Lisez! icon: Search engine
La Découverte
EAN : 9782348058646
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 210
Format : 140 x 205 mm

Patients zéro

Histoires inversées de la médecine

Collection : Cahiers libres
Date de parution : 12/03/2020
L’histoire célèbre les victoires que les médecins ont remportées sur les maladies. Mais elle néglige leurs patients dont les troubles, les souffrances ou les plaintes ont inauguré de nouveaux diagnostics, remis en cause certaines théories médicales ou ouvert des perspectives thérapeutiques inédites. Ciselés comme des nouvelles, ces récits de patients... L’histoire célèbre les victoires que les médecins ont remportées sur les maladies. Mais elle néglige leurs patients dont les troubles, les souffrances ou les plaintes ont inauguré de nouveaux diagnostics, remis en cause certaines théories médicales ou ouvert des perspectives thérapeutiques inédites. Ciselés comme des nouvelles, ces récits de patients zéro racontent une autre histoire de la médecine : une histoire « par en bas », dans laquelle des malades qui parfois s’ignorent et des patients comptés trop souvent pour zéro prennent la place des mandarins et des héros.
Parmi ces « cas », certains sont célèbres, comme le petit Joseph Meister, qui permit au vaccin antirabique de Pasteur de franchir le cap de l’expérimentation humaine, ou Phineas Gage, dont le crâne perforé par une barre à mine révéla les fonctions du lobe frontal. La plupart sont oubliés ou méconnus, comme Auguste Deter, qui fit la renommée d’Aloïs Alzheimer, Mary Mallon, la plus saine des porteurs sains, qui ne souffrit jamais de la typhoïde qu’elle dissémina autour d’elle, ou Henrietta Lacks, atteinte d’un cancer foudroyant, dont les cellules dotées d’un pouvoir de prolifération exceptionnel éveillèrent la quête du gène de l’immortalité en voyageant autour du monde. À travers eux, ce livre interroge les errements, les excès et les dérives de la médecine d’hier à aujourd’hui.
Des origines foraines de l’anesthésie générale aux recherches génétiques ou neurobiologiques les plus actuelles en passant par les premières expériences de réassignation sexuelle, il tente de rendre justice aux miraculés, aux cobayes ou aux martyrs dont la contribution au progrès de la connaissance et du soin a été aussi importante que celle de leurs médecins, illustres ou non.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782348058646
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 210
Format : 140 x 205 mm
La Découverte
En savoir plus

Ils en parlent

Un livre exhume de l'oubli les patients zéro. Département de l'Oise. Lombardie. Chine. Chacun cherche son patient zéro. Un vrai thriller. Une enquête quasi criminelle. Après les « wanted », après les « ennemis publics numéro un », voici la dernière traque, celle des « cas index », dont Luc Perino nous raconte les singuliers destins dans son ouvrage. Héros ? Martyr ? Bouc émissaire ? Hormis Joseph Meister, le jeune Alsacien immortalisé pour des raisons patriotiques par le vaccin contre la rage de Louis Pasteur, ils sont passés sous les radars. Plus question de raconter l'histoire du point de vue des médecins, des Pasteur, Flemming & co. Hommage est renfin rendu à ces malades, pas toujours infectieux, qui ont fait avancer la science. 
François-Guillaume Lorrain / Le Point

