Lisez! icon: Search engine
EAN : 9791036615849
Façonnage normé : MP3
Durée : 671 min
Vampyria, Livre 1 : La Cour des Ténèbres
Date de parution : 10/06/2021
Éditeurs :
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
20.99 €

Vampyria, Livre 1 : La Cour des Ténèbres

Date de parution : 10/06/2021
« Tu vas t’épanouir à Versailles telle une fleur exotique. Les vampyres du palais raffolent de tout ce qui sort de l’ordinaire. Mais attention : la Cour des Ténèbres a ses codes, ses pièges mortels, et le moindre faux pas s’y paye au prix du sang... »
En l’an de grâce 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition... En l’an de grâce 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé... En l’an de grâce 1715, le Roy-Soleil s’est transmuté en vampyre pour devenir le Roy des Ténèbres. Depuis, il règne en despote absolu sur la Vampyria : une vaste coalition à jamais figée dans un âge sombre, rassemblant la France et ses royaumes vassaux. Un joug de fer est imposé au peuple, maintenu dans la terreur et littéralement saigné pour nourrir l’aristocratie vampyrique.

Trois siècles plus tard, Jeanne est arrachée à sa famille de roturiers et catapultée à l’école formant les jeunes nobles avant leur entrée à la Cour. Entre les intrigues des morts-vivants du palais, les trahisons des autres élèves et les abominations grouillant sous les ors de Versailles, combien de temps Jeanne survivra-t-elle ?

Dans sa nouvelle saga Vampyria, Victor Dixen compose une uchronie baroque et horrifique, entre jeux de masques paranoïaques et frissons d’épouvante. Une plongée en apnée dans les ombres d’un Grand Siècle qui ne veut pas mourir. Une épopée palpitante aux confins de l’espace et du temps. 

Découvrez en bonus du livre audio la danse ensorcelante de la Gigue sans repos mise en musique ! 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9791036615849
Façonnage normé : MP3
Durée : 671 min
Lizzie
En savoir plus
PRIX CONSEILLÉ
20.99 €

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PetiteSourisDeBibliotheque 08/07/2022
    Plusieurs choses m’ont attirées dans ce livre : l’auteur (oui je suis fan), l’esthétique de la couverture (le baroque, je craque) et puis tout simplement l’intrigue : une histoire de vampyres sur fond d’intrigues de palais, je ne peux qu’approuver. Une des grandes qualités du livre, c’est son univers ultra complet. Que ce soit au niveau du monde vampyrique mais aussi au niveau des codes de la cours, rien ne manque. Et, sans vous spoiler, j’attends avec impatience la suite car je sens qu’on va plonger encore plus profondément dans les intrigues, les fastes et les complots de Versailles (enfin, je l’espère du moins). Niveau écriture, rien à redire. On ne peut nier le talent de Victor Dixen qui est d’une fluidité très appréciable et qui nous rend complètement accro (impossible de lâcher le livre, mes mains et mes yeux ont fusionné avec). Autre élément que j’ai fortement apprécié : l’emploi d’un vocabulaire d’époque, parfois désuet mais qui ne rend l’histoire que plus immersive (et là je me dis que le mot « désuet » est peut-être lui-même désuet…) Clairement j’ai adoré ce livre, je l’ai dévoré en deux petits jours ! MAIS je vous cache pas que l’héroïne me pose encore problème,... Plusieurs choses m’ont attirées dans ce livre : l’auteur (oui je suis fan), l’esthétique de la couverture (le baroque, je craque) et puis tout simplement l’intrigue : une histoire de vampyres sur fond d’intrigues de palais, je ne peux qu’approuver. Une des grandes qualités du livre, c’est son univers ultra complet. Que ce soit au niveau du monde vampyrique mais aussi au niveau des codes de la cours, rien ne manque. Et, sans vous spoiler, j’attends avec impatience la suite car je sens qu’on va plonger encore plus profondément dans les intrigues, les fastes et les complots de Versailles (enfin, je l’espère du moins). Niveau écriture, rien à redire. On ne peut nier le talent de Victor Dixen qui est d’une fluidité très appréciable et qui nous rend complètement accro (impossible de lâcher le livre, mes mains et mes yeux ont fusionné avec). Autre élément que j’ai fortement apprécié : l’emploi d’un vocabulaire d’époque, parfois désuet mais qui ne rend l’histoire que plus immersive (et là je me dis que le mot « désuet » est peut-être lui-même désuet…) Clairement j’ai adoré ce livre, je l’ai dévoré en deux petits jours ! MAIS je vous cache pas que l’héroïne me pose encore problème, même si je la préfère à Léonor. Je ne sais même pas ce que je lui reproche, juste que je me suis tapé la tête contre le livre à certaines de ses prises de décision, et je l’ai trouvée parfois trop prévisible. Je m’identifie pas vraiment à elle, mais c’est probablement une question de différence d’âge. Bref, je sais que ce livre à pas toujours fait l’unanimité mais pour moi c’est un grand OUI !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Oceaneisreading 07/07/2022
    #x1f30aCitation: « Plutôt que de se coucher à jamais, le Roy-Soleil a accompli un rituel médical terrible et secret. L’opération lui a offert l’immortalité tout en mutilant son visage. Louis XIV est devenu Louis l’Immuable, le Roy des Ténèbres : le premier vampyre de l’histoire. Rapidement, tous les monarques du continent lui ont prêté allégeance pour se transmuter à leur tour en immortels. L’Europe s’est figée dans un joug de fer et le climat lui-même s’est enrayé. »#x1f9cb Je crois bien être tombée dans le piège de cette saga, j'ai vraiment accroché à l'univers, la cour de Versailles et de Louis XIV, transformer en cours de Vampyrie et en Vampyre Immuable. J'ai apprécié le fais d'avoir vraiment toute une cours et un système de nobles et de clergés tous transformés en vampyre, les roturiers et les non-nobles servant à l'aide d'une dime, à nourrir tous les nobles et la cour de Versailles. Ce monde ou la récompense suprême est d'être transmuté en vampyre, ou c'est même un titre de noblesse. Comme souvent les vampyres ne sont pas les seuls enfants des ténèbres et c'est vraiment bien fait dans le livre. Ce tome un sert à mon poser les bases de cet univers, la naissance du combat et d'apprendre à connaître Jeanne, ou... #x1f30aCitation: « Plutôt que de se coucher à jamais, le Roy-Soleil a accompli un rituel médical terrible et secret. L’opération lui a offert l’immortalité tout en mutilant son visage. Louis XIV est devenu Louis l’Immuable, le Roy des Ténèbres : le premier vampyre de l’histoire. Rapidement, tous les monarques du continent lui ont prêté allégeance pour se transmuter à leur tour en immortels. L’Europe s’est figée dans un joug de fer et le climat lui-même s’est enrayé. »#x1f9cb Je crois bien être tombée dans le piège de cette saga, j'ai vraiment accroché à l'univers, la cour de Versailles et de Louis XIV, transformer en cours de Vampyrie et en Vampyre Immuable. J'ai apprécié le fais d'avoir vraiment toute une cours et un système de nobles et de clergés tous transformés en vampyre, les roturiers et les non-nobles servant à l'aide d'une dime, à nourrir tous les nobles et la cour de Versailles. Ce monde ou la récompense suprême est d'être transmuté en vampyre, ou c'est même un titre de noblesse. Comme souvent les vampyres ne sont pas les seuls enfants des ténèbres et c'est vraiment bien fait dans le livre. Ce tome un sert à mon poser les bases de cet univers, la naissance du combat et d'apprendre à connaître Jeanne, ou Diane, une identité qu'elle a prise pour survivre dans ce monde. On découvre aussi la cruauté de la cour et des principaux proches de cette cour. Une cruauté « logique », mais exacerbée par le caractère vampyre des comparses. J'ai beaucoup aimée voir le combat et la lutte acharnée que vas commencer Diane, avec un seul but se venger. Un but qui évoluera en même temps qu'elle, après tout elle est jeune. J'ai adoré cette lecture j'ai tout simplement dévoré le livre et apprécier les nombreux rebondissements qui sont apparu. J'ai eu peur pour Diane plus d'une fois. J'ai aussi un attachement particulier pour Naoko et son histoire incroyable. C'est un livre dans lequel ce noue de magnifiques amitiés. #x1f38f
    Lire la suite
    En lire moins
  • _nono_books_ 04/07/2022
    J’ai adoré découvrir la plume de cet auteur. l’univers du livre est très bien pensé, on est loin des histoires de vampires dont on a l’habitude, certains passages sont surprenants. Je n’ai pas mis 5 car certains passage sont un peu lent et j’ai eu du mal avec certains choix de l’héroïne. c’est une lecture que je recommande et j’ai vraiment hâte de lire la suite !
  • Lenarbres 03/07/2022
    Super premier tome de saga ! Le personnage principal fait parfois des choix discutables mais malgré cela Victor Dixen parvient à nous captiver et à nous happer avec son roman plein de suspense et de rebondissements ! J'ai réellement hâte de découvrir la suite.
  • RewriteYoshee 02/07/2022
    [FANTASY] Résumé : A l'aube de sa vie, le roi Louis XIV devient Louis l'Immuable, un vampyre créé par les ténèbres. Il va assouvir sa soif de règne en faisant de la France, et de ses pays frontaliers, un royaume de terreur et de ténèbres où sa Cour de vampyres règnent en maîtres sur la plèbe roturière qui doit se soumettre à la domination, et donner une fois par mois l'impôt des particuliers : leur sang ! Mon avis : Bon, c'est vrai que les vampires, on en a mangé sous toutes ces formes ! Le mythe est largement répandu dans le monde entier, émeut une certaine partie de lecteurs adolescents. Cependant, je dois avouer que la forme de ce récit est quand même assez novatrice. On a tout un monde qui se construit autour des vampires, et ses bases sont solides. Le roman reprend tous les clichés du vampire (ail, pieu, argent, lumière du jour), mais le fait habilement et résolument. Il n'y a pas de discordance, en tout cas je n'en ai pas remarqué. Le récit semble quand même adressé aux lecteurs assez jeunes. L'écriture est fine, élaborée mais il y a quand même quelques facilités romanesques qui rend le récit... [FANTASY] Résumé : A l'aube de sa vie, le roi Louis XIV devient Louis l'Immuable, un vampyre créé par les ténèbres. Il va assouvir sa soif de règne en faisant de la France, et de ses pays frontaliers, un royaume de terreur et de ténèbres où sa Cour de vampyres règnent en maîtres sur la plèbe roturière qui doit se soumettre à la domination, et donner une fois par mois l'impôt des particuliers : leur sang ! Mon avis : Bon, c'est vrai que les vampires, on en a mangé sous toutes ces formes ! Le mythe est largement répandu dans le monde entier, émeut une certaine partie de lecteurs adolescents. Cependant, je dois avouer que la forme de ce récit est quand même assez novatrice. On a tout un monde qui se construit autour des vampires, et ses bases sont solides. Le roman reprend tous les clichés du vampire (ail, pieu, argent, lumière du jour), mais le fait habilement et résolument. Il n'y a pas de discordance, en tout cas je n'en ai pas remarqué. Le récit semble quand même adressé aux lecteurs assez jeunes. L'écriture est fine, élaborée mais il y a quand même quelques facilités romanesques qui rend le récit parfois "évident", à la limite du déplaisant quoi. Si la plupart des chutes ne sont pas si prévisibles, quelques intrigues sont difficiles à accepter, tellement elles semblent peu développées ou amenées comme un cheveu sur la soupe : je pense notamment au changement brutal du doyen de la Grande Écurie, qui passe du directeur brutal et froid, au grand sentimental qui pardonne tout. Là, par exemple ce n'est pas tout à fait cohérant. Je reprendrais ce point sur ma critique du tome 2, car c'est plus flagrant. En termes de personnage, c'est vrai que Diane, aka Jeanne, aka la gamine des sentiers battus, est intéressante mais déroutante. Elle est finalement assez immature pour son âge (17 ans), tout en étant brutale, sanguinaire. J'ai apprécié son côté anti-heroine, qui trahit, qui salit, tout ça pour son objectif de vengeance bien encrée dans sa petite tête de linotte poivre-et-sel. Mais pour autant, son imprévisibilité lui fait quand même défaut et fait d'elle un personne auquel j'ai du mal à l'attacher. En vrai, je la trouve niaise. Naoko est une petite perle. J'ai bien aimé le fait d'intégrer des personnes de pays différents, et rapidement Naoko est devenue mon perso secondaire préférée. Elle est intelligente, discrète mais douée. Un personnage plutôt bien écrit, en somme. Je ne reviens pas sur Monsieur de Montfaucon, dont les desseins ne me paraissent pas légitime. Il exècre ses antécédents de bourreau, donc il joue un double jeu avec la fronde pour racheter sa cause ou plutôt celle de sa famille. N'était-il pas plus simple de dire qu'il n'aimait tout simplement pas le règne de dictateur de son Roy ? Les autres personnages secondaires, notamment les vampires sont efficaces, si je puis dire. Le Roy. Bon, je trouve que le récit ne le rend pas aussi terrifiant que ce qu'il le devrait, le rendant plus dictateur qui sait pas trop ce qui fait, plutôt que monarque sans foi ni loi. Je critique, je critique mais en vrai j'ai bien aimé. J'ai lu voracement le tome 2, et je ferai pareil pour le 3. Je pense que j'accepte totalement le côté un peu teenager, car il remplit tous les codes, mais je regrette un peu qu'un thème aussi plaisant que celui-ci manque un peu de saveur adulte.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la newsletter Lizzie, pour que vos livres s'écoutent aussi !
Avec Lizzie, les livres ont trouvé leur voix. Chaque semaine, laissez-vous transporter au cœur de nos nouveautés.