Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809841220
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 350
Format : 14 x 22,5 mm

Le cadeau

Collection : Suspense
Date de parution : 04/03/2021
« Les thrillers de Fitzek sont toujours à couper le souffle ! » Harlan Coben
Il est des cadeaux qu’on préférerait ne jamais recevoir...

Arrêté à un feu à Berlin, Milan Berg aperçoit sur le siège arrière d’une voiture une ado terrorisée qui plaque une feuille de papier contre la vitre. Un appel au secours ? Milan ne peut en être certain : il est analphabète....
Il est des cadeaux qu’on préférerait ne jamais recevoir...

Arrêté à un feu à Berlin, Milan Berg aperçoit sur le siège arrière d’une voiture une ado terrorisée qui plaque une feuille de papier contre la vitre. Un appel au secours ? Milan ne peut en être certain : il est analphabète. Mais il sent que la jeune fille est en danger de mort.

Lorsqu’il décide de partir à sa recherche, une odyssée terrifiante commence pour lui. Accompagné d’Andra, sa petite amie, Milan est contraint de retourner sur l’île de son enfance. Là, il va découvrir des pans entiers de son passé qu’il avait oubliés...

Une cruelle prise de conscience s’impose alors : la vérité est parfois trop horrible pour qu’on puisse continuer à vivre avec elle – et l’ignorance est souvent le plus beau des cadeaux...

Comme à son habitude, Sebastian Fitzek a imaginé un scénario diabolique qui manipule le lecteur pour son plus grand plaisir.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809841220
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 350
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lalectricedyslexique Posté le 23 Septembre 2021
    Les premières pages sont simples, on fait la connaissance de notre protagoniste qui m’a tout de suite bien plus, malgré son coté mauvais garçons, je l’ai trouvé sympathique et attachant. Et puis très rapidement on plonge au coeur du récit, d’ailleurs rapidement on se rend compte qu’il y a des petites choses qui cloche, mais impossible de savoir quoi .. Je ne vous en dirai pas plus 😉 mais il faut savoir qu’il y a énormément de rebondissements, des moments où je me suis dit mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ?.. parce qu’on nous jette des choses comme ça sans savoir d’où ça vient, puis on passe à autre chose . J’ai vraiment trouvé que les pièces du puzzle sont mises au fur et à mesure de façons plus ou moins rapide, ce qui nous laisse le temps de dévorer le roman mais également de se questionner. Bref il y a tous les ingrédients d’un roman addictif que j’ai dévoré en 2 jours. De plus on comprend les mises en scène au fils des pages, c’est bien travaillé, même si il y a des choses un peu exagéré, qui ne m’ont pas convaincue. Mais le reste du récit lui... Les premières pages sont simples, on fait la connaissance de notre protagoniste qui m’a tout de suite bien plus, malgré son coté mauvais garçons, je l’ai trouvé sympathique et attachant. Et puis très rapidement on plonge au coeur du récit, d’ailleurs rapidement on se rend compte qu’il y a des petites choses qui cloche, mais impossible de savoir quoi .. Je ne vous en dirai pas plus 😉 mais il faut savoir qu’il y a énormément de rebondissements, des moments où je me suis dit mais qu’est-ce que c’est que cette histoire ?.. parce qu’on nous jette des choses comme ça sans savoir d’où ça vient, puis on passe à autre chose . J’ai vraiment trouvé que les pièces du puzzle sont mises au fur et à mesure de façons plus ou moins rapide, ce qui nous laisse le temps de dévorer le roman mais également de se questionner. Bref il y a tous les ingrédients d’un roman addictif que j’ai dévoré en 2 jours. De plus on comprend les mises en scène au fils des pages, c’est bien travaillé, même si il y a des choses un peu exagéré, qui ne m’ont pas convaincue. Mais le reste du récit lui m’a vraiment plu j’ai trouvé que les sujets abordés malgré la noirceur du roman sont intéressant et assez tabou. C’est vrai que je ne m’attendais pas à cela en lisant la quatrième de couverture et j’ai aimé être surprise.
    Lire la suite
    En lire moins
  • wagner67 Posté le 30 Août 2021
    Milan Berg, bientôt trentenaire, mène une vie simple auprès d'Andra. Son père est en maison de retraite et sa mère est décédée depuis plus de 14 ans dans l'incendie de leur maison, Milan s'en est sorti mais avec de graves traumatismes crâniens, le père était à son travail. Mais Milan a un gros handicap, il est analphabète, alors quand il voit sur le siège arrière d'une voiture une adolescente terrifiée lui montrant un papier manuscrit qu'il ne peut déchiffrer mais son intuition lui dit qu'elle est en danger et décide de la retrouver. Son analphabétisme il le cache à tout le monde alors il utilise des subterfuges quitte à se trouver dans des situations inconfortables. Retrouver cette fille va le ramener à son adolescence et à sa ville natale Rügen, ville que père et fils ont fuie après l'incendie. Que de rebondissements dans ce récit, faut dire que la vie de Milan n'a pas été simple. Le dénouement m'a fait des noeuds au cerveau mais dans le final le lien Zoé-Lynn a perdu en crédibilité mais ce n'est que mon opinion.
  • littlemyrtille Posté le 13 Août 2021
    On peut affirmer sans jeu de mots que ce livre est un véritable cadeau! L’intrigue est très bien ficelée, la lecture est fluide, prenante et agréable et le dénouement inattendu! Bref, on y retrouve tous les ingrédients réunis d’un roman réussi! Certains passages sont un peu douloureux pour les âmes sensibles, mais cela fait partie du style de l'auteur.
  • Citrouille_mecanique Posté le 14 Juillet 2021
    Le problème quand on aime beaucoup un auteur, c'est qu'à chaque nouvelle parution, les attentes sont parfois très (trop) hautes. Une petite déception du coup, mais pas forcément parce qu'il s'agit d'un mauvais livre, mais plus parce que j'ai lu beaucoup de livres de Fitzek qui me correspondait plus. Parce que finalement, pour un thriller, il se défend pas. Une histoire un minimum intrigante avec beaucoup de retournements de situation. Le début était d'ailleurs vraiment efficace. On se retrouve avec ce qui ressemble à un enlèvement d'une gamine, sauf que le témoin est très mal placé pour pouvoir faire grand-chose vu que son analphabétisme l'empêche de pouvoir réellement comprendre le message qui lui était montré. Sauf que très vite, ça se corse. Alors l'auteur nous balade un peu, mais globalement j'ai trouvé l'histoire vraiment tirée par les cheveux. Beaucoup de retournements de situation que j'ai vu venir, d'autres un peu moins. Il n'empêche que l'histoire est extrême et peu vraisemblable. Et surtout le côté psychologique tombe à plat. On reconnaît tout de même l'intérêt de Sebastian Fitzek pour tout ce qui se rapproche de la neurologie et des pathologies (ici la sociopathie) mais ça manque vraiment trop de nuances. Les personnages habités par le... Le problème quand on aime beaucoup un auteur, c'est qu'à chaque nouvelle parution, les attentes sont parfois très (trop) hautes. Une petite déception du coup, mais pas forcément parce qu'il s'agit d'un mauvais livre, mais plus parce que j'ai lu beaucoup de livres de Fitzek qui me correspondait plus. Parce que finalement, pour un thriller, il se défend pas. Une histoire un minimum intrigante avec beaucoup de retournements de situation. Le début était d'ailleurs vraiment efficace. On se retrouve avec ce qui ressemble à un enlèvement d'une gamine, sauf que le témoin est très mal placé pour pouvoir faire grand-chose vu que son analphabétisme l'empêche de pouvoir réellement comprendre le message qui lui était montré. Sauf que très vite, ça se corse. Alors l'auteur nous balade un peu, mais globalement j'ai trouvé l'histoire vraiment tirée par les cheveux. Beaucoup de retournements de situation que j'ai vu venir, d'autres un peu moins. Il n'empêche que l'histoire est extrême et peu vraisemblable. Et surtout le côté psychologique tombe à plat. On reconnaît tout de même l'intérêt de Sebastian Fitzek pour tout ce qui se rapproche de la neurologie et des pathologies (ici la sociopathie) mais ça manque vraiment trop de nuances. Les personnages habités par le mal, et qui ont des réactions disproportionnés, je suis moyennement convaincue. Et malheureusement, un élément qui aurait pu être intéressant [masquer]à savoir la théorie selon laquelle apporter un trouble à une personne sociopathe pourrait compenser sa pathologie et la rendre meilleure, ça n'a été qu'à peine survolé, et c'est bien dommage.[/masquer] Bref, petit flop pour ma part, mais ça ne m'empêchera pas d'attendre le prochain Fitzek avec impatience.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Tomabooks Posté le 9 Juillet 2021
    J’ai déjà pu l’évoquer à de nombreuses reprises, mais Sebastian Fitzek est connu pour offrir des thrillers psychologiques qui vont toujours plus loin, quitte parfois à tomber l’absurde et à perdre quelques lecteurs. Ici, vous en aurez pour votre argent, tant le romancier allemand semble vouloir aller toujours plus loin dans la surenchère de twist. Est-ce pour autant que cela ruine l’intérêt pour le récit ? Aucunement mon capitaine. Le cadeau est le genre de thriller que vous ne pourrez jamais lâcher, quitte a oublier de surveiller vos enfants sur le sable… Le roman nous plonge directement dans son rythme effréné dès les premières pages, puisque celui-ci fera tout pour vous captiver. C’est pied au plancher que Fitzek nous embarque dans ce road-trip à la fois macabre et où l’humour noir débarque par petite dose. L’alchimie fonctionne parfaitement dans ce roman et cela passe avant tout par le choix des personnages. Entre le protagoniste analphabète qui cache son fardeau depuis des années et des méchants qui semblent débarquer tout droit d’un long-métrage des frères Cohen ou d’un Tarantino, Sebastian Fitzek nous régale par son talent pour l’écriture. Le cadeau vous apportera tout ce qu’il vous faut pour passer un “agréable” moment.... J’ai déjà pu l’évoquer à de nombreuses reprises, mais Sebastian Fitzek est connu pour offrir des thrillers psychologiques qui vont toujours plus loin, quitte parfois à tomber l’absurde et à perdre quelques lecteurs. Ici, vous en aurez pour votre argent, tant le romancier allemand semble vouloir aller toujours plus loin dans la surenchère de twist. Est-ce pour autant que cela ruine l’intérêt pour le récit ? Aucunement mon capitaine. Le cadeau est le genre de thriller que vous ne pourrez jamais lâcher, quitte a oublier de surveiller vos enfants sur le sable… Le roman nous plonge directement dans son rythme effréné dès les premières pages, puisque celui-ci fera tout pour vous captiver. C’est pied au plancher que Fitzek nous embarque dans ce road-trip à la fois macabre et où l’humour noir débarque par petite dose. L’alchimie fonctionne parfaitement dans ce roman et cela passe avant tout par le choix des personnages. Entre le protagoniste analphabète qui cache son fardeau depuis des années et des méchants qui semblent débarquer tout droit d’un long-métrage des frères Cohen ou d’un Tarantino, Sebastian Fitzek nous régale par son talent pour l’écriture. Le cadeau vous apportera tout ce qu’il vous faut pour passer un “agréable” moment. L’humour est finement dosé, l’émotion l’est tout autant et vous ne passerez pas à côté d’une certaine tension et surtout de quelques meurtres bien sentis. Le romancier va vous captiver avec ce roman, puisque celui-ci nous entraîne dans un jeu de piste macabre. Les rouages vont se mettre petit à petit en place et finiront par nous exploser au visage avec force. C’est gros ? Peut-être, mais Fitzek y met tellement du coeur et d’énergie que cela finit par fonctionner sur moi. Le cadeau est un thriller psychologique intense, captivant et explosif, qui ne vous marquera peut-être pas sur le long terme, mais qui vous apportera un divertissement de qualité. Lecture express à l’horizon, mais sans compter sur le romancier pour nous offrir une réflexion intéressante sur le mal qui sommeille en chacun de nous. Attention, je ne sais pas si les éléments scientifiques et psychologiques évoqués ici sont réels, mais j’ai trouvé l’idée plaisante et parfaite pour en faire un ressort dans ce roman. C’est le genre que l’on ne voit pas venir, mais qui une fois mis en place paraît plausible et surtout saisissant ! Vous l’aurez compris, Le cadeau n’est pas forcément un coup de coeur de mon côté, mais le roman de Sebastian Fitzek reste tout de même une agréable surprise et un thriller psychologique divertissant et c’est tout ce que je recherchais durant mes vacances. Laissez-vous tenter par la folie du romancier et par son pouvoir à vous agripper dans son jeu de piste macabre.
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés