Lisez! icon: Search engine
Les Escales
EAN : 9782365690782
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Tel Aviv Suspects

Collection : Les Escales Noires
Date de parution : 12/09/2013

Après le noir scandinave, place au polar israélien !

Dans un quartier sans histoire de Tel-Aviv, le viol d’une jeune fille met la police en émoi. Pas d’indices, pas de témoins, pas de suspects. Le père de la victime décide de mener sa propre enquête, jusqu’à identifier Ziv Névo comme le coupable. L’affaire serait sur le point d’être classée,...

Dans un quartier sans histoire de Tel-Aviv, le viol d’une jeune fille met la police en émoi. Pas d’indices, pas de témoins, pas de suspects. Le père de la victime décide de mener sa propre enquête, jusqu’à identifier Ziv Névo comme le coupable. L’affaire serait sur le point d’être classée, sans les doutes du vieil inspecteur Élie Nahoum.

Pourquoi Névo refuse-t-il de s’exprimer ? Qui veut-il protéger par son silence ? Le père aurait-il pu forcer sa fille à accuser un innocent ?

Entre le policier et le suspect commence un duel sous haute tension, qui va attirer dans son ballet de faux-semblants un jeune avocat idéaliste, le bras droit d’un boss de la mafia et un reporter prêt à tout pour décrocher le scoop de sa vie.

Quand un deuxième viol est commis, la quête de la vérité devient une affaire de vie ou de mort…

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782365690782
Façonnage normé : EPUB2
DRM : Watermark (Tatouage numérique)

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • christinebeausson Posté le 22 Juin 2020
    Un polar israélien .... offert pour deux livres achetés ... une bonne occasion de sortir de ma zone de confort. Une ballade dans "un quartier sans histoire de Tel-Aviv" avec comme compagnon, un vieil inspecteur, un journaliste plein d'ambitions, des jeunes femmes bien sous tous rapports auxquelles arrivent ce qui peut être qualifié comme un crime. C'est bien fait, on s'y croit, l'intrigue est tordue et pleine de fausses pistes, on s'y promène avec juste ce qu'il faut de crédibilité, en toile de fond la mafia locale égale à ce qu'elle est dans le reste du monde. Ce qui me choque est de montrer Tel-Aviv ou Jérusalem "si paisible et si majestueuse. Pacifique, et non le théâtre de conflits et contestations." Visage idyllique ... Ce serait si bien si c'était vrai !
  • Nikoz Posté le 22 Février 2020
    Un très bon policier qui pourrait être très complexe mais qui reste très lisible. Une véritable découverte!
  • Carteroutiere Posté le 4 Octobre 2019
    Un roman policier israélien avec ses ripoux, ses juges corrompus, ses politiciens douteux, la presse pourrie et quelques policiers justiciers au grand coeur... Bref, du classique qui aurait pu avoir lieu dans n’importe quel pays d’Europe ou d’Amérique du Nord, avec quelque changements de nom. Un livre agréable à lire (je l’ai lu en un voyage en avion), mais rien d’original.
  • Malvira Posté le 22 Juin 2018
    J'ai reçu ce livre "gratuit" à l'achat de deux ou trois autres livres de poche. Je l'ai lu en vacances et franchement, j'ai passé un excellent moment. Voici un excellent polar, intelligent et bien écrit qui mérite amplement le détour.
  • elcd Posté le 24 Novembre 2017
    J'ai une appréciation mitigée de ce roman. Très intéressé je suis par ces romans qui allient une/des intrigues bien ficelées et l'immersion dans le réalisme d'une société différente (le voyage immobile en somme, et sans danger!) Quant à la littérature policière israélienne, j'avais des références : Dror Misrahi récemment connu mais surtout les romans de la regrettée Batya Gour. Bon, ça démarrait bien, l'intrigue semblait classique avec un viol la nuit dans un quartier résidentiel calme de Tel Aviv. De plus, la présentation en juxtaposition de plusieurs personnages sans rapport évidents entre eux, laissait présager d'une intrigue plus complexe qu'il n'apparaissait avec une description réaliste de pans de la société israélienne du début du XXI° siècle. En outre, les dialogues, directs, agressifs, dans l'urgence, entre les personnages, donnaient un aperçu crédible de l'atmosphère qui règne dans ce petit pays menacé et menaçant. Après ce bon départ, autour de 150 pages, j'ai trouvé que tout avait été dit par rapport à l'intrigue et j'ai commencé à m'ennuyer. L'auteur bascule pendant les 200 pages restantes dans la description d'états d'âmes archi prévisibles indignes d'un bon polar il me semble. On a droit au rabibochage entre un couple violemment divorcé, autour de leur petit garçon et... J'ai une appréciation mitigée de ce roman. Très intéressé je suis par ces romans qui allient une/des intrigues bien ficelées et l'immersion dans le réalisme d'une société différente (le voyage immobile en somme, et sans danger!) Quant à la littérature policière israélienne, j'avais des références : Dror Misrahi récemment connu mais surtout les romans de la regrettée Batya Gour. Bon, ça démarrait bien, l'intrigue semblait classique avec un viol la nuit dans un quartier résidentiel calme de Tel Aviv. De plus, la présentation en juxtaposition de plusieurs personnages sans rapport évidents entre eux, laissait présager d'une intrigue plus complexe qu'il n'apparaissait avec une description réaliste de pans de la société israélienne du début du XXI° siècle. En outre, les dialogues, directs, agressifs, dans l'urgence, entre les personnages, donnaient un aperçu crédible de l'atmosphère qui règne dans ce petit pays menacé et menaçant. Après ce bon départ, autour de 150 pages, j'ai trouvé que tout avait été dit par rapport à l'intrigue et j'ai commencé à m'ennuyer. L'auteur bascule pendant les 200 pages restantes dans la description d'états d'âmes archi prévisibles indignes d'un bon polar il me semble. On a droit au rabibochage entre un couple violemment divorcé, autour de leur petit garçon et de leurs besoins affectifs et sexuels, on a aussi droit à une relation triangulaire entre un (vrai) voyou, un (faux) voyou en concurrence pour obtenir l'amour de leur père adoptif, un parrain de la pègre locale. J'ai été également perplexe devant le choix de faire une incursion au-delà de "la ligne verte", autrement dit, une virée dans les territoires palestiniens pour y croiser d'inquiétants voyous arabes en connexion avec la pègre susmentionnée. Enfin, on touche à une autre limite, peut être compréhensible d'un point de vue israélien mais pas forcément du point de vue d'un lecteur français intéressé par l'actualité internationale. Lorsqu'on pense à Israël on l'inclut dans l'ensemble du Moyen/Proche Orient, caractérisé d'abord par des conflits toujours en cours. Or, l'auteur évacue complètement cette dimension comme si la société israélienne vivait hors sol. La question palestinienne, territoires et population, est très accessoire et pensée comme un confins dangereux d'Israël. Certes, on surnomme effectivement Tel Aviv "la bulle", mais il y a là quelque chose qui est dérangeant et qui ne me fera pas retenir ce roman, cet auteur, dans le cercle de la grande littérature policière internationale!
    Lire la suite
    En lire moins
INSCRIVEZ-VOUS À LA NEWSLETTER LES ESCALES
Découvrez la prochaine Escale de votre voyage littéraire !