Lisez! icon: Search engine
L'Archipel
EAN : 9782809841480
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 14 x 22,5 mm
Nouveauté

L'ombre du crépuscule

Sebastian DANCHIN (Traducteur)
Collection : Suspense
Date de parution : 19/08/2021
Après L’Ombre de la menace et L’Ombre de l’assassin, traduits dans 16 pays et no1 des ventes de USA Today et du Wall Street Journal, Gwen Proctor revient dans L’Ombre du crépuscule.
Une nouvelle traque commence !
 
Gwen est parvenue à se débarrasser de son ex-mari, le serial killer Melvin Royal, et à sauver ses enfants. Mais elle continue de subir le harcèlement de ceux qui refusent de la croire étrangère aux crimes de Melvin.

Gwen espérait désormais vivre sans se cacher, c’est de...
Une nouvelle traque commence !
 
Gwen est parvenue à se débarrasser de son ex-mari, le serial killer Melvin Royal, et à sauver ses enfants. Mais elle continue de subir le harcèlement de ceux qui refusent de la croire étrangère aux crimes de Melvin.

Gwen espérait désormais vivre sans se cacher, c’est de nouveau impossible. C’est alors qu’une inconnue l’appelle. Marlene Crockett, qui réside à Wolfhunter, a besoin de son aide. Elle sent planer au-dessus d’elle une menace latente.

De fait, quand Vee, 15 ans, la fille de Marlene, contacte à son tour Gwen, elle lui annonce que sa mère est morte – et qu’elle est la prochaine sur la liste…

Gwen se rend alors à Wolfhunter. Mais, dans cette sombre bourgade, chacun peut aisément échapper à la lumière…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782809841480
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 450
Format : 14 x 22,5 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Saiwhisper Posté le 13 Septembre 2021
    Il n’est pas facile de faire une série égale. Hélas, ce troisième opus n’a pas su me conquérir autant que ses confrères. J’ignore si ce ressenti est dû à mon humeur, des longs mois passés entre ma lecture du T2 et le nouveau, de mes attentes élevées ou du contenu qui m’a paru moins intense que les autres. Je me suis laissé plusieurs jours entre la rédaction de mon avis et l’instant où j’ai tourné la dernière page. Or, plus j’y réfléchis, plus je me dis que c’est un ensemble de ce que j’ai cité. Si l’on se concentre sur le récit en lui-même, j’estime que l’on est plutôt en dessous du reste. Certes, il y a toujours de la tension grâce à plusieurs petits éléments troublants néanmoins, cela n’a rien à voir avec les autres volumes. Gwen a donc échappé aux griffes de son mari. À présent, elle espère pouvoir retrouver un semblant de normalité et de calme avec Sam et ses deux enfants, Lanny et Connor. Hélas, les proches des victimes de Melvin ainsi que d’autres individus retors ne sont pas prêts de la lâcher ! Le danger est toujours présent. Toute la famille est en péril. Une fois... Il n’est pas facile de faire une série égale. Hélas, ce troisième opus n’a pas su me conquérir autant que ses confrères. J’ignore si ce ressenti est dû à mon humeur, des longs mois passés entre ma lecture du T2 et le nouveau, de mes attentes élevées ou du contenu qui m’a paru moins intense que les autres. Je me suis laissé plusieurs jours entre la rédaction de mon avis et l’instant où j’ai tourné la dernière page. Or, plus j’y réfléchis, plus je me dis que c’est un ensemble de ce que j’ai cité. Si l’on se concentre sur le récit en lui-même, j’estime que l’on est plutôt en dessous du reste. Certes, il y a toujours de la tension grâce à plusieurs petits éléments troublants néanmoins, cela n’a rien à voir avec les autres volumes. Gwen a donc échappé aux griffes de son mari. À présent, elle espère pouvoir retrouver un semblant de normalité et de calme avec Sam et ses deux enfants, Lanny et Connor. Hélas, les proches des victimes de Melvin ainsi que d’autres individus retors ne sont pas prêts de la lâcher ! Le danger est toujours présent. Toute la famille est en péril. Une fois encore, Gwen va devoir se surpasser pour protéger les siens, enquêter dans l’ombre et tenter de faire le tri dans ses émotions. Cette héroïne est toujours aussi touchante et humaine, car elle comporte énormément de fêlures. Ses décisions ne sont pas toujours bonnes cependant, elles sont compréhensibles, car elles sont souvent dictées par son cœur. Gwen est une véritable lionne qui protège ses petits… Jamais elle ne manquera de courage ou d’énergie pour eux ! Hélas, elle m’a un peu agacée dans sa relation avec Sam. Leur idylle m’a souvent fait serrer les dents, car tout est assez instable, rempli de non-dits ou de quiproquos et plein de prises de bec. À mes yeux, cela a parasité l’ambiance oppressante que l’autrice cherchait à instaurer. Le côté thriller psychologique est bien mené : on constate que l’étau se resserre progressivement. Chaque protagoniste a des failles ainsi que sa vision de la situation. L’étrange coup de fil obligeant la famille à bouger éveille la curiosité du lecteur. Or, la narration plurielle permet d’avoir une bonne vision d’ensemble. J’ai apprécié connaître les pensées du couple, des deux adolescents et d’autres individus dont je tairais l’identité. Les problèmes de Sam et les impressions des enfants seront à l’honneur. C’est très plaisant ! En outre, les chapitres sont relativement courts, ce qui permet d’apporter du dynamisme au récit. Le côté enquête m’a, en revanche, peu convaincu. On devine rapidement qui joue un double-jeu et on anticipe certains rebondissements trop prévisibles à mes yeux. Heureusement, notre affection pour les quatre héros et la plume addictive de Rachel Caine permettra à certains lecteurs de passer outre ces défauts. Pour ma part, j’ai globalement passé un bon moment de lecture… Mais ce ne fut pas aussi bon qu’avec les autres tomes. Ne vous en faites pas : je guette la suite avec curiosité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Ninis47 Posté le 7 Septembre 2021
