Lisez! icon: Search engine
Par Lisez, publié le 06/12/2022

Noël : nos idées cadeaux pour les amoureux de musique

Pop, rock, rap, métal, variété, k-pop... Vous chercher le cadeau parfait pour un amoureux de musique ? Suivez le guide.

 
Johnny Hallyday Private Access, Roger Abriol, Jacques Rouveyrollis et Bernard Schmitt
Johnny Hallyday Private Access
« Pendant des années, nous avons été les yeux et les oreilles du public avant que celui-ci n'entre dans les salles, ne pénètre dans les stades. Responsabilité un peu écrasante mais jouissive : nous ne devions décevoir personne ... »
 
On les a surnommés « les Trois Mousquetaires de Johnny » ... Figures clés des spectacles Hallyday, Roger Abriol, Jacques Rouveyrollis et Bernard Schmitt cumulent à eux trois pas moins de cent dix ans de fidélité au chanteur.
Ce sont les hommes de l'ombre, les faiseurs de rêve planqués en coulisses ou à l'arrière des pupitres du son et de la lumière. Au sein de la cellule de création, ils ont formé autour de Johnny un cercle dans lequel il pouvait se sentir en confiance, hésiter ou changer d'avis, à l'abri des regards qui pèsent si souvent sur les stars.
Des tournées périlleuses des seventies jusqu'aux shows monumentaux des années 2000 et aux dernières représentations du Grand, les Trois Mousquetaires nous proposent ici de les suivre côté backstage, là où personne ne peut entrer sans présenter le pass « All Access ».
À travers leurs voix, leurs regards, chacun pomra revivre l'histoire folle des concerts de Johnny et croiser le chanteur au sortir de sa loge à la tête de son clan et maître de son art, il se révèle dans toute sa complexité et toute son humanité ...
 
Afriques Musiques, Florent Mazzoleni
Afriques Musiques - Une histoire des rythmes africains
À l’origine du jazz, des musiques cubaines et de nombreux autres styles musicaux, les musiques africaines rayonnent aujourd’hui à l’échelle de la planète. Avec les indépendances des années 1960, des orchestres et des musiciens naissent et essaiment partout en Afrique, dans une effervescence culturelle inouïe qui s’étend sur plusieurs décennies. Des milliers d’enregistrements témoignent de cet âge d’or, de la richesse musicale qui secoue le continent et du talent de ses artistes innombrables. De la rumba congolaise aux musiques mandingue, en passant par le highlife ou l’afrobeat, c’est leur histoire que raconte Florent Mazzoleni : celle de ces nombreux courants et de ces hommes et femmes incroyables qui ont rythmé, et rythment encore, la vie du Congo, du Mali, de l’Éthiopie, du Bénin, du Ghana, du Nigeria… entre autres nombreux pays africains.
 
En studio avec Bashung, Christophe Conte
En studio avec Bashung
Plus de dix ans après sa mort, Alain Bashung s’est imposé comme une figure incontestée de la chanson française. Pourtant, enchaînant les collaborations avec différents paroliers (Boris Bergman, Serge Gainsbourg, Jean Fauque, Gérard Manset ou Gaëtan Roussel, entre autres), l’artiste a mis du temps à creuser son sillon et à affirmer sa voix si singulière, entre variété, rock, country et new wave, alliance presque contre nature de l’efficacité commerciale et de l’expérimentation surréaliste. De Roman-Photo (1977) à Bleu Pétrole (2009), en passant par les succès de « Gaby oh Gaby » (1980), « Vertige de l’amour » (1981), « S. O. S Amor » (1984), « Madame Rêve » (1991) ou « La Nuit je mens » (1998), Christophe Conte nous emmène à l’endroit même de la création, en studio où un Bashung intranquille réfléchit, cherche, confrontant les versions, alternant les moments de doute et les instants de grâce, et atteignant au sublime. Chaque chapitre raconte la parution d’un album, révèle les témoignages des plus proches collaborateurs et restitue, grâce à la timeline, le contexte et les événements qui ont nourri l’écriture de l’album suivant. Au-delà de tous les secrets de fabrication, le livre propose des photos et des documents inédits.
 
Archives, Fifou
Archives
Ce livre mûrit depuis maintenant quelques années. Un livre témoignage d’un parcours, mais aussi d’une époque. Fifou y a compilé son histoire, des making-of de visuels cultes, des photographies inédites et intimes en plus de 550 pages.

Il raconte son histoire, à travers la plume du journaliste Bastien Stisi, pour créer le premier véritable beau livre sur le rap, populaire et iconique pour les passionnés d’images et de musique.

La couverture a été illustrée par la flamboyante Malika Favre et la préface par l'artiste Oxmo Puccino, le tout sous l'œil aiguisé de Mouloud Achour.
 
Hellfest, le festival raconté par les groupes, Cédric Sire et Isabelle Marcelly
Hellfest, le festival raconté par les groupes
Ghost, Gojira, Slash, Megadeth : depuis plus de quinze ans, les plus grands noms du metal se sont produits au Hellfest. Chaque année, ce sont des milliers de festivaliers qui investissent la petite ville de Clisson pour assister à cet événement.

Nightwish, Behemoth, Avatar, Sabaton, Soulfly, Arch Enemy, Phil Campbell, Phil Anselmo... Dans cette nouvelle édition augmentée de 12 témoignages inédits, une centaine d'artistes emblématiques prennent la parole et dévoilent souvenirs et anecdotes, le tout illustré par des photos exceptionnelles.

Plongez au cœur du Hellfest, au plus près des groupes et des scènes d'un festival hors du commun !
 
Jane Birkin, Baptiste Vignol
Jane Birkin
À l’occasion de la sortie de l’intégrale de Jane Birkin en septembre 2022 chez Universal, retrouvez toutes ses chansons expliquées et sa carrière racontée par Baptiste Vignol et l’artiste elle-même. Les images des plus grands photographes sont accompagnées d’interviews exclusives.
 
The Rolling Stones, Gaëlle Ghesquière
The Rolling Stones
A l’occasion des 60 ans du groupe The Rolling Stones en 2022, la photographe Gaëlle Ghesquière leur rend hommage en ouvrant ses 25 ans d’archives.

Plus de 250 photographies exclusives, témoignages inédits, anecdotes feront de cet ouvrage l’album anniversaire à ne pas manquer.

Un beau-livre exceptionnel avec une couverture argentée

English version :
An exceptional book with exclusive pictures of the Rolling Stones.

In celebration of the Rolling Stones’ 60th anniversary in 2022, the photographer, Gaëlle Ghesquiere, opens up her 25 years of archive to honor the group.

Over 250 exclusive pictures, unpublished interviews, and anecdotes make this a reference book not to be missed. 

A beautiful and exceptional book with a shiny silver cover.
 
BTS, le Fan Quiz, Kate Hamilton
BTS, le Fan Quiz
Avec plus de 20 millions d'albums vendus en moins de 10 ans d'existence, BTS (ou Bangtan Boys) est le plus célèbre groupe de K-pop au monde, et l'un des plus primés avec quatre Billboard Music Awards. Ses sept membres ont notamment collaboré avec Nicky Minaj ou l'Unicef, pour la campagne "Love yourself", et signé la musique de spots publicitaires pour des marques comme Coca-Cola ou Fila.
 
Musiciennes de légende. De l'ombre à la lumière, Marina Chiche
Musiciennes de légende. De l'ombre à la lumière - 30 portraits d'interprètes exceptionnelles
"Si les noms de Maria Callas, Jacqueline du Pré et Clara Schumann nous sont familiers, qui connaît aujourd’hui ceux de Maud Powell, Hazel Harrison, Antonia Brico ou Nejiko Suwa ?
Derrière ces noms se cachent pourtant des interprètes exceptionnelles que l’histoire de la musique a oubliées, comme beaucoup d’autres, parce qu’elles étaient des femmes. Grâce à ce livre, je souhaite leur rendre hommage et les réhabiliter au panthéon de l’histoire de la musique.
Certaines ont dû exploser des plafonds de verre pour accéder à l’enseignement supérieur malgré des règlements qui les en excluaient. D’autres ont réussi à force d’audace et de persévérance à se faire engager comme solistes ou à entrer dans de grands orchestres jusqu’alors exclusivement masculins.
Certaines sont des anticonformistes, des suffragettes, des pionnières, des féministes engagées. Certaines n’ont pas eu d’enfant pour être entièrement au service de leur art, tandis que d’autres ont choisi de mettre un temps leur carrière en sourdine pour devenir mères. C’est précisément cette diversité infinie de profils et de parcours qu’il me semble si important de voir représentée dans notre imaginaire collectif.
Pour penser au présent et au futur un monde où chacun trouve sa place, il est essentiel que l’histoire soit écrite au masculin et au féminin. Il est donc temps de célébrer ces grandes musiciennes du passé et de faire savoir ce dont elles ont été capables !"
Marina Chiche
 
La Musique classique pour les Nuls, poche, David Pogue, Scott Speck et Claire Delamarche
La Musique classique pour les Nuls, poche, 2e éd

Vous aimez la musique classique, mais, avouez-le, vous n’y connaissez pas grand-chose. Ce guide vous initie de manière sérieuse mais décontractée à l’univers de Mozart, Beethoven, Wagner, etc. Grâce aux extraits musicaux, fournis sur le CD et en ligne, expliqués pas à pas dans l’ouvrage, les grands chefs-d’oeuvre de la musique classique n’auront plus de secret pour vous !

 
Mes mémoires, Vladimir Cosma
Mes mémoires
Grand compositeur, mélodiste inspiré et chef d’orchestre devenu « culte », Vladimir Cosma évoque sa vie à travers les anecdotes inédites des plus grands succès du cinéma français : Le Grand Blond avec une chaussure noire, La Boum, Les Aventures de Rabbi Jacob, Diva, L’As des as, La Chèvre, Le Père Noël est une ordure, La Gloire de mon père, L’Aile ou la Cuisse, le Dîner de cons, Un éléphant ça trompe énormément… Des « partitions en images » selon son expression, qui continuent leur vie grâce aux concerts symphoniques qu’il dirige dans le monde entier.
 
Après avoir passé son enfance et son adolescence en Roumanie, Vladimir Cosma arrive en France à 22 ans, au début des années 1960, avec pour seules « armes » son violon et de gros cahiers de partitions remplis de notes, de rythmes et de mélodies. Par un heureux concours de circonstances, le jeune compositeur fait la connaissance d’Yves Robert, qui lui confie sa première musique de film pour Alexandre le Bienheureux. Cette rencontre marque, non seulement le début d’une amitié indéfectible, mais aussi celui d’une carrière exceptionnelle. Soixante ans plus tard, le nom de Vladimir Cosma est associé aux plus grands réalisateurs : Gérard Oury, Francis Veber, Claude Zidi, Claude Pinoteau, Jean-Jacques Beineix, Jean-Pierre Mocky, Ettore Scola, Yves Boisset, Édouard Molinaro…
 
D’une plume directe et passionnée, Vladimir Cosma se livre pour la première fois sur son incroyable destin de créateur dont le credo est simple : « La bonne musique de films, c’est la bonne musique tout court. Elle se doit d’être à la fois populaire et savante. »
 
Les Grands Classiques du piano pour les Nuls, Gwendal Giguelay
Les Grands Classiques du piano pour les Nuls, 2e éd
Retrouvez dans ce recueil tous les chefs-d’œuvre de la musique pour piano – la Lettre à Élise de Beethoven, la Marche turque de Mozart, la Consolation de Liszt, le Clair de Lune de Debussy… – et régalez-vous en jouant les plus belles œuvres du répertoire.
 
Classées par niveau de difficulté, les partitions sont accompagnées d’une présentation historique de l’œuvre et de nombreux conseils d’interprétation (comment bien utiliser la pédale, quel est le doigté le plus approprié…).
 
 
Mythology, Ersin Leibowitch
Mythology
On croyait tout savoir sur le plus grand groupe de rock de tous les temps. Premiers héros adolescents planétaires, les Beatles ont créé un nouvel art populaire qui a conquis et changé le monde. Leur succès reste inégalé, et rien n’a jamais pu ternir l’éclat de leur musique. Les Beatles sont intouchables.

Pourtant leur histoire, telle qu’ils la racontent, est un mythe.

Savamment entretenu depuis leur séparation il y a un demi-siècle, un récit « officiel » a été construit sur nombre de petits – ou gros – arrangements avec la réalité. Il dissimule une multitude de faux pas, de petitesses, de tromperies et de compromissions. Mais les taches, les moments gênants, les problèmes d’argent, disparaissent mystérieusement du grand livre des Beatles…

Sous la plume talentueuse d’Ersin Leibowitch, voici la face cachée de la légende. On y découvre un groupe moins lisse qu’on ne le pense, au parcours beaucoup plus difficile qu’on ne le croit.

Hors de toute mythologie, l’histoire des Beatles redevient une (extraordinaire) aventure humaine, tout simplement.

Préface de Thomas Snégaroff
 
 
The Beatles : Get back
The Beatles : Get back
Janvier 1969. Lorsque les Beatles se réunissent pour enregistrer leur nouvel album, Get Back, ils sont dans une période de transition et de doute : George Harrison rentre de New York où il a travaillé main dans la main avec Bob Dylan, Paul McCartney est dans son histoire d’amour naissante avec Linda Eastman, John Lennon est inséparable de Yoko Ono, sa partenaire à la ville comme à la scène. L’enregistrement de « L’Album blanc », en 1968, a divisé le groupe, et la disparition de leur mentor à tous, « M. Epstein », a laissé un grand vide. Pourtant, c’est dans cette atmosphère étrange, tandis qu’ils repartent à la source de leur art, que les Beatles vont composer quelques-unes des leurs plus belles chansons, cultes dès leur sortie. Pendant un mois, Michael Lindsay-Hogg enregistre les sessions studio des Beatles, de Twickenham à Savile Row, en vue d’une émission spéciale en mondovision et d’un live, qui sera le mythique concert sur le toit, au sommet de l’immeuble d’Apple Corps. Le montage qui a été fait de ses prises de vues dans le documentaire Let it be, sorti après la scission du groupe en avril 1970, mettait volontairement l’accent sur l’aspect dépressif, chaotique, du processus créatif. Or, c’est justement ce que ce livre et le documentaire qui l’accompagne vient nuancer, sinon de contredire, comme l’écrit Peter Jackson dans sa préface : « La véritable essence des séances de Get Back est contenue dans ces pages : il suffit de compter le nombre de fois où la mention “rires” est indiquée entre parenthèses. » Hanif Kureishi, renchérit : « Le résultat de toutes ces blagues, de ce travail incessant et de ces disputes, c’est un final fabuleux. La séance live sur le toit de l’immeuble qui se déroule à la fin du mois de janvier 1969, et en février de la même année, les Beatles qui se mettent allègrement à travailler à ce chef-d’œuvre qui se révélera être Abbey Road. » Grâce à ces archives enfin restaurées et révélées au grand public, tous les fans des Fab Four ont le privilège d’entrer en studio pour assister aux premiers brouillons, aux erreurs, à la dérive de chacun et aux digressions de tous, à l’ennui, à l’excitation, au brouillage joyeux et aux percées soudaines… D’assister au crépuscule superbe de leurs idoles.
 
Vieilles canailles - Un fabuleux destin, Sam Bernett
Vieilles canailles - Un fabuleux destin
À la fin des années 1950, à Paris, trois ados traînent leurs blousons noirs entre le square de la Trinité et le Golf Drouot. Johnny joue les Américains de quartier et rêve d’être James Dean. Eddy, coursier au Crédit Lyonnais est chanteur de bal occasionnel. Jacques, fils de bonne famille, traverse la vie le nez au vent, les mains dans les poches.
 
Leur amitié indéfectible sera le déclencheur de trois parcours hors du commun – et la guitare sera leur arme fatale – renforcée par une complicité et un sens de l’humour à toute épreuve.
En 2014, inspirés par leurs idoles américaines du Rat Pack – Frank Sinatra, Dean Martin et Sammy Davis Jr –, Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc se réunissent pour une série de concerts exceptionnels.
Ils se retrouveront en 2017, pour une tournée et un ultime concert à Carcassonne.
C’est l’histoire du fabuleux destin d’un trio chanceux, qui a traversé toutes les épreuves et toutes les époques pendant plus d’un demi-siècle. Une histoire à peine croyable, mais où tout est vrai puisque tout est arrivé.

*Inclus un cahier photo de 16 pages
 
BlackPink, les reines de la K-Pop, Adrian Besley
BlackPink, les reines de la K-Pop
Avec un clip regardé plus d’un milliard de fois sur YouTube, « Ddu-Du Ddu-Du », le groupe de pop coréenne BlackPink, formé en 2016, affole les compteurs ! Il n’aura fallu que quelques années à cette formation entièrement féminine pour s’imposer sur le devant de la scène K-Pop.

Très vite, Jennie, Lisa, Jisoo et Rosé, les quatre jeunes stars de Blackpink, ont pris d’assaut les scènes musicales : leur tournée mondiale s’est faite à guichets fermés.

Premier groupe de K-pop à se produire lors du prestigieux festival américain Coachella, Blackpink a électrisé le public et a créé l’événement.

Le 5 avril 2019 (avec plus de 900 000 fans en attente), la vidéo de « Kill this Love » est mise en ligne. Dès sa sortie, elle bat des records : elle se place au sommet des charts iTunes aux États-Unis (une première pour un groupe féminin depuis 15 ans), et elle est la plus rapide à atteindre le million de likes sur YouTube (en 30 minutes). Le 11 novembre 2019, nouveau record : celui du premier groupe de K-Pop à atteindre un milliard de vue. Deux ans plus tard, la vidéo a été vue plus de 1,7 milliard de fois.

Ce livre raconte le quotidien des membres du groupe, les répétitions, leurs débuts, leurs succès. Il revient sur la personnalité de chacune des chanteuses du groupe, sur les chorégraphies, leur style, et le rôle de toute l’équipe qui les entoure.

Inclus : deux cahiers photos de 8 pages.
 
Mystère Monk, Franck Médioni
Mystère Monk (Prix André Manoukian 2022)
Il y a quarante ans, le 17 février 1982, disparaissait l’une des figures essentielles du jazz : Thelonious Sphere Monk. Poète de l’essentiel, il a écrit quelques unes de plus belles pages du jazz moderne avec Charlie Parker, Miles Davis, Sonny Rollins et John Coltrane. Le pianiste est singulier, le compositeur, auteur du célèbre standard « Around Midnight », est l’un des plus prolifiques de l’histoire du jazz. L’homme est fantasque, mutique, mystérieux.
Dans Mystère Monk, Franck Médioni a rassemblé plus de cent-vingt contributions de par le monde. Ils sont musiciens (Sonny Rollins, Herbie Hancock, Chick Corea, Martial Solal, Archie Shepp, Bill Frisell, Joe Lovano, John McLaughlin, Laurent de Wilde, Yaron Herman, Henri Texier, Bernard Lubat, Jean-Claude Vannier, Alain Planès, Pascal Dusapin…), journalistes (Michel Contat, François-René Simon, Guy Darol, Edouard Launet…), musicologues (Leïla Olivesi, Lewis Porter), écrivains (Jacques Réda, Yannick Haenel, Philippe Sollers, Jean Echenoz, Yves Buin, Zéno Bianu, Allen Ginsberg, Christian Bobin, Sylvie Kandé, Jack Kerouac, Esther Tellermann, John Edgar Wideman, Julio Cortázar, Roberto Bolaño, Nimrod, Éric Sarner, Marcus Malte, Pacôme Thiellement…), photographes (Jean-Pierre Leloir, Guy Le Querrec, Bob Parent, Roberto Polillo, Marcel Fleiss, Christian Rose…), dessinateurs (José Muñoz, Cabu, Serguei, Willem, Blutch, Youssef Daoudi, Edmond Baudoin, Louis Joos, Jacques Loustal, Serge Bloch, Jochen Gerner, Christophe Chabouté…), peintres (Miguel Barceló, Ben, CharlÉlie Couture…) ou réalisateurs (Bertrand Tavernier, Clint Eastwood).
Cet ouvrage collectif est kaléidoscopique. Il multiplie les angles (témoignages, analyses, récits, fictions, poésies, photographies, dessins, peintures). Un livre polyphonique qui est à la fois chronologique et thématique. Écritures variées, rythmes éclatés, images et couleurs démultipliées, un portrait saisissant de Monk s’esquisse.
 
 
Jacques Dutronc l'insolent, Frédéric Quinonero
Jacques Dutronc l'insolent
« L’insolence cache beaucoup de choses, elle cache l’essentiel. »

Artiste inclassable et insaisissable, roi du canular, Jacques Dutronc a tracé son chemin à l’intuition, sans chercher à faire carrière. D’abord guitariste, il aborde la chanson (« un métier d’escroc ») par un curieux hasard. Dans les mid-sixties, ses succès, écrits à quatre mains avec son « meilleur ennemi » Jacques Lanzmann (« Et moi, et moi, et moi », « Les Cactus », « Les Playboys »), pointent déjà les dérives de la société de consommation, avec un sens de la formule qui fait mouche.
Au cinéma, ce faux désinvolte a fait preuve d’une rare exigence et tourné avec les plus grands, de Zulawski à Pialat (il obtint le César du meilleur acteur pour Van Gogh en 1992), en passant par Lelouch, Deville, Godard ou Chabrol. 
En duo avec son fils Thomas, il a accepté de participer à une tournée exceptionnelle d’avril 2022 à février 2023, immortalisée par un album studio. Un baroud d’honneur ?
Nourrie des témoignages de Françoise Hardy et d’amis intimes, tels Jean-Marie Périer ou Hadi Kalafate, cette biographie dévoile, derrière l’humour et l’insolence, la part la plus sensible de Jacques Dutronc.
 
Mixtape 2.0 : 30 ans de culture hip-hop, Cut Killer et Julien Civange
Mixtape 2.0 : 30 ans de culture hip-hop - Le Livre phénomène de Cut Killer
DJ star de la culture hip-hop, Cut Killer retrace dans ce livre trente ans de morceaux, objets, personnalités, lieux et événements emblématiques qui ont marqué sa carrière.
Parmi les premiers à importer en France le concept américain des mixtapes, il raconte aussi la naissance du mouvement hip-hop dans l’Hexagone, de l’apparition du walkman à NTM, des premières K7 à La Haine de Mathieu Kassovitz, en passant par Skyrock, Radio Nova et les Hip Hop Soul Party.
Une véritable mine de street culture, riche en iconographie et anecdotes inédites.
 
Le Petit Didier, JoeyStarr
Le Petit Didier
L’enfance, d’abord et surtout, c’était la fenêtre. Parce qu’il vit seul avec son père, le petit Didier tue l’ennui en regardant là-bas, au-dehors, la cité s’ériger. Lui, c’est dans le noir qu’il attend des couleurs, des copains, des conneries, qui viendront... sur un terrain de foot, sur son vélo volé, partout, pourvu qu’il échappe à l’hostilité silencieuse de l’appartement – des disques qu’on ne peut pas toucher et des marrons glacés dans le meuble sous clé... Et puis, un jour, cette fenêtre qu’on ouvre. Et qui fait comme une porte par laquelle s’échapper.

Ce livre fait partie de la sélection littérature française du Grand Prix des Lecteurs Pocket 2023.
 
Brassens l'appelait Socrate, Françoise Canetti et Véronique Mortaigne
Brassens l'appelait Socrate
Capitaine d’industrie à l’âme d’artisan, accoucheur de talents, Jacques Canetti (1909-1997) a produit, alors qu’ils étaient inconnus, ceux qui allaient devenir les monuments de la chanson française : Piaf, Trenet, Leclerc, Brassens, Brel, Vian, Gainsbourg, Béart, Anne Sylvestre, Michel Legrand, Serge Reggiani, Jeanne Moreau, Jacques Higelin… mais aussi des humoristes tels Raymond Devos, Fernand Raynaud, Jean Yanne, sans oublier le tandem Pierre Dac-Francis Blanche.
À contre-courant des diktats du marketing, Canetti a conduit « ses » artistes sans se poser la question « Est-ce que ça va se vendre ? » Il a patiemment contribué à lancer leur carrière sur la scène des Trois Baudets, dans les « tournées Canetti » et sur disque - chez Polydor, Philips et sous son propre label.
« Mais quand Canetti dort-il ? », se demandait Boris Vian face à cet infatigable enthousiaste, qui fut l’un des pionniers du jazz en France et participa, bien plus tard, à l’économie naissante de l’entertainment.
L’incroyable parcours de Jacques Canetti est raconté par sa fille Françoise en une saga familiale qui débute sur les bords du Danube où les trois frères Canetti (Georges, Jacques et Elias) vont, chacun à sa façon, marquer le XXe siècle.
 
