En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Phobos - Tome 3

        Robert Laffont
        EAN : 9782221195734
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 135 x 215 mm
        Phobos - Tome 3

        Collection : Collection R
        Date de parution : 24/11/2016

        Fin du programme Genesis dans
        1 mois…
        1 jour…
        1 heure…

        Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.
        Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
        Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
        Elle...

        Fin du programme Genesis dans
        1 mois…
        1 jour…
        1 heure…

        Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau.
        Ils sont les douze naufragés de Mars. Ils sont aussi les complices d’un effroyable mensonge.
        Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
        Elle est prête à mourir pour sauver le monde.
        Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?
        Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.
        Le troisième tome suffocant du thriller spatial de Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l’Imaginaire.

        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782221195734
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 624
        Format : 135 x 215 mm
        Robert Laffont
        18.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • ange77 Posté le 30 Juillet 2018
          « Il est trop tard pour renoncer » Ce tome 3 nous livre une part plus sombre de l'épopée martienne, qui perso me tient en haleine depuis le premier opus. Mais ici tout s'accélère et gagne en intensité. Une intensité cosmique ! L'amitié de nos héros (mais pas seulement...), toujours sous l'emprise de Serena McBee, sera mise à rude épreuve... pour un final des plus prenants. « En commençant par les États-Unis, nous allons instaurer un nouvel ordre mondial, celui dont j'ai toujours rêvé. » D'un geste ample de la main, Serena embrasse les ruches en pleine activité. « Une nouvelle ère est sur le point de commencer, Orion. Une nouvelle étape dans l'évolution de l'espèce humaine. Après Homo erectus, l'homme debout, est venu Homo sapiens, l'homme savant. Ce dernier doit maintenant céder la place à son successeur : Homo apicius, l'homme-abeille. Celui qui, interconnecté en permanence à tous les autres, en essaim serré derrière sa Reine, conquerra les étoiles, l'univers et l'immortalité ! » Devenue par un habile stratagème la Présidente des États-Unis, la machiavélique et mégalomane Serena McBee est aujourd'hui plus dangereuse et pugnace que jamais. Seule Léo, comme toujours, n'est pas dupe, mais bien obligée de se prêter au jeu qu'elle le veuille ou... « Il est trop tard pour renoncer » Ce tome 3 nous livre une part plus sombre de l'épopée martienne, qui perso me tient en haleine depuis le premier opus. Mais ici tout s'accélère et gagne en intensité. Une intensité cosmique ! L'amitié de nos héros (mais pas seulement...), toujours sous l'emprise de Serena McBee, sera mise à rude épreuve... pour un final des plus prenants. « En commençant par les États-Unis, nous allons instaurer un nouvel ordre mondial, celui dont j'ai toujours rêvé. » D'un geste ample de la main, Serena embrasse les ruches en pleine activité. « Une nouvelle ère est sur le point de commencer, Orion. Une nouvelle étape dans l'évolution de l'espèce humaine. Après Homo erectus, l'homme debout, est venu Homo sapiens, l'homme savant. Ce dernier doit maintenant céder la place à son successeur : Homo apicius, l'homme-abeille. Celui qui, interconnecté en permanence à tous les autres, en essaim serré derrière sa Reine, conquerra les étoiles, l'univers et l'immortalité ! » Devenue par un habile stratagème la Présidente des États-Unis, la machiavélique et mégalomane Serena McBee est aujourd'hui plus dangereuse et pugnace que jamais. Seule Léo, comme toujours, n'est pas dupe, mais bien obligée de se prêter au jeu qu'elle le veuille ou non. Suspens et tension montent crescendo, sur Terre où se joue dorénavant ce que d'aucuns nomment ‘la guerre glaciale' entre la Russie et l'Amérique - en triste rappel à une autre véritable guerre opposant déjà ces mêmes puissances - , comme sur Mars où les menaces se multiplient ; entre la future grande tempête qu'aura à subir New Eden pour la seconde fois depuis l'arrivée des pionniers, et tout ce qu'engendre son indépendance nouvellement acquise, offerte devrais-je dire, tel un cadeau empoisonné par Serena à nos compagnons d'aventure. Sans compter sur les fracassantes révélations dont nous abreuve V. Dixen au fil de ce sensationnel récit. Cet épisode ne nous laisse pas vraiment le temps de respirer... Bémol... ? Même si pour être complètement honnête, j'éprouve un léger agacement face aux redites émaillant les histoires depuis la toute première, de plus en plus nombreuses me semble-t-il, ce n'est néanmoins pas suffisant pour me faire ‘renoncer' - après tout, il est trop tard pour ça comme le scande la première de couv. ... « Qu'importe les mots. À l'heure des bilans, seuls comptent les actes. » Me reste à souhaiter une excellente immersion à tous ceux qui tenteront l'expérience Phobos, et vous dire à bientôt pour la suite (et fin, « Origines » étant à part) - puisque comme de bien entendu, au moment de poster cet avis j'ai déjà plongé dans le 4 ! =) Pour plus de renseignements sur l'auteur : http://victordixen.com/accueil
          Lire la suite
          En lire moins
        • penepuce Posté le 22 Mai 2018
          3ème tome de cette sage interplanétaire. Toujours autant de rebondissements. Des trois tomes lus, c'est mon favori. Pas mal de mystère, d'action et l'auteur a su m'étonner et me tenir en haleine. Vivement le tome 4 !
        • GabrielleTyler Posté le 17 Mai 2018
          Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour la chronique de Phobos, que j’ai lu peu de temps après Priscila, et pour lequel j’avais énormément d’attentes ! En effet, j’avais littéralement dévoré les 3 tomes précédents, je les avais adoré, je crois bien que c’était même ma série préférée ! J’en faisais l’éloge à tout le monde, et attendre la sortie du tome 3 était une véritable torture !! Mais peut-être que j’en attendais trop, peut-être que je n’étais pas dans le bon mood, bref, autant le dire tout de suite, ce tome m’a plutôt déçue… En commençant le roman pourtant, j’étais hyper enthousiaste ! J’ai été happée par le rythme haletant qu’instaurait Victor Dixen dans le premier quart du roman, pendant tout le procès de Marcus en fait. Puis il y a eu la décision de Léonor concernant Marcus… Et c’est ce qui m’a fait décrocher. Cette décision a vraiment créé chez moi un effet « dégonflage de ballon de baudruche » : elle me semblait tomber comme un cheveu sur la soupe, ça ne ressemblait pas à Léonor, c’était totalement débile et niais, et pas réaliste du tout… Bref j’ai eu énormément de mal à continuer ma lecture à partir... Hello ! On se retrouve aujourd’hui pour la chronique de Phobos, que j’ai lu peu de temps après Priscila, et pour lequel j’avais énormément d’attentes ! En effet, j’avais littéralement dévoré les 3 tomes précédents, je les avais adoré, je crois bien que c’était même ma série préférée ! J’en faisais l’éloge à tout le monde, et attendre la sortie du tome 3 était une véritable torture !! Mais peut-être que j’en attendais trop, peut-être que je n’étais pas dans le bon mood, bref, autant le dire tout de suite, ce tome m’a plutôt déçue… En commençant le roman pourtant, j’étais hyper enthousiaste ! J’ai été happée par le rythme haletant qu’instaurait Victor Dixen dans le premier quart du roman, pendant tout le procès de Marcus en fait. Puis il y a eu la décision de Léonor concernant Marcus… Et c’est ce qui m’a fait décrocher. Cette décision a vraiment créé chez moi un effet « dégonflage de ballon de baudruche » : elle me semblait tomber comme un cheveu sur la soupe, ça ne ressemblait pas à Léonor, c’était totalement débile et niais, et pas réaliste du tout… Bref j’ai eu énormément de mal à continuer ma lecture à partir de là (je l’ai même mise en pause pendant plus d’une semaine), j’avais l’impression que les événements étaient tous soit irréalistes, soit