En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Sang famille

        Presses de la cité
        EAN : 9782258113091
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 420
        Format : 140 x 225 mm
        Sang famille

        Date de parution : 16/05/2018
        Mensonges ou secrets ?
        Manipulation ou vérité ?
        Sang famille
        Dans la veine des meilleurs suspenses de Michel Bussi.

         
        « Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
        Je vais mourir ici.
        C’est une certitude.
        Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire...
        « Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
        Je vais mourir ici.
        C’est une certitude.
        Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ?  A fouiller ma mémoire, comme s’ils pouvaient en arracher les souvenirs qu’ils convoitent ?
        Tout est allé si vite, à peine quatre jours.
        Je n’étais alors qu’un adolescent parmi d’autres.
        Un orphelin.
        C'est du moins ce qu'on avait toujours voulu me faire croire… »

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258113091
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 420
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Lavisephemere Posté le 1 Août 2018
          Existe-t-il vraiment des criminels nés ? A lire Sang famille et surtout à voir le destin des habitants de Mornesey, aussi surnommée l’île aux brigands, on pourrait presque le croire … C’est vraiment par hasard que j’ai découvert ce dernier roman de Michel Bussi… au cours de mes innombrables traversées des couloirs de métro parisien, l’affiche de ce livre comme son titre avait immédiatement attiré mon regard … Et je ne regrette aucunement m’être lancée dans cette lecture ! Sang famille débute de la manière la plus brutale qu’il soit… Sur la très calme et touristique île normande de Mornesey, deux détenus viennent de s’évader … Jonas Nowaski, braqueur et meurtrier au casier judiciaire plus long que son bras, il avait été condamné à 10 ans de prison, et Jean Louis Valerino petit fonctionnaire municipal condamné pour fraude fiscal et à qui il ne restait plus que deux mois à purger … En théorie donc, rien ne semble rapprocher ces deux fugitifs …. Simon Casanova, chargé de la sécurité sur la voie publique de l’île Mornesey, et témoin indirect de l’évasion, décide, devant l’incompétence affirmée des forces de l’ordre, de lui-même mener son enquête … Des recherches qui lui l’emmèneront... Existe-t-il vraiment des criminels nés ? A lire Sang famille et surtout à voir le destin des habitants de Mornesey, aussi surnommée l’île aux brigands, on pourrait presque le croire … C’est vraiment par hasard que j’ai découvert ce dernier roman de Michel Bussi… au cours de mes innombrables traversées des couloirs de métro parisien, l’affiche de ce livre comme son titre avait immédiatement attiré mon regard … Et je ne regrette aucunement m’être lancée dans cette lecture ! Sang famille débute de la manière la plus brutale qu’il soit… Sur la très calme et touristique île normande de Mornesey, deux détenus viennent de s’évader … Jonas Nowaski, braqueur et meurtrier au casier judiciaire plus long que son bras, il avait été condamné à 10 ans de prison, et Jean Louis Valerino petit fonctionnaire municipal condamné pour fraude fiscal et à qui il ne restait plus que deux mois à purger … En théorie donc, rien ne semble rapprocher ces deux fugitifs …. Simon Casanova, chargé de la sécurité sur la voie publique de l’île Mornesey, et témoin indirect de l’évasion, décide, devant l’incompétence affirmée des forces de l’ordre, de lui-même mener son enquête … Des recherches qui lui l’emmèneront très loin et lui feront déterrer les secrets les plus enfouis et les plus sombres des habitants de cette île en apparence sans histoire… Et percer des secrets se trouve aussi être la mission que s’est donné Colin Rémy, orphelin de 16 ans, en s’inscrivant au camp de voile de Mornesey … Certain d’avoir aperçu son père au volant d’une camionnette blanche, il fera alors tout, aidé de ses deux amis Armand et Madiha, pour le retrouver … On devine d’emblée un lien entre ces deux enquêtes, même si l’on ne sait réellement comment elles se rejoindront … Et je dois dire qu’à sa découverte, je n’ai été que bluffée ! Comme je ne peux être qu’épatée par le travail de recherche, titanesque, fournit par Michel Bussi pour donner vie aux nombreux habitants de l’île, et plus particulièrement ses personnages principaux. Colin d’abord, adolescent un peu mal dans la peau, victime de mensonges et de complots depuis l’âge de 6 ans … Sa quête pour retrouver son père était certes des plus honorables mais aussi extrêmement dangereuse … Avec ses deux amis, le timide mais très intelligent Armand et Madiha la dure à cuire, ils formaient un trio des plus inattendus, mais qui pour moi fonctionnait à la perfection … A certain moment, et même si les histoires étaient diamétralement opposées, j’avais l’impression de retrouver le trio composé d’Harry Hermione et Ron dans la célèbre saga de J.K Rowling … Et même si les réactions comme comportements de ces trois adolescents pouvait parfois sérieusement m’agacer, j’ai été vraiment impressionnée par leur intelligence et degré de maturité … rare lorsque l’on a que 16 ans … Mais de tous ces personnages, mon favori a été Simon, alias Casa, comme aime à le surnommer Clara, la secrétaire du maire, et qui se révèlera une partenaire hors pair pour ce denier. S’il pouvait au premier abord paraître comme très arrogant et un peu trop premier de la classe, cette impression est assez rapidement balayée, et l’on se retrouve à le trouver très attachant. Son courage comme sa ténacité impressionnent, et puis je dois aussi dire que quelqu’un qui arrive à rendre des cours de droit administratif intéressants a pour moi tout gagné … J’ai également trouvé l’intrigue de Sang famille très habilement menée. Se plonger dans des moments de l’histoire pour essayer de comprendre et surtout déterrer cette folie Mazarin a été un pur moment de plaisir … Je me suis vue participer à cette chasse au trésor assassine et qui en a rendu plus d’un fou. La précision des détails m’a même à plusieurs reprises amenée à me demander s’il n’existait pas réellement … Je n’ai décidément rien vu venir, mais peut être est-ce dû à mon absence totale d’érudition en oenologie … lavis.epheme.re
          Lire la suite
          En lire moins
        • Lorrainedesmordusdelecture Posté le 31 Juillet 2018
          Sang famille de Michel Bussi Résumé: " Je m'appelle Colin Rémy, je suis orphelin, j'ai seize ans. C'est du moins ce que tout le monde m'a toujours dit.. pour ma part je ne l'ai jamais vraiment cru. C'est aussi pour cela que je suis retourné cet été d'août 2000 sur l'île de Monersey, la petite île anglo-normande au large de Granville où j'ai passé les premières années de ma vie. C'est alors que tout a basculé dans la folie. Quel rapport entre mon histoire et l'évasion de eux prisonniers lors d'un transfert vers le centre de détention, semant la panique sur Mornesey au coeur de la saison touristique . Mon avis: Je me suis donc plongée dans cette toute première oeuvre de Bussi, et je dois reconnaître que même dans ses débuts il maniait avec habileté l'art de la manipulation. L'intrigue est très bien menée puisque je me suis prise dans cette histoire. Je n'ai pas eu ce gros " wow" de fin, comme j'en ai l'habitude avec les oeuvres de cet auteur. J'ai vraiment été dérangée par les longueurs et les quelques passages, parfois , inutiles à l'histoire... mais c'est la plume de ce grand monsieur... Il aime donner du détail,... Sang famille de Michel Bussi Résumé: " Je m'appelle Colin Rémy, je suis orphelin, j'ai seize ans. C'est du moins ce que tout le monde m'a toujours dit.. pour ma part je ne l'ai jamais vraiment cru. C'est aussi pour cela que je suis retourné cet été d'août 2000 sur l'île de Monersey, la petite île anglo-normande au large de Granville où j'ai passé les premières années de ma vie. C'est alors que tout a basculé dans la folie. Quel rapport entre mon histoire et l'évasion de eux prisonniers lors d'un transfert vers le centre de détention, semant la panique sur Mornesey au coeur de la saison touristique . Mon avis: Je me suis donc plongée dans cette toute première oeuvre de Bussi, et je dois reconnaître que même dans ses débuts il maniait avec habileté l'art de la manipulation. L'intrigue est très bien menée puisque je me suis prise dans cette histoire. Je n'ai pas eu ce gros " wow" de fin, comme j'en ai l'habitude avec les oeuvres de cet auteur. J'ai vraiment été dérangée par les longueurs et les quelques passages, parfois , inutiles à l'histoire... mais c'est la plume de ce grand monsieur... Il aime donner du détail, et nous sommes servis. Les personnages, quand à eux sont très attachants. Pour conclure, une histoire riche en descriptions, un peu longue par moments mais une intrigue prenante , une fin surprenante mais pas complètement inattendue et des personnages parfaitement attachants !
          Lire la suite
          En lire moins
        • sisleyer Posté le 29 Juillet 2018
          Agréable à lire
        • Rennath Posté le 28 Juillet 2018
          Le premier roman que je lis de cet auteur et comme c'est un de ses premiers ... je fais tout dans l'ordre sans le faire exprès ! Les personnages sont fouillés et intéressants, l'histoire prenante avec un beau suspense ... Quoi de mieux pour un polar !
        • celinefabre27 Posté le 27 Juillet 2018
          J’adore Bussi, je crois avoir lu tous ses livres. J’avais été déçue par les deux derniers... les nouvelles, c’est un genre que j’aime moins, et son dernier roman On la trouvait vraiment jolie m’avait moins plu. Je retrouve avec Sang famille l’auteur qui me plait ! D’abord le jeu de mot du titre qui me fait penser à un avion sans elle, puis l’intrigue rondement bien menée. Des personnages sympas, avec lesquels on souffre de Claustrophobie... parfois ... Bussi sait tenir son lecture en haleine jusqu’au dernier mot ! J’adore !!!!

        Ils en parlent

        « Le Normand corrige un polar de jeunesse, Sang famille, et le transforme en best-seller estival. »
         
        24Heures
        Ne lâchez pas sa main
        Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Presses de la Cité

          "Sang Famille" : le nouveau roman de Michel Bussi se dévoile [VIDÉO]

          Paru une première fois en 2009 aux Éditions des Falaises, Sang famille de Michel Bussi demeurait depuis introuvable au grand dam des admirateurs de l'auteur. Un désagrément qui n'aura bientôt plus lieu d'être puisque les Presses de la Cité vont publier une édition de Sang famille, revue et corrigée par Michel Bussi. En plus d'avoir modifié son texte en profondeur, le romancier a également ajouté une préface inédite.

          Lire l'article