Lisez! icon: Search engine
Kurokawa
EAN : 9782368520529
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 128 x 182 mm

Red Eyes Sword - Akame ga Kill ! - tome 03

,

Frédéric MALET (Traducteur)
Collection : Red Eyes Sword - Akame ga Kill !
Date de parution : 08/01/2015
Tatsumi quitte son village natal pour la Cité impériale où il fait la rencontre d'un groupe d'assassins qui va changer sa vie à jamais: le Night Raid avec à sa tête la belle et mortelle Akame.
 
La mort de Sheele a permis à Tatsumi de prendre conscience du destin impitoyable auquel sont confrontés les tueurs à gages. Mais le jeune garçon reste fort et alors qu’il se remet à peine de ses émotions, il se retrouve face à trois nouveaux utilisateurs d’armes impériales nommés “les Trois... La mort de Sheele a permis à Tatsumi de prendre conscience du destin impitoyable auquel sont confrontés les tueurs à gages. Mais le jeune garçon reste fort et alors qu’il se remet à peine de ses émotions, il se retrouve face à trois nouveaux utilisateurs d’armes impériales nommés “les Trois Bourreausquetaires” !!
Lorsque deux utilisateurs d’arme impériale s’affrontent, l’un d’eux meurt obligatoirement ! Qui survivra cette fois-ci ?!
 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782368520529
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 208
Format : 128 x 182 mm

Ils en parlent

"Combats furieux, jolies filles personnages ambigus et dangers innombrables sont au programme de ce titre." Carrefour Savoirs
 
Carrefour Savoirs

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • MassLunar Posté le 17 Septembre 2020
    Takahiro au scénario et Tetsuya Tashiro au dessin nous emmènent dans ce troisième volet sur une confrontation décisive face à l'équipe de mort de la terrible Esdeath. Radical et sans concessions, ce troisième tome hausse un peu plus le degré de sadisme et de cruauté entourant cette antagoniste, notamment durant son passage dans une véritable fosse de torture. Difficile de rester impassible devant Red Eyes Sword qui promet à chaque confrontation une mort certaine. Le second opus l'a introduit, ces combats mortels se poursuivent dans ce troisième volet. Mais Takahiro ne choisit pas la facilité de la brutalité, il continue à apporter un soin particulier à l'écriture de ses personnages. Ce tome est notamment focalisé sur le passé militaire du colossal Bulat. Et si le mangaka n'a pas le temps de développer le background de ses personnages durant le manga, il n'hésite pas à insérer quelques notes en fin de volume. Côté dessin, rien à redire, ce troisième opus continue à être aussi jubilatoire. Son trait expressif, le design varié de ses personnages ainsi que le choix de plans intenses permettent de garder intact la fureur de ce titre qui s'élance pleinement dans une danse de la mort face à laquelle... Takahiro au scénario et Tetsuya Tashiro au dessin nous emmènent dans ce troisième volet sur une confrontation décisive face à l'équipe de mort de la terrible Esdeath. Radical et sans concessions, ce troisième tome hausse un peu plus le degré de sadisme et de cruauté entourant cette antagoniste, notamment durant son passage dans une véritable fosse de torture. Difficile de rester impassible devant Red Eyes Sword qui promet à chaque confrontation une mort certaine. Le second opus l'a introduit, ces combats mortels se poursuivent dans ce troisième volet. Mais Takahiro ne choisit pas la facilité de la brutalité, il continue à apporter un soin particulier à l'écriture de ses personnages. Ce tome est notamment focalisé sur le passé militaire du colossal Bulat. Et si le mangaka n'a pas le temps de développer le background de ses personnages durant le manga, il n'hésite pas à insérer quelques notes en fin de volume. Côté dessin, rien à redire, ce troisième opus continue à être aussi jubilatoire. Son trait expressif, le design varié de ses personnages ainsi que le choix de plans intenses permettent de garder intact la fureur de ce titre qui s'élance pleinement dans une danse de la mort face à laquelle personne n'est à l'abri. L'intrigue évolue vers une sorte de battle royale jouissif et tendue dans lequel un nouveau personnage va bientôt faire son apparition, un personnage décisive directement rattaché au passé de l'un de nos héros. De quoi prévoir du sang et des larmes. Le tome 2 l'a annoncé , le tome 3 reste sur cette lancée : Red Eyes Sword est un ballet mortuaire dans lequel personne n'est à l'abri. Les confrontations sont classes et calibrés, le style agressif de Tetsuya Tashiro se combine parfaitement avec un réel soin apporté aux personnages. De même, le scénario de Yakahiro n'a pas peur de rendre ses antagonistes attachants. Red Eyes Sword promet toujours plus un battle royale plein de surprises et de tragédies.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elodie-Liseuse-Lifestyle Posté le 4 Janvier 2018
    Red Eyes Sword est un manga commencé, il y a plus d'un an, j'avais à l'époque beaucoup apprécier l'univers Fantasy et l'intrigue principale autour d'un groupe luttant pour la justice avec des armes impériales et des combats épiques et cruels. L'ambiance y était oppressante et difficile, c'est dur et cruel et c'est toute la force de ce manga. Nous donner une bande de combattants tous plus attachants les uns que les autres et des opposés d'une cruauté sans nom, avec des combats à mort et des échecs des deux côtés. Ce troisième volume a tardé à être lu, pas que je n'avais pas l'envie de continuer cette saga, mais j'avais d'autres priorités, et finalement après lecture de ce volume, je me retrouve à vouloir enchaîner les suivants. Chose qui sera fait dans l'année. Je compte d'ailleurs commencer l'animés tirer de ce manga. Pour en venir à l'histoire, nous retrouvons nos tueurs à gages en plein deuil de l'un d'eux, Sheele ayant perdu son combat à mort, Tatsumi comprend le besoin de mettre fin au règne impitoyable du Premier ministre en place. Pour cela, il décide de continuer son entraînement, aider de Bulat qui deviendra son mentor, il se retrouve en... Red Eyes Sword est un manga commencé, il y a plus d'un an, j'avais à l'époque beaucoup apprécier l'univers Fantasy et l'intrigue principale autour d'un groupe luttant pour la justice avec des armes impériales et des combats épiques et cruels. L'ambiance y était oppressante et difficile, c'est dur et cruel et c'est toute la force de ce manga. Nous donner une bande de combattants tous plus attachants les uns que les autres et des opposés d'une cruauté sans nom, avec des combats à mort et des échecs des deux côtés. Ce troisième volume a tardé à être lu, pas que je n'avais pas l'envie de continuer cette saga, mais j'avais d'autres priorités, et finalement après lecture de ce volume, je me retrouve à vouloir enchaîner les suivants. Chose qui sera fait dans l'année. Je compte d'ailleurs commencer l'animés tirer de ce