Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258162839
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm

J'ai dû rêver trop fort

Date de parution : 28/02/2019
Les plus belles histoires d'amour ne meurent jamais.
Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle...
Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente.
Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ?
Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ?
Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

En quatre escales, Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, dans un jeu de miroirs entre 1999 et 2019, J’ai dû rêver trop fort déploie une partition virtuose, mêlant passion et suspense, au plus près des cœurs qui battent trop fort.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258162839
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 480
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité
En savoir plus

Ils en parlent

" Michel Bussi, avec un art consommé du suspense, nous conte une magnifique histoire d'amour qui bascule peu à peu dans une trame policière."
Télé Z

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • OrlaneBooks Posté le 28 Décembre 2021
    1999. Nathy, hôtesse de l’air s’envole vers Montréal. Son chemin croise celui d’Ylian. Bien que mariée, elle va avoir du mal à résister au charme du guitariste. Mais comment conjuguer une histoire secrète avec sa vie de mère, de femme mariée et d’hôtesse de l’air ? 2019. Nathy a aujourd’hui 53 ans. Toujours hôtesse de l’air le destin semble lui jouer un drôle de tour. Comme il y a 20 ans elle doit décoller pour Montréal puis Los Angeles, Barcelone et Jakarta. Exactement les mêmes destinations, dans le même ordre, avec le même équipage. Que veulent dire ces coïncidences ? Ce livre fait partie des livres de Michel Bussi que j’ai aimé. Dès les premières pages j’ai été happée par l’histoire. Les liens entre passé et présent sont mystérieux. Manipulation ? Hasard ? Fabulation ? Il faudra arriver jusqu’aux dernières pages pour dénouer l’histoire. Il y a donc du suspense, des rebondissements, des personnages attachants. Tous les ingrédients pour passer un bon moment de lecture.
  • Molilene Posté le 28 Octobre 2021
    Je viens de finir ce roman, j’avoue je n’ai pas été captivée, le fait de passer d’une période a une autre continuellement m’a plutôt agacé, c’était frustrant, d’autre part, l’histoire d’amour vécue entre 2 des protagonistes est mielleuse à souhaits, alors que cette histoire d’amour devrait être sublimée, elle en devient glauque et redondante, au final, je n’avais qu’une envie c’est d’en connaître la fin, bref, ce n’est pas le roman que j’ai le plus apprécié de l’auteur.
  • marionbourdin53 Posté le 22 Septembre 2021
    .PAGE TURNER. En grande fan de Michel Bussi, j'ai dévoré "J'ai du rêver trop fort" qui est pourtant un gros pavé de 480 pages ! J'adore sa plume et sa façon de nous embarquer dans un récit incompréhensible. On en cherche la clé. On sait qu'une surprise nous attends à la fin, et pourtant impossible de deviner ce final assez grandiose. Entre romance et thriller, on découvre Nathy, hôtesse de l'air. L'auteur va s'amuser à nous dévoiler la vie de cette femme à travers deux années 1999 et 2019. L'histoire est intriguante et captivante. Cette femme va se retrouver à vivre vingt années plus tard un voyage plein de coïncidences. D'ailleurs bien trop pour que ça ne soit pas louche. Le passé se mêle au présent et tout devient irrationnel. Comment peut il y avoir autant de similitudes ? Vingt ans plus tard, elle refait le voyage Montréal, Los Angeles et Jakarta. Même équipage, même lieu, et même secret. Le suspense se noit dans la passion. On a qu'une envie : tout comprendre ! Alors les pages défilent et nous emmène vers cette fin typique d'un bon roman de Michel Bussi. Encore une fois j'ai adoré être surprise même si le schéma narratif ressemble pas... .PAGE TURNER. En grande fan de Michel Bussi, j'ai dévoré "J'ai du rêver trop fort" qui est pourtant un gros pavé de 480 pages ! J'adore sa plume et sa façon de nous embarquer dans un récit incompréhensible. On en cherche la clé. On sait qu'une surprise nous attends à la fin, et pourtant impossible de deviner ce final assez grandiose. Entre romance et thriller, on découvre Nathy, hôtesse de l'air. L'auteur va s'amuser à nous dévoiler la vie de cette femme à travers deux années 1999 et 2019. L'histoire est intriguante et captivante. Cette femme va se retrouver à vivre vingt années plus tard un voyage plein de coïncidences. D'ailleurs bien trop pour que ça ne soit pas louche. Le passé se mêle au présent et tout devient irrationnel. Comment peut il y avoir autant de similitudes ? Vingt ans plus tard, elle refait le voyage Montréal, Los Angeles et Jakarta. Même équipage, même lieu, et même secret. Le suspense se noit dans la passion. On a qu'une envie : tout comprendre ! Alors les pages défilent et nous emmène vers cette fin typique d'un bon roman de Michel Bussi. Encore une fois j'ai adoré être surprise même si le schéma narratif ressemble pas mal à ses autres romans. Ca reste un vrai plaisir à lire. Il n'a pas détrôné mon préféré qui reste Nymphéas noirs.