prévisibles, soit sans intérêt… J’ai commencé à raccrocher un peu à partir du « 1 an après », mais je n’étais clairement pas dans le même enthousiasme que lors de la lecture des tomes précédents… Et puisque j’ai besoin de me défouler, je vais me lâcher un peu quant aux « défauts » de ce livre, mais je rappelle bien qu’il ne s’agit que de mon avis ;) * Les « Hors-champs » n’avaient pour moi absolument aucun intérêt, l’histoire aurait pu parfaitement se dérouler sans Harmony et Andrew ! J’ai eu l’impression que leurs passages étaient vides, qu’ils n’apportaient rien à l’histoire (la question des révoltes sur la fin aurait très bien pu être abordée d’une autre manière), c’est dommage parce que ces personnages étaient pourtant bien exploités dans les tomes précédents ! Tout ce que Mr Dixen a réussi à faire avec leur histoire dans ce tome, c’est à créer un rythme trop rapide et une histoire qui part dans tous les sens, ce qui est franchement désagréable surtout sur la fin… Vous me direz : « Mais si c’était indispensable, rapport au Projet Harmony !! », eh bien justement j’y viens… * … C’est quoi ce délire avec Serena ?! Cette idée est, pour moi, ce qui fait réellement que ce 3ème tome est mauvais. En effet, jusqu’alors, la série Phobos me semblait hyper réaliste (en terme de SF j’entends) : je n’avais aucun mal à imaginer une telle situation dans notre monde dans 100 ans, et c’était ce qui faisait la richesse de la série ! Alors déjà certains éléments commençaient à être irréalistes (comme l’histoire de Kenji), mais bon ça passait encore… Mais là, le personnage de Serena et son histoire, ça ne tient clairement pas debout, ça tombe comme un cheveu sur la soupe, et ça fait plonger Phobos dans la catégorie du Fantastique, là où il avait tout pour être le meilleur roman de SF qu’il soit ! * J’attends énormément du dernier tome « épilogue » de la saga, parce que ce tome 3 laisse une trop grande part de mystère à mon goût, et à mon avis cela n’est pas dû à un soucis de l’auteur de garder du suspens, mais à un problème simplement technique : la façon d’écrire qu’a adoptée Victor Dixen dès le 1er tome est la focalisation interne, ce qui nous empêche d’avoir le point de vue d’autres personnages… Je pense qu’avec un autre type d’écriture qui nous aurait donné accès à d’autres points de vue (Arthur Montgomery, Alexei, Marcus, Tao, etc), le tome aurait été meilleur. * Dernier point, qui n’est cette fois-ci qu’un détail mais bon : à quoi nous faire tout un plat de la Salamandre de Léo dans les premiers tomes, pour qu’au final il n’en advienne rien ? Soyons honnête : il s’agit juste d’un complexe de Léo, qui a d’ailleurs de sérieux problèmes de parano ! Tout comme l’histoire d’Harmony et Andrew, je trouve que l’élément de la Salamandre n’avait pas lieu d’être, n’apportait rien à l’histoire. CECI DIT, il n’y a bien sûr pas que du mauvais dans ce tome !! Comme je le disais, j’étais littéralement happée par ma lecture durant tout le procès de Marcus, et les tomes précédents m’avaient tellement mise en haleine que je voulais absolument finir ce tome pour connaître le fin mot de l’histoire !! Et puis bien sûr, Dixen maîtrise A MERVEILLE toute la dimension politique du roman : le Ruxit était une idée de génie, il a su parfaitement rendre compte de la manière dont un peuple peut se laisser manipuler (je pense à la population de Mars), et la psychologie de ses personnages est très bien travaillée ! Je le répète : Phobos 3 aurait pu être un excellent roman, même le meilleur que j’ai jamais lu, si malheureusement il n’y avait pas eu tout ce délire irréaliste autour de Serena et Marcus (et tout ce que ça entraîne, comme l’histoire d’Harmony) qui à mon sens, gâche tout…
          Lire la suite
          En lire moins
        • ReveursEtMangeursDePapier Posté le 13 Mai 2018
          Le programme Genesis poursuit son cours et l'émission a toujours autant de succès sur Terre. Pourtant, nos douze candidats ne sont pas aussi heureux qu'ils semblent l'être sur les écrans. La faute aux manigances de la terrible Serena McBee, mais pas seulement. Les pionniers ont été trahis par l'un des leurs et ils ont découvert son terrible secret. Tous ces mensonges accumulés fragilisent la cohésion du groupe. Tout le monde est sur les nerfs. Il y a tant de choses à cacher aux téléspectateurs. Comme le jugement de Marcus... Bon. J'ai un aveu à faire. J'ai eu beaucoup beaucoup de mal à entrer dans ce troisième tome et à rester concentrée. J'ai même commencé à m'y ennuyer au vu des événements qui ne font pas avancer l'intrigue. Plus je tournais les pages, plus je me disais que ça n'allait pas le faire avec ce tome. La déception pointait mais je n'ai pas voulu abandonner. Et finalement, j'ai vraiment bien fait de m'accrocher. Ce tome n'est pas parfait, mais il en a tout de même dans le ventre. Ce qui découle de ces longueurs redonne du peps à la suite de la lecture. Et plus encore. J'ai retrouvé avec bonheur... Le programme Genesis poursuit son cours et l'émission a toujours autant de succès sur Terre. Pourtant, nos douze candidats ne sont pas aussi heureux qu'ils semblent l'être sur les écrans. La faute aux manigances de la terrible Serena McBee, mais pas seulement. Les pionniers ont été trahis par l'un des leurs et ils ont découvert son terrible secret. Tous ces mensonges accumulés fragilisent la cohésion du groupe. Tout le monde est sur les nerfs. Il y a tant de choses à cacher aux téléspectateurs. Comme le jugement de Marcus... Bon. J'ai un aveu à faire. J'ai eu beaucoup beaucoup de mal à entrer dans ce troisième tome et à rester concentrée. J'ai même commencé à m'y ennuyer au vu des événements qui ne font pas avancer l'intrigue. Plus je tournais les pages, plus je me disais que ça n'allait pas le faire avec ce tome. La déception pointait mais je n'ai pas voulu abandonner. Et finalement, j'ai vraiment bien fait de m'accrocher. Ce tome n'est pas parfait, mais il en a tout de même dans le ventre. Ce qui découle de ces longueurs redonne du peps à la suite de la lecture. Et plus encore. J'ai retrouvé avec bonheur un scénario imprévisible et mouvementé, tout ce qui fait de Phobos une série addictive et passionnante. Dans la seconde moitié du roman, les rebondissements sont nombreux et ils sont terribles. J'ai fini par me régaler pour de vrai. Que ce soit sur Terre, ou sur Mars, nous plongeons dans une ambiance chargée de tension. Tout ne se passe pas comme prévu et nos protagonistes sont confrontés à des décisions difficiles. Les couples formés au début de l'aventure ne sont plus ce qu'ils étaient et on s'inquiéte de leur avenir sur la planète rouge. Mais ce qui m'a vraiment marqué dans ce troisième tome, c'est d'en apprendre enfin davantage sur la perfide Serena et ses manipulations sans fin. Ce tome nous apporte beaucoup de réponses et nous conforte dans l'idée que ce personnage assoiffé de pouvoir et de contrôle n'a aucune limite. Aucune. C'est inquiétant, parfois sordide. On ne sait absolument pas où tout cela va nous mener, et à quel point nos héros vont encore morfler par sa faute... Verdict : Même si j'ai un avis en demi-teinte concernant ce troisième tome, je me suis laissée surprendre à plusieurs reprises. Si j'ai ressenti bien des longueurs dans la première moitié du roman, mes impressions sont toutes autres en tournant la dernière page. Le récit prend une direction insoupçonnée et le suspense est toujours présent. Ce troisième tome a pour but de faire éclater des vérités et on se régale. J'ai hâte de découvrir comment tout cela va se terminer. A suivre...
          Lire la suite
          En lire moins
        • PaperBook Posté le 3 Mai 2018
          Ce livre, est surement celui qui m'a le plus marquer dans ceux deja sortis sur Phobos. Pas tant par l'histoire, mais par rapport a un personnage. Son courage, sa dévotion, son amour. Le faite qu'il face passer les autres avant lui. Un personnage tellement adorable, complet. Ce tome si est celui qui m'a le plus bouleversée. L'auteur sait parfaitement jouer avec nos humeurs et les mettres a rudes épreuves. Encore un sans faute pour l'auteur.

        les contenus multimédias

        INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
        Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !