Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782809842319
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 14 x 22,5 mm
Nouveauté
L'Élysée, visite privée
Date de parution : 03/03/2022
Éditeurs :
L'Archipel
Nouveauté

L'Élysée, visite privée

Date de parution : 03/03/2022
Sous la forme d’un reportage, qui associe portraits, témoignages et anecdotes, Julie Marie-Leconte dévoile le fonctionnement, service par service, de l'Élysée et raconte la vie quotidienne des 800 personnes qui y travaillent.
En mai 2017, un président encore trentenaire s’installe à l’Élysée. Il prend possession d’un palais défraîchi où règne un protocole pesant. Pendant cinq ans, Emmanuel Macron va appliquer à ce... En mai 2017, un président encore trentenaire s’installe à l’Élysée. Il prend possession d’un palais défraîchi où règne un protocole pesant. Pendant cinq ans, Emmanuel Macron va appliquer à ce lieu le programme qu’il a pour la France : rénover, réformer, réorganiser.
Changement de décor : les services sont en partie...
En mai 2017, un président encore trentenaire s’installe à l’Élysée. Il prend possession d’un palais défraîchi où règne un protocole pesant. Pendant cinq ans, Emmanuel Macron va appliquer à ce lieu le programme qu’il a pour la France : rénover, réformer, réorganiser.
Changement de décor : les services sont en partie délocalisés, loin des dorures du « château », où le chef de l’État introduit art contem­porain et meubles design. Nouveaux codes vestimentaires, nouveau chef en cuisine, nouvelle marque, nouveaux métiers. Au palais, on ne travaille plus, on ne se déplace plus, on ne parle plus tout à fait comme avant. On trie les déchets, on télétravaille, le jean-basket est autorisé, on est accro aux réseaux sociaux. La « première maison de France », relookée, entre dans le XXIe siècle en même temps que sur Tik-Tok et Instagram.
Pour autant, l’Élysée n’est pas devenu une start-up. L’immixtion de youtubeurs n’a pas chassé les huissiers à chaîne. Les maîtres d’hôtel servent toujours « à la française » et il reste interdit de fouler le gravier de la cour d’honneur. Emmanuel Macron a cassé les codes, mais il en a surtout joué, utilisant le château comme un décor au service de sa propre mise en scène.
Le reportage immersif de Julie Marie-Leconte invite le lecteur dans le quotidien des quelque huit cents personnes – employés, salariés, prestataires – qui y travaillent et qui racontent ici leur quotidien. Un monde secret, où l’on n’entre jamais sans y avoir été invité…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809842319
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 300
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • JDEV27 Posté le 30 Mars 2022
    Ce livre revient sur les changements opérés par Emmanuel Macron au sein du palais présidentiel, de 2017 à 2022. Ce qui ressort dans un premier temps de cette enquête journalistique fournie, est la volonté du président Emmanuel Macron de laisser sa marque à l’Élysée : il entreprend de grands travaux, réorganise les services dans un souci de rationalisation, fait déménager une partie des responsables aux palais de l’Alma, rénove l’emblématique salle des fêtes. Ces changements sont l’occasion pour l’autrice de donner la parole aux employés de l’Élysée : l’horlogère, l’argentier, le cuisinier, le photographe et le jardinier, sont entre autres, invités à témoigner de leur quotidien au sein de l’institution présidentielle, quotidien affecté de manière assez marginale par les décisions d’E. Macron. Si la pénibilité du travail est souvent soulignée, Julie Marie-Leconte rappelle l’importance pour les employés du prestige rattaché au palais élyséen, et d’une sensation commune de « servir la République » et d’avoir un accès privilégié aux évènements de notre temps. La tension entre tentative de modernisation et ancrage dans la tradition est largement traitée dans l’ouvrage : si Emmanuel Macron se veut un président moderne, multipliant les initiatives écologiques (employés encouragés à prendre le vélo,... Ce livre revient sur les changements opérés par Emmanuel Macron au sein du palais présidentiel, de 2017 à 2022. Ce qui ressort dans un premier temps de cette enquête journalistique fournie, est la volonté du président Emmanuel Macron de laisser sa marque à l’Élysée : il entreprend de grands travaux, réorganise les services dans un souci de rationalisation, fait déménager une partie des responsables aux palais de l’Alma, rénove l’emblématique salle des fêtes. Ces changements sont l’occasion pour l’autrice de donner la parole aux employés de l’Élysée : l’horlogère, l’argentier, le cuisinier, le photographe et le jardinier, sont entre autres, invités à témoigner de leur quotidien au sein de l’institution présidentielle, quotidien affecté de manière assez marginale par les décisions d’E. Macron. Si la pénibilité du travail est souvent soulignée, Julie Marie-Leconte rappelle l’importance pour les employés du prestige rattaché au palais élyséen, et d’une sensation commune de « servir la République » et d’avoir un accès privilégié aux évènements de notre temps. La tension entre tentative de modernisation et ancrage dans la tradition est largement traitée dans l’ouvrage : si Emmanuel Macron se veut un président moderne, multipliant les initiatives écologiques (employés encouragés à prendre le vélo, ruches dans les jardins) et les opérations de communication sur les réseaux (notamment celle impliquant les youtubeurs MacFly et Carlito), les protocoles restent en grande partie respectés. Un changement majeur tout de même est à souligner : le lien qui unissait les présidents de la Vème République à la presse semble s’être largement détérioré, le président Emmanuel Macron limitant drastiquement la présence des journalistes dans le palais. Cette éviction volontaire d’intermédiaires médiatiques le pousse à envisager d’autres moyens de prendre le « pouls du pays », notamment par le biais du « dialogue citoyen » et des correspondances téléphoniques entretenues tout au long de l’année par des équipes dédiées. Cette enquête minutieuse à l’Élysée sous la présidence d’Emmanuel Macron offre une vision pertinente du rôle de l’institution dans le système politique actuel : l’institution est scrutée et les initiatives qui y sont prises provoquent souvent des scandales (vaisselle trop onéreuse, rénovation de la salle des fêtes critiquée). Mais le palais se fait aussi l’écho des grands évènements de la vie politique : le COVID, l’affaire Benalla, les Giles Jaunes, et sert de vitrine communicationnelle pour les gouvernants. Et si le palais semble se transformer au gré des initiatives des responsables politiques, l’auteure nous rappelle implicitement tout au long de l’ouvrage les permanences et les résistances qui font l’immuabilité de l’institution présidentielle. Julie Marie-Leconte conclut ainsi son ouvrage par ces mots : « Notre horlogère nous avait prévenus dès le début : dans le quotidien de l’Élysée, même les grands changements politiques ne provoquent jamais de vraies révolutions. ».
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Lisez!, la Newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés