Lisez! icon: Search engine
Presses de la cité
EAN : 9782258145276
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 540
Format : 140 x 225 mm

Un avion sans elle

Date de parution : 15/06/2017
Dans quatorze minutes, Lyse-Rose aurait dix-huit ans, officiellement du moins… Qui était-elle ? Il n’avait toujours aucune certitude. Une chance sur deux, comme au premier jour.   
 
Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.
Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir...
Lyse-Rose ou Emilie ? Quelle est l’identité de l’unique rescapé d’un crash d’avion, un bébé de trois mois ? Deux familles, l’une riche, l’autre pas, se déchirent pour que leur soit reconnue la paternité de celle que les médias, ont baptisée Libellule.
Dix-huit ans plus tard, un détective privé prétend avoir découvert le fin mot de l’affaire, avant d’être assassiné, laissant derrière lui un cahier contenant tous les détails de son enquête. Du quartier parisien de la Butte-aux-Cailles jusqu’à Dieppe, du Val-de-Marne aux pentes jurassiennes du mont Terrible, le lecteur est entraîné dans une course haletante, jusqu’à ce que les masques tombent.
Hasards et coïncidences ne sont-ils que les ricochets du destin ?
Ou bien quelqu’un, depuis le début, manipule-t-il tous les acteurs de ce drame ?
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782258145276
Façonnage normé : BROCHE
Nombre de pages : 540
Format : 140 x 225 mm
Presses de la cité

Ils en parlent

« Avec ce nouveau roman, Michel Bussi signe un polar à la construction diabolique qui rappelle par certains côtés les meilleurs thrillers de Sébastien Japrisot et de Harlan Coben. »
Lire

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • deberail Posté le 22 Novembre 2019
    Scénario captivant... Et le style de Michel Bussi est vraiment prenant on ne décroche plus jusqu'à la dernière page.
  • johnny2770 Posté le 6 Novembre 2019
    Un crash d'avion une seul survivante un petit bébé. Problème deux famille pense que la survivante est leur petite fille. Bonne lecture
  • Anaellita Posté le 5 Novembre 2019
    C'est à mon avis un des meilleurs Bussi que j'ai lu. D'ailleurs je n'ai pas mis très longtemps à le dévorer ! La plume est fluide, c'est simple à lire. Certes, ce n'est pas hautement compliqué à comprendre , ni très surprenant, mais ça fonctionne quand même ! Et c'est tout ce qu'on demande !
  • collectifpolar Posté le 1 Novembre 2019
    23 décembre 1980. Un crash d'avion dans le Jura. Une petite  de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent la paternité de cette enfant, surnommée Libellule par les médias. La justice tranche : elle sera Émilie Vitral. Aujourd'hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ? Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu'il s'apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu'il referme aussitôt, il vient d'être assassiné. Il laisse derrière lui toute son enquête consignée dans un cahier, véritable trésor que convoitent les deux familles. Il ne reste plus qu'un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité... L'intrigue est construite de façon remarquable : complexe à souhait, elle frise parfois la limite du « tordu ». Michel Bussy nous fait vivre l'enquête : il embrouille ses lecteurs pour mieux les emmener sur une nouvelle piste. Il les embarque et les promène de rebondissement en rebondissement. Dans Un avion sans elle, la psychologie des personnages est parfaitement maîtrisée.  Ce titre n'est pas qu'un livre à suspense, il nous donne aussi beaucoup à réfléchir. Notamment sur... 23 décembre 1980. Un crash d'avion dans le Jura. Une petite  de 3 mois tombe du ciel, orpheline. Deux familles que tout oppose se la disputent la paternité de cette enfant, surnommée Libellule par les médias. La justice tranche : elle sera Émilie Vitral. Aujourd'hui, elle a 18 ans, la vie devant elle mais des questions plein la tête. Qui est-elle vraiment ? Dix-huit ans que Crédule Grand-Duc, détective privé, se pose la même question. Alors qu'il s'apprête à abandonner, la vérité surgit devant ses yeux, qu'il referme aussitôt, il vient d'être assassiné. Il laisse derrière lui toute son enquête consignée dans un cahier, véritable trésor que convoitent les deux familles. Il ne reste plus qu'un vieux carnet de notes, des souvenirs, et Marc, son frère, pour découvrir la vérité... L'intrigue est construite de façon remarquable : complexe à souhait, elle frise parfois la limite du « tordu ». Michel Bussy nous fait vivre l'enquête : il embrouille ses lecteurs pour mieux les emmener sur une nouvelle piste. Il les embarque et les promène de rebondissement en rebondissement. Dans Un avion sans elle, la psychologie des personnages est parfaitement maîtrisée.  Ce titre n'est pas qu'un livre à suspense, il nous donne aussi beaucoup à réfléchir. Notamment sur la notion d'identité. Comment ce définir quand on est pas celui que l'on croit être. Comment ce construire quand on ne sait pas vraiment d'où l'on vient. Avec ce titre Michel Bussi a commencé à vraiment être connu du grand public et à faire son trou dans le paysage du polar français. Aujourd'hui c'est l'un des plus gros vendeur de romans policiers en France.    Ce titre a reçu le Prix Maison de la presse 2012.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Elodiecombeau Posté le 2 Octobre 2019
    Une histoire très vite captivante. Dans les premières pages, nous devenons à notre tour l’enquêteur. Bien après Crédule Grand-Duc et en même temps que Marc. J’étais tellement dedans que je m’énervais de ne pas lire assez vite pour comprendre, résoudre l’énigme d’une vie et rendre son identité à Lylie. Tous les personnages ont leurs rôles à jouer, aucun n’est vraiment coupable et innocent. Je me suis vite attachée à Marc (évidemment) et Malvina m’a également beaucoup touchée. Pour moi c’est un très bon thriller, un livre qui répond parfaitement à nos attentes. Pas d’ennuis possible dans ses pages!
Ne lâchez pas sa main
Michel Bussi vous emmenera loin. Actus, rencontres, exclusivités... Recevez chaque mois sa newsletter et prolongez avec lui le plaisir de lecture.

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Par Presses de la Cité

    Les plus grands succès de Michel Bussi adaptés en série

    Après Maman a tort, deux autres best-sellers de Michel Bussi ont été portés à l’écran, dont l'adaptation d'Un avion sans elle réalisée par Jean-Marc Rudnick qui était diffusée mardi 26 mars à 21h sur M6. De quoi rendre encore plus mordus les accros de séries !

    Lire l'article