Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714480880
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Les Samaritains du bayou

Claire-Marie Clévy (traduit par)
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 02/09/2021
Puisant dans l’atmosphère envoûtante du Vieux Sud, Lisa Sandlin tisse un premier roman noir tendu, poétique, habité de personnages aussi complexes qu’émouvants. Une pépite récompensée par le Dashiell Hammett Prize et le Shamus Award, les plus hautes distinctions de la littérature suspense américaine.
Après quatorze ans passés derrière les barreaux pour avoir mis en pièces l’un de ses deux violeurs, Delpha Wade retrouve enfin le chemin de la liberté. Mais rien ni personne n’attend une ex-taularde, a fortiori en 1973, dans une petite ville du fin fond du Texas.
Le bureau du privé Tom...
Après quatorze ans passés derrière les barreaux pour avoir mis en pièces l’un de ses deux violeurs, Delpha Wade retrouve enfin le chemin de la liberté. Mais rien ni personne n’attend une ex-taularde, a fortiori en 1973, dans une petite ville du fin fond du Texas.
Le bureau du privé Tom Phelan, un Cajun débonnaire en reconversion professionnelle, est un point de chute inespéré pour Delpha. Avec sa discrétion et son sérieux, la jeune femme devient vite une secrétaire indispensable au détective néophyte.
Ensemble, ils parcourent le bayou pour traquer les fugueurs, les menteurs, les maris infidèles, réparer les âmes cabossées, soigner les laissés-pour-compte. Un duo de choc, détonnant et pourtant complémentaire.
Mais sous la carapace, un feu gronde en Delpha, le besoin dévorant de se venger de son second violeur qui court toujours. Un homme dont elle est convaincue qu’il est là, tout proche. Et qu’il la guette…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714480880
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Pathos, humour et prose poétique se mélangent à merveille dans cet excellent premier roman. »
Kirkus Reviews
« Un premier roman qui impressionne, et une intrigue digne d’un scénario des frères Coen. »
Publishers Weekly

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Fadette100 Posté le 7 Novembre 2021
    J'ai adoré ce premier roman de Lisa Sandlin, roman récompensé des prestigieux Dashiell Hammett Prize 2015 et du Shamus Award 2016, prix majeurs de la littérature suspense américaine. Delpha Wade, vient de passer quatorze ans dans une prison pour avoir tué l’un de ses violeurs et tenter de tuer l’autre. Nous sommes en 1973, au moment du scandale du Watergate. Elle devient la secrétaire de Tom Delphan, ex employé de plateforme reconverti en détective privé. Grâce à sa volonté et son intelligence, elle va vite se rendre indispensable. Rapidement les affaires se présentent sous des formes diverses, la disparition d’un adolescent, une entreprise de pétrochimie en difficulté, une femme cherchant à coincer son mari infidèle mais aussi, une rencontre avec le violeur encore en vie. Le tout dans un ambiance du Vieux Sud, où certains personnages parlent le français, le cajun. Ambiance glauque et lente, comme on imagine la vie dans le Sud profond et pourtant il se passe tout le temps quelque chose. Beaucoup de personnages secondaires, surtout au début du roman, décrits avec beaucoup de précision. Un roman noir, facile à lire, aux intrigues multiples qui donne envie de retrouver le duo dans un second volume. Je recommande... J'ai adoré ce premier roman de Lisa Sandlin, roman récompensé des prestigieux Dashiell Hammett Prize 2015 et du Shamus Award 2016, prix majeurs de la littérature suspense américaine. Delpha Wade, vient de passer quatorze ans dans une prison pour avoir tué l’un de ses violeurs et tenter de tuer l’autre. Nous sommes en 1973, au moment du scandale du Watergate. Elle devient la secrétaire de Tom Delphan, ex employé de plateforme reconverti en détective privé. Grâce à sa volonté et son intelligence, elle va vite se rendre indispensable. Rapidement les affaires se présentent sous des formes diverses, la disparition d’un adolescent, une entreprise de pétrochimie en difficulté, une femme cherchant à coincer son mari infidèle mais aussi, une rencontre avec le violeur encore en vie. Le tout dans un ambiance du Vieux Sud, où certains personnages parlent le français, le cajun. Ambiance glauque et lente, comme on imagine la vie dans le Sud profond et pourtant il se passe tout le temps quelque chose. Beaucoup de personnages secondaires, surtout au début du roman, décrits avec beaucoup de précision. Un roman noir, facile à lire, aux intrigues multiples qui donne envie de retrouver le duo dans un second volume. Je recommande vivement ce premier roman.
    Lire la suite
    En lire moins
  • domi_troizarsouilles Posté le 5 Novembre 2021
    J’avais repéré ce livre en librairie, en tout cas il faisait partie de ceux dont je photographie la couverture : assez tentant pour le mettre dans ma WL, mais pas tout à fait assez pour l’ajouter de suite à ma PAL. Il faut dire : si j’ajoutais à ma PAL tous les livres qui me font de l’œil, mon appart’ serait tapissé de livres et il n’y aurait plus de place pour coucher les enfants ! ;) Bref… Quand je l’ai vu apparaître dans le catalogue virtuel de ma bibliothèque, je n’ai pas hésité un seul instant ! Nous sommes en 1973 dans le Sud profond des États-Unis, quelque part entre Louisiane et Texas. On est en plein Watergate, tandis que la condition des femmes est encore très archaïque. Delpha Wade, 32 ans, vient de passer 14 ans en prison pour avoir tué à coups de couteau l’homme qui venait de la violer. C’était sa parole contre celle du père du violeur, celui-là même qui avait encouragé son fils à cet acte barbare, et c’est lui encore qui a été reconnu comme victime… À sa sortie conditionnelle de prison, parmi toute une série de règles à suivre et autres interdictions, Delpha doit... J’avais repéré ce livre en librairie, en tout cas il faisait partie de ceux dont je photographie la couverture : assez tentant pour le mettre dans ma WL, mais pas tout à fait assez pour l’ajouter de suite à ma PAL. Il faut dire : si j’ajoutais à ma PAL tous les livres qui me font de l’œil, mon appart’ serait tapissé de livres et il n’y aurait plus de place pour coucher les enfants ! ;) Bref… Quand je l’ai vu apparaître dans le catalogue virtuel de ma bibliothèque, je n’ai pas hésité un seul instant ! Nous sommes en 1973 dans le Sud profond des États-Unis, quelque part entre Louisiane et Texas. On est en plein Watergate, tandis que la condition des femmes est encore très archaïque. Delpha Wade, 32 ans, vient de passer 14 ans en prison pour avoir tué à coups de couteau l’homme qui venait de la violer. C’était sa parole contre celle du père du violeur, celui-là même qui avait encouragé son fils à cet acte barbare, et c’est lui encore qui a été reconnu comme victime… À sa sortie conditionnelle de prison, parmi toute une série de règles à suivre et autres interdictions, Delpha doit absolument trouver un job, sous peine de retourner derrière les barreaux. Soutenue par son conseiller d’insertion, elle se retrouve bon gré mal gré engagée auprès d’un ami de ce dernier : Tom Phelan, ancien infirmier militaire, puis ouvrier sur une plateforme pétrolière où il a perdu deux doigts, et qui vient d’ouvrir une toute nouvelle agence de détective privé. Au fil du temps et des affaires d’importance variée, les deux apprennent à se connaître et à s’apprécier… En refermant ce livre, je suis en partie perplexe. Il ne faut certainement pas lire ce roman si on espère un policier plein d’action, de suspense et de rebondissements ! Pour autant, ce roman ne m’a jamais paru long ou ennuyeux ; on ressent plutôt une certaine langueur, une espèce d’indolence propre à ces États du Sud, où le temps semble s’être figé pour toujours, dans la moiteur des bayous. Cela dit, l’accent n’est pas tellement mis sur ces derniers, ce n’est pas dans ce milieu naturel si particulier que se passe l’action ; en fait, ces bayous jouent un rôle si mineur qu’on ne comprend pas trop le choix du titre en français (qui n’a rien à voir avec le titre original, soit dit en passant). Toutefois, on est bel et bien dans une ambiance languide qui ne se dément jamais, même quand ici ou là (rarement, cependant) l’action accélère quelque peu. Le langage choisi ajoute à cette perception de l’ambiance : c’est généralement assez contemplatif dirais-je… mais aussi, à plus d’un endroit, ça m’a paru quelque peu décousu, à tel point que je perdais le fil des rares actions, et des liens qui se font peu à peu entre les différents éléments. Trop de personnages secondaires peut-être, pour une histoire qui n’a jamais tout à fait l’air de décoller si bien qu’on ne s’y intéresse pas avec la même acuité qu’un polar qui entretiendrait davantage le suspense. Ajoutons à cela que j’ai pris l’habitude (qu’elle soit critiquable ou pas) de lire plusieurs livres à la fois, ce qui n’est pas forcément un problème, mais ici j’ai parfois eu du mal à raccrocher les wagons. Pourtant, les choses, et surtout l’essentiel, finissent par faire sens, pour un final plutôt bien trouvé, et qui ouvre une possible suite – déjà sortie en anglais et en allemand semble-t-il, à quand la traduction française ? Tout cela étant dit, pour moi, le principal, et vraiment gros atout de ce livre, c’est l’analyse fine des personnages et de leur évolution. On a une approche assez brève, qui va à l’essentiel cependant, de leur vie passée, et de comment ils sont arrivés là où ils sont au moment où commence le roman. À partir de là, tout est possible, et on s’attache aux pas du jeune Tom Phelan (on apprendra qu’il n’a que 29 ans !) et son sens aigu de la justice, son attachement à aller au bout des choses, et puis le fait qu’il ait accepté, peu enthousiaste au départ mais quand même, de donner une chance à Delpha quand tout le monde lui tournait le dos. Et c’est Delpha, sans aucun doute, la véritable héroïne de l’histoire. C’est avec ses yeux qu’on découvre ce monde de 1973 – donnant à ce livre, déjà, des allures de « policier historique » désormais, en soulignant comme le scandale du Watergate prenait de l’importance, alors que chaque foyer avait désormais sa propre télévision ! C’est dans son ressenti qu’on découvre pour la première fois l’amour : l’autrice évoque certes des quelques passades inévitables, pas forcément insupportables mais sans aucune tendresse, comme on peut les imaginer en prison, tandis qu’ici, il s’agit d’un vrai amour consenti et partagé, et surtout libre. Cette liberté à laquelle elle goûte par petites touches sensibles, qui font se hérisser les poils tant c’est expressif, dans un sentiment de bien-être tout à coup trop grand, alors qu’il est tellement évident quand on n’en a jamais été privé : dormir dans un grand lit moelleux ; ne plus entendre ces cris des codétenues et autres bruits d’une prison la nuit, prendre le bus et pouvoir aller où on veut (même si le périmètre qui lui est autorisé est encore relativement restreint), ou encore voir la mer… On goûte à tous ces petits bonheurs simples dont on oublie trop souvent toute la saveur : on vibre avec Delpha, on a mal de ce qu’elle a vécu (et qui est pourtant à peine évoqué, mais tellement « lourd » !), on apprécie l’attention bienveillante que Tom lui porte peu à peu, et on a vraiment envie qu’elle s’en sorte dans cette nouvelle vie libre pourtant bien fragile ! Ce livre n’est donc pas tout à fait un coup de cœur – dans le sens où, maintenant que je l’ai lu, j’en suis bien contente, mais pas tout à fait assez pour me l’offrir pour de bon. Cependant, c’était indéniablement un bon moment de lecture, un petit bijou assez inattendu dans le monde des polars, une véritable ode à la liberté, tout en simplicité, et je suis curieuse de découvrir les nouvelles aventures de Tom et de Delpha dès qu’elles seront disponibles en français !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Thalie4 Posté le 3 Novembre 2021
    Delpha Wade sort de 14 ans de prison et doit trouver un emploi, un logement... Reprendre sa vie. Tom Phelan vient d'ouvrir son cabinet de détective privé et a besoin d'une secrétaire. Ce sera l'occasion de leur rencontre et d'un excellent travail ensemble. Très bon thriller que voilà ! Delpha et Tom sont 2 intelligences vives. Delpha efficace et discrète, Tom culotté et fonceur. Un vrai duo de choc qui fonctionne à merveille. Chacun est attachant à sa façon. Meurtris dans leur chair, ils tentent chacun de construire un demain. Delpha a peur de retourner en prison, peur de son violeur toujours en liberté. Elle doit réapprivoiser sa liberté et ce n'est pas simple. Tom débute son nouveau métier et se cherche. Les enquêtes qu'ils auront à couvrir vont les prendre aux tripes. J'ai beaucoup aimé ce roman, son ambiance, ses personnages et son intrigue. Ce duo original qui sort des clichés habituels du genre. Avec en toile de fond le scandale et le procès du Watergate. À découvrir
  • Pepparshoes Posté le 31 Octobre 2021
    Je dois dire que j’ai adoré l’ambiance ! J’avais vraiment l’impression d’être dans Jessica Jones. L’écriture de l’autrice est hyper visuelle. Il se passe tout le temps quelque chose et en même temps le rythme n’est pas effréné pour autant. Par contre, je suis restée sur ma faim, la conclusion manquait de quelque chose. Vivement le tome 2 qu'on ait nos réponses !