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • LeaPCNBCHRT Posté le 22 Juin 2021
    Luc Perino [1947] diplômé de médecine tropicale et d’épidémiologie porte la triple casquette de médecin, d’écrivain et d’essayiste Français. Son livre, Patient Zéro, s’adresse à tous les lecteurs doté d’un intérêt pour l’histoire des grandes avancées médicales qu’on soit acteur de ce secteur ou simple curieux. Dans son écrit l’auteur aborde des sujets divers et variés, tels que la transmissions, la contamination, l’hérédité, la dualité opposant psychanalyse et neurologie, l’intuition, l’acharnement et l’échec, le pouvoir économique industriel, autant de thème qui font aussi bien la force et la faiblesse de notre pratique de la médecine moderne. En un sens, Patient Zéro est un outil de vulgarisation, placé à la porté de tous, dont les anecdotes retracent certains points importants tenant place de fondation dans l’histoire de la médecine telle qu’on l’entend aujourd’hui. Mais c’est aussi un hommage qui exhume des patients, héros méconnus et bien souvent oubliés, au détriment de médecins et experts de leurs propres histoires, à ce titre il est aussi le témoignage d’une sélectivité certaine de la mémoire historique. Composé de critiques intéressantes, qui poussent à la réflexion, Patient Zéro est un livre aussi passionnant qu’instructif. Composé de 19 chapitres pour 19 patient, il se présente sous... Luc Perino [1947] diplômé de médecine tropicale et d’épidémiologie porte la triple casquette de médecin, d’écrivain et d’essayiste Français. Son livre, Patient Zéro, s’adresse à tous les lecteurs doté d’un intérêt pour l’histoire des grandes avancées médicales qu’on soit acteur de ce secteur ou simple curieux. Dans son écrit l’auteur aborde des sujets divers et variés, tels que la transmissions, la contamination, l’hérédité, la dualité opposant psychanalyse et neurologie, l’intuition, l’acharnement et l’échec, le pouvoir économique industriel, autant de thème qui font aussi bien la force et la faiblesse de notre pratique de la médecine moderne. En un sens, Patient Zéro est un outil de vulgarisation, placé à la porté de tous, dont les anecdotes retracent certains points importants tenant place de fondation dans l’histoire de la médecine telle qu’on l’entend aujourd’hui. Mais c’est aussi un hommage qui exhume des patients, héros méconnus et bien souvent oubliés, au détriment de médecins et experts de leurs propres histoires, à ce titre il est aussi le témoignage d’une sélectivité certaine de la mémoire historique. Composé de critiques intéressantes, qui poussent à la réflexion, Patient Zéro est un livre aussi passionnant qu’instructif. Composé de 19 chapitres pour 19 patient, il se présente sous un format peut-être trop court et léger à mon goût mais de par son écriture romancée il est aussi agréable à lire qu’à décortiquer. Probablement l’une de mes meilleures lecture de cette année 2021, un ouvrage efficace dont on ne se lasse pas, il m’a permis de renouer ne serait-ce qu’un peu avec mon humanité (personnelle comme professionnelle). Découvrir ces avancées scientifiques à travers le prismes des malades est un bel hommage aux patient avant d’en être un à la médecine. Il y aurait tellement d’autres anecdotes à retracer dans un livre de ce genre qu’il me laisse presque une saveur douce d’inachevé.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nanouche Posté le 17 Mai 2021
    En infectiologie on nomme "patient zéro" la personne considérée comme étant à l'origine d'une épidémie. Ici le médecin Luc Perino a étendu cette notion à tous les domaines de la médecine. A travers des cas célèbres ou méconnus, l'auteur nous présente une histoire de la médecine qui part des malades. Le déroulé est chronologique. On commence avec Louis-Victor Leborgne, aphasique hospitalisé à Bicêtre de 1840 à sa mort en 1861, qui permit à Broca de découvrir l'aire du cerveau qui porte son nom, siège de la parole. On termine avec Samuel, "l'homme sans cerveau", dont le cas a prouvé l'immense plasticité du cerveau. Sur la couverture nous voyons Phineas Gage et le dessin de son crâne traversé par une barre à mine en 1848. Il a survécu à l'accident sans trop de séquelles si ce n'est la perte de son oeil gauche mais son caractère a complètement changé. Il était posé, calme et honnête, il est devenu instable, agressif et tricheur, mettant en évidence le rôle du lobe frontal du cerveau dans la socialisation et l'humeur (contrairement à ce que peuvent laisser penser mes exemples, cet ouvrage ne traite pas que d'affections touchant le cerveau). Mais Luc Perino ne se contente... En infectiologie on nomme "patient zéro" la personne considérée comme étant à l'origine d'une épidémie. Ici le médecin Luc Perino a étendu cette notion à tous les domaines de la médecine. A travers des cas célèbres ou méconnus, l'auteur nous présente une histoire de la médecine qui part des malades. Le déroulé est chronologique. On commence avec Louis-Victor Leborgne, aphasique hospitalisé à Bicêtre de 1840 à sa mort en 1861, qui permit à Broca de découvrir l'aire du cerveau qui porte son nom, siège de la parole. On termine avec Samuel, "l'homme sans cerveau", dont le cas a prouvé l'immense plasticité du cerveau. Sur la couverture nous voyons Phineas Gage et le dessin de son crâne traversé par une barre à mine en 1848. Il a survécu à l'accident sans trop de séquelles si ce n'est la perte de son oeil gauche mais son caractère a complètement changé. Il était posé, calme et honnête, il est devenu instable, agressif et tricheur, mettant en évidence le rôle du lobe frontal du cerveau dans la socialisation et l'humeur (contrairement à ce que peuvent laisser penser mes exemples, cet ouvrage ne traite pas que d'affections touchant le cerveau). Mais Luc Perino ne se contente pas d'aligner des anecdotes médicales. Il porte aussi un regard critique sur les errements des médecins ou des chercheurs qui ont parfois tendance à oublier qu'ils travaillent sur des personnes et pas que sur des maladies. A propos d'un essai clinique lancé à Tuskegee, Alabama, en 1932 sur 400 hommes noirs atteints de syphilis, j'ai été choquée d'apprendre que, quand la pénicilline à été découverte en 1943 qui pouvait enfin guérir la syphilis, les chercheurs l'ont caché à leurs patients pendant trente ans pour pouvoir poursuivre l'étude. A la fin de l'ouvrage Luc Perino s'en prend aux laboratoires pharmaceutiques, avides de vendre des médicaments même aux bien-portants et qui pour cela ont entrepris de pathologiser la vieillesse. Son avis est que l'exercice et une bonne hygiène de vie sont souvent le meilleur des remèdes. C'est un ouvrage plaisant et facile à lire, très accessible du fait des anecdotes racontées et à l'écriture vivante.
    Lire la suite
    En lire moins
  • nounet Posté le 12 Octobre 2020
    Lecture d'actualité, ce livre est une collection de récits de "patients zéro", des pauvres personnages ayant eu le triste honneur de se trouver affligés de maladies inconnues, nouvelles et dont leur étude a permis à la science d'avancer. De l'épilepsie à la maladie d'Alzheimer en passant par les bébés thalidomide ("Softenon") et nombre de curiosités aussi glaçantes que passionnantes, Luc Perino parvient, par sa plume acérée, à capter l'intérêt du lecteur curieux. En replaçant certaines des plus grandes avancées médicales dans leur contexte (le brin de chance nécessaire, l'audace folle de certains chirurgiens plus avides de gloriole que du bien-être des patients, et le drame de ces patients atteints par l'inconnu), Patients Zéro est un ouvrage fort instructif même si légèrement anxiogène par les temps qui courent. Il rappelle aussi que le chemin reste fort long avant de tout comprendre aux mécanismes qui nous tiennent debout.
  • Octopussy Posté le 7 Août 2020
    Joseph Meister, Phineas Gage, Auguste Deter, Mary Mallon, Henrietta Lacks... autant de noms qui vous sont familiers... ou pas! Et pourtant, chacun d'entre eux appartient à un être humain ayant contribué le plus souvent malgré lui à faire avancer la médecine! 🙂 Dans son ouvrage, le médecin et auteur Luc Perino nous présente ces patients zéro dont certains sont devenus célèbres alors que les autres sont restés ou redevenus des anonymes. Il s'applique (plus ou moins selon les patients) à les replacer dans un contexte historique et familial. Il nous donne à voir l'envers du décor en matière de recherche et d'innovation médicales (et ce n'est parfois pas très beau à lire!!). 🤐 Si certains chapitres sont passionnants, d'autres le sont un peu moins malheureusement. Il y a comme un déséquilibre entre ces tranches de vie, peut-être parce que l'accès aux détails du quotidien de certains s'est avéré plus complexe à obtenir. Je ne sais pas. Il y a aussi au moins une erreur biographique au sujet de la femme d'un des patients (Gerda Gottlieb), et je dois dire que cela m'a gênée. Car quid des autres éléments contenus dans le livre du coup? De même, le point de vue subjectif de... Joseph Meister, Phineas Gage, Auguste Deter, Mary Mallon, Henrietta Lacks... autant de noms qui vous sont familiers... ou pas! Et pourtant, chacun d'entre eux appartient à un être humain ayant contribué le plus souvent malgré lui à faire avancer la médecine! 🙂 Dans son ouvrage, le médecin et auteur Luc Perino nous présente ces patients zéro dont certains sont devenus célèbres alors que les autres sont restés ou redevenus des anonymes. Il s'applique (plus ou moins selon les patients) à les replacer dans un contexte historique et familial. Il nous donne à voir l'envers du décor en matière de recherche et d'innovation médicales (et ce n'est parfois pas très beau à lire!!). 🤐 Si certains chapitres sont passionnants, d'autres le sont un peu moins malheureusement. Il y a comme un déséquilibre entre ces tranches de vie, peut-être parce que l'accès aux détails du quotidien de certains s'est avéré plus complexe à obtenir. Je ne sais pas. Il y a aussi au moins une erreur biographique au sujet de la femme d'un des patients (Gerda Gottlieb), et je dois dire que cela m'a gênée. Car quid des autres éléments contenus dans le livre du coup? De même, le point de vue subjectif de l'auteur surgit parfois au détour d'un paragraphe. Et cela aussi m'a parfois dérangée. Il y a quelques jugements que je ne partage pas. Je n'avais pas nécessairement envie de les découvrir dans cet ouvrage que je pensais plus "factuel". 😉 Au final l'ouvrage se lit vite, il est instructif sur de nombreux points historiques si l'on s'intéresse à l'histoire de la médecine. Il m'aura cependant manqué un petit je ne sais quoi pour en apprécier tout à fait la lecture.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Catherine75013 Posté le 9 Juin 2020
    J'ai beaucoup aimé ce livre, passionnant, précis, plein d'humour et d'humanité.
ABONNEZ-VOUS À LA LETTRE D'INFORMATION DE LA DÉCOUVERTE
Nouveautés, extraits, agenda des auteurs et toutes les semaines les sorties en librairie !