En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        L'Émir

        Belfond
        EAN : 9782714478733
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 140 x 225 mm
        L'Émir

        Date de parution : 18/01/2018
        Un roman d’une intelligence époustouflante sur la genèse d’une des confrontations les plus dangereuses de notre époque. 
         
        Auteur de récits de voyages, Virginie Page se retrouve de façon inattendue au cœur d’un conflit majeur qui marquera les décennies à venir. À l’été 1990, alors qu’elle doit rencontrer Saddam Hussein, elle apprend que le dictateur irakien se prépare à envahir le Koweït. Dans le cadre des entretiens menés... Auteur de récits de voyages, Virginie Page se retrouve de façon inattendue au cœur d’un conflit majeur qui marquera les décennies à venir. À l’été 1990, alors qu’elle doit rencontrer Saddam Hussein, elle apprend que le dictateur irakien se prépare à envahir le Koweït. Dans le cadre des entretiens menés pour son ouvrage traitant de l’islam dans les pays arabes, Virginie rencontre l’émir d’Osmanie, Khaled Hourani, un personnage sortant de l’ordinaire.
        Entre les grondements des tanks de Saddam et des avions américains, se noue entre eux une histoire destinée à durer. Ils sont tous deux conscients des enjeux de leur époque et si leurs discussions passionnées tournent autour de la façon dont chacun emplit la vie de l’autre, elles portent aussi sur l’islam radical qui a fait du choc des civilisations une réalité et rendu notre monde terrifiant…
        À travers la rencontre de deux individus que rien n’oppose si ce n’est leur appartenance à des cultures différentes, à travers leur parcours dans la période qui a vu le clan Bush et ses alliés du Moyen-Orient déstabiliser l’ordre mondial, Saïdeh Pakravan nous offre un roman d’une intelligence époustouflante sur la genèse d’une des confrontations les plus dangereuses de notre époque. 
         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782714478733
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 496
        Format : 140 x 225 mm
        Belfond
        21.00 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • murielB34 Posté le 15 Mars 2018
          Tout d’abord je tiens à remercier vivement les éditions Belfond et le site Netgalley, qui m’ont offert l’opportunité de découvrir ce très beau roman. Ici il est question de la rencontre entre Virginie Page, écrivaine de récit de voyage, et Khaled Hourani, l’émir d’Osmanie, petit Etat arabe aux voisins encombrants : Arabie Saoudite, Koweït, Irak, Iran. D’autant plus encombrants que nous sommes en 1990, à la veille de l’invasion du Koweït par l’Irak. C’est dans ce contexte que va naitre l’histoire d’amour entre ces 2 personnes que tout semble éloigner. Quoi ? Une histoire d’amour ? Si vous suivez mes lectures, vous devez vous douter que ce n’est pas tout à fait mon style de lecture ! Et que mon avis risque d’être un peu saignant ….Et effectivement la partie « romantique » du roman m’a semblée un peu too much : ils sont beaux, ils sont riches, ils sont intelligents, tout les sépare mais cela va être le coup de foudre, etc… Mais très vite j’ai réussi à laisser cet aspect de côté, car ce livre propose tout autre chose qu’un remake version Cartland de Lawrence d’Arabie ! Il est avant tout et surtout le récit d’une vraie réflexion à 2... Tout d’abord je tiens à remercier vivement les éditions Belfond et le site Netgalley, qui m’ont offert l’opportunité de découvrir ce très beau roman. Ici il est question de la rencontre entre Virginie Page, écrivaine de récit de voyage, et Khaled Hourani, l’émir d’Osmanie, petit Etat arabe aux voisins encombrants : Arabie Saoudite, Koweït, Irak, Iran. D’autant plus encombrants que nous sommes en 1990, à la veille de l’invasion du Koweït par l’Irak. C’est dans ce contexte que va naitre l’histoire d’amour entre ces 2 personnes que tout semble éloigner. Quoi ? Une histoire d’amour ? Si vous suivez mes lectures, vous devez vous douter que ce n’est pas tout à fait mon style de lecture ! Et que mon avis risque d’être un peu saignant ….Et effectivement la partie « romantique » du roman m’a semblée un peu too much : ils sont beaux, ils sont riches, ils sont intelligents, tout les sépare mais cela va être le coup de foudre, etc… Mais très vite j’ai réussi à laisser cet aspect de côté, car ce livre propose tout autre chose qu’un remake version Cartland de Lawrence d’Arabie ! Il est avant tout et surtout le récit d’une vraie réflexion à 2 voix (occidentale et arabe) sur la religion, sa place dans nos sociétés et dans nos vies ; sur les relations avec les pays musulmans aussi (je ne dis pas arabe car l’Iran n’est pas un pays arabe !). C’est en fait un vrai plaidoyer intelligent et argumenté pour la tolérance, le droit de chacun de vivre la religion et sa culture religieuse comme il l’entend à partir du moment où le religieux respecte l’athée autant que l’athée (ou l’agnostique) respecte le religieux. Il met en avant l’hypocrisie, voire la couardise, qui ont prévalu pendant des années et ont laissé monter une lame de fond rétrograde et violente, tant au sein de l’Islam que chez les Chrétiens. L’incohérence des convertis musulmans ultra rigoristes en Europe est par exemple mise en avant, de même que la crainte liée à l’amalgame entre religion et politique dans les plus hauts niveaux de l’administration américaine de l’époque Bush. L’auteure ne se contente pas de dénoncer ; elle argumente, étaye, développe ces sujets. La différence entre être musulman et être de culture musulmane ; les limites à ne pas laisser franchir par ceux qui croient (quel que soit le nom de leur dieu) ; les relations entre les femmes et les hommes et leur évolution comparée dans les pays occidentaux et les pays musulmans ; le rapport entre le pouvoir et la religion …. Des sujets délicats et abordés, je le redis, avec beaucoup d’intelligence, et un vrai parti pris ni tiède ni virulent, mais totalement assumé. Ce roman, qui balaie presque 15 ans d’une histoire récente qui ont profondément bouleversé nos modes de vie, est une belle découverte, riche, complexe, qui pousse à la réflexion. Je vous le recommande donc vivement !
          Lire la suite
          En lire moins
        • croc1706 Posté le 1 Mars 2018
          Dès les premières ligne le contexte est posé. Nous sommes en 1990, au Moyen-Orient. Virginie Page, journaliste peu connue, a décrochée à la surprise générale, une interview de Saddam Hussein, sur le point d'envahir le Koweït. Mais ce qui intéresse Virginie est ailleurs. Elle rédige un livre sur le voyage dans les pays arabes et le rapport de ces pays à l'Islam. Dans cette perspective, son étape suivante est l'Osmanie, petit émirat dirigé par un jeune émir que l'on dit moderne et progressiste. Et la rencontre entre ces deux êtres que tout semble opposer va s'avérer la rencontre d'une vie. Elle s'étale de 1990 au milieu des années 2000. Ce roman au thème qui semble très sérieux m'a bouleversé par son intelligence et sa finesse. Intelligence d'une histoire racontée de façon extrêmement fluide et plaisante. Je ne connaissais pas trop cette période, et au fil des conversations entre nos deux héros, on apprend, on réfléchit, on s'interroge, alternant les points de vue . Comme ces connaissances sont portées par une histoire d'amour aussi improbable qu'évidente, on avance dans l'histoire à pas de velours. Le lecteur voyage entre Londres, New York , l'osmanie, les Emirats Arabes Unis, à la suite des héros... Dès les premières ligne le contexte est posé. Nous sommes en 1990, au Moyen-Orient. Virginie Page, journaliste peu connue, a décrochée à la surprise générale, une interview de Saddam Hussein, sur le point d'envahir le Koweït. Mais ce qui intéresse Virginie est ailleurs. Elle rédige un livre sur le voyage dans les pays arabes et le rapport de ces pays à l'Islam. Dans cette perspective, son étape suivante est l'Osmanie, petit émirat dirigé par un jeune émir que l'on dit moderne et progressiste. Et la rencontre entre ces deux êtres que tout semble opposer va s'avérer la rencontre d'une vie. Elle s'étale de 1990 au milieu des années 2000. Ce roman au thème qui semble très sérieux m'a bouleversé par son intelligence et sa finesse. Intelligence d'une histoire racontée de façon extrêmement fluide et plaisante. Je ne connaissais pas trop cette période, et au fil des conversations entre nos deux héros, on apprend, on réfléchit, on s'interroge, alternant les points de vue . Comme ces connaissances sont portées par une histoire d'amour aussi improbable qu'évidente, on avance dans l'histoire à pas de velours. Le lecteur voyage entre Londres, New York , l'osmanie, les Emirats Arabes Unis, à la suite des héros qui peu à peu se trouvent confrontés à des thèmes plus que d'actualités: conflits au Moyen-Orient, radicalisation, progressisme et tolérance . Les personnages sont extrêmement attachants que ce soient en couple ou individuellement. Ils construisent une vie à deux qui prend peu à peu des airs de vie idéale malgré le déracinement, le manque et la distance. La plume et l'écriture sont d'une fluidité telle ,que les plus de 500 pages de ce livre ne m'ont résisté qu'un jour et demi. Divisé en deux grandes parties plutôt qu'en chapitres, j'ai eu du mal à le lâcher, les vacances aidant.
          Lire la suite
          En lire moins
        • prettyrosemary Posté le 23 Février 2018