    Lire la suite
    En lire moins
  • ManonFau Posté le 11 Septembre 2021
    J’aime beaucoup le style d’écriture de l’auteur, il sait tenir le lecteur en haleine, quel que soit le dénouement attendu ; il peut s’agir d’une simple scène d’amour comme de la découverte d’un coupable. La plume est généralement fine et nous fait découvrir, avec délice, l’histoire de Nathalie 20 ans plus tôt à travers celle d’aujourd’hui. Le rythme est juste et nous donne envie de tourner les pages encore et encore pour connaître l’amour naissant, son évolution et ses répercussions. Tout est très bien imbriqué. Ce roman parle principalement d’Amour, celui avec un grand A, inoubliable, indélébile, inconditionnel, pur et immortel. Il parle également d’amitié, de confiance mais aussi de trahison. La musique a une place particulière dans ce roman, plus ou moins développée selon les étapes du récit et crée un univers très intéressant. Beaucoup d’émotions ressenties au cours de la lecture qui me donne envie de vous le conseiller. Attention cependant, si vous identifiez les livres de Michel Bussi comme une enquête à résoudre, vous risquerez de rester sur votre faim. Il y a bien une énigme principale qui crée la dynamique de la lecture et une enquête policière qui clôture le suspens mais l’histoire d’amour est bien au premier... J’aime beaucoup le style d’écriture de l’auteur, il sait tenir le lecteur en haleine, quel que soit le dénouement attendu ; il peut s’agir d’une simple scène d’amour comme de la découverte d’un coupable. La plume est généralement fine et nous fait découvrir, avec délice, l’histoire de Nathalie 20 ans plus tôt à travers celle d’aujourd’hui. Le rythme est juste et nous donne envie de tourner les pages encore et encore pour connaître l’amour naissant, son évolution et ses répercussions. Tout est très bien imbriqué. Ce roman parle principalement d’Amour, celui avec un grand A, inoubliable, indélébile, inconditionnel, pur et immortel. Il parle également d’amitié, de confiance mais aussi de trahison. La musique a une place particulière dans ce roman, plus ou moins développée selon les étapes du récit et crée un univers très intéressant. Beaucoup d’émotions ressenties au cours de la lecture qui me donne envie de vous le conseiller. Attention cependant, si vous identifiez les livres de Michel Bussi comme une enquête à résoudre, vous risquerez de rester sur votre faim. Il y a bien une énigme principale qui crée la dynamique de la lecture et une enquête policière qui clôture le suspens mais l’histoire d’amour est bien au premier plan.
    Lire la suite
    En lire moins
  • celinehus Posté le 25 Août 2021
    Des voyages entre le passé et le présent, entre plusieurs destinations..On est tenu en haleine du début à la fin...Tout peu basculer à tout moment...On découvre petit à petit les personnages autour desquels tourné l'intrigue... Suspens, action, On est tout le temps sur le qui vive..un roman qui nous prend...
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Interview
    Presses de la Cité

    De sublimes nouvelles couvertures pour Michel Bussi !

     En 2011 paraissait Nymphéas noirs, premier roman de Michel Bussi aux Presses de la Cité. En 2021, avec Rien ne t’efface, Les Presses de la Cité célèbrent les 10 ans d’une belle collaboration avec l’un des auteurs français les plus lus en France. A l’occasion de ces dix bougies, l’artiste italienne Mariachiara Di Giorgio a illustré les nouvelles couvertures des best-sellers de Michel Bussi. Avec sa palette de couleurs, grâce à une combinaison savante de symboles et de clins d’œil, dans une inspiration ludique et poétique, elle a su recréer et réenchanter l’univers unique du romancier. Focus sur la talentueuse Mariachiara !

     

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Lectures estivales : 30 romans pour s'évader

    Les vacances se profilent à l'horizon. L'occasion de faire un peu de place dans votre valise pour les livres qui accompagneront vos pérégrinations. De Françoise Bourdin à Danielle Steel en passant par Michel Bussi, découvrez notre sélection de romans à dévorer tout au long de la belle saison.

    Lire l'article
n-rouge/9782266316378" title="Le Mystère de la main rouge">Le Mystère de la main rouge