manga. Pour en venir à l'histoire, nous retrouvons nos tueurs à gages en plein deuil de l'un d'eux, Sheele ayant perdu son combat à mort, Tatsumi comprend le besoin de mettre fin au règne impitoyable du Premier ministre en place. Pour cela, il décide de continuer son entraînement, aider de Bulat qui deviendra son mentor, il se retrouve en mission à ses côtés. Cette dernière va les mener à combattre les trois Bourreausquetaires, ayant tous trois des armes impériales. Un combat épique ressort de ces duels. Toujours aussi incisif dans les combats et la mise à mort, j'ai été happé par ce troisième tome, lecture rapide et excellente pour m'à part comme cela fut le cas pour les deux premiers. Un manga à découvrir pour les personnes qui veulent du combat à mort et des planches fluides et faciles à suivre dans l'action.
    Lire la suite
    En lire moins
  • AlexduNexus Posté le 19 Décembre 2017
    De quoi ça parle : L’intrigue démarre sur une demande d’exécution, faite au Night Raid, par l’armée des révolutionnaires. Cet ordre est très clair : on demande à l’équipe d’assassiner les frères Kobole, deux serviteurs du gouvernement qui font du profit sur le dos des honnêtes citoyens. Tatsumi et Leone prennent, alors, la direction du domicile des deux frères afin de s’acquitter de leur mission. Arrivés sur place, les deux assassins exécutent leurs cibles sans hésitation. Mais, un enfant entre dans la pièce et se met à pleurer devant le corps, gisant au sol, d’un des deux frères. Il s’agit, en fait, du fils de celui-ci. Cette scène émeut profondément Tatsumi. Il prend conscience, en effet, que même les bourreaux du gouvernement ont une famille. Alors qu’ils sont suffisamment éloignés, Leone réconforte Tatsumi. Pendant ce temps, à la capitale, arrive le général Esdeath… Mon avis : On découvre, dès le début du manga, le général Esdeath et ses trois Bourreausquetaires qui ont, pour mission, celle de se débarrasser du Night Raid. Connaissant le sadisme, brièvement montré précédemment, du général Esdeath, on ne peut qu’être inquiet pour nos héros. De leur côté, les membres du Night Raid sont victimes d’un complot dont le but est... De quoi ça parle : L’intrigue démarre sur une demande d’exécution, faite au Night Raid, par l’armée des révolutionnaires. Cet ordre est très clair : on demande à l’équipe d’assassiner les frères Kobole, deux serviteurs du gouvernement qui font du profit sur le dos des honnêtes citoyens. Tatsumi et Leone prennent, alors, la direction du domicile des deux frères afin de s’acquitter de leur mission. Arrivés sur place, les deux assassins exécutent leurs cibles sans hésitation. Mais, un enfant entre dans la pièce et se met à pleurer devant le corps, gisant au sol, d’un des deux frères. Il s’agit, en fait, du fils de celui-ci. Cette scène émeut profondément Tatsumi. Il prend conscience, en effet, que même les bourreaux du gouvernement ont une famille. Alors qu’ils sont suffisamment éloignés, Leone réconforte Tatsumi. Pendant ce temps, à la capitale, arrive le général Esdeath… Mon avis : On découvre, dès le début du manga, le général Esdeath et ses trois Bourreausquetaires qui ont, pour mission, celle de se débarrasser du Night Raid. Connaissant le sadisme, brièvement montré précédemment, du général Esdeath, on ne peut qu’être inquiet pour nos héros. De leur côté, les membres du Night Raid sont victimes d’un complot dont le but est de les débusquer de leur cachette. Le gouvernement perpétue des assassinats en leur nom. L’intrigue continue de nous surprendre de par sa qualité. Les combats sont toujours d’une violence percutante et parfaitement bien mis en scène. Malheureusement, la mort d’un autre membre de la bande de nos assassins est encore à déplorer. Toutefois, comme d’habitude, et c’est ce qui fait la plus grande force de ce manga, il n’y a pas de temps morts. Les personnages continuent d’avancer dans leur quête malgré l’émotion. L’auteur a su, une fois de plus, nous prendre dans son filet en nous offrant un excellent troisième tome. Personnellement, je trouve les aventures du Night Raid de plus en plus captivantes. L’action est toujours au rendez-vous. Dans cet opus, la tension règne tout au long de la lecture. Suivez de près l’actualité du blog car la chronique du tome quatre ne saurait tarder ! Ma note : 18/20
    Lire la suite
    En lire moins
  • XanderOne Posté le 14 Mars 2015
    Ce troisième tome narre une seule et unique bataille assez intense et qui ne prends pas de détours. Lors du combat, il est difficile d’être déçu tant nous retrouvons les qualités des précédents combats avec un soupçon de développement de personnage, du côté des alliés comme dans celui des ennemis. On pensais qu’après les événements tragique du tome 2 (La mort de Sheele, membre du Night Raid ) les choses allaient se calmer un peu, mais non, ce manga nous surprend une fois de plus et n’hésite pas à trancher dans le vif. Je pense que notre héros va prendre de plus en plus de profondeur et avoir non plus un rôle de spectateur, mais plutôt un rôle de leader d’ici peu. Toujours aussi surprenant, loin des standards classique, c’est frais, dynamique, émouvant, et tragique. La roue de la mort peut tomber sur n’importe qui, ne vous attachez pas trop aux personnages, c’est un conseil.
Kurokawa, la newsletter qui a du punch !
Toute l'actualité 100% manga de vos collections et séries préférées.