Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355848346
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 200 mm

Je ne suis pas encore morte

Héloïse ESQUIE (Traducteur)
Date de parution : 22/04/2021
Un cri de douleur. De révolte et de rage. Un uppercut.
 
Comment décrire l’inconcevable ? Kidnappée, violée et menacée de mort, Lacy M. Johnson nous raconte comment elle a échappé à son bourreau. Qui n’est autre que son ex-compagnon, un homme violent et manipulateur, dont l’emprise, comme un étau, s’est peu à peu refermée sur sa vie. Témoignage porté par une poésie brute et une énergie hors du... Comment décrire l’inconcevable ? Kidnappée, violée et menacée de mort, Lacy M. Johnson nous raconte comment elle a échappé à son bourreau. Qui n’est autre que son ex-compagnon, un homme violent et manipulateur, dont l’emprise, comme un étau, s’est peu à peu refermée sur sa vie. Témoignage porté par une poésie brute et une énergie hors du commun, récit d’une reconstruction impossible : ce livre est un chef-d’oeuvre nécessaire et brûlant d’actualité.
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355848346
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 288
Format : 140 x 200 mm

Ils en parlent

« Lisez ce livre. Il va vous changer. Il va vous captiver. Et vous ne pourrez jamais l’effacer de votre esprit. »
Alex Marzano-Lesnievich

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Papiercrepon Posté le 14 Septembre 2021
    Lacy était une étudiante ni plus paumée, ni plus délurée que les autres. Pourtant, lorsque son récit s’ouvre, elle est en train de se sauver d’une maison où elle a été battue et violée. À la police qui intervient, elle le dit sans détour : son bourreau est tout simplement son ancien compagnon. Les chapitres qui suivent alternent l’avant et l’après ces heures où elle s’est vue mourir. L’auteure dévoile comment elle a plongé dans cette relation toxique et comment elle tente de se reconstruire depuis. Un cheminement long et éprouvant face à la manipulation et à l’emprise. La plume est sèche, factuelle, épurée. Les personnes - réelles - ne sont jamais citées par leurs noms, accentuant l’aspect clinique de cette confession sans affect, directe, abrupte même. Au final, un récit cinégénique et haletant qui se lit d’une traite ou presque, le souffle court, peur et haine mêlées.
  • Papiercrepon Posté le 14 Septembre 2021
    Lacy était une étudiante ni plus paumée, ni plus délurée que les autres. Pourtant, lorsque son récit s’ouvre, elle est en train de se sauver d’une maison où elle a été battue et violée. À la police qui intervient, elle le dit sans détour : son bourreau est tout simplement son ancien compagnon. Les chapitres qui suivent alternent l’avant et l’après ces heures où elle s’est vue mourir. L’auteure dévoile comment elle a plongé dans cette relation toxique et comment elle tente de se reconstruire depuis. Un cheminement long et éprouvant face à la manipulation et à l’emprise. La plume est sèche, factuelle, épurée. Les personnes - réelles - ne sont jamais citées par leurs noms, accentuant l’aspect clinique de cette confession sans affect, directe, abrupte même. Au final, un récit cinégénique et haletant qui se lit d’une traite ou presque, le souffle court, peur et haine mêlées.
  • Armony22 Posté le 26 Juillet 2021
    Lacy M. Johnson nous raconte sa propre histoire. Comment elle fut kidnappée, séquestrée et violée par son ex-compagnon. Elle a réussi à s'enfuir mais sa vie restera à jamais marquée par ce terrible traumatisme. Elle nous parle de l'avant, de l'après, de sa relation toxique et de sa difficile reconstruction. Elle se livre sans fard, sans concession. Un récit impactant et poignant . Poignant il l'est, c'est incontestable, pourtant je ressors quelque peu mitigée de cette lecture. Il m'a manqué de l'émotion, de l'affect. Je m'attendais à être bouleversée par ce livre et j'ai été touchée par certains passages, mais dans l'ensemble je suis restée une spectatrice en retrait. La narration est particulière sans aucune chronologie, l'auteure nous livre des bribes de souvenirs passant d'une période de sa vie à une autre. C'est décousu, un peu brouillon. Le ton est détaché, glacial, c'est ce qui m'a le plus gênée. Aucun nom n'est cité, c'est Ma grande amie, L'homme avec qui je vis, Mon bel ami. Cela fait très impersonnel. J'ai apprécié la sincérité, la fragilité, c'est parfois cru mais jamais racoleur ni glauque. L'auteure est souvent dure avec elle-même, elle ne se pose pas en victime, n'est jamais moralisatrice. J'ai trouvé... Lacy M. Johnson nous raconte sa propre histoire. Comment elle fut kidnappée, séquestrée et violée par son ex-compagnon. Elle a réussi à s'enfuir mais sa vie restera à jamais marquée par ce terrible traumatisme. Elle nous parle de l'avant, de l'après, de sa relation toxique et de sa difficile reconstruction. Elle se livre sans fard, sans concession. Un récit impactant et poignant . Poignant il l'est, c'est incontestable, pourtant je ressors quelque peu mitigée de cette lecture. Il m'a manqué de l'émotion, de l'affect. Je m'attendais à être bouleversée par ce livre et j'ai été touchée par certains passages, mais dans l'ensemble je suis restée une spectatrice en retrait. La narration est particulière sans aucune chronologie, l'auteure nous livre des bribes de souvenirs passant d'une période de sa vie à une autre. C'est décousu, un peu brouillon. Le ton est détaché, glacial, c'est ce qui m'a le plus gênée. Aucun nom n'est cité, c'est Ma grande amie, L'homme avec qui je vis, Mon bel ami. Cela fait très impersonnel. J'ai apprécié la sincérité, la fragilité, c'est parfois cru mais jamais racoleur ni glauque. L'auteure est souvent dure avec elle-même, elle ne se pose pas en victime, n'est jamais moralisatrice. J'ai trouvé sa capacité d'analyse très intelligente, elle y va franchement, elle pose les mots sur ses souffrances et ne s'épargne rien. Elle est courageuse. Ca force le respect. Ce livre est un exutoire pour elle et j'espère sincèrement qu'il l'aidera à se reconstruire et à franchir la porte. Ce témoignage est troublant et se lit d'une traite. Si le ton et la construction ne m'ont pas plu, il n'en reste pas moins une histoire douloureuse et tragique de celles qui font hélas trop souvent la une de l'actualité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Armony22 Posté le 26 Juillet 2021
    Lacy M. Johnson nous raconte sa propre histoire. Comment elle fut kidnappée, séquestrée et violée par son ex-compagnon. Elle a réussi à s'enfuir mais sa vie restera à jamais marquée par ce terrible traumatisme. Elle nous parle de l'avant, de l'après, de sa relation toxique et de sa difficile reconstruction. Elle se livre sans fard, sans concession. Un récit impactant et poignant . Poignant il l'est, c'est incontestable, pourtant je ressors quelque peu mitigée de cette lecture. Il m'a manqué de l'émotion, de l'affect. Je m'attendais à être bouleversée par ce livre et j'ai été touchée par certains passages, mais dans l'ensemble je suis restée une spectatrice en retrait. La narration est particulière sans aucune chronologie, l'auteure nous livre des bribes de souvenirs passant d'une période de sa vie à une autre. C'est décousu, un peu brouillon. Le ton est détaché, glacial, c'est ce qui m'a le plus gênée. Aucun nom n'est cité, c'est Ma grande amie, L'homme avec qui je vis, Mon bel ami. Cela fait très impersonnel. J'ai apprécié la sincérité, la fragilité, c'est parfois cru mais jamais racoleur ni glauque. L'auteure est souvent dure avec elle-même, elle ne se pose pas en victime, n'est jamais moralisatrice. J'ai trouvé... Lacy M. Johnson nous raconte sa propre histoire. Comment elle fut kidnappée, séquestrée et violée par son ex-compagnon. Elle a réussi à s'enfuir mais sa vie restera à jamais marquée par ce terrible traumatisme. Elle nous parle de l'avant, de l'après, de sa relation toxique et de sa difficile reconstruction. Elle se livre sans fard, sans concession. Un récit impactant et poignant . Poignant il l'est, c'est incontestable, pourtant je ressors quelque peu mitigée de cette lecture. Il m'a manqué de l'émotion, de l'affect. Je m'attendais à être bouleversée par ce livre et j'ai été touchée par certains passages, mais dans l'ensemble je suis restée une spectatrice en retrait. La narration est particulière sans aucune chronologie, l'auteure nous livre des bribes de souvenirs passant d'une période de sa vie à une autre. C'est décousu, un peu brouillon. Le ton est détaché, glacial, c'est ce qui m'a le plus gênée. Aucun nom n'est cité, c'est Ma grande amie, L'homme avec qui je vis, Mon bel ami. Cela fait très impersonnel. J'ai apprécié la sincérité, la fragilité, c'est parfois cru mais jamais racoleur ni glauque. L'auteure est souvent dure avec elle-même, elle ne se pose pas en victime, n'est jamais moralisatrice. J'ai trouvé sa capacité d'analyse très intelligente, elle y va franchement, elle pose les mots sur ses souffrances et ne s'épargne rien. Elle est courageuse. Ca force le respect. Ce livre est un exutoire pour elle et j'espère sincèrement qu'il l'aidera à se reconstruire et à franchir la porte. Ce témoignage est troublant et se lit d'une traite. Si le ton et la construction ne m'ont pas plu, il n'en reste pas moins une histoire douloureuse et tragique de celles qui font hélas trop souvent la une de l'actualité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ophelien Posté le 12 Juillet 2021
    Témoignage glaçant d'une femme kidnappée et violée par un ancien conjoint. Quelle lecture ! Âmes sensibles s'abstenir. Lacy M.Johnson nous raconte le calvaire qu'elle a subi. D'abord son histoire d'amour avec "L'Homme avec qui elle a vécu", puis le piège qu'il lui a tendu, ultime humiliation, elle est passée non loin de la mort... Sur un ton froid, elle se livre, sur cette relation mais aussi l'après. La peur qui l'étreint au quotidien. Comment se reconstruire ? La sexualité, la culpabilité, les regrets, bref, beaucoup de sujets intéressants. J'ai apprécié ma lecture même si ce récit peut paraître décousu et glacial j'y ai trouvé une forme qui me convenait, comme des bribes de souvenirs qui remontent percer la surface. Incisif, déroutant, mais tellement utile malheureusement.
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    14 thrillers où l'amour tourne mal

    Êtes-vous certain de connaître la personne qui partage votre vie ? Parfois la passion tourne au drame et l'être aimé devient le bourreau. Après avoir lu ces thrillers, vous ne verrez plus votre moitié de la même façon.

    Lire l'article
  • Interview
    Sonatine

    Je ne suis pas encore morte : Lacy M. Johnson répond aux questions d'Alex Marzano-Lesnevich (L'Empreinte)

    Sept ans après avoir bouleversé les États-Unis, Lacy M. Johnson fait son arrivée en France avec le terrible récit de sa vie dans Je ne suis pas encore morte, déjà disponible en librairie. Témoignage brûlant d'actualité qui relate sa séquestration par son ex-compagnon, son viol et son impossible reconstruction, ce livre s'apprête à vous bousculer, à vous révolter, à vous serrer le cœur. La prose vibrante de poésie de Lacy M. Johnson vous emportera pour ne plus vous lâcher jusqu'au dernier mot.

    Alex Marzano-Lesnevich, dont vous aviez pu découvrir la plume avec le fabuleux L'Empreinte, en a fait l'expérience. Touché.e en plein cœur par le récit de Lacy M. Johnson, iel s'est entretenu.e avec elle pour nous dévoiler en quelques questions les coulisses de la rédaction de ce livre. Voici leur échange complet !

    Lire l'article