Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782221241752
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 234
Format : 135 x 215 mm
Théorie de la dictature
Date de parution : 09/05/2019
Éditeurs :
Robert Laffont

Théorie de la dictature

Date de parution : 09/05/2019

Il est admis que 1984 et La Ferme des animaux d’Orwell permettent de penser les dictatures du XXe siècle. Je pose l’hypothèse qu’ils permettent également de concevoir les dictatures de...

Il est admis que 1984 et La Ferme des animaux d’Orwell permettent de penser les dictatures du XXe siècle. Je pose l’hypothèse qu’ils permettent également de concevoir les dictatures de toujours.
Comment instaurer aujourd’hui une dictature d’un type nouveau ?

J’ai pour ce faire dégagé sept pistes : détruire la liberté...

Il est admis que 1984 et La Ferme des animaux d’Orwell permettent de penser les dictatures du XXe siècle. Je pose l’hypothèse qu’ils permettent également de concevoir les dictatures de toujours.
Comment instaurer aujourd’hui une dictature d’un type nouveau ?

J’ai pour ce faire dégagé sept pistes : détruire la liberté ; appauvrir la langue ; abolir la vérité ; supprimer l’histoire ; nier la nature ; propager la haine ; aspirer à l’Empire. Chacun de ces temps est composé de moments particuliers.
Pour détruire la liberté, il faut : assurer une surveillance perpétuelle ; ruiner la vie personnelle ; supprimer la solitude ; se réjouir des fêtes obligatoires ; uniformiser l’opinion ; dénoncer le crime par la pensée.
Pour appauvrir la langue, il faut : pratiquer une langue nouvelle ; utiliser le double langage ; détruire des mots ; oraliser la langue ; parler une langue unique ; supprimer les classiques.
Pour abolir la vérité, il faut : enseigner l’idéologie ; instrumentaliser la presse ; propager de fausses nouvelles ; produire le réel.
Pour supprimer l’histoire, il faut : effacer le passé ; réécrire l’histoire ; inventer la mémoire ; détruire les livres ; industrialiser la littérature.
Pour nier la nature, il faut : détruire la pulsion de vie ; organiser la frustration sexuelle ; hygiéniser la vie ; procréer médicalement.
Pour propager la haine, il faut : se créer un ennemi ; fomenter des guerres ; psychiatriser la pensée critique ; achever le dernier homme.
Pour aspirer à l’Empire, il faut : formater les enfants ; administrer l’opposition ; gouverner avec les élites ; asservir grâce au progrès ; dissimuler le pouvoir.
Qui dira que nous n’y sommes pas ?
M.O.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221241752
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 234
Format : 135 x 215 mm

Ils en parlent

« Avec son dernier livre Théorie de la dictature, Michel Onfray nous offre un retour sur lui-même, sur ses convictions de gauche, sur la gauche à la fois totalitaire et libérale, sur De Gaulle et son attachement à la nation France, sur la tentation de l'Empire mondial et puis avant tout sur George Orwell et son oeuvre, lue comme prophétie de l'évolution politique actuelle. »
JOËL PRIEUR / MINUTE

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Constant02 17/06/2022
    A travers ce livre, Michel Onfray synthétise les 2 ouvrages primordiaux d'Orwell : 1984 et la Ferme des animaux. Il en rappelle les récits et en tire des pistes permettant de théoriser la dictature (mais aussi la Révolution). Les 7 principes dégagés sont pertinents et l'auteur n'hésite pas à les calquer sur notre époque dans laquelle : " la liberté y est en effet mal portée, la langue est attaquée, la vérité abolie, l'histoire instrumentalisée, la nature effacée, la haine encouragée et l'Empire est en marche." (p.179)
  • Fortuna 10/06/2022
    Ayant relu récemment 1984 et La ferme des animaux de George Orwell, je suis tout à fait d’accord avec l’analyse de Michel Onfray qui souligne l’actualité de l’œuvre de l’écrivain anglais. Le philosophe s’appuie en effet sur une lecture de ces deux textes, plus philosophique que littéraire, pour définir les grandes tendances d’une théorie de la dictature et démontrer que nos démocraties n’en sont pas très éloignées…et en ont déjà adopté, pas forcément de manière systématique et volontaire, les principaux traits. Les piliers d’une bonne dictature sont déjà posés : appauvrissement de la langue, des connaissances, en particulier historiques, réécriture de l’histoire dans un sens unique, pensée unitaire, omniprésence des écrans et utilisation de ces derniers à des fins de surveillance, négation de la nature au profit du transhumanisme, haine et bannissement de celui qui pense autrement, abandon de l’universalité pour le particularisme et propagation de la haine…beaucoup de traits de nos sociétés sont présents chez Orwell qui par sa dénonciation du régime soviétique avait admirablement démontré et démonté les rouages de la dictature. Un ouvrage très intéressant, qui a pour but de nous alerter malgré quelques longueurs, en particulier le récit détaillé des deux livres en question, sur les... Ayant relu récemment 1984 et La ferme des animaux de George Orwell, je suis tout à fait d’accord avec l’analyse de Michel Onfray qui souligne l’actualité de l’œuvre de l’écrivain anglais. Le philosophe s’appuie en effet sur une lecture de ces deux textes, plus philosophique que littéraire, pour définir les grandes tendances d’une théorie de la dictature et démontrer que nos démocraties n’en sont pas très éloignées…et en ont déjà adopté, pas forcément de manière systématique et volontaire, les principaux traits. Les piliers d’une bonne dictature sont déjà posés : appauvrissement de la langue, des connaissances, en particulier historiques, réécriture de l’histoire dans un sens unique, pensée unitaire, omniprésence des écrans et utilisation de ces derniers à des fins de surveillance, négation de la nature au profit du transhumanisme, haine et bannissement de celui qui pense autrement, abandon de l’universalité pour le particularisme et propagation de la haine…beaucoup de traits de nos sociétés sont présents chez Orwell qui par sa dénonciation du régime soviétique avait admirablement démontré et démonté les rouages de la dictature. Un ouvrage très intéressant, qui a pour but de nous alerter malgré quelques longueurs, en particulier le récit détaillé des deux livres en question, sur les dangers des dérives actuelles de l’individu roi et décervelé, prêt à tomber dans tous les pièges de la propagande et de nous inciter également à une relecture…si ce n’est déjà fait. En tout cas quelques bonnes pistes pour une réflexion sur notre société, dont les libertés fondamentales sont menacées par l’instauration d’une pensée unique qui empêche aujourd’hui tout débat de fond donc l’exercice d’une véritable démocratie. Et l’expression de ce que nous désirons véritablement comme avenir.
    Lire la suite
    En lire moins
  • BlackRadis 30/03/2022
    L'empire maastrichtien comme régime totalitaire. Encore un livre dans lequel Michel Onfray, le philosophe anti-libéral crache son venin contre Maastricht. C'est un peu lassant... Il le fait cette fois si à travers l'œuvre de Georges Orwell. L'auteur libertaire de 1984 et de la ferme des animaux. Michel commence par résumer la trame de 1984... Puis faire le parallèle avec notre monde. Idem pour la Ferme aux animaux. Comme toujours avec Michel : intéressant ET agaçant.
  • DrAgnodice 19/02/2021
    Ce livre peut être divisé en 3 parties : la première partie est une analyse de 1984 (G. Orwell 1950), la deuxième suit le même procédé pour La ferme des animaux (G. Orwell 1945) et enfin la conclusion tente d’expliquer à quel point la dictature pourrait être le reflet de notre société. Dans la première partie, avec le livre 1984 de George Orwell, Michel Onfray explique pourquoi il s’agit d’un livre moderne, parlant du passé, du présent et du futur. Pour cela, Onfray reprend de nombreux extraits du livre, les explique et propose ses réflexions. Concernant la deuxième partie, Onfray décortique La ferme des animaux et propose également son analyse. J’ai trouvé ces deux parties intéressantes car elles donnent une interprétation de ces classiques sur base de l’Histoire, de l’actualité mais aussi des projections futures. De plus, ces interprétations peuvent étoffer celle que le lecteur c’en était fait et même proposer une autre interprétation à laquelle il n’aurait peut-être pas pensé.
  • lepeet 22/01/2020
    Onfray fait un parallèle nécessaire entre deux histoires de manipulation de masse et la vie actuelle. Les similarités étant ce qu'elles sont, ce livre glace à certains moments. Et plus 2019 avançait, et plus 2020 arrivait, et plus ce livre était vérifié. Simple et efficace.
Abonnez-vous à la newsletter Robert Laffont
Les Éditions Robert Laffont publient de la littérature française et étrangère, des biographies, des témoignages, des mémoires, des romans policiers et d'espionnage, des livres de spiritualité ou encore des livres pratiques.
Chaque mois, recevez toutes les actualités de la maison en vous abonnant à notre newsletter.