  • Alapagedeslivres Posté le 10 Octobre 2021
    Personnages : Qui sont-ils? Delpha et Phelan ne sont pas des figures classiques même si, dans les bons policiers, polars et thrillers, plus elles sont particulières, plus elles participent à l’accroche de l’histoire. Ces deux-là sont vraiment particuliers : une ex-taularde, sage comme une image, et un futur détective qui a besoin d’une secrétaire pour être à la hauteur de l’image de son projet. Delpha sort de prison après avoir pris quatorze ans suite à un meurtre. Elle se fond dans une image qui l’aidera à s’insérer dans cette société qui n’a pas su la protéger des actes violents. Les premiers chapitres la dépeignent telle qu’elle devrait être pour réussir son insertion : modérée et désireuse de se faire oublier pour réussir sa future existence. Petit à petit, au fil des pages et de sa plongée dans la liberté, elle prend sa forme et sa substance : tantôt secrétaire pleine d’esprit, philosophe et réfléchie, observatrice et coéquipière indispensable, tantôt garde-malade d’une vieille femme en fin de vie, tantôt femme amoureuse : tous ses portraits la révèlent. J’ai beaucoup accroché avec cette personnalité. Phelan est un ancien infirmier militaire qui ouvre sa boîte : il est une espèce de détective qui n’a pas... Personnages : Qui sont-ils? Delpha et Phelan ne sont pas des figures classiques même si, dans les bons policiers, polars et thrillers, plus elles sont particulières, plus elles participent à l’accroche de l’histoire. Ces deux-là sont vraiment particuliers : une ex-taularde, sage comme une image, et un futur détective qui a besoin d’une secrétaire pour être à la hauteur de l’image de son projet. Delpha sort de prison après avoir pris quatorze ans suite à un meurtre. Elle se fond dans une image qui l’aidera à s’insérer dans cette société qui n’a pas su la protéger des actes violents. Les premiers chapitres la dépeignent telle qu’elle devrait être pour réussir son insertion : modérée et désireuse de se faire oublier pour réussir sa future existence. Petit à petit, au fil des pages et de sa plongée dans la liberté, elle prend sa forme et sa substance : tantôt secrétaire pleine d’esprit, philosophe et réfléchie, observatrice et coéquipière indispensable, tantôt garde-malade d’une vieille femme en fin de vie, tantôt femme amoureuse : tous ses portraits la révèlent. J’ai beaucoup accroché avec cette personnalité. Phelan est un ancien infirmier militaire qui ouvre sa boîte : il est une espèce de détective qui n’a pas encore beaucoup œuvré. Tel qu’on l’imagine, il est intelligent, attiré par les détails, silencieux, l’œil aux aguets, bienveillant. Il accorde presque aveuglément sa confiance au petit bout de femme qu’on lui « impose ». Le duo est charmant et promet des aventures exceptionnelles. Leur rencontre est improbable. Elle invite au questionnement. L’association promet un lien riche et fructueux. L’affaire… Les affaires ? Dans ce roman, plusieurs enquêtes sont confiées à Phelan (mari infidèle, un adolescent disparu, un chien empoisonné… on est loin des faits grotesques : tout est traité avec sérieux). Les intrigues s’imposent et s’entrecroisent. Elles donnent naissance à un fil conducteur (la quête d’un coupable), à des personnages principaux et secondaires d’une consistance psychologique telle qu’on se croirait dans un film ou dans la réalité, à un contexte social et historique réels. Lisa SANDLIN mêle les évènements sociétaux du passé et sa propre représentation du Texas / Louisiane des années 1950/60. Cela donne une atmosphère particulière et étonnante, une épaisseur au roman comme je les aime. C’est anodin, léger, sérieux et oppressant : tout à la fois. Les scènes s’égrainent apportant surprise et intensité à ce monde assez sombre. Bilan ? J’ai aimé ce roman pour l’écriture de l’auteure, pour ces personnages différents, pour la profondeur donnée à ces êtres humains, pour le contexte et l’atmosphère glauques et chauds. J’ai eu envie de sourire par moment, emplie d’espoirs pour ces deux héros, frémissant quant au sort que la vie leur impose (et leur a imposé). J’attends la suite avec impatience….
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    Lisez

    12 thrillers à ne pas manquer

    Harlan Coben, M.J. Arlidge et bien d'autres, quel sera votre nouveau thriller de rentrée préféré ? 

    Êtes-vous prêts à frissonner ? Accrochez-vous bien et découvrez notre sélection Policiers & Thrillers de la rentrée... 

    Lire l'article