Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714473196
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 205 mm

Des femmes remarquables

Sabine PORTE (Traducteur)
Collection : Belfond Vintage
Date de parution : 01/06/2017
Dans la veine de La Ferme de cousine Judith (Belfond Vintage, 2016) et des Aventures de Cluny Brown de Margery Sharp (Belfond Vintage, 2015), Des femmes remarquables, aussi drôle que savoureux, compte parmi les meilleures comédies anglaises. Avec sa bouilloire à la main et son oreille compatissante, Mildred Lathbury est l’incarnation même de la chic fille. Mais l’arrivée d’un couple de jeunes mariés dans son immeuble va bouleverser sa vie bien ordonnée…
Londres, dans les années 1950. Mildred Lathbury, jeune femme célibataire au quotidien partagé entre la vie de la paroisse et les tâches domestiques, voit son existence bouleversée lorsque débarque dans son immeuble une fougueuse anthropologue au bras d’un très bel homme…

Je laissai Dora poursuivre, mais sans réellement lui prêter l’oreille...
Londres, dans les années 1950. Mildred Lathbury, jeune femme célibataire au quotidien partagé entre la vie de la paroisse et les tâches domestiques, voit son existence bouleversée lorsque débarque dans son immeuble une fougueuse anthropologue au bras d’un très bel homme…

Je laissai Dora poursuivre, mais sans réellement lui prêter l’oreille car je connaissais l’opinion que nourrissait Dora à l’égard de miss Protheroe et de tout précepte religieux. Nous nous étions souvent querellées autrefois à ce sujet. Je me demandais comment elle pouvait gâcher autant d’énergie à lutter pour une vétille telle que le port du chapeau à l’office ; puis je me dis qu’après tout, la vie se réduisait, pour la plupart d’entre nous, à des détails de cet ordre : les petits désagréments plus que les grandes tragédies, les dérisoires petites envies plus que les grands renoncements et les tragiques passions amoureuses de l’histoire ou des romans.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714473196
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 320
Format : 140 x 205 mm

Ils en parlent

« Lire Barbara Pym est… une merveilleuse expérience, qui nous procure des perceptions, des sensations et des réactions absolument uniques. »
Newsweek

 « Barbara Pym nous rappelle que la solitude peut être un choix et qu’un roman animé, puissant, peut être entièrement construit autour de cette vertu controversée qu’est la patience féminine. »
John Updike, The New Yorker

 « L’une des meilleures comédies anglaises de ces 70 dernières années. »
Lord David Cecil

« Barbara Pym est le plus rare des trésors, elle nous rappelle la déchirante absurdité de notre vie quotidienne. »
Anne Tyler

« Un superbe écrivain comique. »
John Betjeman

« Pym me fait sourire, rire aux éclats, examiner mes propres manies et fantasmes, et par-dessus tout, regretter d’achever ma lecture. De combien d’auteurs pouvez-vous honnêtement parler ainsi ? »
Mavis Cheek
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • ivredelivres Posté le 30 Juin 2021
    Mildred Lathbury, fille de pasteur, vit seule, travaille à mi-temps dans un centre d'aide aux femmes en difficultés, et oeuvre pour sa paroisse. Vous la voyez déjà vieille et aigrie ? Pas du tout elle n’a que trente an Mildred mais faute de mari c’est déjà aux yeux de tous une vieille fille. Elle visite les vieilles dames, elle s’occupe de fleurir l’église et organise thés et ventes de charité et s’intéresse de près au Révérend Julian Mallory. Ce qui va bousculer sa vie c’est l’arrivée de nouveaux voisins. Imaginez un peu, lui, Rockingham Napier est officier de marine et sa femme est une belle et élégante anthropologue, de quoi faire rêver Mildred. A partir de là je dirais que tout dérape un peu, Mildred va être le témoin des joies et problèmes de la vie de couple. Or le quotidien des époux n’est pas vraiment réjouissant et fait douter Mildred, le célibat n’aurait-il pas du bon en fait ? Comme toujours avec Barbara Pym, il y a dans ce roman à la fois un humour grinçant mais aussi beaucoup de tendresse pour les personnages et une belle dose de mélancolie. La lucidité l’emporte dans les portraits, la dérision et le burlesque ne sont... Mildred Lathbury, fille de pasteur, vit seule, travaille à mi-temps dans un centre d'aide aux femmes en difficultés, et oeuvre pour sa paroisse. Vous la voyez déjà vieille et aigrie ? Pas du tout elle n’a que trente an Mildred mais faute de mari c’est déjà aux yeux de tous une vieille fille. Elle visite les vieilles dames, elle s’occupe de fleurir l’église et organise thés et ventes de charité et s’intéresse de près au Révérend Julian Mallory. Ce qui va bousculer sa vie c’est l’arrivée de nouveaux voisins. Imaginez un peu, lui, Rockingham Napier est officier de marine et sa femme est une belle et élégante anthropologue, de quoi faire rêver Mildred. A partir de là je dirais que tout dérape un peu, Mildred va être le témoin des joies et problèmes de la vie de couple. Or le quotidien des époux n’est pas vraiment réjouissant et fait douter Mildred, le célibat n’aurait-il pas du bon en fait ? Comme toujours avec Barbara Pym, il y a dans ce roman à la fois un humour grinçant mais aussi beaucoup de tendresse pour les personnages et une belle dose de mélancolie. La lucidité l’emporte dans les portraits, la dérision et le burlesque ne sont jamais absents. Les analyses de situations sont sans concession et très méchamment ironiques. Un roman de Barbara Pym comme je les aime.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ivredelivres Posté le 30 Juin 2021
    Mildred Lathbury, fille de pasteur, vit seule, travaille à mi-temps dans un centre d'aide aux femmes en difficultés, et oeuvre pour sa paroisse. Vous la voyez déjà vieille et aigrie ? Pas du tout elle n’a que trente an Mildred mais faute de mari c’est déjà aux yeux de tous une vieille fille. Elle visite les vieilles dames, elle s’occupe de fleurir l’église et organise thés et ventes de charité et s’intéresse de près au Révérend Julian Mallory. Ce qui va bousculer sa vie c’est l’arrivée de nouveaux voisins. Imaginez un peu, lui, Rockingham Napier est officier de marine et sa femme est une belle et élégante anthropologue, de quoi faire rêver Mildred. A partir de là je dirais que tout dérape un peu, Mildred va être le témoin des joies et problèmes de la vie de couple. Or le quotidien des époux n’est pas vraiment réjouissant et fait douter Mildred, le célibat n’aurait-il pas du bon en fait ? Comme toujours avec Barbara Pym, il y a dans ce roman à la fois un humour grinçant mais aussi beaucoup de tendresse pour les personnages et une belle dose de mélancolie. La lucidité l’emporte dans les portraits, la dérision et le burlesque ne sont... Mildred Lathbury, fille de pasteur, vit seule, travaille à mi-temps dans un centre d'aide aux femmes en difficultés, et oeuvre pour sa paroisse. Vous la voyez déjà vieille et aigrie ? Pas du tout elle n’a que trente an Mildred mais faute de mari c’est déjà aux yeux de tous une vieille fille. Elle visite les vieilles dames, elle s’occupe de fleurir l’église et organise thés et ventes de charité et s’intéresse de près au Révérend Julian Mallory. Ce qui va bousculer sa vie c’est l’arrivée de nouveaux voisins. Imaginez un peu, lui, Rockingham Napier est officier de marine et sa femme est une belle et élégante anthropologue, de quoi faire rêver Mildred. A partir de là je dirais que tout dérape un peu, Mildred va être le témoin des joies et problèmes de la vie de couple. Or le quotidien des époux n’est pas vraiment réjouissant et fait douter Mildred, le célibat n’aurait-il pas du bon en fait ? Comme toujours avec Barbara Pym, il y a dans ce roman à la fois un humour grinçant mais aussi beaucoup de tendresse pour les personnages et une belle dose de mélancolie. La lucidité l’emporte dans les portraits, la dérision et le burlesque ne sont jamais absents. Les analyses de situations sont sans concession et très méchamment ironiques. Un roman de Barbara Pym comme je les aime.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Roudoul Posté le 31 Mai 2021
    Un charme suranné mais le roman date de 1952 et décrit fabuleusement bien l'atmosphère so british de cette époque encore vraiment guindée un peu ridicule des milieux de la classe moyenne et supérieure. De plus notre héroïne est fille de pasteur, évoluant depuis son enfance dans ce milieu très austère et effectivement porté sur l'aide à son prochain. Elle a peur des hommes, se préoccupe peu de son apparence car cela est inconvenant et à force de se négliger, elle se condamne au célibat tout en réalisant que les femmes mariées de son époque ne sont guère plus épanouies. Elle est "remarquable" malgré elle en quelque sorte.
  • Roudoul Posté le 31 Mai 2021
    Un charme suranné mais le roman date de 1952 et décrit fabuleusement bien l'atmosphère so british de cette époque encore vraiment guindée un peu ridicule des milieux de la classe moyenne et supérieure. De plus notre héroïne est fille de pasteur, évoluant depuis son enfance dans ce milieu très austère et effectivement porté sur l'aide à son prochain. Elle a peur des hommes, se préoccupe peu de son apparence car cela est inconvenant et à force de se négliger, elle se condamne au célibat tout en réalisant que les femmes mariées de son époque ne sont guère plus épanouies. Elle est "remarquable" malgré elle en quelque sorte.
  • karagozsati Posté le 15 Juillet 2020
    Dans l’Angleterre d’après-guerre, Mildred Lathbury est une trentenaire célibataire qui habite seule un quartier populaire de Londres. Fille de pasteur, elle est charitable et engagée. Elle passe le plus clair de son temps à œuvrer pour sa paroisse et occupe un poste à mi-temps dans un centre d'aide pour femmes en difficultés. Elle est liée d’amitié avec Winifred, la sœur du pasteur Julian Malory. Ce dernier ne la laisse pas indifférente. La vie de Mildred est réglée comme du papier à musique. Elle se dévoue corps et âme à ses amis et à ceux qui sont dans le besoin. Sa vie tourne autour du presbytère et des ventes de charité. L’arrivée du couple Napier, dans l’immeuble va mettre un peu de piment dans sa vie. Elle va se retrouver mêler à l’histoire de ce couple en péril. Réussira-t-elle à rabibocher Rocky et Helena? Et dans son dévouement aux autres sans failles, Mildred va-t-elle y trouver son compte? Une comédie anglaise où toutes les langues se délient autour d’une tasse de thé...le thé comme remède aux maux…un medley de personnages qui reflète la société anglaise de l’époque où l’on peut toujours compter sur le soutien indéfectible des femmes remarquables. Vous prendrez bien une... Dans l’Angleterre d’après-guerre, Mildred Lathbury est une trentenaire célibataire qui habite seule un quartier populaire de Londres. Fille de pasteur, elle est charitable et engagée. Elle passe le plus clair de son temps à œuvrer pour sa paroisse et occupe un poste à mi-temps dans un centre d'aide pour femmes en difficultés. Elle est liée d’amitié avec Winifred, la sœur du pasteur Julian Malory. Ce dernier ne la laisse pas indifférente. La vie de Mildred est réglée comme du papier à musique. Elle se dévoue corps et âme à ses amis et à ceux qui sont dans le besoin. Sa vie tourne autour du presbytère et des ventes de charité. L’arrivée du couple Napier, dans l’immeuble va mettre un peu de piment dans sa vie. Elle va se retrouver mêler à l’histoire de ce couple en péril. Réussira-t-elle à rabibocher Rocky et Helena? Et dans son dévouement aux autres sans failles, Mildred va-t-elle y trouver son compte? Une comédie anglaise où toutes les langues se délient autour d’une tasse de thé...le thé comme remède aux maux…un medley de personnages qui reflète la société anglaise de l’époque où l’on peut toujours compter sur le soutien indéfectible des femmes remarquables. Vous prendrez bien une tasse de thé!
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.