En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Sang famille

        Presses de la cité
        EAN : 9782258113091
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 420
        Format : 140 x 225 mm
        Sang famille

        Date de parution : 16/05/2018
        Mensonges ou secrets ?
        Manipulation ou vérité ?
        Sang famille
        Dans la veine des meilleurs suspenses de Michel Bussi.

         
        « Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
        Je vais mourir ici.
        C’est une certitude.
        Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire...
        « Tel un soleil brutal, la lumière du phare des Enchaînés inonde la pièce. Une seconde à peine. Puis l’obscurité reprend le dessus, simplement percée du halo des lampes torches.
        Je vais mourir ici.
        C’est une certitude.
        Une seule question me hante, la dernière : jusqu’où sont-ils prêts à aller pour me faire avouer ?  A fouiller ma mémoire, comme s’ils pouvaient en arracher les souvenirs qu’ils convoitent ?
        Tout est allé si vite, à peine quatre jours.
        Je n’étais alors qu’un adolescent parmi d’autres.
        Un orphelin.
        C'est du moins ce qu'on avait toujours voulu me faire croire… »

         
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258113091
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 420
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        21.90 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Claforiane Posté le 7 Septembre 2018
          Ce nouveau roman de Michel Bussi est une grosse déception pour moi. Ayant déjà lu quelques unes de ses œuvres, j’ai trouvé celle-ci beaucoup moins prenante, moins additive, moins travaillée. Le suspense y est présent, mais pas assez prononcé. On devine assez facilement l’intrigue et le final. Certains passages concernant les adolescents et leurs relations avec les filles sont de trop, inutiles pour l’histoire, un trop sexiste, trop caricaturé, tout comme pour la secrétaire de mairie. Un livre à lire durant les vacances d’été, pourquoi pas.
        • SebPierre Posté le 5 Septembre 2018
          Un camp de voile pour ados comme excuse,Colin revient sur l'île de Morseney dans le but de retrouver son père, officiellement mort 10 ans plus tôt,Colin ayant la certitude qu'il est toujours en vie... Avec Madi et Armand,2 ados du camp,il va vite se rendre compte que la réputation mafieuse de l'íle est méritée... Un scénario assez prévisible, une histoire mise en valeur par des personnages attachants...
        • Jodyane Posté le 2 Septembre 2018
          Rémy , jeune homme de 16 ans élevé par son oncle et sa tante choisi un stage de voile sur l'île de Mornesey pour l'été. Il espère secrètement y retourner pour découvrir comment son père y est décédé . Avec l'aide de deux de ses amis , Madi et Armand , ils vont mener l'enquête pour savoir si c'est vraiment un suicide , un accident ou un meurtre .A travers leurs recherches , ils vont se retrouver à chercher un trésor sur cette île que tout le monde rêve de trouver depuis des années et faire fortune .Ma première impression , déçue , rien à voir avec d'autres livres que j'ai lu de cet auteur. J'avais l'impression de lire un livre d'aventure pour adolescents . J'ai trouvé que la mise en place du roman était longue et je le suis parfois ennuyée , trop de longueur .Je ne me suis pas spécialement attaché à Rémy j'ai trouvé sa narration pas captivante .Par contre le personnage de Madi "Lara Croft " m'a beaucoup plu , une fille dynamique qui n'a peur de rien . Armand aussi , le surdoué , qui saoule tout le monde avec ses réflexions parce qu'il... Rémy , jeune homme de 16 ans élevé par son oncle et sa tante choisi un stage de voile sur l'île de Mornesey pour l'été. Il espère secrètement y retourner pour découvrir comment son père y est décédé . Avec l'aide de deux de ses amis , Madi et Armand , ils vont mener l'enquête pour savoir si c'est vraiment un suicide , un accident ou un meurtre .A travers leurs recherches , ils vont se retrouver à chercher un trésor sur cette île que tout le monde rêve de trouver depuis des années et faire fortune .Ma première impression , déçue , rien à voir avec d'autres livres que j'ai lu de cet auteur. J'avais l'impression de lire un livre d'aventure pour adolescents . J'ai trouvé que la mise en place du roman était longue et je le suis parfois ennuyée , trop de longueur .Je ne me suis pas spécialement attaché à Rémy j'ai trouvé sa narration pas captivante .Par contre le personnage de Madi "Lara Croft " m'a beaucoup plu , une fille dynamique qui n'a peur de rien . Armand aussi , le surdoué , qui saoule tout le monde avec ses réflexions parce qu'il réfléchi tellement et bien moi j'ai aimé son humour décalé ses réflexions à deux balles ,un jeune homme surprenant , efficace et attendrissant.
          Lire la suite
          En lire moins
        • TeamAACA Posté le 1 Septembre 2018
          Colin Rémy, seize ans est orphelin. Du moins c'est ce que tout le monde lui a toujours dit. Pour sa part, lui n'y a jamais vraiment cru. C'est pourquoi, cet été là, il choisi de venir en colonie sur l'île de Mornesey, où il a vécu avec ses parents jusqu'à leur décès. L'évasion de deux détenus, les légendes de l'île et les convictions de Colin vont l'entraîner dans une véritable chasse au trésor afin de percer les secrets des souterrains de l'île mais également dans une quête identitaire. Michel Bussi est un talentueux conteur, malgré une petite longueur au milieu du roman, l'histoire est fluide et la deuxième partie du roman nous tient en haleine. Le cadre de ce huis clos, une mystérieuse île abritant autant de secrets que de repris de justice, est parfaitement exploité par l'auteur. On tente de récolter avec Colin, Casa et les autres protagonistes les indices disséminés afin de résoudre l'énigme autour du père de Colin et de découvrir ce que cache la folie Mazarin. Le dénouement, un peu rapide, n'en demeure pas moins surprenant et plutôt original. Un bon roman, au titre parfaitement trouvé, qui mérite largement qu'on prenne le temps de s'évader sur l'île... Colin Rémy, seize ans est orphelin. Du moins c'est ce que tout le monde lui a toujours dit. Pour sa part, lui n'y a jamais vraiment cru. C'est pourquoi, cet été là, il choisi de venir en colonie sur l'île de Mornesey, où il a vécu avec ses parents jusqu'à leur décès. L'évasion de deux détenus, les légendes de l'île et les convictions de Colin vont l'entraîner dans une véritable chasse au trésor afin de percer les secrets des souterrains de l'île mais également dans une quête identitaire. Michel Bussi est un talentueux conteur, malgré une petite longueur au milieu du roman, l'histoire est fluide et la deuxième partie du roman nous tient en haleine. Le cadre de ce huis clos, une mystérieuse île abritant autant de secrets que de repris de justice, est parfaitement exploité par l'auteur. On tente de récolter avec Colin, Casa et les autres protagonistes les indices disséminés afin de résoudre l'énigme autour du père de Colin et de découvrir ce que cache la folie Mazarin. Le dénouement, un peu rapide, n'en demeure pas moins surprenant et plutôt original. Un bon roman, au titre parfaitement trouvé, qui mérite largement qu'on prenne le temps de s'évader sur l'île de Mornesey. Sorti initialement en 2009, remanié par l'auteur et réédité, sang famille est un livre qui a su se bonifier avec le temps :).
          Lire la suite
          En lire moins
        • Paola93130 Posté le 24 Août 2018
          Aaah, les vacances! C'est tellement bon les vacances. Je ne vous apprends rien de nouveau, évidemment. Et une île… ? J'ai toujours rêvé de vivre sur une île. La sensation de microcosme. Un petit monde, limité en territoire et cerné d'eau. Oubliez les clichés « cocotiers-ciel-bleu-sable-blanc ». Je préfère le concept « sauvage-battue-par-le-vent-et-dévorée-par-les-vagues ». Maison à la grande baie vitrée, avec vue imprenable sur la mer verte comme une émeraude. Un livre, un bon fauteuil Voltaire, un plaid, un chocolat chaud, un chat…Ah ! et ma petite fille, sur le tapis, qui bouquine le dernier « Uma Aventura » (l'équivalent portugais du "Club des Cinq" )….et mon ronfleur de mari qui fait dodo sur le canapé, tout près de la cheminée au bon feu de bois…..L'image du bonheur simple et parfait. L'exemple de vraies vacances… Mais, réveillons-nous : tout ceci n'est qu'un rêve. Les vacances à trois sont terminées. Elles ont été formidables et caniculaires. Trop courtes, bien sûr. Un jour, je vous raconterai…(en supposant que ça puisse vous intéresser….). « Sang Famille » se déroule sur une île…et a été ma lecture d'AVANT les vacances…. Pour moi, les livres sont exactement ça : une île. Quels qu'ils soient, ils m'emportent... Aaah, les vacances! C'est tellement bon les vacances. Je ne vous apprends rien de nouveau, évidemment. Et une île… ? J'ai toujours rêvé de vivre sur une île. La sensation de microcosme. Un petit monde, limité en territoire et cerné d'eau. Oubliez les clichés « cocotiers-ciel-bleu-sable-blanc ». Je préfère le concept « sauvage-battue-par-le-vent-et-dévorée-par-les-vagues ». Maison à la grande baie vitrée, avec vue imprenable sur la mer verte comme une émeraude. Un livre, un bon fauteuil Voltaire, un plaid, un chocolat chaud, un chat…Ah ! et ma petite fille, sur le tapis, qui bouquine le dernier « Uma Aventura » (l'équivalent portugais du "Club des Cinq" )….et mon ronfleur de mari qui fait dodo sur le canapé, tout près de la cheminée au bon feu de bois…..L'image du bonheur