selma, qui...

Ce pourrait être le début d'un conte ; c'est une histoire authentique, qui commence en 1918 à la cour du dernier sultan de l'Empire ottoman.
Selma a sept ans quand elle voit s'écrouler cet Empire qui a fait trembler l'Europe. Condamnée à l'exil, la famille impériale s'installe au Liban. Selma, qui a perdu à la fois son pays et son père, y sera " la princesse aux bas reprisés ". C'est à Beyrouth qu'elle grandira et rencontrera son premier amour, un jeune chef druze ; amour tôt brisé. Selma acceptera alors d'épouser un rajah indien qu'elle n'a jamais vu. Aux Indes, elle vivra les fastes des maharadjahs, les derniers jours de l'Empire britannique et la lutte pour l'indépendance, menée par Gandhi.
Mais là, comme au Liban, elle reste " l'étrangère ". Rejetée par ce peuple qu'elle s'était pris à aimer, elle s'enfuira à Paris. Elle y trouvera enfin le véritable amour. La guerre l'en séparera, et elle mourra dans la misère, à vingt-neuf ans, après avoir donné naissance à une fille : l'auteur de ce récit.
Pour la première fois la fin de l'Empire ottoman nous est racontée de l'intérieur des palais, tandis que l'on découvre le Liban du mandat français à travers les grandes familles de Beyrouth, et l'Inde féodale par les yeux de ses paysans et des princes. Il est rare qu'un livre allie le cœur et l'Histoire de manière aussi intime.

" Plus tard, beaucoup plus tard, écrit Kenizé Mourad, j'ai voulu comprendre qui était ma mère. Interrogeant ceux qui l'avaient connue, consultant les livres d'histoire, les journaux de l'époque et les archives dispersées de la famille, j'ai tenté de reconstituer les divers cadres de son existence, aujourd'hui irrémédiablement bouleversés, et de revivre ce qu 'elle avait vécu. Enfin, pour m'en rapprocher davantage encore, pour la retrouver, j'ai fait confiance à mon intuition et à mon imagination. "
Tel est ce livre. Telle est l'histoire de la princess Selma, la plus romanesque des histoires vraies.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221052181
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 602
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lindsay1706 Posté le 22 Février 2022
    très beau livre , j ai beaucoup apprécié le fait qu’au début du livre l auteur nous mettent une carte ainsi que l arbre généalogique afin qu’on s y retrouve facilement. j apprécie aussi beaucoup le fait que quand il y a des mots de vocabulaire on nous donne le définition en bas de pages. l histoire de Selma est extrêmement touchante j ai énormément appris. je recommande cette lectures
  • Cekacla Posté le 11 Février 2022
    De la part de la princesse morte, est l’histoire de Selma, mère de l’auteure. Son histoire commence en Turquie, au palais d’Ortakoy, passe par le Liban, en éxil, puis les Indes où elle se marie avec Amir, Rajah de Badalpour, pour se terminer à Paris à l’aube de la seconde guerre mondiale, où naît Kenizé. Une histoire où l’on en apprend un peu plus sur la vie de ma famille sultane en Turquie, des musulmans des Indes qui sont chiites, alors que les musulmans turcs sont sunnites. Les habitudes religieuses diffèrent d’une communauté à une autre, ce qui est très choquant pour Selma, d’ailleurs elle a beaucoup de mal à s’habituer et à accepter ces règles envers les femmes. Alors, lorsqu’elle se sait enceinte, elle décide et convainc son époux de partir en France pour accoucher. Arrivée à Paris, elle retrouve une camarade d’école de Beyrouth et grâce à celle-ci Selma sera reçue dans tout Paris et fera connaissance de l’homme dont elle tombera amoureuse, un médecin américain. C’est un livre d’Histoire, un livre bibliographique et une romance, lecture assez longue puisque je l’ai interrompue afin de rechercher des infos sur l’empire ottoman, la vie au Liban puis en Indes à l'époque.... De la part de la princesse morte, est l’histoire de Selma, mère de l’auteure. Son histoire commence en Turquie, au palais d’Ortakoy, passe par le Liban, en éxil, puis les Indes où elle se marie avec Amir, Rajah de Badalpour, pour se terminer à Paris à l’aube de la seconde guerre mondiale, où naît Kenizé. Une histoire où l’on en apprend un peu plus sur la vie de ma famille sultane en Turquie, des musulmans des Indes qui sont chiites, alors que les musulmans turcs sont sunnites. Les habitudes religieuses diffèrent d’une communauté à une autre, ce qui est très choquant pour Selma, d’ailleurs elle a beaucoup de mal à s’habituer et à accepter ces règles envers les femmes. Alors, lorsqu’elle se sait enceinte, elle décide et convainc son époux de partir en France pour accoucher. Arrivée à Paris, elle retrouve une camarade d’école de Beyrouth et grâce à celle-ci Selma sera reçue dans tout Paris et fera connaissance de l’homme dont elle tombera amoureuse, un médecin américain. C’est un livre d’Histoire, un livre bibliographique et une romance, lecture assez longue puisque je l’ai interrompue afin de rechercher des infos sur l’empire ottoman, la vie au Liban puis en Indes à l'époque. Mais qui m’a donné envie d’en savoir plus et lire la suite Le jardin de Badalpour.
    Lire la suite
    En lire moins
  • DD78 Posté le 30 Juin 2021
    « De la part de la princesse morte », encore un titre incroyable pour une histoire qui ne l’est pas moins. Kenizé Mourad nous y raconte la vie de sa mère, la princesse Selma. Née en 1911 à Istanbul, cette authentique petite fille de sultan grandit dans le luxe des harems et des palais de son illustre dynastie. La mauvaise alliance de l’empire ottoman avec les allemands durant la 1ère guerre mondiale met un terme à cette existence dorée, et la famille impériale est obligée de s’exiler. Selma se retrouve alors avec sa mère à Beyrouth, coincée entre le souvenir et les impératifs de sa vie d’avant et la vie légère que ce protectorat français peut lui offrir… Kenizé Mourad est une journaliste spécialisée dans la politique du Moyen-Orient, et cela se ressent fortement dans les pages de cette biographie romancée : ce que j’ai pu apprendre comme trucs ! De la fondation de l’actuelle république Turque à l’indépendance de l’Inde, en passant par la gestion du protectorat libanais par les français, j’ai bien révisé ma géographie et mon histoire. J’ai surtout été éblouie par l’histoire de cette femme, qui n’aura connu que des fins de règne et aura su... « De la part de la princesse morte », encore un titre incroyable pour une histoire qui ne l’est pas moins. Kenizé Mourad nous y raconte la vie de sa mère, la princesse Selma. Née en 1911 à Istanbul, cette authentique petite fille de sultan grandit dans le luxe des harems et des palais de son illustre dynastie. La mauvaise alliance de l’empire ottoman avec les allemands durant la 1ère guerre mondiale met un terme à cette existence dorée, et la famille impériale est obligée de s’exiler. Selma se retrouve alors avec sa mère à Beyrouth, coincée entre le souvenir et les impératifs de sa vie d’avant et la vie légère que ce protectorat français peut lui offrir… Kenizé Mourad est une journaliste spécialisée dans la politique du Moyen-Orient, et cela se ressent fortement dans les pages de cette biographie romancée : ce que j’ai pu apprendre comme trucs ! De la fondation de l’actuelle république Turque à l’indépendance de l’Inde, en passant par la gestion du protectorat libanais par les français, j’ai bien révisé ma géographie et mon histoire. J’ai surtout été éblouie par l’histoire de cette femme, qui n’aura connu que des fins de règne et aura su à chaque fois rebondir. Partie précocement à même pas trente ans alors que Kenizé est encore bébé, elle aura eu mille vies sur lesquelles planent autant de mystères, et c’est un bien bel hommage que lui rend ici sa fille. Bref, ne vous fiez pas à la couverture moche, foncez !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Nitocris2021 Posté le 16 Juin 2021
    Un coup de cœur. Ce roman est une merveille. Il nous fait voyager de l'empire Ottoman finissant à la France de la veille de la Seconde guerre mondiale en passant par le Liban et l''Inde aux mœurs encore ancestrales. Il est incroyable de penser que ce roman est celui d'une vie véritable. Bouleversant.
  • smeknassi Posté le 28 Mai 2021
    Ce roman historique a été écrit en 1987 lorsque Kenizé Mourad, journaliste française, avait 48 ans et raconte l'incroyable histoire de sa mère dont elle ne se souvient pas car elle n'avait que deux ans lorsqu’elle est décédée. Le roman va des derniers jours de l'empire ottoman après la Première Guerre mondiale à l'exil à Beyrouth où il décrit la politique et le statut social libanais dans les années 1920 à une époque de colonialisme et d’héritage, à l'Inde dans les années 1930 et à ses efforts impatients pour obtenir son indépendance vis-à-vis des Britanniques, et enfin à Paris où l'auteur est né en 1939 alors que la Seconde Guerre mondiale se profile. Quoique le livre présente parfois quelques longueurs, il est très intéressant, riche en histoire, en descriptions détaillées et en faits marquants.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.