A l'ombre des projecteurs, Julie H
A l'ombre des projecteurs
Née dans un village breton, Julie a enchaîné les petits boulots peu motivants avant de se décider, bac pro en poche, à vivre son rêve : prendre un aller simple pour Ibiza !
En dix ans, elle parvient à se faire une place dans le monde du clubbing, alors en plein essor, avant de devenir directrice de tournée pour les DJs les plus célèbres de la planète. Aux côtés de la méga star internationale DJ Snake depuis 2016, elle entamera un parcours ascendant qui la conduira de la fonction de bras droit à celle de manager.
Sans rien cacher des embûches de cette trajectoire exceptionnelle, Julie partage dans cet ouvrage un témoignage aussi rare qu’unique : celui d’une autodidacte qui a réussi à façonner son succès dans un monde d’hommes de pouvoir. Sincère et juste, loin des clichés réducteurs et glamours, son récit lève le voile sur une histoire de méritocratie, invitant à une incroyable visite des coulisses du show-business.
 
Original Gangstas, Ben Westhoff
Original Gangstas - Tupac Shakur, Dr Dre, Eazy-E, Ice Cube et la naissance du rap West Coast
Fin des années 1980, Los Angeles. Tout commence avec une bande d’amis venue du ghetto de Compton. Eazy-E, Ice Cube et Dr. Dre forment le groupe N.W.A (Niggaz With Attitudes) et définissent les bases d’un genre nouveau : le gangsta rap.

Mais cette révolution culturelle s’accompagne d’une face sombre et, en coulisse, musiciens, producteurs, patrons de labels et trafiquants se livrent une guerre ouverte sous l’œil d’une police californienne cynique et violente.

C’est cette émulation créative sur fond de règlements de comptes que décrit le journaliste américain Ben Westhoff après cinq ans d’enquête.

Une épopée urbaine où la musique, les drogues, la violence ont fusionné pour créer une nouvelle scène, un mouvement qui continue d’étendre son influence sur la jeunesse du monde entier.
 
« Ben Westhoff a pris ce qui est toujours apparu comme un enchevêtrement quasi inextricable d’intrigues et de rebondissements dans le gangsta rap et en a fait un livre solide, sans faille. »
Shea Serrano
 
Michel Berger, il manque quelqu'un près de moi, Alain Wodrascka
Michel Berger, il manque quelqu'un près de moi
« Il manque quelqu’un près de moi. » Ce vers, issu de sa chanson « Quelques mots d’amour », pourrait à lui seul résumer la vie de Michel Berger (1947-1992), marquée par l’abandon.
Alors qu’il a sept ans, son père quitte le domicile conjugal. Des années plus tard, le départ sans explication de sa muse et fiancée, Véronique Sanson, laisse au désespoir le directeur artistique qu’il est devenu.
Bientôt, France Gall entre dans sa vie : alchimie immédiate, entente gémellaire... « Je n’ai jamais entendu pareille professionnelle ! » dit-il après leur première rencontre. Leur complicité artistique, devenue amoureuse, les propulsera en pleine lumière.
Mais les difficultés familiales ne lui sont pas épargnées. Michel ne connaît alors qu’un seul refuge : la création, une bulle artistique où nul ne pénètre. « Le Paradis Blanc », « Message personnel », « Il jouait du piano debout » « Cézanne peint »… Très sollicité, il compose en quelques décennies une œuvre ambitieuse, dont le célèbre opéra-rock Starmania.
Nourrie de témoignages inédits de proches et de musiciens, cette biographie met en lumière les doutes et les coups de génie d’un artiste disparu à quarante-quatre ans, qui a marqué la chanson de son temps.
 
Avant que la nuit ne m'emporte, Guy Cuevas et Jean-François Kervéan
Avant que la nuit ne m'emporte - Le DJ culte des années Palace
Noël 1963. Guy Cuevas, jeune cubain de 18 ans, profite d’une rencontre inattendue avec Fidel Castro pour oser lui demander un « permis de sortie » vers la France. Cela s’appelle se choisir un destin, car quelques semaines passent et il est autorisé à partir.

Arrivé à Paris, Guy s’accommode comme il peut de la pauvreté ; mais doté d’un rire éclatant, d’une intuition et d’une capacité d’observation hors du commun, il noue des amitiés qui prolifèrent en d’autres amitiés. Très vite son goût pour la fête et son amour de la musique le jettent dans le grand bazar noctambule. Au Nuage, rue Bernard Palissy, une proposition d’embauche lui est faite ; Guy attrape une nouvelle fois la chance par le cou et le voici « disc-jockey » au-dessus des platines.

On le retrouve plus tard au Sept puis au mythique Palace où il se mue en sorcier du son, capable de scénographies musicales qui électrisent, envoûtent et transportent des publics sidérés de découvrir combien le son d’une discothèque peut être ample, retentissant, soudainement léger, religieux puis de nouveau tonitruant. À l’avant-garde d’un métier qu’il contribuera à élever parmi les disciplines artistiques, Guy associe des images, des slogans, des discours politiques aux séquences les plus dansantes. 15 000 nuits s’enchaînent en formant une époque. Il compose aussi ses propres morceaux, collabore à des films, habille de sa musique les défilés de Kenzo ou d’Yves Saint Laurent.

Aux heures glorieuses succèdent l’épidémie du Sida, l’individualisme, la prudence et la morale : une certaine idée de la fête s’enfonce sous les cendres.

Avant que la nuit ne m’emporte est le récit d’une épopée libertaire. Là où d’autres mémorialistes de la nuit parisienne ne retiennent que les castings clinquants et les excès rebattus, Guy Cuevas s’attarde sur une aventure française et ses anges blessés. Avec ce livre sensible et juste, il apporte « le » témoignage lucide et beau que chaque monde révolu est en droit de recevoir.
 
Aznavour vu de dos, Gérard Davoust et Erik Berchot
Aznavour vu de dos - L'homme et l'artiste, raconté par deux de ses plus proches complices et amis
De confidences en anecdotes inédites, Gérard Davoust et Erik Berchot nous font entrer dans l’intimité de Charles Aznavour, leur mentor, leur ami. Au fil des pages de ce livre écrit à quatre mains, nous découvrons les coulisses des concerts, les jeux d’échecs dans les loges, les blagues avant d’entrer en scène, les habitudes de Charles Aznavour après les spectacles, ses amusements et ses doutes, ses engagements pour des causes qui lui étaient chères. Les auteurs nous racontent les mots choisis, les mélodies rêvées, les arrangements souhaités, les répétitions inachevées ou les réunions impromptues et joyeuses. Ils retracent les tournées dans le monde entier, les temps de repos, les bistrots préférés du chanteur, ses petits plaisirs, évoquant aussi sa philosophie de la vie et du temps qui passe.
 
Jacques Brel, une vie, Olivier Todd
Jacques Brel, une vie
Pour raconter les vies de Jacques Brel, Olivier Todd a mené l’enquête de Bruxelles aux Marquises en passant par la France. Il a recueilli les témoignages de la femme et des filles du chanteur, de ses compagnons de métier, de ses compagnes, il a écouté les souvenirs de ses amis.
Il a découvert des textes inconnus, des poèmes, des notes, des embryons de romans… et toute une correspondance étonnante, attendrissante, irritante, qui dévoile l’homme sous la célébrité.

Olivier Todd redonne vie à un grand parolier, à un interprète et à un compositeur hors pair, mais aussi à une personnalité riche et complexe.

« Un témoignage hurlant de vérité et de rage. » Le Figaro.
« Après avoir lu Todd, on connaît Brel intimement. Pas indiscrètement. » L’Express.
« Une monographie dont Jacques Brel sort à la fois – et c’est rare – révélé et grandi. » France-Soir.
 
Jolie petite histoire, Louis Bertignac
Jolie petite histoire
« Avant d’acheter ce livre, vous voulez savoir si, dans cette jolie petite histoire, il est question de Téléphone. De mes relations avec les autres membres du groupe. De mes histoires avec Corine, Carla Bruni, les Rolling Stones, Jimmy Page, Prince et tant d’autres.
Vous pouvez cocher toutes les cases.
Vous pouvez aussi cocher la case sexe, drogues et rock’n’roll.
Mais vous pouvez lire ce livre pour d’autres raisons. Car cette Jolie petite histoire est une histoire d’amour.
Prenez le temps des préliminaires et savourez les caresses. La caresse de parents magnifiques. La caresse de mes mains sur les manches des guitares, de la musique qui m’a sauvé la vie, des voyages en Inde, au Népal ou à Essaouira.
La caresse de l’amitié. Les caresses de celle qui écrit avec moi les chapitres à venir.
Les caresses des regards des musiciens sur scène et des spectateurs à la fin des concerts, et celles de toutes les rencontres qui ont fait cette jolie petite histoire. »
 
Julien Doré, Frédéric Quinonero
Julien Doré
Découvert en 2007 dans l’émission « À la recherche de la Nouvelle Star », Julien Doré a imposé sa personnalité atypique.
Formé aux Beaux-Arts de Nîmes, il a construit une œuvre personnelle, entre chic et populaire, kitsch et bon goût, avec un sens aigu de l’esthétique. Julien Doré crée, compose, écrit, réalise ses pochettes de disques et ses clips, conçoit la scénographie de ses spectacles, contrôle tout de son art. Et s’il délègue, c’est uniquement à des amis et des personnes de confiance.
En quinze ans, il a signé cinq albums studio, quatre albums live, et nombre de succès, dont « Les Limites », « Paris-Seychelles », « Le Lac », « Coco Câline », « La Fièvre » ou « Nous », Victoire du meilleur clip de l’année 2020.
Après dix ans de vacarme parisien, ce natif d’Alès est revenu s’installer sur ses terres cévenoles. Acteur et témoin d’une époque tourmentée, il dit y avoir rééquilibré sa vie d’homme pour nourrir ses chansons.
Cette première biographie du dandy de la pop française offre une plongée dans l’univers « baroque and roll » de ce chanteur solaire et volontiers ambigu, se défiant des genres : à la fois grave et loufoque, tendre et ironique, insaisissable et généreux.
Incroyablement attachant.
 
Dalida, David Lelait-Helo
Dalida
3 mai 1987. De guerre lasse, Dalida, 54 ans, se donnait la mort. Laissant quelques mots sur sa table de nuit : « Pardonnez-moi, la vie m’est insupportable… »
Chanteuse de rengaines latines, voix de Brel, Ferré et Lama ou disco-queen pailletée, celle qui fut Miss Égypte aura, en dix langues et trente ans de carrière, connu tous les triomphes.
Mais trop rarement le bonheur.
Derrière le masque de la star, une femme blessée, Iolanda Gigliotti, aura lutté contre le mal de vivre et le manque d’amour, se jetant dans une quête spirituelle qui la mènera jusqu’à un ashram en Inde.
C’est cette femme fragile et blessée que l’on découvre ici, sans fard, lorsque les lumières s’éteignent et que la solitude l’emporte sur la gloire.
 
Loin de l'amer, Jocelyne Béroard
Loin de l'amer
Avec Kassav’, elle a fait zouker le monde entier, chanté dans des stades bondés, vécu des tournées improbables, vendu des millions d’albums et collectionné les disques d’or. Seule chanteuse de ce groupe légendaire, Jocelyne Béroard raconte pour la première fois la saga Kassav’, l’invention d’un son, l’affirmation d’une langue, les succès comme les mové jou et les palpatra. Pendant plus de quarante ans, elle avancera kolé seré, pour citer l’un de ses tubes, avec des musiciens devenus des amis de toute une vie.
Ces pages sont aussi celles d’une femme qui prend le temps de se raconter : l’enfance à Fort-de-France, les vidés du carnaval et les cours de piano, la pêche aux ouassous dans les rivières, la danse classique, les discussions passionnées dans les résidences étudiantes en « France », les Beaux-Arts, la musique, ses débuts comme choriste.
On y découvre une personnalité déterminée, résolue dans ses choix et ses combats en faveur de la culture créole, de l’égalité et de la fraternité.
Jocelyne Béroard chante la vie, chante l’amour. Elle chante aussi son pays, ses joies et ses souffrances, son histoire. Et a inspiré toute une génération, aux yeux de laquelle elle est devenue, à juste titre, une icône.
 
Dalida, Catherine Rihoit
Dalida
Dalida, par sa façon de traverser l’histoire, d’en illustrer les changements, est une véritable héroïne de notre temps. La petite fille aux grosses lunettes née dans un faubourg populaire du Caire devient Miss Egypte, puis “Mademoiselle Bambino”, la reine des juke-boxes. Son répertoire s’élargit aux grandes chansons à textes, ce qui lui vaut le surnom de “Callas des variétés”. Star de cinéma, meneuse de revues à grand spectacle, Dalida s’entoure aussi à la ville d’amis importants, comme François Mitterrand ou plus tard Jacques Chirac. Son suicide est un événement qui en fait par-delà la mort une icône pour la France entière.
 
Hits quiz - Années 80, UOL
Hits quiz - Années 80
Fan des années 1980 ? Prouvez-le en remportant le maximum de cartes !
  • Répondez à des questions sur vos artistes et tubes préférés.
  • Écoutez les extraits pour deviner le titre et/ou l’interprète des plus grands succès des années 1980 !
  • Relevez des défis !

Prolongez le plaisir en jouant à l’application vocale « Hits Quiz » disponible sur les assistants vocaux Amazon Alexa et Google Assistant : « Alexa, lance Hits Quiz Années 80 » ou « Hey Google, parler avec Hits Quiz Années 80 ».

2 à 6 joueurs - 30 minutes de jeu
Les 160 cartes sont réparties en 3 catégories :
  • 40 cartes « Balance le son ! », réparties en deux catégories : « Hits français » et « Hits internationaux », chacune étant associée à une couleur.
  • 25 cartes « Cap ou pas cap ? » : 1 défi pour le joueur qui tire la carte ou pour l’ensemble des joueurs.
  • 90 cartes « Tu sais quoi ? », réparties en 3 catégories thématiques : « Hits français », « Hits internationaux » et « Stars ».
 
Le premier jeu K-pop, Oriane Krief
Le premier jeu K-pop – Jeu de plateau avec 120 cartes, de 2 à 6 joueurs – Dès 10 ans
Toi et tes amis venez de passer l’audition d’une agence de K-pop et vous êtes maintenant des trainee ! Mais pour atteindre votre but ultime et intégrer le groupe de vos rêves, vous allez devoir prouver de quoi vous êtes capables !
Grâce à ce jeu de société qui contient un plateau et 120 cartes, plongez dans l’univers de la K-pop avec des quiz, des questions sur la culture coréenne et plein de défis ! Mais attention, à vous de montrer vos connaissances et d’éviter les bad buzz pour remporter la partie !
 
Un jeu de société à partir de 10 ans, de 2 à 6 joueurs.
 
Tout Véronique Sanson, Baptiste Vignol
Tout Véronique Sanson
La nouvelle tournée de l’artiste à l’automne 2022 est l’occasion de revisiter en images les 28 albums (studios et live) de Véronique Sanson et ses 50 ans de carrière. Au fil de chaque chanson égrenée et analysée avec l’artiste, les photos accompagnent la lecture, qu’elles soient prises dans l’intimité familiale, sur scène, en vacances, en répétition, en duo... Au total, 200 photos et près de 230 chansons.
Des doubles pages consacrées à des thèmes comme les duos à la télévision, ses collaborations pour d’autres artistes, ses influences ou encore l’héritage qu’elle laisse aux jeunes artistes féminines.
 
 
Lisez
Lisez