En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Sharko

            Fleuve éditions
            EAN : 9782265115590
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 140 x 210 mm
            Sharko

            Collection : Fleuve noir
            Date de parution : 11/05/2017
            « Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse.
            Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élancent à la poursuite du gibier.
            À la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. »


            Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36...
            « Sharko comparait toujours les premiers jours d’une enquête à une partie de chasse.
            Ils étaient la meute de chiens stimulés par les cors, qui s’élancent à la poursuite du gibier.
            À la différence près que, cette fois, le gibier, c’était eux. »


            Eux, c’est Lucie Henebelle et Franck Sharko, flics aux 36 quai des Orfèvres, unis à la ville comme à la scène, parents de deux petits garçons.
            Lucie n’a pas eu le choix : en dehors de toute procédure légale, dans une cave perdue en banlieue sud de Paris, elle a tué un homme. Que Franck ignore pourquoi elle se trouvait là à ce moment précis importe peu : pour protéger Lucie, il a maquillé la scène de crime. Une scène désormais digne d’être confiée au 36, car l’homme abattu n’avait semble-t-il rien d’un citoyen ordinaire et il a fallu lui inventer une mort à sa mesure.
            Lucie, Franck et leur équipe vont donc récupérer l’enquête et s’enfoncer dans les brumes de plus en plus épaisses de la noirceur humaine. Cette enquête autour du meurtre qu’à deux ils ont commis pourrait bien sonner le glas de leur intégrité, de leur équilibre, et souffler comme un château de cartes le fragile édifice qu’ils s’étaient efforcés de bâtir.
             
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782265115590
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 576
            Format : 140 x 210 mm
            Fleuve éditions
            21.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • MelV Posté le 8 Novembre 2018
              Et bien! Je ne lis plus beaucoup de policiers, plus autant qu'il y a 10 ans en tout cas. Mais ça, c'est top!! Bonne intrigue, hyper bien documenté, intrigue bien ficelée. Je ne connaissais pas l'auteur, mais ce donne envie d'en lire d'autres. Bonne lecture donc 😁😁
            • PeregrinateurLitteraireCompulsif Posté le 8 Novembre 2018
              Il m'est toujours difficile d'écrire sur un roman policier... J'ai l'impression de toujours répéter que c'est un roman malin, au suspense bien dosé... Alors « Sharko » est un roman malin, au suspense bien dosé, aux rebondissements crédibles, avec une intrigue originale, rythmée (malgré quelques longueurs dans la deuxième moitié du roman), complexe juste ce qu'il faut, et c'est plutôt bien écrit... Il faut cependant s'accrocher dans les explications scientifiques qui s'imposent de plus en plus au fil du récit mais donnent une véritable crédibilité à l'ensemble. Bref cela rend le roman vraiment très très malin (CQFD) et diaboliquement efficace. « Sharko » était mon premier Franck Thilliez, et ce ne sera sans doute pas le dernier !
            • Jeanmarc30 Posté le 27 Octobre 2018
              Sharko et sa compagne Lucie se trouvent bien malgré eux les protagonistes de ce roman qui démontre tout le talent de Franck Thilliez. De l'action, du suspense, une situation plus qu'inconfortable pour nos policiers, une intrigue bien ficelée font de "Sharko" une digne suite des précédentes enquêtes du couple policier ... sur une trame sanglante et glaçante. Le maître du thriller français n'a pas dit son dernier mot et ceci est un pur régal !
            • Pachy Posté le 22 Octobre 2018
              Le polar est un genre littéraire souvent malmené. Considéré par la critique populaire comme roman de gare, de plage ou de genre facile. C’est sûrement vrai si l’on se cantonne aux niaiseries télévisuelles interprétées par des gens qui n’ont rien à faire derrière une caméra mais « qui en avaient tellement envie ». Donc tout cela c’est sans compter sur des écrivains qui en ont fait leur spécialité avec un professionnalisme et un talent énormes. Un exemple parmi tant d’autres Franck Thilliez. Lui va au fond des choses, se renseigne, apprend, se documente, vit la vie de. Le sujet de ce polar est le sang. M. Thilliez connait son sujet à fond. Il n’y a qu’à regarder la liste en fin de livre de ses remerciements pour comprendre le temps qu’il a passé pour comprendre qui sait quoi, qui fait quoi et comment. A la clé, nous lecteurs, faisons notre métier de lecteurs et savons apprécier un BON polar tel que celui-ci. Traitée superficiellement, cette histoire aurait être d’une banalité sans nom mais on en est loin, très loin et, la dernière page refermée, on en sait un peu plus sur le sang, ses propriétés et ce que peuvent ou pourraient... Le polar est un genre littéraire souvent malmené. Considéré par la critique populaire comme roman de gare, de plage ou de genre facile. C’est sûrement vrai si l’on se cantonne aux niaiseries télévisuelles interprétées par des gens qui n’ont rien à faire derrière une caméra mais « qui en avaient tellement envie ». Donc tout cela c’est sans compter sur des écrivains qui en ont fait leur spécialité avec un professionnalisme et un talent énormes. Un exemple parmi tant d’autres Franck Thilliez. Lui va au fond des choses, se renseigne, apprend, se documente, vit la vie de. Le sujet de ce polar est le sang. M. Thilliez connait son sujet à fond. Il n’y a qu’à regarder la liste en fin de livre de ses remerciements pour comprendre le temps qu’il a passé pour comprendre qui sait quoi, qui fait quoi et comment. A la clé, nous lecteurs, faisons notre métier de lecteurs et savons apprécier un BON polar tel que celui-ci. Traitée superficiellement, cette histoire aurait être d’une banalité sans nom mais on en est loin, très loin et, la dernière page refermée, on en sait un peu plus sur le sang, ses propriétés et ce que peuvent ou pourraient faire des salopards qui n’hésitent pas à approcher l’horreur. Sharko et sa femme Lucie sont les policiers placés au centre de cette monstrueuse affaire et doivent se battre en parallèle pour sauver leur carte de police. Tout ça parce que Lucie, placée en intrusion chez un monstre, Ramirez, l’a tué en toute légitime défense mais le risque est trop énorme pour ne pas laisser Sharko modifier la scène de crime. Cette histoire n’est pas l’intrigue du livre, la vraie histoire est beaucoup plus horrible. Ne comptez pas sur Franck Thilliez pour prendre des gants. Ils vous emmènent sur les scènes des meurtres et s’arrangent pour que vous en dégustiez les horreurs.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Dallia Posté le 6 Octobre 2018
              De Frank Thilliez, je ne connaissais rien avant la lecture du Manuscrit inachevé, lequel roman m'avait emporté tant dans son intrigue que dans l'énigme mise en place par l'auteur (toujours pas résolue à ce jour d'ailleurs). Et puis, à la lecture d'autres avis critiques, j'ai perçu une pointe de déception chez certains amateurs de Thilliez qui disaient grosso modo : "c'est bien, mais ce n'est pas le meilleur". Érigé en tête de gondole dans un point relai à côté de chez moi, je n'ai donc pas hésité une seconde à acheter Sharko - ne me doutant pas que j'achetais en fait, l'un des maillons d'un épopée commencée déjà il y a longtemps. Soit. Peu importe. Sharko et Henebelle sont flics. Ils sont aussi un couple heureux, parents de jumeaux. Lucie Henebelle est un jour contactée par sa tante. Son oncle, décédé d'une crise cardiaque et ancien flic à la retraite, menait une enquête sur un type qu'il soupçonnait d'avoir enlevée une jeune femme quelques mois plus tôt. Elle lui demande de reprendre celle-ci, ce que Lucie accepte. Elle commet néanmoins, par accident, l'irréparable et tuera le principal suspect. Risquant des poursuites, Frank Sharko interviendra alors pour sauver sa famille... De Frank Thilliez, je ne connaissais rien avant la lecture du Manuscrit inachevé, lequel roman m'avait emporté tant dans son intrigue que dans l'énigme mise en place par l'auteur (toujours pas résolue à ce jour d'ailleurs). Et puis, à la lecture d'autres avis critiques, j'ai perçu une pointe de déception chez certains amateurs de Thilliez qui disaient grosso modo : "c'est bien, mais ce n'est pas le meilleur". Érigé en tête de gondole dans un point relai à côté de chez moi, je n'ai donc pas hésité une seconde à acheter Sharko - ne me doutant pas que j'achetais en fait, l'un des maillons d'un épopée commencée déjà il y a longtemps. Soit. Peu importe. Sharko et Henebelle sont flics. Ils sont aussi un couple heureux, parents de jumeaux. Lucie Henebelle est un jour contactée par sa tante. Son oncle, décédé d'une crise cardiaque et ancien flic à la retraite, menait une enquête sur un type qu'il soupçonnait d'avoir enlevée une jeune femme quelques mois plus tôt. Elle lui demande de reprendre celle-ci, ce que Lucie accepte. Elle commet néanmoins, par accident, l'irréparable et tuera le principal suspect. Risquant des poursuites, Frank Sharko interviendra alors pour sauver sa famille et maquillera le meurtre en un règlement de compte sordide et fera en sorte que son équipe récupère l'enquête. Sauf que … l'enquête les mèneront tout droit vers une organisation diabolique qu'ils auront pour charge de démanteler. Cette lecture était impressionnante : tant par l'histoire, que par les rebondissements et surtout par les connaissances précises de l'auteur sur le sujet qu'il développe - en l'occurrence ici, le sang. Nous plongeons dans l'horreur au fil des pages et je me suis demandée à plusieurs reprises jusqu'où Thiliiez allait nous emmener. A chaque nouveau chapitre, un mystère de plus s'ajoute à l'affaire initiale - à tel point que l'on peut se trouver un peu perdu… sans pour autant vouloir décrocher, puisqu'à l'instar de Lucie, Frank ou Nicolas, je voulais aussi connaître le mot de la fin. Bref, une lecture passionnante.
              Lire la suite
              En lire moins

            les contenus multimédias

            Ils en parlent

            « SHARKO, par un maître du polar rouge sang à caractère scientifique. », VOICI

            « Franck Thilliez, la figure française du polar. », CNEWS matin

             « Comme toujours chez Thilliez, le thriller est aussi instructif que divertissant. », Le matin dimanche

            « Des chasseurs devenus gibiers. On ne peut que s’attacher a ces êtres cabossés par l'existence et que rien ne semble être en mesure de réparer. », France dimanche

            « Franck Thilliez signe un polar de haute volée : Sharko, sixième enquête de son flic fétiche. », Le Quotidien

            « Dans ce nouvel opus, et surtout le plus abouti de tous, l’auteur nordiste Franck Thilliez nous plonge dans une descente en enfer haletante dans les couloirs du 36 quai des Orfèvres. », cnewsmatin.fr

            « Thilliez mène l’intrigue à bride abattue, en piochant dans l’histoire du sang contaminé. Accrochez-vous : il y a de l’hémoglobine. Et c’est bon ! », Psychologies

            « Avec quinze titres traduits en dix huit langues et des adaptations sur petit et grand écran Franck Thilliez est devenu une figure du thriller français. Franck Thilliez joue avec brio n'épargnant ni ses personnages ni ses lecteurs mis sous haute tension. », ELLE

            Franck était également l’invité du Magazine de la santé sur FRANCE 5 jeudi 11 mai, jour de la parution de SHARKO. Les parutions Pocket et 12-21 ont été également évoquées !
            « Une imagination débordante (…) Tout est juste (…) C’est une réussite totale. Je l’ai lu il y a un mois et j’ai déjà envie de le relire. » Marina Carrère d’Encausse
             
            Le 11 mai SHARKO était aussi en bonne place d’une double page consacrée au polar dans le PARISIEN / AUJOURD’HUI EN FRANCE : « Thilliez nous harponne. Pas de risque de déception avec le cru 2017, Sharko est sans doute le plus abouti de ses quinze romans. »

            « […] rien ne sera épargné. Le flic voit rouge sang, l'écrivain gicle ses révoltes avec une luxuriance graphique peu commune dans le paysage littéraire français. » Cécile Lecoultre, Tribune de Genève

            « Un thriller à 100 à l'heure où le couple de flics Sharko et Henebelle enquête sur une affaire redoutable : ce sont eux, les assassins. » Franck Thilliez, propos recueillis par Delphine Peras, Express Styles

            « … inutile de maintenir plus longtemps le suspense, je ne suis pas un maître du genre : eh bien, c'est excellent. » Éric Chevillard, Le Monde des Livres
            Retenez votre souffle avec la newsletter Franck Thilliez !
            Attention, vous allez adorer avoir peur…
            Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com

            Lisez maintenant, tout de suite !