Lisez! icon: Search engine
Robert Laffont
EAN : 9782221216347
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Phobos - Tome 4

Collection : Collection R
Date de parution : 23/11/2017

Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes...
2 secondes...
1 seconde...

Ils peinent à reprendre leurs marques.
Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
Elle peine à reprendre son souffle.
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor...

Lancement des chaînes des pionniers dans
3 secondes...
2 secondes...
1 seconde...

Ils peinent à reprendre leurs marques.
Ils sont les derniers survivants du programme Genesis.  Après avoir traversé un désert de solitude, ils sont emportés par un tourbillon de célébrité.
Elle peine à reprendre son souffle.
Obsédée par des questions sans réponse, Léonor refuse les honneurs et les caméras.  Le danger planant sur la planète bleue est-il vaincu pour toujours ?  Les secrets hantant la planète rouge sont-ils enfouis à jamais ?  Et si, d'un bout à l'autre du système solaire, tout pouvait basculer à nouveau ? 
Même si l'angoisse mène au bord de l'asphyxie, il est trop tôt pour respirer.

Victor Dixen, double lauréat du Grand Prix de l'Imaginaire, offre à sa saga best-seller international un final à couper le souffle.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782221216347
Façonnage normé : EPUB3
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • leslecturessucrees Posté le 28 Janvier 2020
    IL S’AGIT DU 4ÈME TOME DE LA SAGA. LA CHRONIQUE PEUT DONC CONTENIR DES SPOILERS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS. PHOBOS est définitivement ma saga favorite de tous les temps ! Dès le premier tome, j’ai été happée par l’univers et les personnages. Chaque tome a été un gros coup coeur et cette histoire m’a marquée pour toujours. Léonore et les pionniers de la 1ère saison du programme Genesis ainsi que ceux de la 2ème sont en route pour retourner sur Terre. Ceux de la 1ère saison y voient là un tournant décisif pour la fin de leur cauchemar et le début d’une nouvelle vie alors que ceux de la 2ème, un rêve envolé avec un goût d’inachevé. Malheureusement, Mozart, Kristen et son bébé ne vont pas pouvoir redescendre sur Terre tout de suite. Léo souffre de devoir laisser ceux qu’elle aime en orbite. Elle va devoir faire face au pire sur Terre, la méchanceté, le doute, la culpabilité et la violence sont monnaie courante depuis son retour. Elle se fait traiter de menteuse, de tueuse et d’infidèle envers Marcus. Léonor est forte et courageuse, elle est prête à tout pour rétablir la vérité, sauver les rescapés du Cupido et surtout anéantir la... IL S’AGIT DU 4ÈME TOME DE LA SAGA. LA CHRONIQUE PEUT DONC CONTENIR DES SPOILERS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS. PHOBOS est définitivement ma saga favorite de tous les temps ! Dès le premier tome, j’ai été happée par l’univers et les personnages. Chaque tome a été un gros coup coeur et cette histoire m’a marquée pour toujours. Léonore et les pionniers de la 1ère saison du programme Genesis ainsi que ceux de la 2ème sont en route pour retourner sur Terre. Ceux de la 1ère saison y voient là un tournant décisif pour la fin de leur cauchemar et le début d’une nouvelle vie alors que ceux de la 2ème, un rêve envolé avec un goût d’inachevé. Malheureusement, Mozart, Kristen et son bébé ne vont pas pouvoir redescendre sur Terre tout de suite. Léo souffre de devoir laisser ceux qu’elle aime en orbite. Elle va devoir faire face au pire sur Terre, la méchanceté, le doute, la culpabilité et la violence sont monnaie courante depuis son retour. Elle se fait traiter de menteuse, de tueuse et d’infidèle envers Marcus. Léonor est forte et courageuse, elle est prête à tout pour rétablir la vérité, sauver les rescapés du Cupido et surtout anéantir la vengeance de Serena McBee. Elle peut compter sur ses amis pour retrouver une vie normale et rester soudé quoiqu’il puisse leur arriver. Tous pour une et une pour tous ! J’ai adoré la mise en scène du retour des pionniers sur terre. On ressent toute la jalousie et la convoitise des pionniers de la 2ème saison qui savent qu’à l’évidence ils ne pourront jamais aller sur Mars et avoir les projecteurs sur eux. Même si le programme GENESIS a été stoppé, la télé-réalité continue. Les pionniers de la 1ère saison ont beaucoup de choses à dire. Chacun suit son chemin, sa passion et son âme sœur, mais tous demeurent présents pour soutenir Léo. Cette saga est pleine de rebondissements. Plus j’avançais vers la fin et plus mon coeur s’accélérait à l’idée de connaître le dénouement. Une révélation fulgurante fait son apparition dans les 30 pages restantes et j’ai été scotchée par la découverte. Ma seule déception c’est de terminer cette saga et de devoir dire adieux aux personnages et surtout à LÉO. Je me suis beaucoup attachée à elle. PHOBOS est une saga dont chaque tome nous surprend et nous donne envie de nous jeter sur sa suite. Je suis tellement triste de l’avoir terminé. J’aurais aimé un spin-off pour savoir comment les personnages continuent d’évoluer. Cette saga est GÉNIALE, elle est à lire et à relire !
    Lire la suite
    En lire moins
  • LeslivresdeCathy Posté le 22 Janvier 2020
    Une lecture captivante mais j'ai un avis mitigé. Quoi qu'il en soit la saga vaut le coup d'être lu!
  • TheNoseInBooks Posté le 15 Janvier 2020
    J'ai l'impression d'avoir lu ce livre en quatrième vitesse tant l'histoire est prenante et addictive. Le style d'écriture de Victor Dixen est toujours aussi fluide et agréable à lire. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde. Et quelle fin !! Je ne m'attendais pas du tout à ce retournement de situation, mais avec du recul, je n'arrive pas à imaginer une autre fin pour cette saga.
  • alapagedesuzie Posté le 3 Janvier 2020
    Eh bien, ce fut un très, très long roman et une finale qui est loin de ce à quoi je m’attendais lorsque j’ai débuté cette saga. En premier lieu, j’ai eu de la difficulté à lire ce dernier tome. J’ai senti plusieurs longueurs au cours de ce récit. J’avais l’impression que l’auteur tournait un peu en rond, qu’il manquait de suspense. Effectivement, l’intrigue manquait de rebondissements pour me garder captiver et je dois bien l’avouer, j’ai eu parfois de la difficulté à rester accrocher. C’est la première fois que cela m’arrivait depuis le début de cette saga. Je n’avais plus qu’une hâte, soit celle de terminer le roman. En ce qui concerne le côté positif de ce roman, j’étais bien heureuse de retrouver Léo et les pionniers de la première saison. Les personnages sont toujours aussi intéressants et notre Léonor reste égale à elle-même. J’ai donc bien apprécié que l’auteur reste cohérent et n’ait pas essayé de changer ses personnages au fil des tomes. Et puis, la fin est arrivée et je me suis dit : Tout ça pour ça! Eh oui, ce fut une réelle déception. En fait, je ne sais pas ce à quoi je m’attendais, mais sûrement pas... Eh bien, ce fut un très, très long roman et une finale qui est loin de ce à quoi je m’attendais lorsque j’ai débuté cette saga. En premier lieu, j’ai eu de la difficulté à lire ce dernier tome. J’ai senti plusieurs longueurs au cours de ce récit. J’avais l’impression que l’auteur tournait un peu en rond, qu’il manquait de suspense. Effectivement, l’intrigue manquait de rebondissements pour me garder captiver et je dois bien l’avouer, j’ai eu parfois de la difficulté à rester accrocher. C’est la première fois que cela m’arrivait depuis le début de cette saga. Je n’avais plus qu’une hâte, soit celle de terminer le roman. En ce qui concerne le côté positif de ce roman, j’étais bien heureuse de retrouver Léo et les pionniers de la première saison. Les personnages sont toujours aussi intéressants et notre Léonor reste égale à elle-même. J’ai donc bien apprécié que l’auteur reste cohérent et n’ait pas essayé de changer ses personnages au fil des tomes. Et puis, la fin est arrivée et je me suis dit : Tout ça pour ça! Eh oui, ce fut une réelle déception. En fait, je ne sais pas ce à quoi je m’attendais, mais sûrement pas à cela. Et dire que le premier tome était près du coup de cœur tellement j’avais adoré. Mon appréciation est allée en pleine escalade au cours de ma lecture. Personnellement, je trouve que l’idée à la base même de cette saga est excellente. Je ne suis pas une grande lectrice de romans de science-fiction, mais avec Phobos, je sentais qu’il y avait quelque chose de vraiment unique et j’ai adhéré facilement. Malheureusement, l’auteur n’a pas su me maintenir dans ses filets jusqu’à la toute fin. Sincèrement, cette fin ne m’a pas semblé achevée. Trop d’éléments me semblent encore en suspens et c’est bien dommage!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lildrille Posté le 27 Octobre 2019
    Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=33128 J'ai mis la note de : 17/20 Mon avis : La communauté de fans l’attendait et sa sortie a tout chamboulé. Le tome 4, le dernier tome des aventures des pionniers de Mars, est arrivé il y a peu ! Tous les mystères ne sont pourtant pas résolus dans ce livre et la fin semble porteuse de nouvelles idées, voire même, pourquoi pas, d’une toute nouvelle série qui fera suite à celle-ci. Plus long que les autres tomes, le rythme de ce quatrième volume est quelque plus léger avec moins d’actions et d’aventures bien que la fin de cet épisode ne soit pas en reste. On retrouve avec plaisir la magnifique couverture de ce roman, représentative d’une saga unique en son genre, que l’auteur Victor Dixen a écrit d’une main de maître. Les dystopies ont le vent en poupe et se vendent comme des petits pains. Phobos ne déroge pas à la règle et marche très bien. On note son originalité et ses personnages nombreux et attachants au possible et une héroïne rousse et française qui cherche la vérité. La révolte contre le système,... Je publie des chroniques littéraires sur lavisqteam.fr et celle de ce roman est présente au lien suivant : http://www.lavisqteam.fr/?p=33128 J'ai mis la note de : 17/20 Mon avis : La communauté de fans l’attendait et sa sortie a tout chamboulé. Le tome 4, le dernier tome des aventures des pionniers de Mars, est arrivé il y a peu ! Tous les mystères ne sont pourtant pas résolus dans ce livre et la fin semble porteuse de nouvelles idées, voire même, pourquoi pas, d’une toute nouvelle série qui fera suite à celle-ci. Plus long que les autres tomes, le rythme de ce quatrième volume est quelque plus léger avec moins d’actions et d’aventures bien que la fin de cet épisode ne soit pas en reste. On retrouve avec plaisir la magnifique couverture de ce roman, représentative d’une saga unique en son genre, que l’auteur Victor Dixen a écrit d’une main de maître. Les dystopies ont le vent en poupe et se vendent comme des petits pains. Phobos ne déroge pas à la règle et marche très bien. On note son originalité et ses personnages nombreux et attachants au possible et une héroïne rousse et française qui cherche la vérité. La révolte contre le système, base de beaucoup de dystopies, n’est ici finalement pas le centre de la saga. Le système a ses défauts mais c’est principalement contre une seule personne que se battent les colonisateurs de Mars. Cet opus met également en avant une autre lutte : celle pour la sauvegarde de la planète Terre. Davantage que les autres, ce livre nous fait réagir et réfléchir sur le climat, sur notre rôle et notre force pour améliorer les choses, à travers le propre combat de Léonor. La division de ce tome est bien faite et change. On retrouve, comme d’habitude, les séquences dites « Hors-champ » écrites à la première personne et nous donnant le point de vue de Léonor, ainsi que d’autres chapitres écrits à la troisième personne et reprenant les visions des autres pionniers, ou celui d’un narrateur neutre. Le plus de ce livre est l’ajout de chaînes personnelles dirigées par certains des pionniers qui souhaitent défendre une cause ou tout simplement communiquer. Plusieurs chapitres représentent ainsi une émission émanant d’une des chaînes personnelles et cela est bien fait. On a vraiment l’impression d’être devant Youtube et de vivre ce qui est raconté. De plus, le roman simule également l’ajout des commentaires qui suivent les vidéos sur ce média. On s’y croirait ! Les pionniers de la saison 1 sont équitablement représentés, tandis que ceux de la saison 2 sont beaucoup moins présents, tout comme les personnages de Andrew et Harmony. Ces deux personnages qui avaient tant rythmé les anciens livres sont ici quasi inexistants et cela est bien dommage. Le personnage de Léonor évolue encore et grandit. A la recherche de son passé, prête à tout pour sauver ceux qu’elle aime, réfléchie et intelligente, ne se laissant pas faire par ses ennemis, Léonor continue d’étonner. Ses côtés héroïques sont néanmoins bien balancés par ses faiblesses et questionnements, rendant le personnage encore plus crédible et réaliste. Ses camarades tels que Kirsten, Tao, Liz, Fangfang, Samson ou Kelly, ont une part importante dans ce roman. On les suit dans leur création d’un ballet fantastique, dans leurs recherches scientifiques, dans leurs acceptations d’eux-mêmes ou dans leurs péripéties en orbite. Chaque thème passionne et est prenant. Les actions sont moindres dans cet épisode. Le lecteur ne s’ennuiera pourtant pas : on se sent happés par tout ce qui se passe, pris entre des recherches prenantes, des phases créatrices captivantes et des divisions politiques et religieuses toujours présentes. On ressent tout de même de légères baisses de rythme mais l’auteur sait jouer de suspens et nous rendre terriblement impatients dès que cela arrive. La fin s’enchaîne à un tempo effréné. Les dernières pages n’étonnent pas vraiment tant la toute fin est logique et cohérente, apparaissant comme l’unique solution envisageable et réaliste. Malgré cela, on se sent enfin respirer de soulagement mais aussi d’excitation : la fin n’est clairement pas une fin mais un point de départ pour de nouvelles aventures. Le dernier combat est décevant et résolu trop rapidement. Serena nous apparaît un peu moins puissante dans ce volume, bien qu’elle ait toujours de nombreux coups d’avance sur tout le monde. Loin d’être bâclée, la fin frustre tout de même quelque peu. Ce roman met en avant le problème de l’image, les tourments qu’elle mène avec elle et les divergences d’opinion des spectateurs qui ne croient pas tout ce qu’on leur raconte ni tout ce qu’ils voient. Dans un monde où les complots existent, comme les manipulations, il est difficile de savoir où se cache la vérité. Les pionniers doivent se battre également contre les sceptiques et ceux qui doutent de leurs dires mais aussi d’eux-mêmes. Même les stars sont humains et loin d’être sans tâche. Comme dans notre société, les histoires personnelles écrasent souvent les dires et combats utiles de ceux qui les portent, les décrédibilisant complètement aux yeux de tous. L’auteur nous émeut, nous frustre, nous rend impatient et s’ouvre à nous, nous dévoilant les facettes cachettes de Léonor, les personnalités tout aussi passionnantes des autres personnages et sa propre vision de l’humanité et des combats qu’elle doit mener. Une fin de saga réaliste et réussie qui plaira à coup sûr !
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA #NEWSR !
Lire est votre passion ? Vous êtes fan de Young Adult ? Vous voulez découvrir les coulisses de la Collection R ? Alors N'hésitez plus ! Inscrivez-vous à notre #NewsR ! On vous réserve plein de surprises :-)