simple et parfait. L'exemple de vraies vacances… Mais, réveillons-nous : tout ceci n'est qu'un rêve. Les vacances à trois sont terminées. Elles ont été formidables et caniculaires. Trop courtes, bien sûr. Un jour, je vous raconterai…(en supposant que ça puisse vous intéresser….). « Sang Famille » se déroule sur une île…et a été ma lecture d'AVANT les vacances…. Pour moi, les livres sont exactement ça : une île. Quels qu'ils soient, ils m'emportent dans un petit monde loin du mien. Je vogue sur un océan d'images et d'histoires. Mes îles sont souvent numériques, maintenant. Elles me font toujours rêver, même si parfois, j'avoue que ça vire au cauchemar, soit par la médiocrité du texte, soit par les situations contées. Je pars souvent sur des îles inconnues. Quelquefois, j'arrive sur des îles qu'il me semble avoir déjà visité…mais ça reste agréable. Un livre: un petit univers de mots, d'images, de phrases. Une île que j'aborde plus ou moins motivée, qui me surprendra ou pas. Mais toujours, une île. Un monde unique que je perçois à ma façon mais qui sera perçu différemment, selon l'endroit, le moment et surtout le lecteur. D'ailleurs, iI me tarde de refaire une lecture commune avec ma Princesse : lire le même livre, en même temps. Aborder la même île et partager. Comme quand on part en vacances et que l'on apprécie le même paysage. Comme quand nous avons lu « O Rapaz de Louredo ». Nous avons adoré… « Sang Famille » de Mr. Bussi se prêterait certainement à ce genre de partage. Il semble que ce soit le premier Bussi. Réédité après quelques « raccords », de l'aveu même de l'auteur, je l'ai demandé sur Netgalley, aux Éditions des Presses de la Cité (je les en remercie d'ores et déjà) et bien m'en a pris. Ça n'est pas de la « haute volée ». C'est vrai qu'il y a des fautes de construction et des redondances dans quelques phrases. Mais je m'en fiche. Je serais bien incapable de mieux faire. C'est un roman avec des jeunes et des moins jeunes, une aventure qui plairait certainement à beaucoup, indépendamment de l'âge, même si pas forcément pour les mêmes raisons. Je suis sûre que ma petiote (pré-adolescente) tomberait amoureuse de Colin Rémy, le petit héros de service. Il a tout pour lui plaire : presque 16 ans, meurtri par la vie, seul au monde, fragile et fort à la fois, il va souffrir mais vaincre. Elle l'imaginerait en Shawn Mendes, son idole. Moi, la maman (vieille adolescente qui a oublié de grandir, autant physiquement que dans sa tête), je ferais plutôt du gringue à Simon Casanova (quel nom !!!), le jeune pseudo-flic que je vois bien en Raphaël Lenglet-Antoine Dumas (ben oui, la série « Candice Renoir » est un franc succès au Portugal !!). Ça permet de passer un bon moment (je parle du roman, hein….pas de Raphaël-Antoine….quoique….!!!). Mystère, amitiés, rebondissement, révélations, le lecteur mène l'enquête en même temps que les protagonistes. La petiote aurait surement des frissons, des angoisses juvéniles, des battements de coeur affolés... Moi, je me suis aéré le crâne après une journée au bureau. C'était comme m'assoir dans le fauteuil Voltaire (en fait, j'ai un canapé combiné chaise-longue), sans le chocolat chaud ni le plaid (avec 30 degrès à 11h00 du soir, j'ai jugé que c'était superflu… !) pour m'évader en attendant les vacances…Les vraies, que nous avons passées dans l'arrière-pays portugais, au bord de la piscine et au milieu des champs de Boticas (cherchez sur Google : c'est aussi petit qu'une île et c'est tellement joli !). Avec livres en papier (parce que le soleil ne permet pas de lire sur tablette) et des glaces à la fraise (parce que le chocolat chaud…..)!!!!! Bonne rentrée !
          Lire la suite
          En lire moins

        Ils en parlent

        « Le Normand corrige un polar de jeunesse, Sang famille, et le transforme en best-seller estival. »
         
        24Heures
        Ne lâchez pas sa main
        Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

        Lisez maintenant, tout de suite !

        • Par Lizzie

          Lisez Michel Bussi avec les oreilles

          Fermez les yeux et laissez-vous emporter par les histoires de Michel Bussi. Redécouvrez l’auteur à travers cette expérience auditive que vous propose Lizzie avec les livres : Sang Famille, T’en souviens-tu mon Anaïs ? Et autres nouvelles et Les contes du réveille-matin.

          Lire l'article
        • Festival Sans Nom 2018 : tous nos auteurs présents
          20Oct.
          Par Lisez | Salon | Mulhouse 20 Octobre de 10h à 17h30

          Festival Sans Nom 2018 : tous nos auteurs présents

          Avis aux amoureux du polar, le Festival Sans Nom vous donne rendez-vous les 20 et 21 octobre 2018 à Mulhouse pour une 6e édition placée sous le parrainage de Franck Thilliez.

          Lire l'article