RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le féminisme en mouvements

            La Découverte
            EAN : 9782707173645
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 135 x 220 mm
            Le féminisme en mouvements
            Des années 1960 à l'ère néolibérale

            Estelle FERRARESE (Traducteur)
            Collection : SH / Politique et sociétés
            Date de parution : 13/09/2012

            Composé de textes écrits entre 1984 et 2010, ce livre,est le premier à témoigner d’un des aspects majeurs de la pensée de Nancy Fraser : le genre et le féminisme.

            Vue d’aujourd’hui, l’histoire du féminisme américain depuis les années 1960 apparaît comme un drame en trois actes. Dans un premier temps, le mouvement de libération des femmes naît comme une force insurrectionnelle visant à faire voler en éclats une politique technicisée et un imaginaire social-démocrate qui avait occulté l’injustice de...

            Vue d’aujourd’hui, l’histoire du féminisme américain depuis les années 1960 apparaît comme un drame en trois actes. Dans un premier temps, le mouvement de libération des femmes naît comme une force insurrectionnelle visant à faire voler en éclats une politique technicisée et un imaginaire social-démocrate qui avait occulté l’injustice de genre. Ensuite, alors que les énergies utopiques commencent à s’épuiser, le féminisme est aspiré par la politique de l’identité. Ses élans transformateurs se trouvent canalisés vers un nouvel imaginaire politique qui place « la différence » au premier plan. Passant de la redistribution à la reconnaissance, le mouvement déplace son attention vers la politique culturelle au moment où un néolibéralisme naissant déclare la guerre à l’égalité sociale. 
            Enfin, depuis que le néolibéralisme est entré en crise, les conditions semblent réunies pour voir un féminisme revigoré rejoindre d’autres forces d’émancipation cherchant à assujettir des marchés déchaînés à un contrôle démocratique. Ainsi, le mouvement pourrait récupérer son esprit insurrectionnel tout en approfondissant les idées qui le caractérisent : sa critique structurelle de l’androcentrisme inhérent au capitalisme, son analyse systémique de la domination masculine et ses propositions d’amendements, informées par le genre, de la démocratie et de la justice. 
            Écrits entre 1984 et 2010, les articles qui composent ce livre donnent à lire la trajectoire théorique et politique d’une théoricienne féministe majeure de notre temps.

            Cet ouvrage a bénéficié d'une aide du Centre National du Livre (CNL).

            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782707173645
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 336
            Format : 135 x 220 mm
            La Découverte
            24.00 €
            Acheter

            Ils en parlent

            Un drame en trois actes, c'est ainsi que la philosophe Nancy Fraser décrit l'histoire du féminisme dans ce nouveau recueil d'articles. La scène qui se joue depuis les années 1960 jusqu'à nos jours a en effet, à ses yeux, une intrigue simple et tragique: la perte de la force "insurrectionnelle" originelle. Non qu'au deuxième acte, au creux des années 1980-1990, les féministes aient consciemment trahi leur idéal. Si elles se sont égarées, c'est pour la place prépondérante qu'elles ont donnée aux revendications pour la reconnaissance des identités et à la lutte contre les discriminations - au détriment du combat pour la redistribution économique. Ce passage d'un imaginaire inspiré par l'Etat-providence à un autre, préoccupé de symbolique, le néolibéralisme en fut à la fois l'instigateur - sous ces coups de boutoir, l'idéal de la justice sociale a perdu son éclat - et le bénéficiaire. Nancy Fraser esquisse toutefois un dénouement: à l'avenir, la théorie féministe devra "faire revivre la préoccupation "économique" du premier acte, sans toutefois négliger les "leçons culturelles" de l'acte II" et, surtout, poursuivre sa propre quête, sourde aux appels des "néolibéraux", comme aux sirènes de ceux qui défendent une société saturée de hiérarchies et d'exclusions.

            Julie Clarini / Le Monde des Livres
            ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
            Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !