Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348041723
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 154 x 240 mm
Nouveauté

Le rire

Enquête sur la plus socialisée de toutes nos émotions

Collection : SH / Laboratoire des sciences sociales
Date de parution : 04/11/2021
Le rire est un signe anthropologique qui semble relever d’un universalisme évident. Mais pourquoi rions-nous ? En quoi les mécanismes du rire sont-ils susceptibles d’être éclairés par les sciences sociales ? Longtemps chasse gardée de certaines disciplines (théologie, philosophie, littérature, psychanalyse), le rire s’est désormais ouvert à la sociologie et... Le rire est un signe anthropologique qui semble relever d’un universalisme évident. Mais pourquoi rions-nous ? En quoi les mécanismes du rire sont-ils susceptibles d’être éclairés par les sciences sociales ? Longtemps chasse gardée de certaines disciplines (théologie, philosophie, littérature, psychanalyse), le rire s’est désormais ouvert à la sociologie et fait ici l’objet d’une enquête sur la réception des arts comiques conduite à hauteur de rieur.
Qu’exprimons-nous de nous-mêmes, de nos expériences sociales, de nos relations aux autres et de nos opinions culturelles dans la déflagration instantanée du rire ? Ce livre propose d’explorer les expériences fondamentales du monde social qui nous constituent comme rieurs (l’apprentissage de la bipédie et du maintien corporel, l’ajustement au milieu technique, l’affectation par les pouvoirs, le passage des frontières sociales, etc.) et ambitionne de poser un cadre général de compréhension du rire. Ce dernier apparaît ainsi à la fois comme une manière de reconnaître des expériences du passé sur un mode autoparodique, un acte identitaire de catégorisation qui prend appui sur les fractures les plus dures du mode social, et une stratégie de distinction culturelle à l’intérieur du domaine comique où tout ne se vaut pas.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348041723
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 154 x 240 mm

Ils en parlent

Laure Flandrin montre combien l'extension du domaine du risible est difficile à explorer. [...] Et pourtant ce rire est là, indiscutable mais pas insondable. Cette astucieuse construction d'une science sociale du rire en témoigne, car c'est bien cela que cet ouvrage ambitieux propose avec ses déterminants biographiques et sociaux. 
Laurent Lemire / Livres Hebdo
Le livre de Laure Flandrin s’inscrit dans le prolongement à la fois de la sociologie et de l’histoire culturelle des émotions. Son enquête sociologique qualitative s’accompagne ainsi de synthèses socio-historiques fouillées sur la place du rire et de certaines de ses formes dans nos sociétés ; le foisonnement des références témoigne d’une grande maîtrise du sujet. L’originalité de son propos repose notamment sur la mise en relation entre certaines typologies de rires et des classes et trajectoires sociales. Ses analyses sont creusées, sa démonstration riche et le plus souvent passionnante. Enfin et plus largement, son enquête dessine en creux le portait d’une France contemporaine qui ne prête pas toujours à rire. 
Benjamin Caraco / Nonfiction
Le rire est universel mais il n’est pas futile. C’est un exutoire qui nous ramène à nos peurs et qui raconte le monde social, selon Laure Flandrin, qui a enquêté sur « la plus socialisée de nos émotions » à partir de 210 rieurs.
Brigitte Bègue / Actualités Sociales Hebdomadaires
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !