Lisez! icon: Search engine
Graine de sorcière
Michèle Albaret-Maatsch (traduit par)
Collection : Pavillons
Date de parution : 11/04/2019
Éditeurs :
Robert Laffont

Graine de sorcière

Michèle Albaret-Maatsch (traduit par)
Collection : Pavillons
Date de parution : 11/04/2019
Margaret Atwood, l’auteur de La Servante écarlate, réécrit La Tempête de Shakespeare à travers une mise en abyme joyeuse et brillante.

Injustement licencié de son poste de directeur du festival de Makeshiweg, au Canada, alors qu’il mettait en scène La Tempête de Shakespeare, Felix décide de disparaître. Il change de nom...

Injustement licencié de son poste de directeur du festival de Makeshiweg, au Canada, alors qu’il mettait en scène La Tempête de Shakespeare, Felix décide de disparaître. Il change de nom et s’installe dans une maisonnette au coeur de la forêt pour y panser ses blessures, pleurer sa fille disparue. Et...

Injustement licencié de son poste de directeur du festival de Makeshiweg, au Canada, alors qu’il mettait en scène La Tempête de Shakespeare, Felix décide de disparaître. Il change de nom et s’installe dans une maisonnette au coeur de la forêt pour y panser ses blessures, pleurer sa fille disparue. Et préparer sa vengeance.
Douze années passent et une chance de renaître se présente à Felix lorsqu’on lui propose de donner des cours de théâtre dans une prison. Là, enfin, il pourra monter La Tempête avec sa troupe de détenus, et tendre un piège aux traîtres qui l’ont détruit. Mais la chute de ses ennemis suffira-t-elle pour qu’il s’élève de nouveau ?
Le nouveau roman de Margaret Atwood, la grande dame des lettres canadiennes au succès phénoménal, est un hommage à Shakespeare à travers une prose sublime, déchirante et drôle à la fois.

« Il y a tant d’exubérance, de chaleur et de génie dans ce roman que tout ce qu’on espère, c’est qu’Atwood réécrive tout Shakespeare. (Sans vouloir t’offenser, Will.) » The Guardian

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221217993
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 1 x 215 mm
EAN : 9782221217993
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 360
Format : 1 x 215 mm

Ils en parlent

« Cette capacité à nous faire rire, trembler, à nous émerveiller et à nous émouvoir rend ce roman remarquable. »
STEPHANIE JANICOT / LA CROIX
« La romancière canadienne transpose la pièce Shakespeare en prison, et secoue les barreaux »
MAYLIS BESSERIE / LE MONDE DES LIVRES

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • FLRlecteur 03/11/2022
    Felix, metteur en scène, est injustement licencié alors qu'il mettait en scène La Tempête de Shakespeare en hommage à sa fille morte. Il décide de changer de nom et de disparaître dans une maisonnette au cœur de la forêt pour préparer sa vengeance. Douze années après il réussit à la mettre en scène dans une prison où il fait des cours de théâtre et, surtout, à se venger. Drôle et déchirant.
  • mylene76 24/08/2022
    Une sympathique mise en abime du théâtre de Shakespeare. « Félix, célèbre metteur en scène, disparaît de la vie publique après son éviction du monde des arts par des proches aux dents longues. Pendant une dizaine d’années il vivra en ermite, ne sortant que sous un nom d’emprunt pour donner des cours de théâtre dans une prison. Mais l’heure de la vengeance approche, la tempête sera grandiose. » A lire entouré.e des acteurs/ trices de notre vie.
  • Minouchka_books 30/04/2022
    Ce roman m'a tout d'abord attiré par l'autrice et pas forcément pas le synopsis de base. Le personnage principal est injustement licencié dès le départ et cherche à se venger mais sa quête et sa reconstruction vont l'amener dans un endroit et à rencontrer des personnes qui sont loin de son univers de base. Ce roman est très théâtrale et l'histoire nous montre qu'il est bon de sortir de son chemin.
  • Ninilechat 11/02/2022
              Le roman le plus atypique sans doute d'une romancière qui l'est déjà intensément.... Où est on? Dans un thriller, qui se termine par un délirant règlement de compte en forme de happening, à moins que cela ne soit un happening en forme de règlement de compte; ou bien dans une analyse scénographique du travail autour de La Tempête, le Shakespeare lui même le plus atypique, et certainement le plus difficile à mettre en scène de toute la production du génial dramaturge élisabéthain.          Le héros, Félix, est un metteur en scène plein de créativité - dans le genre Regietheater (Périclès avec des vaisseaux spatiaux et des extra-terrestres, Ariel interprété par un travesti sur échasses et Caliban se déplaçant sur un énorme skate-board, ce genre de choses qu'on voit tout le temps à l'opéra maintenant)- qui dirige un festival de théâtre. Mais il est durement frappé par la vie: sa femme, d'abord, meurt en couches, puis sa fille, Miranda, à trois ans d'une méningite. Morte? elle est, en fait, toujours avec lui, même si dans la maison elle se cache; il lui parle; elle l'écoute -peut être.... Il est fragilisé, donc: au moment d'entreprendre La Tempête,...           Le roman le plus atypique sans doute d'une romancière qui l'est déjà intensément.... Où est on? Dans un thriller, qui se termine par un délirant règlement de compte en forme de happening, à moins que cela ne soit un happening en forme de règlement de compte; ou bien dans une analyse scénographique du travail autour de La Tempête, le Shakespeare lui même le plus atypique, et certainement le plus difficile à mettre en scène de toute la production du génial dramaturge élisabéthain.          Le héros, Félix, est un metteur en scène plein de créativité - dans le genre Regietheater (Périclès avec des vaisseaux spatiaux et des extra-terrestres, Ariel interprété par un travesti sur échasses et Caliban se déplaçant sur un énorme skate-board, ce genre de choses qu'on voit tout le temps à l'opéra maintenant)- qui dirige un festival de théâtre. Mais il est durement frappé par la vie: sa femme, d'abord, meurt en couches, puis sa fille, Miranda, à trois ans d'une méningite. Morte? elle est, en fait, toujours avec lui, même si dans la maison elle se cache; il lui parle; elle l'écoute -peut être.... Il est fragilisé, donc: au moment d'entreprendre La Tempête, il se fait rouler par son régisseur, Tony, aux solides appuis politiques, et virer. Le job qu'il retrouve? Dans le cadre d'un programme de réhabilitation des détenus, monter un cours de théâtre dans un pénitencier. C'est avec des escrocs, des voleurs, des violents (les prisonniers les plus dangereux étant évidemment exclus de ces programmes) qu'il montera, enfin, sa Tempête.... et ourdira sa vengeance!          Parfois brouillon, parfois excessif, ce roman témoigne de l'extraordinaire créativité d'une romancière, peur être la plus brillante de sa génération....
    Lire la suite
    En lire moins
  • jgatz 31/12/2021
    J'avais hâte de lire ce roman de Margaret Atwood, j'aime beaucoup cette écrivaine et sans être un expert, j'apprécie Shakespeare. Je pensais donc me délecter de cette histoire mais j'ai eu mille misères à aller au bout. Je n'ai pas lu "La Tempête" et je pense qu'il faut vraiment connaître la pièce pour apprécier ce roman. J'ai trouvé les personnages inintéressants, cette vengeance shakespearienne m'a semblé bien vaine et à vrai dire, surtout ennuyeuse. Je me suis demandé où l'auteure voulait nous emmener... Margaret Atwood restera une grande écrivaine, mais cette Graine de Sorcière elle, me semble bien oubliable...
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.

Lisez maintenant, tout de suite !