Lisez! icon: Search engine
Syros
EAN : 9782748530223
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 155 x 225 mm

Sable bleu

Collection : Hors collection
Date de parution : 26/08/2021
Le nouveau roman d’Yves Grevet, résolument optimiste, terriblement romanesque. 
Tess ose à peine y croire : le monde va mieux. La Terre respire depuis qu’une étrange bactérie a contaminé les gisements de pétrole. Et puis il y a ces médicaments, ces aliments nocifs qui disparaissent inexplicablement des magasins. Des hackers de génie à tendance écolo seraient-ils à l’origine de ces... Tess ose à peine y croire : le monde va mieux. La Terre respire depuis qu’une étrange bactérie a contaminé les gisements de pétrole. Et puis il y a ces médicaments, ces aliments nocifs qui disparaissent inexplicablement des magasins. Des hackers de génie à tendance écolo seraient-ils à l’origine de ces phénomènes ? À plusieurs reprises, Tess sent des présences autour d’elle, des frôlements, et se demande si la réponse n’est pas à chercher ailleurs. Alors que la police s’intéresse à son cas, des jeunes gens se mettent à disparaître eux aussi.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782748530223
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 336
Format : 155 x 225 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • lasorcieredesmots Posté le 5 Janvier 2022
    c’est une utopie sympa et agréable à lire, mais qui évoque beaucoup de sujets, et qui finit par se perdre un peu. Ainsi, j’ai trouvé que beaucoup d’éléments n’étaient finalement pas aboutis et manquaient de développement. Je suis restée sur ma faim sur certaines révélations, et j’ai eu le sentiment que certaines d’entre elles étaient beaucoup trop simples, souffraient alors d’une facilité scénaristique, qui nuisait à l’ensemble. J’ai été très emballée par le début, mais plus la fin approche, et plus on tombe dans un certain cliché, et cela m’a dérangée. L’héroïne, Tess, est agréable à suivre, mais sa romance prend beaucoup de place dans le récit, et on en oublie alors l’essentiel, et son traitement à la fin est assez survolé. C’est donc une bonne idée, qui amène beaucoup d’optimisme sur le monde, plein de positif, avec une belle romance, mais qui manque de profondeur pour moi. Je vous la conseille néanmoins, car c’est une utopie à lire, qui ouvre aussi les yeux sur notre monde.
  • blamblinou Posté le 25 Décembre 2021
    J'ai lu Sable bleu dans le cadre de l'opération Masse Critique, en me disant au premier abord que ce n'était peut-être pas un roman pour moi. Je savais d'avance qu'il était question d'une potentielle vie extraterrestre, sans en savoir plus, et a priori, ce n'est pas un sujet qui me passionne. Pourtant, passionnée, je l'ai été par ce roman ! Je me suis laissée happer sans mal. Tess, jeune lycéenne, est activiste dans une association écologique. Leurs combats sont, dans un futur proche, facilités par une aide extérieure mystérieuse. Une bactérie a contaminé les réserves de pétrole de la planète entière, ce qui stoppe net la croissance sans limites de toutes les économies occidentales. Partout, des agriculteurs sont forcés de revoir leur façon d'exploiter la terre et les bêtes, la circulation automobile se raréfie, et les grandes entreprises tournent au ralenti. Dans la vie de Tess, des actions touchent d'encore plus près au quotidien de chacun : vol de médicaments, et des aliments trop transformés dans les placards de chacun et les rayons alimentaires. Mais la police n'a aucune piste tangible sur ces nombreux vols, commis sans effraction, sans preuves. Tess en est pourtant témoin : à plusieurs reprises elle... J'ai lu Sable bleu dans le cadre de l'opération Masse Critique, en me disant au premier abord que ce n'était peut-être pas un roman pour moi. Je savais d'avance qu'il était question d'une potentielle vie extraterrestre, sans en savoir plus, et a priori, ce n'est pas un sujet qui me passionne. Pourtant, passionnée, je l'ai été par ce roman ! Je me suis laissée happer sans mal. Tess, jeune lycéenne, est activiste dans une association écologique. Leurs combats sont, dans un futur proche, facilités par une aide extérieure mystérieuse. Une bactérie a contaminé les réserves de pétrole de la planète entière, ce qui stoppe net la croissance sans limites de toutes les économies occidentales. Partout, des agriculteurs sont forcés de revoir leur façon d'exploiter la terre et les bêtes, la circulation automobile se raréfie, et les grandes entreprises tournent au ralenti. Dans la vie de Tess, des actions touchent d'encore plus près au quotidien de chacun : vol de médicaments, et des aliments trop transformés dans les placards de chacun et les rayons alimentaires. Mais la police n'a aucune piste tangible sur ces nombreux vols, commis sans effraction, sans preuves. Tess en est pourtant témoin : à plusieurs reprises elle assiste à des scènes improbables en pleine nuit : tiroirs d'une pharmacie s'ouvrant et se vidant seuls, sans que personne n'intervienne. En fait, à chacun de ces phénomènes, elle a la sensation d'une odeur chimique, d'une entité qui flotte près d'elle. L'enquête démarre, même s'il est difficile pour elle d'oser mentionner ces sensations. Ce roman est aussi celui de la belle rencontre entre Tess et Léonor. En réalité, Yves Grevet aborde ici de nombreux sujets, chers aux jeunes sensibles à l'écologie. On a une histoire d'amour LGBT, une héroïne et son entourage végétariens, diversité des origines (peu de personnages sont "simplement blancs")... Au début j'ai eu l'impression que l'auteur cochait des cases, comme pour être sûr de coller aux préoccupations d'un certain milieu social. Et finalement, au fil de la lecture, tous ces sujets s'imbriquent sans mal dans le propos général du roman : un roman de science-fiction écologique. C'est bien construit, on se met à y croire sans mal. J'y ai trouvé une forme de naïveté, de facilité même, mais cela rend sa lecture accessible aux jeunes adolescents, ce qui est finalement le but premier !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Oceanecop Posté le 7 Décembre 2021
    Ce roman de science-fiction écolo est une vraie bombe ! Je n'avais encore jamais rien lu qui ressemble à ça, et c'est un réel plaisir ! Il est riche en questionnements sur la société actuelle et les idées sont super intéressantes. J'ai adoré le côté militantisme écolo et le militantisme sur la diversité. Il y a une grande ouverture à la différence et à la bienveillance dans ce roman. L'histoire est hyper prenante, imprévisible et addictive ! Elle se déroule sur un fonds de romance qui prend pas mal de place mais ça ne m'a pas déranger, car cette histoire d'amour apporte un vrai plus au récit. Et c'est ce qui fait qu'il est si addictif. Finalement, je suis presque déçue que ce futur ce science-fiction ne soit pas possible, tant il est bien pensé et apporte une réelle positivité ! 🥰
  • Blandinedu15 Posté le 1 Décembre 2021
    Tess, lycéenne et très investit pour défendre l’écologie. Alors quand une bactérie contamine le pétrole, et que la terre va mieux, elle se demande ce qu’il se passe. Les médicaments disparaissent, et des aliments aussi. C’est alors que Tess sent des présences, d’où viennent t’elles? Mon avis: Un roman addictif, où plus la fin approche plus j’ai voulu savoir les réponses aux questions. Tess est une héroïne qui se cherche sexuellement et mentalement. Elle a beaucoup de caractère, et son histoire d’amour est forte, même si je trouve ça dommage que ça se passe très vite. Le côté de l’enquête au sujet des disparitions et des présences que ressent Tess m’a beaucoup plus même si pour moi il manque quelques réponses. La fin est trop rapide pour une intrigue aussi forte et bien développé. J’ai adoré, je l’ai lu très rapidement, et il faut vraiment qu’en 2022 je lise plus de science fiction
  • Maureenbooks Posté le 14 Novembre 2021
    Un SF sous fond de recherche d'identité sexuelle... Ici nous suivons Tess une adolescente banale mais qui vit dans un monde qui lui survit malgré le fait qu'il va mieux et se relève. Mais le réchauffement climatique a rendu la Terre impropre à la consommation, l'eau douce est devenue très rare et beaucoup de faune et flore a disparu. Sauf qu'un jour une bactérie a contaminée les puits de pétroles, de ce fait l'essence se fait rare et donc les déplacements et les émissions de gaz diminuent, la Terre se purge. Tess fait partie de l'organisation Planet Reboot qui lutte pour que chacun fasse sa part du marché pour aider la Terre. Une nuit, elle ressent quelque chose qui la cloue à son lit. Mais elle n'y prête pas plus attention que cela et le lendemain elle se rends compte que les médicaments de sa mère on disparu. Lors d'une manifestation, Tess va faire la rencontre de Léonor et leur rapprochement est inévitable jusqu'à ce fameux jour du départ de cette dernière sans laisser de trace. Tess va alors mener l'enquête avec Jennifer, une flic du surnaturel car les apparences ne sont peut-être pas que l'on attends.... Que dire de cette lecture... Un SF sous fond de recherche d'identité sexuelle... Ici nous suivons Tess une adolescente banale mais qui vit dans un monde qui lui survit malgré le fait qu'il va mieux et se relève. Mais le réchauffement climatique a rendu la Terre impropre à la consommation, l'eau douce est devenue très rare et beaucoup de faune et flore a disparu. Sauf qu'un jour une bactérie a contaminée les puits de pétroles, de ce fait l'essence se fait rare et donc les déplacements et les émissions de gaz diminuent, la Terre se purge. Tess fait partie de l'organisation Planet Reboot qui lutte pour que chacun fasse sa part du marché pour aider la Terre. Une nuit, elle ressent quelque chose qui la cloue à son lit. Mais elle n'y prête pas plus attention que cela et le lendemain elle se rends compte que les médicaments de sa mère on disparu. Lors d'une manifestation, Tess va faire la rencontre de Léonor et leur rapprochement est inévitable jusqu'à ce fameux jour du départ de cette dernière sans laisser de trace. Tess va alors mener l'enquête avec Jennifer, une flic du surnaturel car les apparences ne sont peut-être pas que l'on attends.... Que dire de cette lecture dont je ressors très mitigée. En effet je ne m'attendais pas à avoir affaire à un roman sur la recherche d'identité sexuelle d'une ado. Et surtout j'ai l'impression que tout les sujets du roman ont été mélangés sans vraiment suivre de trame. En effet, ici nous parlons d'homosexualité, d'adoption, de réchauffement climatique, d'écologie, de pardon, de médecine mais aussi d'extraterrestres, d'esprits. En fait les points noirs de ce roman sont ses sujets trop diversifiés et pas assez travaillés, des personnages auxquels on ne s'attache pas. Tess et Léonor m'ont donné l'impression d'être dans une pièce de théâtre de mauvais goût, tout est survolé, surtout les réactions de Tess que j'ai trouvée condescendante par rapport à ses proches. Malgré son engagement pour la planète que j'ai trouvé plutôt réussi, ses sentiments m'ont exacerbée. Côté intrigue nous avons 2 tempos, au début nous avons la construction de leur relation sous fond de manifestations écolo et après nous avons le recherche de Léonor où là nous parlons un peu plus de SF mais encore une fois on ne fais que la survoler. Côté plume j'ai trouvé celle-ci plutôt entraînante sans temps mort. Pas trop de longueurs inutiles et on sens que l'auteur s'est documenté pour pouvoir faire ce roman. En bref, un roman SF qui ne m'a pas vraiment plu car l'accent est plus mis sur la relation entre les 2 ados que sur le vrai sujet du roman et c'est bien dommage.
    Lire la suite
    En lire moins
SYROS, LA NEWSLETTER ALTERNATIVE !
Créatives, engagées… Recevez chaque mois de nouvelles idées de lecture jeunesse, dans votre boîte mail !