Lisez! icon: Search engine
12-21
EAN : 9782266225533
Code sériel : 12365
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Pierre et Jean

Jacques PERRIN (Préface)
Date de parution : 06/12/2012

Maupassant a écrit plus de deux cent soixante contes et nouvelles et sept grands romans. Pierre et Jean, qui est un de ces chefs-d’œuvre, a toujours souffert de sa célèbre préface où l’auteur analyse l’art du roman avec une magistrale intelligence. Un texte majeur où l’on pourra revenir sans cesse.
L’histoire...

Maupassant a écrit plus de deux cent soixante contes et nouvelles et sept grands romans. Pierre et Jean, qui est un de ces chefs-d’œuvre, a toujours souffert de sa célèbre préface où l’auteur analyse l’art du roman avec une magistrale intelligence. Un texte majeur où l’on pourra revenir sans cesse.
L’histoire qui suit lui aurait été inspirée par un fait réel. Dans une famille bourgeoise, l’héritage inattendu d’un vieil ami du couple échoit au seul Jean, le cadet des fils Roland. Les conséquences de ce legs seront catastrophiques. L’idée vient à Pierre, son frère frustré, que le père de Jean n’est pas son père légal. Il ne se trompe pas : sa mère est coupable. Une haine sourde envahit alors Pierre, le fils légitime, annonciatrice du drame.
« La langue française est une eau pure que les écrivains maniérés n’ont jamais pu troubler. » Telle est la langue de Maupassant, qui détestait le style artiste. Flaubert peut être fier de son élève.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266225533
Code sériel : 12365
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)
12-21

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • jullius Posté le 15 Mai 2020
    C'est puissant comme une tragédie de Sophocle, beau comme la prose de Flaubert, émouvant comme un roman d'Hugo. C'est grand et fort comme les grands sentiments et les fortes émotions d'une vie mal assurée. C'est troublant, quand on pense que Maupassant a été formé assidument à l'écriture par Flaubert, ami proche de sa mère, et que certains soupçonnent même qu'il puisse en être l'enfant illégitime. La grande qualité de ce roman, c'est son anti-manichéisme. De Pierre ou de Jean tour à tour on peut se sentir proche puis s'éloigner. De Louise, la mère s'exaspérer puis prendre pitié. Seul, peut-être, Roland, le père, semble être un pauvre type qui jamais ne paraît pouvoir être compris, définitivement englué dans une âme mesquine, étroite, satisfait de biens matériels et superficiels, aveugle sur l’essentiel, sourd à l'amour et à ses troubles, complètement embourgeoisé, le plus tranquille dans la tourmente certes, mais dont l’humanité est la plus perdue. Pierre et Jean, ce n'est pas seulement une histoire de rivalité, ou même de jalousie, c'est une grande histoire d'amour, de pardon, et une fois de plus, chez Maupassant, une puissante critique sociale,
  • Gail168 Posté le 9 Mai 2020
    L'un des mes romans préférés ! Deux frères que tout oppose, le milieu confiné de la bourgeoisie normande du XIXieme siècle, la finesse psychologique et le talent géniaux de Maupassant dans toute sa splendeur !
  • myrtigal Posté le 6 Avril 2020
    J'ai beaucoup aimé ce court roman (longue nouvelle?) De Maupassant. C'est la deuxième de ses oeuvres que je découvre et mon coup de coeur pour son style se poursuit. Et puisqu'elle est un peu plus longue que les autres j'ai pu l'apprécier davantage. C'est l'histoire de deux frères qui se déchirent, et plus largement d'une famille qui vole partiellement en éclats le tout se déroulant dans le cadre d'une belle Normandie de bord de mer. Une atmosphère dans laquelle l'auteur nous plonge avec délice et poésie, mais ce que j'ai surtout aimé et constaté c'est le talent De Maupassant à nous dépeindre les sentiments humains avec tant de justesse. Il s'agit surtout de Pierre dans la découverte du secret, on le suit dans ses tourments intérieurs, ses doutes, ses colères, sa faiblesse, son enfermement dans ses propres rancoeurs... On s'attache presque à lui, on aimerait qu'il soit capable d'avouer ses vrais sentiments de solitude à sa famille, à leur pardonner... On suit aussi les sentiments de Jean et de leur mère et le désarroi de ceux ci face à la dureté de leur frère/fils. Il n'y a pas de gros rebondissements ou de grandes révélations publiques dans ce roman, tout est surtout... J'ai beaucoup aimé ce court roman (longue nouvelle?) De Maupassant. C'est la deuxième de ses oeuvres que je découvre et mon coup de coeur pour son style se poursuit. Et puisqu'elle est un peu plus longue que les autres j'ai pu l'apprécier davantage. C'est l'histoire de deux frères qui se déchirent, et plus largement d'une famille qui vole partiellement en éclats le tout se déroulant dans le cadre d'une belle Normandie de bord de mer. Une atmosphère dans laquelle l'auteur nous plonge avec délice et poésie, mais ce que j'ai surtout aimé et constaté c'est le talent De Maupassant à nous dépeindre les sentiments humains avec tant de justesse. Il s'agit surtout de Pierre dans la découverte du secret, on le suit dans ses tourments intérieurs, ses doutes, ses colères, sa faiblesse, son enfermement dans ses propres rancoeurs... On s'attache presque à lui, on aimerait qu'il soit capable d'avouer ses vrais sentiments de solitude à sa famille, à leur pardonner... On suit aussi les sentiments de Jean et de leur mère et le désarroi de ceux ci face à la dureté de leur frère/fils. Il n'y a pas de gros rebondissements ou de grandes révélations publiques dans ce roman, tout est surtout axés sur la psychologie. Et ce avec brio.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Livrepassion16 Posté le 2 Avril 2020
    Il y a longtemps que je n'avais pas lu Maupassant. Je gardais un bon souvenir de mes lectures passées de cet auteur classique, je n'ai pas été déçue par ce titre. Comme Zola et Balzac, Maupassant dépeint admirablement les moeurs et coutumes de son époque. Les sentiments sont très bien décrits et pas vraiment démodés. Le sujet de l'adultère est encore un sujet difficile et tabou.
  • Ranine Posté le 22 Mars 2020
    Bon, je confirme... J'aime Maupassant. Quelle belle écriture ! On suit la psychologie des personnages, surtout celle de Pierre, frère malheureux de Jean. Il dit tout en peu de mots. Tout de la bassesse de l'homme, mais aussi de sa grandeur, de son sacrifice. Une plongée dans la nature humaine. Dommage du peu, j'en reprendrais bien une petite part.
12-21, la newsletter des lecteurs numériques.
Un rendez-vous dédié, pour ne jamais être à court d'e-books !