En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Assez de bleu dans le ciel

        10/18
        EAN : 9782264072955
        Code sériel : 5350
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 552
        Format : 108 x 177 mm
        Assez de bleu dans le ciel

        Sarah TARDY (Traducteur)
        Date de parution : 05/04/2018
        Une maison à des kilomètres de tout. Autour, rien que l’herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Ce refuge, Daniel Sullivan va le quitter le temps d’une semaine pour se rendre aux États-Unis, son pays d’origine. C’est l’anniversaire de son père, qu’il... Une maison à des kilomètres de tout. Autour, rien que l’herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Ce refuge, Daniel Sullivan va le quitter le temps d’une semaine pour se rendre aux États-Unis, son pays d’origine. C’est l’anniversaire de son père, qu’il n’a pas vu depuis des années. Dans la voiture qui le conduit à l’aéroport, une voix retentit à la radio : celle d’une femme dont il est sans nouvelles depuis vingt ans, son premier amour. Les souvenirs se déversent.
        Replonger dans le passé, comprendre ce qui le pousse à abandonner ceux qu’il aime, Daniel ne pense plus qu’à ça. Et il y a son épouse Claudette, star de cinéma fantasque et passionnée. Comment lui révéler l’homme qu’il est véritablement ? Que peut-il encore promettre, lui qui n’a jamais su que fuir ?

        « Une épopée splendide et renversante. »
        Olivia de Lamberterie – ELLE

        Traduit de l’anglais (Irlande) par Sarah Tardy
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782264072955
        Code sériel : 5350
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 552
        Format : 108 x 177 mm
        10/18
        8.80 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Patience82 Posté le 25 Juillet 2018
          J'avoue avoir eu quelques difficultés à entrer dans l'histoire au début. Les chapitres alternent les personnages et les époques, de quoi avoir du mal à s'y retrouver. Mais maintenant que j'ai terminé et refermé ce livre, je m'aperçois que les personnages et la chronologie sont finalement assez clairs dans mon esprit et que j'ai vraiment beaucoup apprécié la construction atypique du récit. On entre dans la vie de plusieurs personnes qui gravitent plus ou moins loin de Daniel et de l"intrigue principale. Ainsi, on se balade au Royaume-Uni, aux Etats-Unis, en Inde, et de 1944 à 2016. Ce livre me laisse une très bonne impression, tant dans la qualité de la plume, la construction, que dans la psychologie des personnages. J'aimerais tenter une nouvelle expérience avec cette auteure qui m'a beaucoup plu.
        • Bellonzo Posté le 23 Juillet 2018
          Assez de bleu dans le ciel de l'Irlandaise du Nord Maggie O'Farrell se déroule en fait sur trois décennies où l'on peut suivre Daniel, et sa conjointe, Claudette. Leur route s'est croisée, un jour, sur les chemins d'Irlande alors que tous deux fuyaient une vie qui les rendait malheureux. Daniel est linguiste de formation et sa vie n'a jamais été très simple avec les femmes. Il y a eu Nicola, son premier amour alors qu'il était encore aux études, mais le destin en décidera autrement. Alors que Daniel est de retour aux États-Unis pour le décès de sa mère, celui-ci plonge dans une dépression et fera la connaissance d'une femme avec qui il se mariera et aura deux enfants, Niall et Phoebe. Divorce douloureux, celle-ci l'empêchera de voir ses enfants. Alors Daniel part en Irlande pour aller chercher les cendres de son grand-père. Mais il n'avait pas prévu de rencontrer Claudette sur une route...Deux enfants viendront, Marithe et Calvin. Il y a pas mal de personnages dans This must be the place... Assez de bleu dans le ciel de l'Irlandaise du Nord Maggie O'Farrell se déroule en fait sur trois décennies où l'on peut suivre Daniel, et sa conjointe, Claudette. Leur route s'est croisée, un jour, sur les chemins d'Irlande alors que tous deux fuyaient une vie qui les rendait malheureux. Daniel est linguiste de formation et sa vie n'a jamais été très simple avec les femmes. Il y a eu Nicola, son premier amour alors qu'il était encore aux études, mais le destin en décidera autrement. Alors que Daniel est de retour aux États-Unis pour le décès de sa mère, celui-ci plonge dans une dépression et fera la connaissance d'une femme avec qui il se mariera et aura deux enfants, Niall et Phoebe. Divorce douloureux, celle-ci l'empêchera de voir ses enfants. Alors Daniel part en Irlande pour aller chercher les cendres de son grand-père. Mais il n'avait pas prévu de rencontrer Claudette sur une route...Deux enfants viendront, Marithe et Calvin. Il y a pas mal de personnages dans This must be the place (titre original, Assez de bleu dans le ciel étant en fait le titre de l'un des chapitres, celui concernant Claudette à New York en 1993). Et chaque chapitre resitue l'année et le personnage dont on parle. Ce n'est pas inutile car honnêtement ça parait un peu complexe au départ. C'est qu'il y a du monde. Londres, New York, Los Angeles, Paris, le Suffolk, le Donegal (ce comté est en quelque sorte le nord de l'Irlande du Sud), la Chine, l'Inde. Du monde...et du pays. Et puis assez vite on se familiarise avec tous ces gens qui tentent de vivre, tout simplement, ce qui n'est pas...simple, justement. La recomposition des familles, les rapports de père à fils, les rudes rappels du passé, tout ce qui nous concerne à peu près tous à notre époque sont magistralement décryptés par Maggie O'Farrell. Le couple Daniel et Claudette, star de cinéma ayant choisi une disparition qui fait un peu penser à Garbo, est passionnant mais ne phagocyte pas l'histoire. Ari, fils de Claudette et de son metteur en scène, mais aussi Lucas, son frère, et Niall, entre autres, ne sont pas délaissés. Le roman dit choral souffre parfois à mon sens de certaines faciltés ou débordements sentimentaux. Ce n'est pas absolument le cas pour Assez de bleu dans le ciel qui s'enrichit d'une belle complexité tout au long du livre. On ne dira jamais assez la richesse littéraire irlandaise. Enfin, moi, si. Cependant Assez de bleu dans le ciel s'affranchit d'une certaine "irlanditude" à laquelle il arrive quelquefois d'être un peu envahissante. C'est un irlandophile qui vous le dit.
          Lire la suite
          En lire moins
        • Guillaume72 Posté le 16 Juillet 2018
          Maggie O'Farrell nous entraîne dans le sillage de personnages hors du commun : un homme et une femme qui fuient le monde (la femme surtout) au fin fond du Donegal. Cette terre et la maison isolée qu'ils habitant deviennent comme un refuge coupé du monde, mais ce dernier finit un peu par les rattraper. Comme toujours avec cette auteure, les portraits psychologiques de ses personnages sont très travaillés. Ils ont tous une sorte de blessure : Daniel ne cesse de se culpabiliser pour une histoire d'amour ancienne, parmi les enfants, l'un a une maladie de peau et l'autre a un problème d'élocution. L'histoire est organisée autour d'épisodes qui se déroulent à des époques différentes, ce qui rend parfois les choses un peu complexes à suivre. Ces sont des êtres avec des failles mais qui partagent beaucoup d'amour. Un amour aussi profond que le bleu du ciel de l'Irlande.
        • Nadouch Posté le 18 Juin 2018
          J'avais découvert cette auteure avec L'étrange disparition d'Esme Lennox, qui avait été un coup de cœur absolu. Ma deuxième rencontre avec ce stylo et cette façon de penser et de construire des histoires est encore un succès. Tout semble reposer sur le narrateur du début, en 2010, lorsqu'il découvre que son amour de jeunesse est décédée. laissant seconde femme et enfants, il part sur les traces de cet ancien amour. Puis les chapitres le quittent et s'intéressent aux destins croisés de ses enfants d'un premier mariage, de sa femme, actrice en fuite vivant cachée. C'est en réalité la personnalité de cette dernière qui, à mon avis, fait tout le sel de ce roman. Fantasque, solaire, intelligente, entière, cette femme de roman est de celles à qui on voudrait ressembler. Tout le récit tend vers elle, vers son choix d'une vie à la campagne, du partage et de l'amour avant tout. Un très joli roman sans prétention sur les actes manqués et le pouvoir de l'amour, tout en finesse et qui m'a tiré quelques larmes à la fin, sans mièvrerie aucune. Coup de cœur renouvelé !
        • annec44 Posté le 3 Mai 2018
          Claudette Wells, star du cinéma, connue et reconnue internationalement disparaît un beau jour de la circulation sans laisser de trace, avec quelques vêtements, son fils de 5 ans et son compte en banque bien fourni. Elle ne supporte plus le show-business et veut une autre vie pour elle et son enfant. Le roman se découpe en chapitres dans lesquels on va suivre la reconstruction de Claudette, agrémentés de passages de la vie de chacun des personnages importants qui composent ce roman. Et comme une vie recomposée n’est jamais simple, des personnages, il y en a beaucoup. Les dates présentes en début de chaque chapitre nous aident à nous repérer dans le temps et à recréer une certaine chronologie dans la vie de chacun. Il m’a fallu plusieurs chapitres avant de comprendre la structure du livre et le lien que les différentes personnes évoquées pouvaient avoir entre elles. Les membres de cette famille très particulière sont tous très différents et apportent chacun une vision différente de l’histoire et du fil des événements. Il n’y a cependant pas vraiment de profondeur dans la psychologie des personnages. Il est impossible de les détester, tout comme il semble difficile de les adorer tant on reste... Claudette Wells, star du cinéma, connue et reconnue internationalement disparaît un beau jour de la circulation sans laisser de trace, avec quelques vêtements, son fils de 5 ans et son compte en banque bien fourni. Elle ne supporte plus le show-business et veut une autre vie pour elle et son enfant. Le roman se découpe en chapitres dans lesquels on va suivre la reconstruction de Claudette, agrémentés de passages de la vie de chacun des personnages importants qui composent ce roman. Et comme une vie recomposée n’est jamais simple, des personnages, il y en a beaucoup. Les dates présentes en début de chaque chapitre nous aident à nous repérer dans le temps et à recréer une certaine chronologie dans la vie de chacun. Il m’a fallu plusieurs chapitres avant de comprendre la structure du livre et le lien que les différentes personnes évoquées pouvaient avoir entre elles. Les membres de cette famille très particulière sont tous très différents et apportent chacun une vision différente de l’histoire et du fil des événements. Il n’y a cependant pas vraiment de profondeur dans la psychologie des personnages. Il est impossible de les détester, tout comme il semble difficile de les adorer tant on reste dans de la bienveillance contrôlée. J’ai eu l’impression que l’auteur ne voulait pas dire de mal de ses amis qu’elle avait créés sous sa plume. Il a ainsi manqué de la puissance dans les sentiments ressentis et exprimés, pas assez de colère, pas assez de détresse, comme pas assez de joie. Certes, la détresse est présente pour plusieurs protagonistes mais la description que l’auteur en fait reste en surface et ne nous permet pas d’y croire vraiment. Je referme avec un sentiment de contentement serein ce livre au scénario plutôt original (je pense d’ailleurs que ça ferait un bon film). Le rythme est bon et le passage d’un point de vue à l’autre permet de donner de la dimension au livre bien que la fin reste prévisible. C’est une lecture agréable et somme toute, assez reposante.
          Lire la suite
          En lire moins
        Lisez inspiré avec 10/18 !
        Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com