    ** SPOILERS SUR LES DEUX PREMIERS TOMES ** Nous retrouvons Gwen et ses enfants, Lanny et Connor, après l'épreuve qu'ils ont vécu à la fin du second tome. Gwen pense qu'après le décès de Melvin, elle va enfin pouvoir reprendre une vie plus normale, loin des menaces, mais il n'en est rien. Et elle va, encore une fois, devoir se battre pour sa sécurité mais surtout pour protéger ses enfants. C'est réellement ce trait de caractère chez Gwen qui me touche le plus. Elle peut apparaître comme une maman intrusive, surprotectrice, mais vu tout ce que sa famille a connu par le passé, peut-on vraiment le lui reprocher ? Elle est une maman sans faille, qui donnerait tout pour ses enfants. Elle fait preuve d'un énorme courage, c'est une vraie battante et j'aime beaucoup ce personnage. Sam m'a beaucoup touchée dans ce tome-ci. Il est très attaché à Gwen et à ses enfants, il veut les protéger coûte que coûte mais il doit se battre avec ses démons et ses erreurs du passé qui sont omniprésents ici. C'est un personnage que je trouve extrêmement attachant. Ce que j'aime aussi beaucoup dans cette saga, c'est qu'aucun personnage n'est ni tout blanc ni tout... ** SPOILERS SUR LES DEUX PREMIERS TOMES ** Nous retrouvons Gwen et ses enfants, Lanny et Connor, après l'épreuve qu'ils ont vécu à la fin du second tome. Gwen pense qu'après le décès de Melvin, elle va enfin pouvoir reprendre une vie plus normale, loin des menaces, mais il n'en est rien. Et elle va, encore une fois, devoir se battre pour sa sécurité mais surtout pour protéger ses enfants. C'est réellement ce trait de caractère chez Gwen qui me touche le plus. Elle peut apparaître comme une maman intrusive, surprotectrice, mais vu tout ce que sa famille a connu par le passé, peut-on vraiment le lui reprocher ? Elle est une maman sans faille, qui donnerait tout pour ses enfants. Elle fait preuve d'un énorme courage, c'est une vraie battante et j'aime beaucoup ce personnage. Sam m'a beaucoup touchée dans ce tome-ci. Il est très attaché à Gwen et à ses enfants, il veut les protéger coûte que coûte mais il doit se battre avec ses démons et ses erreurs du passé qui sont omniprésents ici. C'est un personnage que je trouve extrêmement attachant. Ce que j'aime aussi beaucoup dans cette saga, c'est qu'aucun personnage n'est ni tout blanc ni tout noir. Ils ont chacun leurs fêlures, ils ont tous fait des choses qui sont répréhensibles mais ils ne sont pas tous mauvais pour autant. C'est encore une fois un thriller entraînant, l'enquête est bien menée. Même si j'avais deviné quelques petits trucs au milieu du roman, ça ne m'a absolument pas gâché ma lecture. Le petit plus par rapport aux deux premiers tomes, c'est qu'ici, Gwen, en plus de ses "problèmes" personnels, est confrontée à une autre enquête et j'ai trouvé ça hyper bien mené de la part de l'auteure. Son style est toujours très agréable à lire, même si j'aurais apprécié certains chapitres plus courts pour avoir un meilleur dynamisme de lecture. J'ai donc passé un excellent moment avec ce troisième tome, c'est toujours un réel plaisir de retrouver Gwen, ses enfants et Sam et si jamais le tome suivant est traduit chez L'Archipel, je me ferai une joie de le découvrir !
    Lire la suite
    En lire moins
  • lauremariemd Posté le 3 Septembre 2021
    J'ai dégusté le dernier volet de la trilogie de Gwen Proctor 📖 On se demande quand Gwen - ex femme d'un serial killer - aura enfin un peu de répit dans sa vie. En tous cas ce n'est pas dans ce volet, nous étouffons avec elle, je n'aurais jamais eu le quart de son courage. Une trilogie qui se conclue en beauté Un trilogie qui se conclue avec brio. Des rappels importants sont faits ce qui permet malgré tout de bien resituer l'intrigue sans trop de manquements. Mais je vous conseille de lire les deux premiers avant. Ce n'est pas mon préféré de la série, mais il vaut largement le détour et termine la trilogie en beauté. Cela serait vraiment dommage de passer à coté. N'attendez pas pour conclure ou même commencer. https://happymandapassions.blogspot.com/2021/09/ombre-crepuscule-rachel-caine-tome3.html Une trilogie indispensable à tout bon amateur de thrillers.
  • Lalitote Posté le 29 Août 2021
    Pas toujours facile de raccrocher les wagons lorsque l’on reprend une série. Ce tome ci est le troisième de la série, je pense même qu’il peut se lire seul tant l’auteur revient régulièrement en arrière récapitulant pour nous les faits marquants des deux tomes précédents. Gwen Proctor, notre héroïne s’attache à mener une vie « normale » pour ses enfants alors que le souvenir de son ex mari, le tueur en série Melvin Royal continue à les perturber. Comme rien n’est jamais simple, un groupe s’est formé sur internet initié par la mère d’une des victimes de Melvin , bien décidée à lui pourrir la vie en la harcelant et c’est un thème qui prend une place importante jusqu’où ira ce pseudo tribunal public, où est la justice, c’est terrifiant. A cela vient s’ajouter un appel au secours d’une mère puis de sa fille depuis le village de Wolfhunter où rien de bon ne semble pouvoir arriver. On entre alors dans