          De 1990 au début des années 2000, Saïdeh Pakravan dévoile la large fresque de la Guerre du Golfe, de l’intervention américaine au Moyen-Orient jusqu’à la guerre en Irak. J’étais encore gamine au moment des faits, et on a beau en entendre parler (superficiellement) dans les médias, en connaitre globalement les conséquences aujourd’hui, autant vous dire que j’ai appris un tas de trucs. Pas à pas, on suit le cheminement qui a changé l’ordre mondial, le jeu des alliances et l’escalade de la violence dans tous les camps. Et ce joli morceau d’histoire passe crème, puisqu’il nous est raconté à travers la relation aussi singulière que passionnée que vont entretenir l’émir progressiste d’une petite principauté du Golfe, Khaled Hourani, et Virginie Page, écrivaine franco-américaine passionnée par la culture du Moyen-Orient. Partagé entre son devoir, le poids des traditions, de la religion, le conflit terrible qui s’amorce et sa volonté d’ouverture, Khaled va trouver en elle une confidente, une amie, une amante et un ailleurs. Saïdeh Pakravan nous plonge dans une histoire d’amour juste merveilleuse, toujours menacée par la grande Histoire. Tous deux ont de grandes discussions sur le clivage entre l’Orient et l’Occident, sur l’Islam, la poésie, la musique, la guerre, l’amour,... De 1990 au début des années 2000, Saïdeh Pakravan dévoile la large fresque de la Guerre du Golfe, de l’intervention américaine au Moyen-Orient jusqu’à la guerre en Irak. J’étais encore gamine au moment des faits, et on a beau en entendre parler (superficiellement) dans les médias, en connaitre globalement les conséquences aujourd’hui, autant vous dire que j’ai appris un tas de trucs. Pas à pas, on suit le cheminement qui a changé l’ordre mondial, le jeu des alliances et l’escalade de la violence dans tous les camps. Et ce joli morceau d’histoire passe crème, puisqu’il nous est raconté à travers la relation aussi singulière que passionnée que vont entretenir l’émir progressiste d’une petite principauté du Golfe, Khaled Hourani, et Virginie Page, écrivaine franco-américaine passionnée par la culture du Moyen-Orient. Partagé entre son devoir, le poids des traditions, de la religion, le conflit terrible qui s’amorce et sa volonté d’ouverture, Khaled va trouver en elle une confidente, une amie, une amante et un ailleurs. Saïdeh Pakravan nous plonge dans une histoire d’amour juste merveilleuse, toujours menacée par la grande Histoire. Tous deux ont de grandes discussions sur le clivage entre l’Orient et l’Occident, sur l’Islam, la poésie, la musique, la guerre, l’amour, la politique… C’est bien simple, j’avais l’impression d’être là aussi, comme une sorte de témoin invisible pendant ces longues nuits étouffantes et sensuelles à Bahr-el-Nour, à écouter des discussions passionnantes jusqu’au petit matin… Le dernier tiers du roman perd un peu de son intensité à mon sens, on sent quelques longueurs, mais Saïdeh Pakravan ne m’a jamais perdue pour autant et j’ai vraiment vu venir les dernières pages avec regret tant je m’étais attachée à ce couple.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Jeneen Posté le 21 Février 2018
          Un très bon roman, à la lecture aisée, bien écrit. Et passionnant. Pourtant, le sujet n'est pas facile, ou plutôt les sujets : la situation géopolitique du moyen orient, l'Islam et l'islamisation, la radicalisation, les différences orient/occident, les extrémismes divers...(Le livre commence par l'invasion du Koweit par l'Irak et finit au delà du 11 septembre 2001). Et ce roman, qui nous permet de comprendre un peu plus tous ces sujets, repose essentiellement sur de nombreuses conversations, notamment entre une journaliste franco américaine et un émir arabe, liés par un amour très fort dès leur rencontre à la veille de l'invasion du Koweit par l'Irak. Ces deux personnages liés également par une grande ouverture d'esprit et une certaine bienveillance, nous permettent de poser un regard pluriel et plus objectif sur les pays arabes et la radicalisation, sur tout ce qui a pu mener au 11 septembre 2001 et aux autres attentats, en évitant l'amalgame islam/terrorisme. Un très bon roman, peut être un peu long sur la fin mais c'est un détail, à lire absolument. Merci aux éditions Belfond et à NetGalley pour cette excellente lecture.
        • DorianeDory Posté le 20 Février 2018
          un roman qui en fait dissimule un traité de géopolitique qui apporte une tonne d'informations sur la situation dans le monde arabe. C'est vraiment fascinant comme récit, il s'agit donc d'une histoire amoureuse entre deux personnes, une journaliste franco américaine et un sheikh arabe, sur fond de montée de l'islamisation et attentats de 11 septembre. Ce roman se passe dans les années 90 et au deçà. Vraiment bien, des personages super taillés, on dirait qu'ils sortent de la page pour venir à vous. Merci, trop bien aimé.

        Ils en parlent

        "Un roman captivant, ou emotions et reflexion sur la culture, la politique et la religion sont adroitement tressées."
        J.L.N. / Point de Vue
        Toute l'actualité des éditions Belfond
        Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !