Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782714497536
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
La Faussaire
Collection : Belfond Noir
Date de parution : 03/02/2022
Éditeurs :
Belfond
En savoir plus

La Faussaire

Collection : Belfond Noir
Date de parution : 03/02/2022
Elle était sa vie, son amour, sa Marylin. Il a exaucé tous ses vœux. Même le pire.
Avec ce premier roman enlevé et tragique inspiré d’une histoire vraie, Patricia Delahaie explore la « banlieue » du crime, ces zones d’ombre et de lumière qui conduisent un homme plutôt meilleur que les autres à revêtir, petit à petit, un costume d’assassin taillé à sa mesure.
La cinquantaine, père et mari aimant, Paul Ménard est un médecin dévoué, rassurant, autour de qui gravitent les habitants d’une bourgade beauceronne. Jusqu’à ce jour de printemps 1997 où son... La cinquantaine, père et mari aimant, Paul Ménard est un médecin dévoué, rassurant, autour de qui gravitent les habitants d’une bourgade beauceronne. Jusqu’à ce jour de printemps 1997 où son regard croise celui d’une femme éblouissante. Camille.
 
Peu après, la belle se rend au cabinet médical. Les visites se répètent, Paul...
La cinquantaine, père et mari aimant, Paul Ménard est un médecin dévoué, rassurant, autour de qui gravitent les habitants d’une bourgade beauceronne. Jusqu’à ce jour de printemps 1997 où son regard croise celui d’une femme éblouissante. Camille.
 
Peu après, la belle se rend au cabinet médical. Les visites se répètent, Paul succombe. Dîner aux chandelles, timbales de saumon. Camille sait vivre, Camille sait aimer.
 
Mais Camille est mariée. Un militaire toujours en mission. Un homme dur, indifférent, souvent violent. Paul veut la sauver. Il n’en dort plus, divorce, délaisse ses patients, enrage de sa lâcheté.
 
13 juillet 1998. La France est championne du monde. Et le docteur Paul Ménard prend une décision irréversible…
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782714497536
Façonnage normé : EPUB3
DRM : DRM Adobe
Belfond
En savoir plus

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • patriciabiron Posté le 11 Mai 2022
    Cette fiction est tirée d’une histoire vraie. Dans ce roman l’autrice a imaginé la façon dont s’est nouée la relation adultère qui a fait d’un gentil médecin de campagne et d’une jeune femme éblouissante, un couple d’amants diaboliques. Paul Ménard est présenté comme un médecin de campagne bon, dévoué, passionné par son métier et pour qui le serment d’hypocrate a du sens. Il consacre ainsi la majorité de son temps à ses patients. Depuis que ses enfants ont quitté le nid, Il vit avec sa femme dans une routine silencieuse. Ils ne partagent presque rien, et n’ont plus grand chose à se dire. Mais c’est un homme respectable et respecté …jusqu’au jour où il croise le regard de Camille... Elle, c’est une belle jeune femme en quête d’attentions et délaissée par un mari militaire toujours en mission. Elle se renseigne sur Paul et jette son dévolu sur ce quinquagénaire quelconque et bedonnant dont le statut de médecin lui confère une certaine notoriété. Elle l’attire, l’accroche, le rend dépendant et lui fait perdre la tête jusqu’à le convaincre d’agir à l’encontre de ses valeurs. La deuxième partie du roman est consacrée à leur procès où nous découvrons alors le vrai visage... Cette fiction est tirée d’une histoire vraie. Dans ce roman l’autrice a imaginé la façon dont s’est nouée la relation adultère qui a fait d’un gentil médecin de campagne et d’une jeune femme éblouissante, un couple d’amants diaboliques. Paul Ménard est présenté comme un médecin de campagne bon, dévoué, passionné par son métier et pour qui le serment d’hypocrate a du sens. Il consacre ainsi la majorité de son temps à ses patients. Depuis que ses enfants ont quitté le nid, Il vit avec sa femme dans une routine silencieuse. Ils ne partagent presque rien, et n’ont plus grand chose à se dire. Mais c’est un homme respectable et respecté …jusqu’au jour où il croise le regard de Camille... Elle, c’est une belle jeune femme en quête d’attentions et délaissée par un mari militaire toujours en mission. Elle se renseigne sur Paul et jette son dévolu sur ce quinquagénaire quelconque et bedonnant dont le statut de médecin lui confère une certaine notoriété. Elle l’attire, l’accroche, le rend dépendant et lui fait perdre la tête jusqu’à le convaincre d’agir à l’encontre de ses valeurs. La deuxième partie du roman est consacrée à leur procès où nous découvrons alors le vrai visage de Camille et de tous ses mensonges, et aussi celui de sa petite Céleste, témoin muet du drame. C’est pour moi la partie la plus intéressante de ce roman grâce aux témoignages recueillis à la barre, au récit relatif à la condition des détenus et à l’histoire de Céleste. L’écriture est fluide et le récit bien construit. La première partie relatant l’évolution du comportement de Paul dans sa relation adultère toxique m’a fait garder une certaine distance avec les personnages. Car Paul m’a copieusement agacée avec sa naïveté frisant le ridicule. Quant à Camille, elle est à l’image d’une sirène qui « par la douceur de son chant, attire l’homme sur les écueils ». Une histoire sordide à laquelle il est difficile de croire, et pourtant !!! Je reste cependant sceptique quant aux raisons profondes qui ont conduit Paul à aller jusqu’au bout. Que voulez vous hommes et femmes ne sont pas coulés dans le même moule !!! 😜
    Lire la suite
    En lire moins
  • alapagedesuzie Posté le 11 Mai 2022
    À force de voir ce roman sur les réseaux sociaux, j’avais hâte de le lire et de me faire ma propre opinion sur ce roman noir. Est-ce que cela a créé des attentes? Bien évidemment! Sont-elles comblées? Pas totalement. En premier lieu, j’ai bien aimé la structure du roman. L’auteure nous dévoile les faits graduellement en alternant entre le passé, où nos protagonistes se rencontrent, et le moment où a lieu le procès. Cela nous laisse donc sur une multitude de questions. Qu’est-il arrivé réellement? À qui? Quoi et comment? Bref, cela ajoute une aura de mystère qui captive le lecteur, mais il en manquait un tout petit peu pour vraiment me tenir en haleine. Un petit quelque chose de plus qui m’aurait obligé à lire tard dans la nuit. Ce qui ne fut pas le cas. Le sujet est intéressant, mais pas original. Et pourtant lorsque j’y pense, j’ai des frissons dans le dos en sachant que ce roman est inspiré d’une histoire vraie! En fait, ce qui m’a quelque peu décroché du récit, c’est la personnalité des divers personnages de ce roman. Surprenant de trouver un docteur aussi naïf, et absolument étonnant de trouver une femme aussi machiavélique et antipathique. Et... À force de voir ce roman sur les réseaux sociaux, j’avais hâte de le lire et de me faire ma propre opinion sur ce roman noir. Est-ce que cela a créé des attentes? Bien évidemment! Sont-elles comblées? Pas totalement. En premier lieu, j’ai bien aimé la structure du roman. L’auteure nous dévoile les faits graduellement en alternant entre le passé, où nos protagonistes se rencontrent, et le moment où a lieu le procès. Cela nous laisse donc sur une multitude de questions. Qu’est-il arrivé réellement? À qui? Quoi et comment? Bref, cela ajoute une aura de mystère qui captive le lecteur, mais il en manquait un tout petit peu pour vraiment me tenir en haleine. Un petit quelque chose de plus qui m’aurait obligé à lire tard dans la nuit. Ce qui ne fut pas le cas. Le sujet est intéressant, mais pas original. Et pourtant lorsque j’y pense, j’ai des frissons dans le dos en sachant que ce roman est inspiré d’une histoire vraie! En fait, ce qui m’a quelque peu décroché du récit, c’est la personnalité des divers personnages de ce roman. Surprenant de trouver un docteur aussi naïf, et absolument étonnant de trouver une femme aussi machiavélique et antipathique. Et c’est sans compter le personnage de la petite Céleste qui n’a pas réussi à me charmer. L’intrigue est intéressante, la plume est agréable à lire, quelques rebondissements pour maintenir le lecteur accroché, mais des personnages tellement sombres que cela a joué quelque peu sur mon appréciation. N’empêche que ce fut un moment de lecture agréable… et il ne faudrait pas oublier que c'est le premier roman de l'auteure!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Kittiwake Posté le 28 Avril 2022
    Cette histoire, tirée d’un fait divers, met en scène un médecin de campagne, à l’ancienne, ne comptant pas ses heures, disponible jour et nuit, aidé par une secrétaire dévouée, qui officie dans le cabinet et non sur une plate-forme d’appel située sur un autre contient. La chance qu’ont ses patients va tourner le jour où son égard est happé par une silhouette sans doute plus sexy que la moyenne des citoyennes de la petite ville où il exerce. D’autant que la donzelle ressemble à Marylin, qui a longtemps fait fantasmer le médecin. Le piège se referme rapidement sur le naïf praticien, pris dans les rets d‘une folle malfaisante. On sait la puissance d’une emprise. Malgré tout, le personnage du médecin tel qu’il est décrit ne semble pas pouvoir appartenir à cette catégorie des cibles fragiles, proies idéales. D’autant que la faussaire n’y va pas de main morte avec la manipulation, très théâtrale, et il n’y a vraiment que le brave docteur pour ne pas s’apercevoir du jeu peu subtil qu’elle lui joue. Cela rend l’’intrigue assez peu crédible : on a plus l’impression de regarder un téléfilm qu’une grande production ! Peu d’émotion ressentie pour ces personnages trop caricaturaux.
  • EmmaHG Posté le 18 Avril 2022
    Comment un médecin de campagne exemplaire se laisse entraîner dans une sordide histoire criminelle par une manipulatrice démoniaque. Jouissif! Le dr Ménard est un peu naïf mais sa vie parfaite est finalement très ennuyeuse. Pourquoi ne pas tou plaquer? C'est tendance mais cela ne marche pas à tous les coups.
  • stefart0 Posté le 10 Avril 2022
    Premier roman de Patricia Delahaie qui a pour thème la manipulation amoureuse. Un gentil docteur tombe fou amoureux d’une pseudo Marilyn mais le gentil docteur est tellement hypnotisé pas sa dulcinée qu’il ne se rend pas compte que quelque cloche. Son entourage lui fait comprendre, on lui met des preuves sous les yeux mais non, il ne vois rien et ne jure que par les paroles et actes de sa belle Marilyn. Jusqu’au jour où pour prendre sa défense, il commet l’irréparable. Et là, on se dit, mais qu’est ce qui lui a prit ? Est-il bête à ce point ? La tension monte très rapidement, il n’y a pas une minute où l’on peut réellement souffler. C’est bien écrit - parfois quelques longueurs - mais surtout, Patricia Delahaie a dû très bien se documenter car la psychobiologie des personnages ou encore les scènes de tribunaux ou les rapports entre détenus/matons dans la prison sont remarquablement bien décrits. J’ai aussi trouvé très intéressant, le fait que Patricia Delahaie aille plus loin dans le temps et nous permet de connaitre le destin des protagonistes de cette terrible affaire. C'est un très bon premier roman.
Inscrivez-vous et recevez toute l'actualité des éditions Belfond Noir
Succombez à vos instincts de serial lecteur.