Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258136700
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm

Le temps est assassin

Date de parution : 04/05/2016
Votre été sera corsé !
Eté 1989
La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne.
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide.
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.
Eté 2016
Clotilde revient pour la...
Eté 1989
La Corse, presqu’île de la Revellata, entre mer et montagne.
Une route en corniche, un ravin de vingt mètres, une voiture qui roule trop vite... et bascule dans le vide.
Une seule survivante : Clotilde, quinze ans. Ses parents et son frère sont morts sous ses yeux.
Eté 2016
Clotilde revient pour la première fois sur les lieux de l’accident, avec son mari et sa fille ado, en vacances, pour exorciser le passé.
A l’endroit même où elle a passé son dernier été avec ses parents, elle reçoit une lettre.
Une lettre signée de sa mère.
Vivante ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258136700
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 400
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

" A cause de lui la Corse n'est plus l'île de Beauté qu'on connaît, mais le théâtre d'un suspense insoutenable coincé entre la confusion du temps et celle des sentiments. On part en famille dans le nouveau thriller du troisième auteur le plus vendu en France."
Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Annxlaure Posté le 11 Juillet 2020
    Le livre est un peu long à démarrer mais l'intrigue est extrêmement bien menée et on est en haleine jusqu'au bout. J'aime beaucoup le style d'écriture de Michel Bussi.
  • caromak Posté le 4 Juillet 2020
    Un roman de plage divertissant, un peu trop feuilleton de l été à mon goût.
  • merryfantasy Posté le 25 Juin 2020
    Ah ! Encore un texte de Bussi ! Ceux qui me lisent savent que j'adore cet auteur, et que je suis toujours entièrement satisfaite de mes lectures. Eh ben, vous savez quoi ? Pour celui-là ? Ce fut encore le cas ! Ah ah, je vous ai eus ! Pour une fois, j'ai lu le livre après avoir vu l'adaptation télévisée, que j'avais en plus bien aimée. Du coup, je me suis dit que le livre serait meilleur... Ce fut le cas aussi ! Bon, c'est aussi car j'aime lire des mots, m'imaginer les paysages et les actions, et puis il y a des différences mises en place entre le livre et la série, ce qui fait qu'on a toujours des surprises. Dans ce texte, on ressent la Corse, les personnages semblent vraiment typiques de l'endroit, et on a cette tradition familiale qui ressort bien au travers de l'intrigue. Je ne connais pas bien la Corse (et pourtant j'aimerais beaucoup visiter cette magnifique île), mais j'ai eu l'impression le temps de ma lecture de faire un petit voyage là-bas, et c'est dépaysant. J'ai frissonné pendant toute l'histoire, que j'ai vraiment trouvée passionnante et intrigante. J'ai tourné les pages à une vitesse folle, et... Ah ! Encore un texte de Bussi ! Ceux qui me lisent savent que j'adore cet auteur, et que je suis toujours entièrement satisfaite de mes lectures. Eh ben, vous savez quoi ? Pour celui-là ? Ce fut encore le cas ! Ah ah, je vous ai eus ! Pour une fois, j'ai lu le livre après avoir vu l'adaptation télévisée, que j'avais en plus bien aimée. Du coup, je me suis dit que le livre serait meilleur... Ce fut le cas aussi ! Bon, c'est aussi car j'aime lire des mots, m'imaginer les paysages et les actions, et puis il y a des différences mises en place entre le livre et la série, ce qui fait qu'on a toujours des surprises. Dans ce texte, on ressent la Corse, les personnages semblent vraiment typiques de l'endroit, et on a cette tradition familiale qui ressort bien au travers de l'intrigue. Je ne connais pas bien la Corse (et pourtant j'aimerais beaucoup visiter cette magnifique île), mais j'ai eu l'impression le temps de ma lecture de faire un petit voyage là-bas, et c'est dépaysant. J'ai frissonné pendant toute l'histoire, que j'ai vraiment trouvée passionnante et intrigante. J'ai tourné les pages à une vitesse folle, et j'ai adoré découvrir ce livre. Et maintenant, j'ai hâte de lire un nouveau titre de cet auteur, car je ne suis jamais rassasiée !
    Lire la suite
    En lire moins
  • unerenardaparis Posté le 20 Juin 2020
