En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour améliorer votre expérience de navigation et réaliser des mesures d’audience.
OK
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Un avion sans elle

        Presses de la cité
        EAN : 9782258145276
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 540
        Format : 140 x 225 mm
        Un avion sans elle

        Date de parution : 15/06/2017
        Dans quatorze minutes, Lyse-Rose aurait dix-huit ans, officiellement du moins… Qui était-elle ? Il n’avait toujours aucune certitude. Une chance sur deux, comme au premier jour.   
         
        Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.
        Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir...
        Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.
        Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante, jusqu’à ce que les masques tombent.
        Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?
        Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782258145276
        Façonnage normé : BROCHE
        Nombre de pages : 540
        Format : 140 x 225 mm
        Presses de la cité
        22.50 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • deseille Posté le 25 Janvier 2018
          Comme chaque bussi, un super roman à suspense, vraiment le lecteur est mené juste qu’a la fin sans rien devine du denouement. Le fait d’avancer dans l’enquête grâce a un carnet est bien trouvee! Un peu plus de precision sur la suite de l’histoire, notament sur malvina aurait ete sympa!
        • MLClerc Posté le 23 Janvier 2018
          C'est le premier roman que j'ai lu de Michel Bussi, moi qui ne suis pas très attirée par les romans policiers. J'ai aimé le rythme de l'intrigue, où l'on ne s'ennuie jamais, où les sentiments des personnages se mêlent et se croisent, changent, évoluent, nous les rendant tout à tour attachants ou détestables. Seul petit bémol: le dénouement est trop prévisible.
        • Ninis47 Posté le 17 Janvier 2018
          Pourquoi ce livre? J'ai trouvé ce livre d'occasion, et comme il fallait que je le lise dans le cadre d'un challenge, il n'est pas resté trop longtemps dans ma PAL (enfin rien qu'un an!!) L'histoire? Un crash d'avion dans le Jura dans les années 80 et pour seul survivant, un bébé de 3 mois. Mais voilà, deux bébés du même âge ont embarqué dans l'avion. L'une Lyse-Rose d'une famille aisée et Emilie enfant d'une famille beaucoup plus modestes. Les deux familles vont s'engager dans une bataille juridique afin de déterminer de quel bébé il s'agit car dans ses années là pas de test ADN possible... 18 ans plus tard, nous suivons l'enquête faite par un détective privé par le biais de son journal, pour enfin savoir qui de Lyse-rose ou de Emilie a survécu. Les personnages? A vrai dire, je pense que c'est là le point négatif que je relèverai vraiment c'est que je ne me suis attachée à aucun des personnages... Certains sont fortement antipathiques, détestables, d'autres m'ont fait pitié. Le personnage de Lylie sort peut être du lot. Elle m'a beaucoup touché, dans sa quête d'identité, 18 ans après. Comment peut on se construire sans réellement savoir qui l'on est. Même si il... Pourquoi ce livre? J'ai trouvé ce livre d'occasion, et comme il fallait que je le lise dans le cadre d'un challenge, il n'est pas resté trop longtemps dans ma PAL (enfin rien qu'un an!!) L'histoire? Un crash d'avion dans le Jura dans les années 80 et pour seul survivant, un bébé de 3 mois. Mais voilà, deux bébés du même âge ont embarqué dans l'avion. L'une Lyse-Rose d'une famille aisée et Emilie enfant d'une famille beaucoup plus modestes. Les deux familles vont s'engager dans une bataille juridique afin de déterminer de quel bébé il s'agit car dans ses années là pas de test ADN possible... 18 ans plus tard, nous suivons l'enquête faite par un détective privé par le biais de son journal, pour enfin savoir qui de Lyse-rose ou de Emilie a survécu. Les personnages? A vrai dire, je pense que c'est là le point négatif que je relèverai vraiment c'est que je ne me suis attachée à aucun des personnages... Certains sont fortement antipathiques, détestables, d'autres m'ont fait pitié. Le personnage de Lylie sort peut être du lot. Elle m'a beaucoup touché, dans sa quête d'identité, 18 ans après. Comment peut on se construire sans réellement savoir qui l'on est. Même si il est vrai que l'on sent vraiment toute la détresse des familles, le déchirement qu'elles ressentent, elles ont perdu des enfants, et les voilà obligées de se battre pour récupérer un bébé dont elles sont chacune persuadée qu'il s'agit du leur... Et chacune a sa manière bien à elle de gérer ça! Malgré ça, j'ai été hermétique à leurs émotions... (Moi sans coeur??!! lol) Le style de l'auteur? J'ai beaucoup apprécié le style de Michel Bussi, dont c'était le premier roman que je lisais. Il est clair, précis, incisif. Il alterne les moments présents et les moments où l'on suit l'enquête par le biais du journal intime. Donc même si ce roman n'aura pas été le coup de coeur que j'attendais, je suis sûre et certaine que j'en lirai d'autres! Mon avis final? Une bonne lecture, un style qui m'a beaucoup plus, mais des personnages auxquels je ne me suis pas attachée et une fin qui ne m'aura pas retournée le cerveau, même si je l'avoue, je ne l'avais pas vu venir parmi les nombreux scénarios que j'avais élaboré. Je comprends que certains aient eu un coup de coeur avec ce roman, l'enquête est bien menée et le lecture est bien tenu en haleine au fil des pages mais je m'attendais à une fin Waouh que je n'ai pas eu! Malgré tout, je retenterai cet auteur, on m'a d'ailleurs prêté Nymphéas Noirs dont j'entends souvent que c'est son meilleur!
          Lire la suite
          En lire moins
        • callysse Posté le 16 Janvier 2018
          J’ai découvert cet auteur avec Nymphéas noirs pour lequel j’avais eu un gros coup de cœur. J’étais donc curieuse de lire un autre de ses romans et de savoir s’il serait meilleur. Ce n’est pas le cas d’Un avion sans elle. J’ai tout de même passé un très bon moment avec ce livre. Je me suis particulièrement attachée aux personnages de Marc et Malvina. En soi, la fin est logique même si pour le coup je n’ai pas vraiment cherché à la deviner car je me suis laissée porter par les chapitres sans vraiment me poser de questions. Et au moment où je trouvais que ça commençait un peu à tirer en longueur, c’est devenu plus palpitant. J’en garderai donc un bon souvenir.
        • Hamzaelguili Posté le 14 Janvier 2018
          Excellent !

        Ils en parlent

        « Avec ce nouveau roman, Michel Bussi signe un polar à la construction diabolique qui rappelle par certains côtés les meilleurs thrillers de Sébastien Japrisot et de Harlan Coben. »
        Lire
        Ne lâchez pas sa main
        Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.
        Notre politique relative aux données personnelles est accessible dans nos CGU.
        Vous pouvez exercer vos droits d’accès, de rectification, d’effacement, de limitation, de portabilité et d’opposition au traitement de vos données à caractère personnel dans les conditions fixées par la loi informatique et libertés du 6 janvier 1978 selon les modalités de notre politique de confidentialité.