Lisez! icon: Search engine
Belfond
EAN : 9782714446756
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Coco givrée

Date de parution : 18/03/2010

C’est la fête des bonshommes de neige à Pandore. Doug décide d’y conduire Laurie, sa belle-fille, mais sa voiture tombe en panne en pleine nuit au « carrefour de la mort », là où, raconte-t-on, des fantômes d’accidentés font du stop. Il part chercher du secours, laissant la gamine seule....

C’est la fête des bonshommes de neige à Pandore. Doug décide d’y conduire Laurie, sa belle-fille, mais sa voiture tombe en panne en pleine nuit au « carrefour de la mort », là où, raconte-t-on, des fantômes d’accidentés font du stop. Il part chercher du secours, laissant la gamine seule. Quand soudain, une silhouette s’approche du véhicule une hache à la main. Pour Laurie, la fête est finie…

Quelques années plus tard, d’étranges disparitions surviennent à ce même carrefour. Les choses se corsent lorsque des cadavres de fillettes sans yeux sont retrouvés à Pandore, dans des mises en scène macabres inspirées de certaines toiles de Magritte. L’enquête est confiée aux inspecteurs Lynch et Barn ? déjà à l’œuvre dans Babylone Dream et Tequila frappée ?, flanqués de Nicki la profileuse. Tout irait pour le mieux si Coco, leur pute préférée, n’avait pas débarqué chez Barn avec armes et bagages, accompagnée de sa mémé, fan survoltée de Johnny Cadillac, le sosie belge de Johnny Hallyday. Lynch, lui, continue à vivre peinard avec sa chienne Tequila, qui, non contente de sourire quand elle picole, se met à pisser des hiéroglyphes...

Une enquête pétillante au pays des petites horreurs, dans un monde hanté par Magritte, à la lisière du surnaturel.

Nadine Monfils est belge et vit à Montmartre. Elle est l'auteur d'une trentaine de romans et de pièces de théâtre, dont les polars à succès Monsieur Emile et Une petite douceur meurtrière, parus dans la collection "Série noire" de Gallimard. Egalement scénariste, elle a réalisé Madame Edouard, un film dans lequel elle met en scène le célèbre commissaire Léon, héros de sa série policière aujourd'hui étudiée dans les lycées. Elle a publié chez Belfond Babylone Dream, prix Polar 2007 de Cognac, Nickel Blues, prix des Lycéens de Bourgogne 2008, et Téquila frappée en 2009.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714446756
Façonnage normé : EPUB2
DRM : DRM Adobe

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • emi13 Posté le 13 Septembre 2018
    C'est la fête des bonshommes de neige à Pandore. Doug décide d'y conduire Laurie, sa belle-fille, mais sa voiture tombe en panne en pleine nuit au « carrefour de la mort » où, raconte-t-on, des fantômes d'accidentés font du stop. Il part chercher du secours, laissant la gamine seule. Il faut bien s’accrocher pour lire ce livre beaucoup de mort, surtout d’enfants décapités Brrrrrrrrrrrr ça fait froid dans le dos par moment, mais bon roman quand même 
  • Gudulle Posté le 15 Avril 2016
    Coco givrée c'est une histoire de fantômes, d'étranges disparitions, de décapitations et de mises en scènes macabres, inspirées de certaines toiles de Magritte. Les personnages sont mystérieux et franchement flippants. Hormis les inspecteurs Lynch et Barn, l'un a un chien, l'autre un chat et tous deux se tapent la même pute: Coco. Le lecteur est emmené dans une enquête trépidante, dans une atmosphère lugubre et inquiétante. Les nœuds se délient à la fin de l'histoire et on comprends le rôle de chacun dans cette intrigue. La mise en scène des crimes est vraiment sordide, horrible. Mais dans cette noirceur j'ai passé un bon moment. Avec un chat qui pique dans le frigo et un chien qui pisse des hiéroglyphes et sourit quand il picole. On y découvre aussi les prémices de Mémé Cornemuse, sous les traits de mémé Yvonne. Très sage malgré tout dans cet opus, hormis le langage fleuri et les bonnes manières. La couverture n'est pas sans rappeler l'homme au chapeau melon de René Magritte. Plutôt bien fait et agréable à lire, si on aime les histoires "givrées".
  • RosesNoires888 Posté le 31 Mars 2016
    On ne partage pas sa pute avec son patron, c'est la règle. Oui mais que faire lorsque celle-ci débarque pour s'installer chez vous avec son acariâtre et invivable mère, quasi réplique de Mémé Cornemuse ?! La seule déception de ce roman ? Qu'il soit le dernier de la série Nicki/Barn/Lynch !
  • Butterflies Posté le 5 Novembre 2013
    Déjanté, fou, extra. Meurtres sur un fond de Magritte. Horrible et drôle.
  • marina53 Posté le 29 Mars 2013
    Nous sommes à Pandore, petite ville jusqu'ici bien tranquille. Un jour de la fête des bonshommes de neige, Doug emmène sa belle-fille, Laurie, âgée de 12 ans, voir ce très célèbre défilé. Mais, en chemin, il tombe en panne, laisse seule dans la voiture la petite fille et s'en va chercher de l'aide. Il ne reviendra pas et Laurie disparaitra... Quelques années plus tard, Ben, vieux clochard, retrouve dans la doublure de sa veste un papier d'identité sur lequel apparaît la photo de la jeune Laurie. Devenu amnésique, il ne sait pas si elle peut avoir un lien de parenté avec lui et se met donc à sa recherche... Le commissaire Lynch et son adjoint, Barn, ont du pain sur la planche. En effet, une adolescente, Régina, reste introuvable et c'est bientôt sa robe que l'on découvre flottant sur le lac, puis la petite fille, des grelots à la place des yeux. Une enquête qui s'avère bien périlleuse et étrange car les corps retrouvés de plusieurs autres jeunes filles ressemblent à des reproductions de tableaux de Magritte.. Toujours aussi blasés par la vie et par les femmes, surtout par Coco, pute de métier, qui a pris ses quartiers chez Barn avec sa mémé Yvonne,... Nous sommes à Pandore, petite ville jusqu'ici bien tranquille. Un jour de la fête des bonshommes de neige, Doug emmène sa belle-fille, Laurie, âgée de 12 ans, voir ce très célèbre défilé. Mais, en chemin, il tombe en panne, laisse seule dans la voiture la petite fille et s'en va chercher de l'aide. Il ne reviendra pas et Laurie disparaitra... Quelques années plus tard, Ben, vieux clochard, retrouve dans la doublure de sa veste un papier d'identité sur lequel apparaît la photo de la jeune Laurie. Devenu amnésique, il ne sait pas si elle peut avoir un lien de parenté avec lui et se met donc à sa recherche... Le commissaire Lynch et son adjoint, Barn, ont du pain sur la planche. En effet, une adolescente, Régina, reste introuvable et c'est bientôt sa robe que l'on découvre flottant sur le lac, puis la petite fille, des grelots à la place des yeux. Une enquête qui s'avère bien périlleuse et étrange car les corps retrouvés de plusieurs autres jeunes filles ressemblent à des reproductions de tableaux de Magritte.. Toujours aussi blasés par la vie et par les femmes, surtout par Coco, pute de métier, qui a pris ses quartiers chez Barn avec sa mémé Yvonne, fan de Johnny Cadillac, sosie officiel de Johnny Halliday, nos deux acolytes ont toujours la vie dure! C'est avec un grand plaisir que j'ai retrouvé nos chers inspecteurs ainsi que Coco, la pute attitrée, Ben le clochard qui a un rôle plus conséquent dans ce polar, Téquila, le chienne de Lynch qui a ici le don de pisser en hiéroglyphes, Nicki la profileuse... Bref, toute la clique est au rendez-vous et le ton est donné! D'une écriture toujours aussi surprenante et un peu barrée, Nadine Monfils détone avec ce roman à la fois mystérieux, glauque, surnaturel, drôle et macabre. On y trouve de tout dans cette enquête un peu bizarre et ce, pour notre plus grand plaisir! Comme son nom l'indique, ce roman est complètement givré et singulier. Coco givrée... j'en ai la chair de poule!
    Lire la suite
    En lire moins
Toute l'actualité des éditions Belfond
Découvrez les auteurs en vogue et les nouveautés incontournables de la scène internationale.