Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782707177247
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 280
Format : 135 x 220 mm

Par-delà les silences

Non-dits et ruptures dans les parcours d'immigration

Date de parution : 03/10/2013

Issu d’une enquête de terrain menée pendant deux ans en Seine-Saint-Denis, cet ouvrage donne la parole à des migrants récemment arrivés et à des familles immigrées de longue date. En se racontant, hommes et femmes, jeunes et parents sortent collectivement du silence. Ils relatent le « travail de l’exil », d’épreuve en épreuve, livrent leurs réflexions et leurs ressentis, font part de leurs questionnements et incertitudes.

Issu d’une enquête de terrain de deux ans en Seine-Saint-Denis, cet ouvrage donne la parole à des migrants récemment arrivés et à des familles immigrées de longue date. En se racontant, hommes et femmes, jeunes et parents sortent collectivement du silence. Ils relatent le « travail de l’exil », d’épreuve...

Issu d’une enquête de terrain de deux ans en Seine-Saint-Denis, cet ouvrage donne la parole à des migrants récemment arrivés et à des familles immigrées de longue date. En se racontant, hommes et femmes, jeunes et parents sortent collectivement du silence. Ils relatent le « travail de l’exil », d’épreuve en épreuve, et questionnent les métissages socioculturels, d’une génération à l’autre, dans les quartiers populaires. Au coeur de leurs vies, les « trous de mémoire » des familles et les « blancs » de l’histoire des migrations se conjuguent aux non-dits actuels de la société française et de son modèle d’intégration.
Parmi ces personnes, nombreuses sont celles qui vivent une triple rupture : avec leur passé (quand il ne leur est pas transmis), avec leur langue et leur culture d’origine (quand celles-ci sont censées disparaître) et avec la réussite sociale en France (quand elles se sentent mises au ban). La plupart ont connu différentes formes de précarité et parfois de violence, liées aux histoires personnelles, mais aussi aux problèmes de séjour, aux dominations de classe, de race et de genre. Ces parcours montrent, en effet loupe, les tensions sociales, les souffrances de l’exil, les impasses du métissage quand prévalent l’aveuglement, le mutisme et les relégations.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782707177247
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 280
Format : 135 x 220 mm

Ils en parlent

Difficile de parler d'où l'on vient, dans notre France universaliste, qui prône l'égalité de tous, quitte à condamner au silence l'expression des différences. Aussi n'est-il pas étonnant qu'un ouvrage sur les parcours de migration, la manière dont ils sont vécus, les traces qu'ils laissent dans le psychisme, et la façon dont ils s'opèrent des métissages entre la culture d'origine et celle du pays d'accueil nous arrive d'une anthropologue venu d'ailleurs...  La Belge Pascale Jamoulle a passé deux ans à côtoyer des migrants en Seine Saint Denis. Certains l'ont hébergée chez eux et ont pu, grâce aux liens qu se tissaient, revenir sur leur histoire. Leurs récits lèvent le voile sur les ressorts internes et externe qui ont conduit à un départ. Ils montrent également la façon dont les conditions de vie en France, souvent très difficiles, peuvent réactiver des situations traumatiques vécues dans leur pays d'origine, et être source de souffrances redoublées. Certains y perdent les ressources (matérielles et psychiques) dont ils disposaient à leur arrivée et se livrent à des prises de risque importantes. D'autres ont la chance, au gré des rencontres, de développer des capacités nouvelles - mais, là encore, souvent au prix fort, celui de multiples ruptures. A lire de toute urgence.

La Gazette Santé Social
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !