Lisez! icon: Search engine
Sang famille
Date de parution : 16/05/2018
Éditeurs :
Presses de la cité

Sang famille

Date de parution : 16/05/2018
Mensonges ou secrets ?
Manipulation ou vérité ?
Sang famille
Dans la veine des meilleurs suspenses de Michel Bussi.

 
« Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
Je...
« Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
Je vais mourir ici.
C’est une certitude.
Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire...
« Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
Je vais mourir ici.
C’est une certitude.
Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ?  A fouiller ma mémoire, comme s’ils pouvaient en arracher les souvenirs qu’ils convoitent ?
Tout est allé si vite, à peine quatre jours.
Je n’étais alors qu’un adolescent parmi d’autres.
Un orphelin.
C'est du moins ce qu'on avait toujours voulu me faire croire… »

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258113091
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 420
Format : 140 x 225 mm
EAN : 9782258113091
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 420
Format : 140 x 225 mm

Ils en parlent

« Le Normand corrige un polar de jeunesse, Sang famille, et le transforme en best-seller estival. »
 
24Heures

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Zexiop 18/01/2024
    Comme toujours Bussi nous surpend, nous emmène dans une histoire folle au dénouement bien élaboré. On se retrouve un peu dans un genre de club des cinq, mais avec trois ados, sur une île imaginaire, pour découvrir ce qui est arrivé au père de Colin dix ans auparavant. J'ai beaucoup aimé cette histoire, ainsi que tous les intervenants de l'intrigue, et l'ambiance de la colo est très bien retranscrite. C'est complètement addictif comme roman tellement on a envie de savoir la fin !
  • SaleGargouille 31/12/2023
    Sang Famille propose une virée sur l’île anglo-normande de Mornesey en compagnie de Colin, orphelin de seize ans, qui croit reconnaître son père décédé dix ans plus tôt... à moins qu’on ne lui ait menti ? Entre roman d’aventure pour ados et thriller pépère, Michel Bussi propose ici une intrigue certes bien rédigée, mais pas des plus palpitantes, bien que l’on y trouve une liste impressionnante de “quêtes annexes” à cocher pour notre héros. On peut néanmoins se consoler avec des personnages de belle consistance. Une bonne lecture pour ado, moins pour adultes.
  • VPU 09/12/2023
    Après la Nouvelle Babel, je voulais mieux me faire une idée de ce qu'est le phénomène Bussi. Cette histoire m'a offert un bon dépaysement au milieu des tempêtes hivernales. On parle des romans de plage en été, jamais des romans du coin du feu en hiver … Bref j'ai été embarquée dans ce roman d'ados enquêteurs, le mystère s'est épaissi comme il faut, un dénouement inattendu, j'ai passé un bon moment.
  • Citelle 06/12/2023
    Tiens, Bussi a écrit un "Club des Cinq" ? C'est l'impression que ce roman m'a laissée. Plutôt qu'un polar, c'est un roman d'aventure, dont le héros est un ado orphelin obstiné à la recherche de son histoire. Sa quête se transforme en course-poursuite et recherche de trésor, ce qui n'est pas forcément désagréable, mais on ne s'attend pas à cela de la part de Bussi. On lit facilement cette enquête étalée sur quelques jours, le décor de l'île est idéal, il y a le twist final, spécialité de l'auteur, les chapitres sont courts, on ne lâche pas le livre, mais je ne pense pas garder un grand souvenir de cette aventure.
  • Souris_de_bibliotheque 08/11/2023
    Sans être une grande amatrice de polars ni de thrillers classiques (je préfère les cosy mystery), j'aime toujours beaucoup les Michel Bussi, à la fois pour leurs intrigues originales et pour la façon qu'a l'auteur de jouer avec nous, pauvres lecteurs facilement manipulables. Sang Famille, bien qu'étant le premier roman de l'auteur (remanié et réédité quelques années plus tard), utilise les mêmes "ficelles" que d'habitude : une enquête menée tambour battant, de nombreuses fausses pistes et mensonges... On ne sait plus qui est qui, on ne sait plus qui ment et qui dit la vérité, qui est mort et qui est vivant, et une fois le roman achevé, on a envie de le relire afin de redécouvrir l'histoire sous le prisme des révélations finales ! Cette fois, Bussi nous emmène sur une toute petite île anglo-normande, pour une chasse au trésor dans une vieille abbaye, qui se transforme en course contre la montre. Les personnages principaux, des adolescents d'une quinzaine d'années en colonie de vacances et un étudiant un peu trop sûr de lui, donnent à ce roman un air de "Club des 5", une série que j'adorais étant plus jeune. J'ai bien aimé cette petite régression nostalgique. Malgré un suspens très bien mené et de nombreux rebondissements, j'ai trouvé qu'on tournait un peu en rond vers le milieu du roman. Si je l'avais lu, j'aurais sans doute sauté quelques pages (notamment les explications les plus techniques sur les plans d'occupation des sols...). L'ayant écouté en audio, j'ai été moins tentée d'accélérer, d'autant plus qu'il était très bien interprété. La fin est un peu tirée par les cheveux, certaines révélations tellement énormes qu'elles ne sont pas toujours très convaincantes mais... c'est souvent le cas chez Michel Bussi. Personnellement ça ne me dérange pas, je le lis vraiment pour le plaisir de l'enquête et j'aime bien sa façon de nous emmener là où il veut et de nous faire croire tout ce qu'il veut...Sans être une grande amatrice de polars ni de thrillers classiques (je préfère les cosy mystery), j'aime toujours beaucoup les Michel Bussi, à la fois pour leurs intrigues originales et pour la façon qu'a l'auteur de jouer avec nous, pauvres lecteurs facilement manipulables. Sang Famille, bien qu'étant le premier roman de l'auteur (remanié et réédité quelques années plus tard), utilise les mêmes "ficelles" que d'habitude : une enquête menée tambour battant, de nombreuses fausses pistes et mensonges... On ne sait plus qui est qui, on ne sait plus qui ment et qui dit la vérité, qui est mort et qui est vivant, et une fois le roman achevé, on a envie de le relire afin de redécouvrir l'histoire sous le prisme des révélations finales ! Cette fois, Bussi nous emmène sur une toute petite île anglo-normande, pour une chasse au trésor dans une vieille abbaye, qui se transforme en course contre la montre. Les personnages principaux, des adolescents d'une quinzaine d'années en colonie de vacances et un étudiant un peu trop sûr de lui, donnent à ce roman un air de "Club des 5", une série que j'adorais étant plus jeune. J'ai bien aimé cette petite régression nostalgique. Malgré un suspens très...
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter pour ne rater aucune nouveauté de Michel Bussi
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • News
    Lizzie

    Lisez Michel Bussi avec les oreilles

    Fermez les yeux et laissez-vous emporter par les histoires de Michel Bussi. Redécouvrez l’auteur à travers cette expérience auditive que vous propose Lizzie avec les livres audio : Sang Famille, T’en souviens-tu mon Anaïs ? Et autres nouvelles et Les contes du réveil-matin.

    Lire l'article
  • News
    Presses de la Cité

    "Sang Famille" : le nouveau roman de Michel Bussi se dévoile [VIDÉO]

    Paru une première fois en 2009 aux Éditions des Falaises, Sang famille de Michel Bussi demeurait depuis introuvable au grand dam des admirateurs de l'auteur. Un désagrément qui n'aura bientôt plus lieu d'être puisque les Presses de la Cité vont publier une édition de Sang famille, revue et corrigée par Michel Bussi. En plus d'avoir modifié son texte en profondeur, le romancier a également ajouté une préface inédite.

    Lire l'article