Lisez! icon: Search engine
Sonatine
EAN : 9782355846724
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 220 mm

La Mort selon Turner

Benjamin LEGRAND (Traducteur)
Date de parution : 11/10/2018
Après La Religion et Les Douze Enfants de Paris, le nouvel opéra noir de Tim Willocks.
Lors d’un week-end arrosé au Cap, un jeune et riche Afrikaner renverse en voiture une jeune Noire sans logis qui erre dans la rue. Ni lui ni ses amis ne préviennent les secours alors que la victime agonise. La mère du chauffeur, Margot Le Roux, femme puissante qui règne sur... Lors d’un week-end arrosé au Cap, un jeune et riche Afrikaner renverse en voiture une jeune Noire sans logis qui erre dans la rue. Ni lui ni ses amis ne préviennent les secours alors que la victime agonise. La mère du chauffeur, Margot Le Roux, femme puissante qui règne sur les mines du Northern Cape, décide de couvrir son fils. Pourquoi compromettre une carrière qui s’annonce brillante à cause d’une pauvresse ? Dans un pays où la corruption règne à tous les étages, tout le monde s’en fout. Tout le monde, sauf Turner, un flic noir des Homicides. Lorsqu’il arrive sur le territoire des Le Roux, une région aride et désertique, la confrontation va être terrible, entre cet homme déterminé à faire la justice, à tout prix, et cette femme décidée à protéger son fils, à tout prix.
 
Le fauve Willocks est à nouveau lâché ! Délaissant le roman historique, il nous donne ici un véritable opéra noir, aussi puissant qu’hypnotique. On retrouve dans ce tableau au couteau de l’Afrique du Sud tout le souffle et l’ampleur du romancier, allié à une exceptionnelle force d’empathie. Loin de tout manichéisme, il nous fait profiter d’une rare proximité avec ses personnages, illustrant de la sorte la fameuse phrase de Jean Renoir : « Sur cette Terre, il y a quelque chose d'effroyable, c'est que tout le monde a ses raisons. »
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782355846724
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 384
Format : 140 x 220 mm
Sonatine

Ils en parlent

"Le nouveau Tim Willocks est une tuerie. Dans tous les sens du terme."
Antoine de Caunes

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lucas2 Posté le 9 Novembre 2020
    Fulgurant. Je ne m'y attendais pas. J'étais à fond derrière Turner, flic noir issu d'un township du Cap. Parce que j'aime son côté intransigeant, la justice avant tout, et justice pour tous. Parce qu'en Afrique c'est plus criant qu'ailleurs, on ne nait pas tous égaux. Et parce que des nantis qui fauchent des enfants et se barrent, çà arrive. Et pas que dans un livre de T.Willocks... Alors pouvoir se projeter dans la peau d'un Turner, çà fait plaisir. Pas d'apologie du bien ou du mal, plutôt des faiblesses humaines, des personnalités fortes, des descriptions qui font mouche, de l'action bien retranscrite. Un seul bémol, ceux qui comme moi n'ont pas regardé "Koh-Lanta South Africa" vont être un peu dépassés dans le désert. Des oeuvres sélectionnées pour le prix PP (2019, avec "né d'aucune femme" et "J'irai tuer pour vous"), c'est celle qui m'inspirait le moins. Au final, c'est mon préféré. (plus d'avis sur PP)
  • kymmy38 Posté le 2 Octobre 2020
    Un polar bien noir (sans mauvais jeu de mot) emmené par un flic incorruptible qui fera tout ce qui est en son pouvoir pour que justice soit rendu. L'histoire se déroule en Afrique du sud, dans les territoires désertiques loin du cap, ou les petits seigneur locaux font la loi. Ici c'est Margot, qui dirige. Elle est propriétaire de l'usine de manganèse qui fait vivre le coin paumé ou elle a grandi. 2 pouvoirs vont s'affronter, celui de la justice à tout prix et celui d'une mère qui veut protéger son enfant, même si celui ci est un jeune homme. Elle le protégera à son insu. Totalement différent de ses précédents romans, La religion et Les douze enfants de Paris que j'avais adoré.
  • fredbille Posté le 17 Août 2020
    J'ai dévoré ce livre. A travers cette enquête, nous réfléchissons à notre relation à la mort et à l'influence de notre passé sur nos actions. De plus, nous effectuons un voyage en Afrique du Sud, dans ces régions désertiques, où l'on se demande pourquoi l'homme continue à y vivre.
  • fredaillesagu Posté le 13 Août 2020
    Assez violent. Parti d'un "fait divers" dans la misère des townships, un flic s'entête à retrouver les coupables. Quitte à aller dans leur fief, rural et archi corrompu...
  • OSOLEMIO Posté le 7 Août 2020
    Un flic, grand, noir aux yeux verts.... Morgan Freeman ? Denzel Whashington ? Belmondo ? Ventura ?..... Turner va enquêter sur le meurtre d'une jeune noire" sdf " qui a été écrasée par le Range Rover rouge d'un afrikaner complétement bourré et qui, avec sa" clique" a pris la fuite ! Turner, imperturbable, rompu aux armes, aux arts martiaux a des valeurs et il veut servir la loi quoiqu'il arrive ! Il va avoir contre lui toute la bande de Margot le Roux : la mère de Dirk qui est richissime, puissante et qui règne en" maîtresse " des lieux avec Hennie, son compagnon, Simon le zoulou, Jason Britz : un fermier stéroïdé et son oncle Rudy policier... Ils vont tout tenter pour abattre Turner : ..... la corruption de ses collègues, l'intimidation , les pièges, les menaces : Turner s'en fout : il avance et défouraille tout ce qui fait obstacle sur son chemin vers la justice ! Un thriller super puissant, brutal, sanglant, taillé au scalpel par Tim Willocks qui est médecin et chirurgien avec, en toile de fond : l'immensité désertique et aride de la patrie " arc en ciel" après l'apartheid et ses violences ..
Ne manquez aucune sortie de Sonatine Éditions
Abonnez-vous à notre newsletter et recevez nos actualités les plus noires !