RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Un avion sans elle

            Presses de la cité
            EAN : 9782258145276
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 540
            Format : 140 x 225 mm
            Un avion sans elle

            Date de parution : 15/06/2017
            Dans quatorze minutes, Lyse-Rose aurait dix-huit ans, officiellement du moins… Qui était-elle ? Il n’avait toujours aucune certitude. Une chance sur deux, comme au premier jour.   
             
            Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.
            Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir...
            Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.
            Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante, jusqu’à ce que les masques tombent.
            Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?
            Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782258145276
            Façonnage normé : BROCHE
            Nombre de pages : 540
            Format : 140 x 225 mm
            Presses de la cité
            22.50 €
            Acheter

            Ils en parlent

            « Avec ce nouveau roman, Michel Bussi signe un polar à la construction diabolique qui rappelle par certains côtés les meilleurs thrillers de Sébastien Japrisot et de Harlan Coben. »
            Lire

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Poppy24 Posté le 18 Juillet 2019
              Juste fascinant! Michel BUSSI a encore réussi à ne pas me faire regretter de lire, de lire ses livres! L'intrigue est incroyable. Les personnages attachants... A chaque ligne lue l'auteur arrive à nous surprendre. C'est du grand art!
            • Doubleplusgood Posté le 15 Juillet 2019
              Un Bussi comme j'en ai l'habitude : une histoire serieusement capillotractée, des personnages caricaturaux, une héroïne de rêve, (la libellule est aussi magnifique que Stéphanie des Nymphéas noirs), mais également une intrigue et un rythme qui une fois de plus, m'ont fait une petite nuit, impossible de fermer ce livre avant d'avoir le fin mot de l'histoire. Bravo !!!
            • TatieDanielle Posté le 12 Juillet 2019
              Palpitant de la première à la dernière phrase
            • allard95 Posté le 11 Juillet 2019
              C'est une bonne surprise. L'on peut pourtant légitimement se méfier de ces romans publiés annuellement par les auteurs habitués aux très grosses ventes: Lévy, Musso, Bussi, …. Mais ici, nous sommes en présence d'un roman policier, au style vif, bien construit, et qu'on ne lâche pas. Le point de départ provient d'un évènement imaginé: un avion Istanbul-Paris s'est écrasé dans le Jura, à la fin de l'année 1980. Tous les passagers sont morts, ou presque: on a retrouvé un bébé de 3 mois, vivant, près des décombres de l'avion. Deux familles vont se disputer ce bébé. M.Bussi, sur plus de 500 pages, va jouer avec le lecteur, le faire hésiter en le promenant entre ces deux familles (comme par hasard: l'une, ouvrière, humble et honnête; l'autre, très riche, aux habitudes arrogantes, et sans scrupules……). Malgré cela, et pas mal d'invraisemblances (cf par exemple le personnage de Malvina, caricatural), l'ensemble, si l'on joue le jeu, fonctionne. L'intérêt de l'intrigue est solide, et le suspens réel; les rebondissements se succèdent à un bon rythme: bref, cela est bien construit. Le dénouement devra attendre les toutes dernières pages: bravo l'artiste ! Si l'on s'intéresse aux détails, pourtant, (mais est-ce bien nécessaire?) on relèvera beaucoup d'erreurs factuelles et... C'est une bonne surprise. L'on peut pourtant légitimement se méfier de ces romans publiés annuellement par les auteurs habitués aux très grosses ventes: Lévy, Musso, Bussi, …. Mais ici, nous sommes en présence d'un roman policier, au style vif, bien construit, et qu'on ne lâche pas. Le point de départ provient d'un évènement imaginé: un avion Istanbul-Paris s'est écrasé dans le Jura, à la fin de l'année 1980. Tous les passagers sont morts, ou presque: on a retrouvé un bébé de 3 mois, vivant, près des décombres de l'avion. Deux familles vont se disputer ce bébé. M.Bussi, sur plus de 500 pages, va jouer avec le lecteur, le faire hésiter en le promenant entre ces deux familles (comme par hasard: l'une, ouvrière, humble et honnête; l'autre, très riche, aux habitudes arrogantes, et sans scrupules……). Malgré cela, et pas mal d'invraisemblances (cf par exemple le personnage de Malvina, caricatural), l'ensemble, si l'on joue le jeu, fonctionne. L'intérêt de l'intrigue est solide, et le suspens réel; les rebondissements se succèdent à un bon rythme: bref, cela est bien construit. Le dénouement devra attendre les toutes dernières pages: bravo l'artiste ! Si l'on s'intéresse aux détails, pourtant, (mais est-ce bien nécessaire?) on relèvera beaucoup d'erreurs factuelles et chronologiques (exemple: faire mention, en 1998, d'une BMW X3, modèle qui ne sera produit qu'à partir de 2004. et des erreurs comme celle-ci il y a en beaucoup d'autres…..).
              Lire la suite
              En lire moins
            • diablotin0 Posté le 25 Juin 2019
              "Un avion sans elle" a eu la chance de partir en vacances avec moi mais aussi la malchance d'être lu par bribes lorsque je m'asseyais sur un banc pour reposer un peu mes jambes ou encore lorsque j'attendais que mon mojito et mes tapas arrivent ! :-) Ma lecture a donc été décousue, c'est peut-être pour cette raison que cela m'a semblé un peu parfois tiré par les cheveux. J'ai cependant été jusqu'au bout et ai été évidemment étonnée par l'issue de l'histoire. Je trouve malgré tout le livre trop long, il aurait été tout aussi efficace s'il y avait une bonne centaine de pages en moins. Je n'ai par ailleurs pas compris pourquoi affubler le détective privé d'un nom aussi ridicule, j'ai dû passer à côté de quelque chose. J'avais été conquise par les nymphéas noirs je le suis beaucoup moins par celui-là. Il va tout de même avoir la chance de rester sur mon lieu de vacances chez mon hôte. "un avión sans elle" va donc poursuive son voyage "culture-elle"
            Ne lâchez pas sa main
            Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

            Lisez maintenant, tout de suite !

            • Par Presses de la Cité

              Les plus grands succès de Michel Bussi adaptés en série

              Après Maman a tort, deux autres best-sellers de Michel Bussi ont été portés à l’écran, dont l'adaptation d'Un avion sans elle réalisée par Jean-Marc Rudnick qui était diffusée mardi 26 mars à 21h sur M6. De quoi rendre encore plus mordus les accros de séries !

              Lire l'article