En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Après la fin

        Pocket
        EAN : 9782266246187
        Code sériel : 15829
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 360
        Format : 108 x 177 mm
        Après la fin

        Date de parution : 09/04/2015
        Une banlieue calme, aux maisons mitoyennes entourées de jardins bien entretenus.
        Des voisins modèles : Tiphaine et Sylvain, couple soudé aux prises avec un ado un peu rebelle, Milo. C'est le cadre idéal dans lequel Nora, récemment divorcée, vient d'emménager avec ses deux enfants. Mais Nora ne sait pas encore que...
        Une banlieue calme, aux maisons mitoyennes entourées de jardins bien entretenus.
        Des voisins modèles : Tiphaine et Sylvain, couple soudé aux prises avec un ado un peu rebelle, Milo. C'est le cadre idéal dans lequel Nora, récemment divorcée, vient d'emménager avec ses deux enfants. Mais Nora ne sait pas encore que les anciens propriétaires de sa jolie maison se sont suicidés, qu'ils étaient les parents naturels de Milo, que Tiphaine vit dans une prison de mensonges et de culpabilité. Et dans l'ignorance, Nora donne sa confiance...

        « Une ambiance pesante, une tension permanente, un suspense crescendo. » L'Écho

        @ Disponible chez 12-21
        L'ÉDITEUR NUMÉRIQUE
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266246187
        Code sériel : 15829
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 360
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        6.95 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Ladybird123 Posté le 12 Août 2018
          J’ai apprécié le premier tome et cela continue dans ce second volet. (Cette critique dévoile une partie du premier tome qu’il est préférable d’avoir lu avant d’entamer Après la fin). On y retrouve les mêmes ingrédients et on rajoute de nouveaux voisins. Après le suicide de David et Laeticia, les parents du petit Milo, les années ont passé. Milo a aujourd’hui 15 ans, adopté par ses voisins à la mort de ses parents, c’est un adolescent profondément abîmé par le décès de ses parents. Incapable de penser que l’amour est inoffensif puisque tous ceux qu’il a aimés sont morts, il se blinde dans une indifférence qui ne plait pas à Typhaine. De nouveaux voisins emménagent à côté, une maman en instance de divorce et ses deux enfants. Si le premier tome était davantage axé sur le chagrin-folie d’une mère ayant perdu son enfant, ici l’auteure plonge dans la culpabilité, l'échec, le desamour. Les consciences bouillonnent la peur au ventre. Maxime l’enfant parti trop tôt rôde toujours. D’une traite j’ai lu ce second tome, sans le moindre ennui, c’est fluide, parfois un chouïa trop naïf, j’aurai aimé que la vérité éclate et qu’elle soit plus au centre de cette... J’ai apprécié le premier tome et cela continue dans ce second volet. (Cette critique dévoile une partie du premier tome qu’il est préférable d’avoir lu avant d’entamer Après la fin). On y retrouve les mêmes ingrédients et on rajoute de nouveaux voisins. Après le suicide de David et Laeticia, les parents du petit Milo, les années ont passé. Milo a aujourd’hui 15 ans, adopté par ses voisins à la mort de ses parents, c’est un adolescent profondément abîmé par le décès de ses parents. Incapable de penser que l’amour est inoffensif puisque tous ceux qu’il a aimés sont morts, il se blinde dans une indifférence qui ne plait pas à Typhaine. De nouveaux voisins emménagent à côté, une maman en instance de divorce et ses deux enfants. Si le premier tome était davantage axé sur le chagrin-folie d’une mère ayant perdu son enfant, ici l’auteure plonge dans la culpabilité, l'échec, le desamour. Les consciences bouillonnent la peur au ventre. Maxime l’enfant parti trop tôt rôde toujours. D’une traite j’ai lu ce second tome, sans le moindre ennui, c’est fluide, parfois un chouïa trop naïf, j’aurai aimé que la vérité éclate et qu’elle soit plus au centre de cette suite. Certainement en prévision d’un éventuel troisième tome.
          Lire la suite
          En lire moins
        • loeildeluciole Posté le 8 Août 2018
          Après la fin est la suite directe du premier opus, Derrière la haine (il est encore temps d’éviter les spoils !). On y retrouve les personnages encore vivants après la fin tragique du premier. Tiphaine et Sylvain ont récupéré Milo, le fils des anciens voisins qui se sont soit disant suicidés. Connaissant la personnalité manipulatrice et meurtrière de Tiphaine, on tremble d’avance pour Milo, Sylvain mais surtout pour la nouvelle voisine ! Soyez heureux vous qui vivez sans voisin limitrophe et tremblez si vous en avez ! Le premier tome avait préparé le terrain et ce second, légèrement moins haletant que le premier, continue dans la même lignée de thriller psychologique. Tiphaine, reine de la manipulation va faire de Nora son nouveau jouet… et là, c’est le drame ! S’inscrivant dans une atmosphère classique de banlieue ou petite ville, on s’identifie sans problème à ce voisinage en apparence calme et tranquille. Les événements s’enchaînent, le rythme est soutenu et le suspense est bien prenant !
        • Jardinssecrets Posté le 16 Juillet 2018
          Bonjour à toutes et à tous… Dans la suite de “Derrière la haine”, il n’y a plus la surprise sur l’identité des divers personnages. Je me demandais vraiment comment Barbara allait réussir à me tenir en haleine jusqu’au bout ! Encore une fois, elle y réussit fort bien, grâce à l’arrivée de Nora nouvelle pierre angulaire du roman, (qui vient de retrouver sa liberté de femme), mais pas que… Ses deux enfants aussi vont se trouver entrainés dans cette nouvelle tourmente. Les dés sont jetés, ça part encore une fois dans tout les sens, chaque chapitre est une surprise. Un peu comme un vaudeville, l’humour en moins, mais le suspense, lui va en crescendo, jusqu’à un final qui en déstabilisera sûrement certains voir leur déplaira, mais que j’ai trouvé personnellement intelligent et étonnant ! J’ai retrouvé avec plaisir la plume et l’écriture précise de Barbara ABEL. Son sens des mots transforme ses romans en thriller implacable ! Extrait : “Au fur et à mesure que les caisses se vidaient, Nora organisait sa vie. Ranger, trier, jeter, garder. Trouver une place pour chaque chose, un sens pour chaque geste, un motif pour chaque décision. Elle meubla sa maison en même temps que son existence, celle d’une... Bonjour à toutes et à tous… Dans la suite de “Derrière la haine”, il n’y a plus la surprise sur l’identité des divers personnages. Je me demandais vraiment comment Barbara allait réussir à me tenir en haleine jusqu’au bout ! Encore une fois, elle y réussit fort bien, grâce à l’arrivée de Nora nouvelle pierre angulaire du roman, (qui vient de retrouver sa liberté de femme), mais pas que… Ses deux enfants aussi vont se trouver entrainés dans cette nouvelle tourmente. Les dés sont jetés, ça part encore une fois dans tout les sens, chaque chapitre est une surprise. Un peu comme un vaudeville, l’humour en moins, mais le suspense, lui va en crescendo, jusqu’à un final qui en déstabilisera sûrement certains voir leur déplaira, mais que j’ai trouvé personnellement intelligent et étonnant ! J’ai retrouvé avec plaisir la plume et l’écriture précise de Barbara ABEL. Son sens des mots transforme ses romans en thriller implacable ! Extrait : “Au fur et à mesure que les caisses se vidaient, Nora organisait sa vie. Ranger, trier, jeter, garder. Trouver une place pour chaque chose, un sens pour chaque geste, un motif pour chaque décision. Elle meubla sa maison en même temps que son existence, celle d’une femme célibataire à laquelle il incombait désormais de prendre en charge un quotidien pas toujours facile à gérer. Ses enfants lui donnaient le courage d’accomplir mille choses, mais son assurance l’avait abandonné dès la première semaine, au moment où Inès et Nassim avaient franchi la porte de la maison, leurs sacs à l’épaule pour s’engouffrer dans la voiture de leur père. La porte s’était alors refermée sur la perspective d’une semaine de solitude, durant laquelle elle avait été assaillie par les doutes et le manque. Que faisait-elle là, toute seule, dans cette maison vide ? Sa place n’était-elle pas auprès de ses enfants, quels qu’en soient les sacrifices ? Avait-elle vraiment tout essayé avant de prendre cette décision radicale ? Les relations restaient tendues entre Alexis et elle. Il lui en voulait d’être partie, de n’avoir laissé aucune chance à leur couple, aucun avenir à leur famille.”
          Lire la suite
          En lire moins
        • leslecturesdemoe Posté le 9 Juillet 2018
          2ème coup de cœur pour Barbara Abel ❤️. J'ai lu "Derrière la haine" et "Après la fin" en 4 jours. Et je peux vous dire que je suis CONQUISE ! Cette lecture était un délice ! Un thriller angoissant et terriblement addictif ! Pour les protagonistes, on prend les mêmes et on recommence ! On y retrouve Tiphaine et Sylvain, tuteurs de Milo suite au "suicide" de ses parents il y a 8 ans. Et on rencontre les nouveaux voisins : Nora et ses enfants, Inès et Nassim. Le lieu, toujours les 26 et 28 rue Edmond-Petit. Il s'en passe des choses dans ces maisons mitoyennes... Sans dévoiler l'intrigue, sachez que des secrets datant du premier livre ressortent, que le côté psychopathe (et "endormi" pendant quelques années) de Tiphaine se réveille, que des rapprochement se produisent, et que des drames surviennent... Bref, un must-have dans sa bibliothèque ! J'ai terriblement envie de lire tous les livres de Barbara Abel ! 😍
        • LaurenaLJ Posté le 25 Juin 2018
          J'ai trouvé ce second tome moins prenant que le premier, trop long et surtout trop répétitif... Le même schéma est repris et simplement transposé, ce qui fait que l'intrigue perd de son intérêt et que l'histoire est plus prévisible. Par ailleurs, l'effet est donc moindre, l'ambiance est moins pesante et hormis la plume de l'auteur, je n'ai pas retrouvé dans ce second tome ce que j'avais aimé dans le premier, et j'en ressors autant frustrée que déçue.

        Ils en parlent

        « Barbara Abel n’a pas son pareil pour distiller l’angoisse, manipuler le lecteur, multiplier les rebondissements… jusqu’à la conclusion, noire à souhait. » Avantages
        « Une ambiance pesante, une tension permanente, un suspense crescendo ; Barbara Abel révèle avec délice les turpitudes les plus sombres de l'âme humaine, les plus sombres et les plus pitoyables. » L’Écho
        « Barbara Abel manie l’art du suspense avec habileté en faisant monter les tensions petit à petit. Terriblement réaliste, ce thriller psychologique est effrayant à souhait. » La Libre Belgique
        « L'auteure belge jongle parfaitement avec les codes du thriller psychologique. Redoutable, elle nous surprend en poussant ses héros dans leurs derniers retranchements. » Le Vif L’Express
        « Un roman diaboliquement mené. » Ouest-France
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com