RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Dieu, les affaires et nous

            Robert Laffont
            EAN : 9782221157466
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 638
            Format : 153 x 240 mm
            Dieu, les affaires et nous
            Chronique d'un demi-siècle

            Jacques JULLIARD (Préface)
            Date de parution : 20/08/2015
            Dieu, les affaires et nous témoigne du regard que l’écrivain porte sur notre temps.
            Le siècle vu par Jean d’Ormesson est un roman.
            Il est démocrate, il est libéral : cet écrivain n’a jamais cessé d’affirmer ses convictions. Si l’idée de faire de la politique ne lui a pas traversé l’esprit, le spectacle de la politique, du combat des idées, de la marche du monde l’a fasciné. Il s’est toujours engagé. Nous sommes... Il est démocrate, il est libéral : cet écrivain n’a jamais cessé d’affirmer ses convictions. Si l’idée de faire de la politique ne lui a pas traversé l’esprit, le spectacle de la politique, du combat des idées, de la marche du monde l’a fasciné. Il s’est toujours engagé. Nous sommes liés au monde et il nous faut participer au grand jeu des événements qui nous entourent parce que nous dépendons de l’histoire et que l’histoire dépend de nous.
             Ces textes surprennent par leur fraîcheur et leur allant. Dix ou trente ans après, ils continuent d’exciter l’esprit et de donner les causes des événements actuels. On y trouvera des portraits de grands hommes, des reportages à l’étranger, bien sûr des commentaires et des prises de position sur la politique intérieure française. Il faut relire les écrits passés (et toujours actuels). Sinon comment juger ceux qui jugent et voir s’ils ont eu tort ou raison ? Comment savoir si un commentateur de l’actualité porte un regard juste sinon en vérifiant après coup ses analyses et ses prévisions ? Pour dire s’il est équitable, il faut attendre que la passion tombe et que l’histoire ait au moins commencé à faire son œuvre.
             C’est donc un bel exercice de vérification auquel se livre l’auteur. Il s’est parfois trompé. Sur plusieurs points, les faits lui ont donné raison. Pendant toutes ces années, Jean d’Ormesson a observé le monde et les hommes et les femmes qui nous gouvernent. Prenez parti, dit-il, et trompez-vous sans trop de bassesses. Ceux qui ne défendent pas leurs amis sont ignobles. Ceux qui ne défendent que leurs amis sont aveugles. Il faut se débrouiller dans ce labyrinthe. C’est ce qu’on appelle l’honneur des hommes.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782221157466
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 638
            Format : 153 x 240 mm
            Robert Laffont

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Epictete Posté le 24 Avril 2018
              Il s’agit d’un recueil de chroniques que l’auteur a publié régulièrement dans la presse écrite. Dès la première, on est dans le ton et on ne peut que constater que ce qui est dit est encore très actuel. Cela demande un effort : il faut se remettre, pour chaque chronique, dans le contexte de l’époque. On peut penser qu’il ne s’agit que du point de vue d’un écrivain de droite. Cependant, je renvoie chacun à la préface de Jacques Julliard (Editorialiste du Nouvel Observateur, ancien syndicaliste…) qui écrit à propos de l’auteur : « Comment être un éditorialiste de droite en restant un intellectuel de gauche ? » Ce recueil est finalement, au fil des pages, un formidable livre d’histoire contemporaine et nous devons bien admettre que nous ne tirons jamais vraiment les leçons du passé, tant les erreurs grossières sont reproduites à l’envi au fil des années.
            • denis76 Posté le 26 Février 2018
              Il est démocrate, il est libéral : cet écrivain n'a jamais cessé d'affirmer ses convictions. Si l'idée de faire de la politique ne lui a pas traversé l'esprit, le spectacle de la politique, du combat des idées, de la marche du monde l'a fasciné. Il s'est toujours engagé. Nous sommes liés au monde et il nous faut participer au grand jeu des événements qui nous entourent parce que nous dépendons de l'histoire et que l'histoire dépend de nous. MON AVIS : Intéressant, mais long à lire. Long, car ce sont des chroniques écrites sur le qui vive, donc il faut se remettre à chaque fois dans le contexte de l'époque. Intéressant, car, outre le style précis, on revoit la France de l'époque Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, et tout cela à l'ombre du Général qu'il admire tant (comme moi-même). Après la partie française, qui fait les trois quarts du livre, vient l'international, qui est très bon, car l'auteur est un observateur attentif et bienveillant : La fin du marxisme, l'Union Européenne, Jean Paul II, les dangers de l'économie de marché, les palinodies en chaîne d'Hollande, et l'Etat Islamique. Tout cela, bien qu'un peu fastidieux, est bien emballé par un homme... Il est démocrate, il est libéral : cet écrivain n'a jamais cessé d'affirmer ses convictions. Si l'idée de faire de la politique ne lui a pas traversé l'esprit, le spectacle de la politique, du combat des idées, de la marche du monde l'a fasciné. Il s'est toujours engagé. Nous sommes liés au monde et il nous faut participer au grand jeu des événements qui nous entourent parce que nous dépendons de l'histoire et que l'histoire dépend de nous. MON AVIS : Intéressant, mais long à lire. Long, car ce sont des chroniques écrites sur le qui vive, donc il faut se remettre à chaque fois dans le contexte de l'époque. Intéressant, car, outre le style précis, on revoit la France de l'époque Pompidou, Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, et tout cela à l'ombre du Général qu'il admire tant (comme moi-même). Après la partie française, qui fait les trois quarts du livre, vient l'international, qui est très bon, car l'auteur est un observateur attentif et bienveillant : La fin du marxisme, l'Union Européenne, Jean Paul II, les dangers de l'économie de marché, les palinodies en chaîne d'Hollande, et l'Etat Islamique. Tout cela, bien qu'un peu fastidieux, est bien emballé par un homme de droite, qui essaie de rester impartial, et prévoit, à la suite de son analyse des faits qui se révéleront, notamment: En 2001, il prévoit que l'UE sera bancale, En 2011, il voit la submersion migratoire de 2015. Un bon livre, fin, qui complète et tempère les synthèses d'Obertone, et de Zemmour. 3 étoiles et demi.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Marc21 Posté le 8 Mai 2017
              Monsieur d'Ormesson serait-il doué de prescience? A l'en croire ses écrits, oui. Sans aucun doute son analyse est pertinente et avérée bien des années après. Presque tout s'avère, malheureusement, vrai et arrivé.

            les contenus multimédias

            ABONNEZ-VOUS À LA NEWSLETTER DE ROBERT LAFFONT
            Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
            Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.