Lisez! icon: Search engine
Fleuve éditions
EAN : 9782265154957
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 210 mm

Doucement renaît le jour

Date de parution : 14/01/2021
« Une belle histoire de famille et de résilience pleine de rebondissements jusqu’à la fin. À lire assurément ! » Le Courrier de l’Ouest
« Doucement renaît le jour est un récit sombre et troublant de culpabilité, d'innocence, de vérité et de mensonges qui m'a tenu en haleine du début à la fin. » Culture vsNews
​« Un...
« Une belle histoire de famille et de résilience pleine de rebondissements jusqu’à la fin. À lire assurément ! » Le Courrier de l’Ouest
« Doucement renaît le jour est un récit sombre et troublant de culpabilité, d'innocence, de vérité et de mensonges qui m'a tenu en haleine du début à la fin. » Culture vsNews
​« Un roman touchant » aufeminin.com


Connie, jeune femme au caractère bien trempé, a réalisé son rêve de devenir fleuriste et gère sa boutique d'une main de maître. Mais le jour où elle découvre une ancienne photo d'elle à côté d'un petit garçon, toutes ses certitudes s'effondrent. Qui est cet enfant ? Acculé, son père lui avoue qu'il s'agit de Mat, son petit frère. Victime d'un accident à l'âge de deux ans, il est resté tétraplégique et communique peu avec le monde extérieur. Connie l'a effacé de sa mémoire. Emportée par son désir de connaître son frère et de rattraper le temps perdu, elle oublie alors une question essentielle: pourquoi ses parents ont-ils préféré lui cacher l'existence de Mat pendant si longtemps ? Elle ignore encore ce qu'il en coûte de remuer le passé...
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782265154957
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 368
Format : 140 x 210 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • unlivrealaplage Posté le 30 Septembre 2021
    En apparence, ce roman a toutes les caractéristiques d’un feel-good, des personnages attachants, un cadre de vie qui donne envie (Connie possède une boutique de fleurs), on passe tout simplement un agréable moment à la lecture, on ne pense à rien d’autre. Mais en réalité, ce roman est encore mieux qu’il n’y paraît puisqu’il intègre des secrets de famille bien enfouis, une petite enquête pour démêler le vrai du faux, beaucoup de révélations, des sujets que je n’avais encore jamais eu l’occasion de découvrir comme le handicap, la perte de mémoire face à un événement traumatisant. J’ai beaucoup aimé le personnage de Connie, sa quête de vérité, à la recherche de ses souvenirs perdus, sa remise en question, sa rencontre avec Mat et tous ses efforts pour rattraper le temps. Ce roman alterne donc des moments présents et passés et traite de secrets de famille, de handicap, mais également de sujets que j’ai trouvé intéressants et peu traités ailleurs comme celui de la dépression post-partum, je me suis beaucoup interrogée à ce sujet et j’ai eu beaucoup d’empathie pour la mère de Connie. On ne s’ennuie pas, vers la fin du roman on passe de révélations en révélations, il y a des rebondissements... En apparence, ce roman a toutes les caractéristiques d’un feel-good, des personnages attachants, un cadre de vie qui donne envie (Connie possède une boutique de fleurs), on passe tout simplement un agréable moment à la lecture, on ne pense à rien d’autre. Mais en réalité, ce roman est encore mieux qu’il n’y paraît puisqu’il intègre des secrets de famille bien enfouis, une petite enquête pour démêler le vrai du faux, beaucoup de révélations, des sujets que je n’avais encore jamais eu l’occasion de découvrir comme le handicap, la perte de mémoire face à un événement traumatisant. J’ai beaucoup aimé le personnage de Connie, sa quête de vérité, à la recherche de ses souvenirs perdus, sa remise en question, sa rencontre avec Mat et tous ses efforts pour rattraper le temps. Ce roman alterne donc des moments présents et passés et traite de secrets de famille, de handicap, mais également de sujets que j’ai trouvé intéressants et peu traités ailleurs comme celui de la dépression post-partum, je me suis beaucoup interrogée à ce sujet et j’ai eu beaucoup d’empathie pour la mère de Connie. On ne s’ennuie pas, vers la fin du roman on passe de révélations en révélations, il y a des rebondissements inattendus et du suspens jusqu’au dénouement, vraiment très bien dosé, très bien écrit. Je vous recommande vivement ce roman que j’ai trouvé touchant, plein d’humanité, de belles valeurs, d’acceptation de soi. C’était mon premier roman de Delphine Giraud, et j’ai très envie de découvrir son premier roman, Six ans à t’attendre.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Millina Posté le 23 Septembre 2021
    Un livre avec une thématique riche et développée ! C’est une très bonne lecture, immersive et intrigante. Elle m’a poussée à me poser des questions et à me mettre à la place des personnages pour comprendre leur ressenti. Elle aborde pas mal de thèmes différents : le baby blues, le handicap moteur (ne pas pouvoir marcher), les accidents domestiques, les pères absents ou en tout cas, qui portent des œillères… Cette histoire fait écho à mon propre vécu en tant que sœur d’une personne handicapée. J’en ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux. C’est très émouvant sans pour autant chercher la commisération du lecteur. L’effet papillon ! Connie n’est pas très sportive. Seulement pour une fois qu’elle décide de faire un footing, elle est bousculée par un vététiste. Cette rencontre la bouleverse. Seulement, elle ne comprend pas pourquoi ça la bouleverse autant, mais depuis, elle fait de drôles de rêves avec un petit vélo rouge. Elle n’a jamais fait de vélo, enfin pas qu’elle s’en souvienne. Elle en parle à son père. Celui-ci a une drôle de réaction. Connie ne compte pas lâcher l’affaire. Elle fouille dans les affaires de sa mère et y trouve une vieille photo où elle y fait... Un livre avec une thématique riche et développée ! C’est une très bonne lecture, immersive et intrigante. Elle m’a poussée à me poser des questions et à me mettre à la place des personnages pour comprendre leur ressenti. Elle aborde pas mal de thèmes différents : le baby blues, le handicap moteur (ne pas pouvoir marcher), les accidents domestiques, les pères absents ou en tout cas, qui portent des œillères… Cette histoire fait écho à mon propre vécu en tant que sœur d’une personne handicapée. J’en ai eu plusieurs fois les larmes aux yeux. C’est très émouvant sans pour autant chercher la commisération du lecteur. L’effet papillon ! Connie n’est pas très sportive. Seulement pour une fois qu’elle décide de faire un footing, elle est bousculée par un vététiste. Cette rencontre la bouleverse. Seulement, elle ne comprend pas pourquoi ça la bouleverse autant, mais depuis, elle fait de drôles de rêves avec un petit vélo rouge. Elle n’a jamais fait de vélo, enfin pas qu’elle s’en souvienne. Elle en parle à son père. Celui-ci a une drôle de réaction. Connie ne compte pas lâcher l’affaire. Elle fouille dans les affaires de sa mère et y trouve une vieille photo où elle y fait du vélo. Elle n’est pas seule sur cette photo, il y a un petit garçon. Elle n’en a aucun souvenir. Qui est ce petit garçon ? Où est-il maintenant ? Est-il mort ? Que de questions qui lui trottent dans la tête ? Revirement sur revirement ! L’auteure m’a promené par le bout du nez. Depuis le début, j’avais une hypothèse dans la tête, elle m’a obnubilé, surtout que certains éléments penchaient en sa faveur. J’avais faux, enfin pas sur toute la ligne, mais je n’ai vraiment pas vu venir ce revirement. C’est plutôt bien ficelé. Handicap ! Le thème est traité avec justesse. L’auteure ne cherche pas la pitié de sa.on lectrice.eur. C’est assez factuel mais pas dénué d’émotion. Ce livre a une thématique riche autour du handicap : des institutions pour personnes handicapées au handicap dans la vie quotidienne et comment il est perçu par l’entourage. J’ai beaucoup aimé sa façon de traiter le regard des autres et l’accessibilité des lieux publics. Comment une simple balade au bord de la mer devient une sacrée aventure. Descriptions et dialogues ! La plume est accrocheuse dès les premières lignes. Les descriptions sont fluides. Les dialogues, quant à eux, étaient un peu hésitants. Ils ne sonnaient pas tout à fait juste. Puis, je ne sais pas si je me suis habituée ou si l’auteure a pris plus d’assurance, mais la suite a glissé tout seul. En résumé : C’est une très bonne lecture, riche en émotion, prenante et avec une thématique bien exploitée sans tomber dans le mélodrame. Je me note l’auteure, je lirai sans doute d’autres livres d’elle.
    Lire la suite
    En lire moins
  • monprochainlivre Posté le 20 Septembre 2021
    J’ai découvert l’auteure avec ce livre et j’ai beaucoup aimé sa plume. Toutes les fragilités humaines sont abordées dans cette histoire, au travers de personnages touchants et vrais. J’ai apprécié que les chapitres soient courts mais également l’alternance entre passé et présent. Certains sujets ne sont pas faciles à traiter (comme le handicap, les secrets de famille, la dépression) mais l’intrigue est très bien construite, sans tomber dans le larmoyant. On s’attache très facilement à Connie et tous les autres personnages, et ils nous donnent envie d’aller de l’avant malgré les obstacles de la vie. Je vous recommande vivement ce roman!
  • Nedjounette Posté le 17 Septembre 2021
    Quelle belle histoire entre Mat et Connie! Ce livre est touchant, plein d'amour et de bienveillance. Connie grandit en oubliant l'existence de ce petit frère. Jusqu'au jour où tout revient à sa mémoire. Elle part en quête sur le chemin de son histoire pleine de questions, de doutes et d'espoir...
  • Dans_tous_mes_etats Posté le 9 Septembre 2021
    Je pense que ce roman peut apporter beaucoup à son lecteur. Il faut absolument le lire au moins une fois dans sa vie !! Je n’arrive même pas à trouver mes mots, tellement que j’ai aimé ce livre. Très bien écrit, j’avais qu’une envie continuer de lire et découvrir tous ces personnages attachants. Je le conseille vivement : entre les parfums de fleurs s’entremêlent joie, retrouvailles, doute, peur, colère, bonheur et j’en passe. Quand le passé refait surface peut-on véritablement y faire face ?
Fleuve éditions, la newsletter résolument intense !
Au programme : surprendre, trembler, s'évader et rire.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Fleuve éditions

    12 livres à déguster en plein air cet été

    Marre des lectures confinées entre couette et canapé ? Attrapez vos lunettes de soleil et votre PAL (“pile à lire” pour les intimes), et partez bouquiner au grand air. Feel good book, thriller, polar ou biographie : Fleuve éditions vous souffle 12 idées de livres à dévorer en terrasse, dans un parc, sur la plage ou à la montagne…

    Lire l'article
  • Sélection
    Fleuve éditions

    Fête des Mères : 7 livres à offrir pour combler toutes les mamans

    Feel good book ou thriller psychologique, biographie, histoire de famille ou roman de voyage… Notre petit doigt nous dit que vous trouverez votre bonheur pour gâter votre maman dans cette sélection littéraire spéciale fête des Mères de Fleuve éditions.

     

    Lire l'article