plusieurs intrigues tissées avec art par l’auteure, plusieurs points de vue s’expriment et les scénarios deviennent de plus en plus complexes. C’est ce que j’ai apprécié le plus, on dépasse le postulat de départ, faisant... Pas toujours facile de raccrocher les wagons lorsque l’on reprend une série. Ce tome ci est le troisième de la série, je pense même qu’il peut se lire seul tant l’auteur revient régulièrement en arrière récapitulant pour nous les faits marquants des deux tomes précédents. Gwen Proctor, notre héroïne s’attache à mener une vie « normale » pour ses enfants alors que le souvenir de son ex mari, le tueur en série Melvin Royal continue à les perturber. Comme rien n’est jamais simple, un groupe s’est formé sur internet initié par la mère d’une des victimes de Melvin , bien décidée à lui pourrir la vie en la harcelant et c’est un thème qui prend une place importante jusqu’où ira ce pseudo tribunal public, où est la justice, c’est terrifiant. A cela vient s’ajouter un appel au secours d’une mère puis de sa fille depuis le village de Wolfhunter où rien de bon ne semble pouvoir arriver. On entre alors dans plusieurs intrigues tissées avec art par l’auteure, plusieurs points de vue s’expriment et les scénarios deviennent de plus en plus complexes. C’est ce que j’ai apprécié le plus, on dépasse le postulat de départ, faisant de Gwen un personnage courageux avec une volonté incroyable que rien ne semble arrêter. Un thriller captivant que j’ai eu du mal à poser tant il me faisait palpiter. Rachel Caine nous a quitté fin 2020, elle laisse une série intense, il y a encore quelques livres à venir, j’espère qu’ils seront traduits et publiés bientôt. Alors même si j’ai des préférences en ce qui concerne les tomes de la série, celui-ci est un peu en dessous à mon humble avis, ou tout simplement j’avais de grandes attentes, cela ne m’empêchera nullement d’attendre la suite avec impatience car vous l’aurez compris je me suis attachée au personnage de Gwen et au membres de sa famille. Bonne lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • VirginieCM Posté le 27 Août 2021
    Gwen Proctor va enfin pouvoir fermer le rideau sur sa vie d’avant, et ses souffrances. Ses enfants vont eux aussi retrouver une vie normale… Mais c’est sans compter avec Miranda Tidewell , mère d’une des victimes de Melvin Royal, qui doute de l’innocence de Gwen et a décidé de réaliser un documentaire prouvant sa culpabilité. Harcelée, Gwen est également appelée à l’aide, pour des raisons mystérieuses, par Marlene Crockett, et sa fille Vera, alors que le kidnapping d’une petite fille fait l’actualité, et que Melvin n’en finit pas de se rappeler aux bons souvenirs de sa famille… C’est toujours aussi addictif. Le personnage de Gwen fait preuve d’une force morale hors du commun, qui renvoie à cette question : « jusqu’où une mère peut-elle aller pour protéger ses enfants ? ». Il est intéressant aussi de voir comment évoluent des enfants lorsqu’ils sont confrontés à de telles épreuves, et comment l’avènement des réseaux sociaux a permis la libération de la parole et l’émergence de « meutes ». Mon seul regret sur ce roman : trop d’intrigue tue l’intrigue… C'est-à-dire que beaucoup d’informations nous sont données, qu’on s’interroge souvent sur le lien existant entre tout ce qui est développé, et que... Gwen Proctor va enfin pouvoir fermer le rideau sur sa vie d’avant, et ses souffrances. Ses enfants vont eux aussi retrouver une vie normale… Mais c’est sans compter avec Miranda Tidewell , mère d’une des victimes de Melvin Royal, qui doute de l’innocence de Gwen et a décidé de réaliser un documentaire prouvant sa culpabilité. Harcelée, Gwen est également appelée à l’aide, pour des raisons mystérieuses, par Marlene Crockett, et sa fille Vera, alors que le kidnapping d’une petite fille fait l’actualité, et que Melvin n’en finit pas de se rappeler aux bons souvenirs de sa famille… C’est toujours aussi addictif. Le personnage de Gwen fait preuve d’une force morale hors du commun, qui renvoie à cette question : « jusqu’où une mère peut-elle aller pour protéger ses enfants ? ». Il est intéressant aussi de voir comment évoluent des enfants lorsqu’ils sont confrontés à de telles épreuves, et comment l’avènement des réseaux sociaux a permis la libération de la parole et l’émergence de « meutes ». Mon seul regret sur ce roman : trop d’intrigue tue l’intrigue… C'est-à-dire que beaucoup d’informations nous sont données, qu’on s’interroge souvent sur le lien existant entre tout ce qui est développé, et que c’est parfois perturbant. Pour le reste, je suis définitivement fan de la série « Stillhouse Lake »…
    Lire la suite
    En lire moins
Lisez! La newsletter qui vous inspire !
Découvrez toutes les actualités de nos maisons d'édition et de vos auteurs préférés