    Cela faisait longtemps que je souhaitais lire un Michel Bussi. Pourquoi celui-là ? Par hasard, c’était en effet le seul disponible à ma médiathèque. L’histoire ? Clothilde vient passer ses vacances en Corse avec son mari et sa fille. 27 ans pourtant qu’elle n’était pas revenue sur l’Ile de Beauté. Car il y a 27 ans, un tragique accident de voiture à couté la vie à sa mère, son père et son frère. Elle fut la seule survivante. Arrivée sur place, dans le camping de son enfance, une surprise de taille l’attend. Une lettre. Une lettre de sa mère pourtant décédée. Mauvaise blague ? Complot ? Secret ? Folie ? Vérité impossible à croire ? Et l’auteur de nous embarquer dans une histoire tout simplement incroyable qui nous fait tenir en haleine durant plus de 500 pages. J’avoue qu’il y avait longtemps que je n’avais pas lu une telle histoire depuis L’affaire Harry Querbert de Joel Dicker, ou les mangas de Naoki Urasawa. Nous avons ici un suspens à couper le souffle, impossible de décrocher, l’auteur nous balade et nous balade encore, nous donne un indice avant de le reprendre et de vite nous en offrir un autre, nous fait croire que « Ah ça y est, je tiens enfin le coupable, c’est lui ! » et... Cela faisait longtemps que je souhaitais lire un Michel Bussi. Pourquoi celui-là ? Par hasard, c’était en effet le seul disponible à ma médiathèque. L’histoire ? Clothilde vient passer ses vacances en Corse avec son mari et sa fille. 27 ans pourtant qu’elle n’était pas revenue sur l’Ile de Beauté. Car il y a 27 ans, un tragique accident de voiture à couté la vie à sa mère, son père et son frère. Elle fut la seule survivante. Arrivée sur place, dans le camping de son enfance, une surprise de taille l’attend. Une lettre. Une lettre de sa mère pourtant décédée. Mauvaise blague ? Complot ? Secret ? Folie ? Vérité impossible à croire ? Et l’auteur de nous embarquer dans une histoire tout simplement incroyable qui nous fait tenir en haleine durant plus de 500 pages. J’avoue qu’il y avait longtemps que je n’avais pas lu une telle histoire depuis L’affaire Harry Querbert de Joel Dicker, ou les mangas de Naoki Urasawa. Nous avons ici un suspens à couper le souffle, impossible de décrocher, l’auteur nous balade et nous balade encore, nous donne un indice avant de le reprendre et de vite nous en offrir un autre, nous fait croire que « Ah ça y est, je tiens enfin le coupable, c’est lui ! » et ensuite nous envoie sur une autre piste ! Les « Oh, punaise ! » « Quoi ??? » « C’est impossible ! » vont fuser pendant votre lecture, mettant vos nerfs à rude épreuve. Car les rebondissements et les révélations n’arrêtent jamais, TOUS les personnages ont quelque chose à cacher et/ou à nous apprendre, jusqu’à la révélation finale (que je n’avais pas du tout vu venir). Vous l’aurez compris, ce livre est d’une construction bluffante. Il y aura juste une phrase d’un des personnages/un mystère qui n’a pas de réponse (ou alors j’ai lu trop vite) J’ai également adoré le style d’écriture de l’auteur que je découvre via ce livre. Bref, j’ai adoré ma lecture, si vous aimez les histoires à suspense où il est impossible de poser le livre, foncez !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Cricol Posté le 19 Juin 2020
    Pas mon préféré de l'auteur mais un très bon livre quand même. Je l'ai lu en pleine panne de lecture, j'étais sûrement pas des mieux disposée. il m'a fallu 3 semaines pour le lire , je n'ai pas réussi a rentrer dans le rythme mais c'est pas sa faute;
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Pocket

    Avec Michel Bussi, Let's twist again !

    En une quinzaine d'années, Michel Bussi a réalisé l'exploit de faire de chaque parution de ses romans un événement pour une communauté de lecteurs fidèles. Son secret ? Un art consommé du "twist" final, des allers-retours entre sa chère Normandie et le reste du monde, et un travail approfondi sur la mémoire et ses résonances. Trois caractéristiques parfaitement illustrées dans J'ai dû rêver trop fort, qui paraît ces jours-ci chez Pocket.

    Lire l'article
  • Sélection
    Lisez

    Peaky Blinders, The Wire, The Handmaid's Tale : 11 livres pour les accros au bingewatching

    Les livres qui se cachent derrière les séries télé mais aussi les livres qui décryptent le succès de nos programmes sériels préférés... De La Servante écarlate à  Parfaite, focus sur 11 livres qui prolongent le plaisir du bingewatching.

    Lire l'article