Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809822328
Façonnage normé : BROCHE
Format : 153 x 240 mm

Enterrées vivantes

Collection : Suspense
Date de parution : 10/05/2017
Quand elle ouvre les yeux, rien. Le noir total. Si elle essaie de bouger, elle se cogne de tous côtés contre une paroi. Elle se sait prise au piège. Enfermée dans un cercueil, d’où personne ne peut l’entendre crier.Quand Eva se réveille, elle comprend qu’il s’agissait d’un cauchemar. Mais le... Quand elle ouvre les yeux, rien. Le noir total. Si elle essaie de bouger, elle se cogne de tous côtés contre une paroi. Elle se sait prise au piège. Enfermée dans un cercueil, d’où personne ne peut l’entendre crier.Quand Eva se réveille, elle comprend qu’il s’agissait d’un cauchemar. Mais le soulagement n’est que de courte durée : elle remarque sur son corps des traces de coups, comme si elle avait réellement été molestée ou qu’elle s’était débattue.Au même moment, à Cologne, la police découvre le corps d’une femme enterrée vivante dans un cercueil… qui n’est autre que la demi-sœur d’Eva. Pour Eva, c’est certain : il ne s’agit pas d’une simple coïncidence. Aussi préfère-t-elle ne pas en parler aux enquêteurs.Quand, peu de temps après, le cadavre d’une autre femme est retrouvé dans les mêmes conditions, le commissaire Menkhof souhaite d’urgence interroger Eva. Mais celle-ci s’est volatilisée juste après avoir consulté son psy… 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809822328
Façonnage normé : BROCHE
Format : 153 x 240 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LDuclos Posté le 4 Octobre 2020
    Intéressant et haletant durant une bonne partie du livre, on ne le lâche plus et enchaine les courts chapitres (qui jouent à la dynamique du livre) tant on veut connaitre le dénouement de ce thriller dans lequel tout le monde parait coupable sans que personne ne sorte vraiment du lot (ce qui rend l’histoire d’autant plus réaliste). On espère donc une fin aussi bien tenue. Et là, la déception. Bien avant la fin, on imagine vers où l’auteur veut nous emmener en se disant que cela n’est pas possible tellement cela serait tiré par les cheveux mais on espère jusqu’à la fin un retournement de situation pour nous surprendre (et pourvoir se dire que l’on s’est bien fait avoir) mais qui, hélas, n’arrive pas. Dommage, cela aurait pu être un super thriller
  • AnnaGnoste Posté le 9 Août 2020
    Parfait thriller
  • fredericpire Posté le 20 Juin 2020
    Lecture bien plaisante même si gros cliché de ce genre de roman, petit bémol le dénouement qui m a un peu déçu.
  • Halloween Posté le 14 Juin 2020
    Mitigée. Je n'ai pas particulièrement accroché aux délires de l'héroïne. L'histoire se traine en longueur et j'ai été ravie de finir ce bouquin. Même la fin ne m'a pas impressionnée.
  • mutinelle Posté le 26 Avril 2020
    Je suis dans une période où j’ai envie de lire des policiers et j’avais vu il y a quelques temps passer ce livre d’Arno Strobel qui me faisait très envie. Voilà que l’envie est assouvie. Rêver d’être enfermé vivant dans un cercueil, cela peut arriver à tout le monde, mais avoir les traces de la séquestration au réveil, c’est moins commun… J’ai beaucoup aimé ce policier. Je l’ai lu très vite et pour une fois, je n’ai pas trouvé le coupable avant qu’Arno Strobel ne me le dévoile ! J’ai bien émis quelques hypothèses, mais elles étaient à chaque fois refroidies par les éléments que distille petit à petit l’autre. Il faut dire que j’ai rarement vu au auteur avec l’esprit aussi retors. Bon, il faut aussi avouer que je lis moins de policiers qu’à un certain moment et que j’ai peut-être raté des auteurs encore pire ! Mais revenons à Enterrées vivantes… les gens qui aiment se retourner les méninges et ceux qui aiment les histoires qui font froid dans le dos vont être conquis ! Il y a de quoi séduire tout le monde. L’enquêteur doit être récurent, du moins c’est ce que j’ai compris en lisant des choses qui s’étaient... Je suis dans une période où j’ai envie de lire des policiers et j’avais vu il y a quelques temps passer ce livre d’Arno Strobel qui me faisait très envie. Voilà que l’envie est assouvie. Rêver d’être enfermé vivant dans un cercueil, cela peut arriver à tout le monde, mais avoir les traces de la séquestration au réveil, c’est moins commun… J’ai beaucoup aimé ce policier. Je l’ai lu très vite et pour une fois, je n’ai pas trouvé le coupable avant qu’Arno Strobel ne me le dévoile ! J’ai bien émis quelques hypothèses, mais elles étaient à chaque fois refroidies par les éléments que distille petit à petit l’autre. Il faut dire que j’ai rarement vu au auteur avec l’esprit aussi retors. Bon, il faut aussi avouer que je lis moins de policiers qu’à un certain moment et que j’ai peut-être raté des auteurs encore pire ! Mais revenons à Enterrées vivantes… les gens qui aiment se retourner les méninges et ceux qui aiment les histoires qui font froid dans le dos vont être conquis ! Il y a de quoi séduire tout le monde. L’enquêteur doit être récurent, du moins c’est ce que j’ai compris en lisant des choses qui s’étaient déroulées avant, j’ai fait quelques recherches mais comme je ne lis pas l’allemand, elles ont un peu tournées court… Si parmi ceux qui passent par ici, l’un d’entre vous a l’information, je prends ! Donc l’enquêteur, l’inspecteur Bernd Menkohff (je vous confie que j’ai autant de mal avec les noms et prénoms allemands qu’avec les scandinaves) est taciturne à souhait et aussi très obstiné. Il est entouré d’une équipe qui a l’air d’avoir l’habitude de travailler ensemble, le tout saupoudré d’une certaine rivalité, et la recette prend plutôt bien. Je suis heureuse d’avoir découvert cet auteur et je pense que je vais continuer à le lire. D’ailleurs Souvenirs effacés est déjà dans ma PAL !
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés