Lisez! icon: Search engine
Pocket
EAN : 9782266320498
Code sériel : 5073
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Dune - Tome 2 : Le Messie de Dune

Michel Demuth (traduit par), Fabien Le Roy (traduit par), L'epaule d'orion (traduit par), Charlotte Volper (collection dirigée par)
Date de parution : 26/08/2021

Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. Il est devenu l'empereur Muad' Dib. Presque un dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. Il sait quand et comment ils frapperont. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice qui...

Paul Atréides a triomphé de ses ennemis. En douze ans de guerre sainte, ses Fremen ont conquis l'univers. Il est devenu l'empereur Muad' Dib. Presque un dieu, puisqu'il voit l'avenir. Ses ennemis, il les connaît. Il sait quand et comment ils frapperont. Ils vont essayer de lui reprendre l'épice qui donne la prescience et peut-être de percer le secret de son pouvoir. Il peut déjouer leurs plans, mais voit plus loin encore. Il sait que tous les futurs possibles mènent au désastre et est hanté par la vision de sa propre mort. Peut-être n'y a-t-il pas d'autre liberté pour le prescient que celle du sacrifice...

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266320498
Code sériel : 5073
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 384
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • PascalOlivier Posté le 12 Novembre 2021
    Dans notre monde culturel actuel, les suites sont très souvent synonyme de répétition, de flemmardise voire de roublardise. On a l’habitude d’œuvres qui jouent avec les attentes du public, qui envoient des gros clins d’œil pour ravir le fan transi, bref on ne prend surtout aucun risque artistique. Le Messie de Dune est à ce niveau incroyablement impressionnant car il prend une direction littéraire très différente de son prédécesseur. Si le 1er volume était épique dans son déroulement géopolitique et mystique, Le Messie de Dune tient plutôt de l’introspection métaphysique qui débouchera une nouvelle fois sur un vertige existentiel qui marquera le lecteur au fer rouge. Frank Herbert, avec tout l’univers développé dans le 1er tome, aurait pu se contenter de narrer une énorme guerre intersidérale avec de nouveaux ennemis, et de montrer les Fremen chevauchant des centaines de vers géants, mais non, rien de tout cela ne vous sera proposé. Ici tout sera affaire de destin, de choix, d’identité. Est-ce que cela rend ce 2eme volume moins passionnant ? Absolument pas ! Frank Herbert a l’intelligence de nous proposer un étrange récit où Paul sera pris dans un étau temporel terrifiant, où chaque seconde peut influencer la destinée de l’univers. Là... Dans notre monde culturel actuel, les suites sont très souvent synonyme de répétition, de flemmardise voire de roublardise. On a l’habitude d’œuvres qui jouent avec les attentes du public, qui envoient des gros clins d’œil pour ravir le fan transi, bref on ne prend surtout aucun risque artistique. Le Messie de Dune est à ce niveau incroyablement impressionnant car il prend une direction littéraire très différente de son prédécesseur. Si le 1er volume était épique dans son déroulement géopolitique et mystique, Le Messie de Dune tient plutôt de l’introspection métaphysique qui débouchera une nouvelle fois sur un vertige existentiel qui marquera le lecteur au fer rouge. Frank Herbert, avec tout l’univers développé dans le 1er tome, aurait pu se contenter de narrer une énorme guerre intersidérale avec de nouveaux ennemis, et de montrer les Fremen chevauchant des centaines de vers géants, mais non, rien de tout cela ne vous sera proposé. Ici tout sera affaire de destin, de choix, d’identité. Est-ce que cela rend ce 2eme volume moins passionnant ? Absolument pas ! Frank Herbert a l’intelligence de nous proposer un étrange récit où Paul sera pris dans un étau temporel terrifiant, où chaque seconde peut influencer la destinée de l’univers. Là est la toute puissance de ce roman beaucoup plus court que le premier Dune, où les pensées d’un homme font face à l’insondable mystère du temps. Cependant, le roman ne verse pas non plus dans une abstraction pesante, grâce à une intrigue rondement menée, où toute une galerie de personnages complexes va se greffer autour de la destinée de Paul Atréides. Homme doué de pouvoirs aussi sublimes que terrifiants, Paul va acquérir dans les derniers chapitres de ce livre une grandeur, une aura, qui contribue à faire du Messie de Dune une expérience de science-fiction littéraire indélébile.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Lilou08 Posté le 6 Novembre 2021
    J’avais très envie de découvrir assez vite la suite de « Dune » et j’ai donc attaqué « Dune tome 2 : Le messie de Dune » avec beaucoup d’enthousiasme… Enthousiasme un peu douché car le tome 2 est assez différent du tome 1. Déjà bien sûr, il n’y a plus le plaisir de la découverte (dans le tome 1, découvrir la vie sur Arrakis, la vie des Fremen a été vraiment un grand moment pour moi). Et puis, on se retrouve directement 12 ans plus tard. Paul, Muad’Dib, est devenu l’empereur-dieu de l’univers. Il a réalisé ce fameux Jihad qu’il voulait absolument éviter dans le tome 1. Et sans nous donner vraiment de détails ni pourquoi Paul le mène finalement, on comprend que ce djihad a été violent, meurtrier… vraiment meurtrier ! Hitler est un petit joueur à ce niveau là… Je n’invente pas, Paul l’avoue lui-même. Dans ce tome, également, peu d’action mais plutôt beaucoup de réflexions, d’introspections de la part de Paul surtout. Sa prescience lui fait voir l’avenir, un avenir très difficile pour lui et Chania mais il estime n’avoir pas le choix et devoir le suivre jusqu’au bout. Pourquoi ? On ne nous donne pas... J’avais très envie de découvrir assez vite la suite de « Dune » et j’ai donc attaqué « Dune tome 2 : Le messie de Dune » avec beaucoup d’enthousiasme… Enthousiasme un peu douché car le tome 2 est assez différent du tome 1. Déjà bien sûr, il n’y a plus le plaisir de la découverte (dans le tome 1, découvrir la vie sur Arrakis, la vie des Fremen a été vraiment un grand moment pour moi). Et puis, on se retrouve directement 12 ans plus tard. Paul, Muad’Dib, est devenu l’empereur-dieu de l’univers. Il a réalisé ce fameux Jihad qu’il voulait absolument éviter dans le tome 1. Et sans nous donner vraiment de détails ni pourquoi Paul le mène finalement, on comprend que ce djihad a été violent, meurtrier… vraiment meurtrier ! Hitler est un petit joueur à ce niveau là… Je n’invente pas, Paul l’avoue lui-même. Dans ce tome, également, peu d’action mais plutôt beaucoup de réflexions, d’introspections de la part de Paul surtout. Sa prescience lui fait voir l’avenir, un avenir très difficile pour lui et Chania mais il estime n’avoir pas le choix et devoir le suivre jusqu’au bout. Pourquoi ? On ne nous donne pas d’explication. Par ailleurs, de nouveaux personnages font leur apparition dans ce tome, des personnages assez intéressants je dois le dire. Le ghola en particulier est étrange et attachant. D’autres personnages ont disparu ou ne sont plus sur Dune, dame Jessica en particulier qui est repartie sur Caladan. Chania, la princesse Irulan et Alia sont plus présentes. Le récit de ce messie de Dune compte moitié moins de pages que Dune, cela fait également une belle différence. Concernant l’histoire en elle-même je vous laisse la découvrir par vous-même. C’est mieux pour vous futurs lecteurs. Conclusions pour moi : un peu moins intense et bien que le premier mais ça vaut néanmoins toujours le coup de la découverte. Et bien sûr je vais lire très bientôt le tome 3. Je suis curieuse que voulez-vous !
    Lire la suite
    En lire moins
  • taganga2000 Posté le 5 Novembre 2021
    Après un premier tome magistral dans lequel on suivait l’ascension de Paul jusqu'au statut de Dieu vivant de la galaxie, l'histoire reprend 12 ans après et Paul règne sur un empire où la violence de la guerre sainte lui est de plus en plus insupportable. Une intrigue complexe mais passionnante de bout en bout L'imagination de @Frank Herbert est immense et toujours au service de l'histoire. L'écriture est belle, souvent poétique et les réflexions profondes sur le pouvoir et les devoirs de celui qui l'assume sont dignes des grands romans. @Frank Herbert élève la science fiction à un niveau supérieur et prouve que la littérature de genre peut être également de la grande littérature. J'ai adoré. Challenge Multi-défis
  • hello95 Posté le 4 Novembre 2021
    Gouverner l'univers via la religion ou les lois, tel est le dilemme abordé ici par Paul Muad'hib, entre les trahisons , la régence, la protection de sa famille, tout s'enchaîne. Frank Herbert nous installe un peu plus l'univers de Dune et nous démontre les différentes forme de gouvernance possible. Un plaisir de lecture lorsque l'on trouve le rythme, je recommande l'écoute de la chanson I'll There de prince karma qui s'accorde au rythme de ce livre vers la fin du livre.
  • AymericL Posté le 26 Octobre 2021
    Ce 2e tome est dans la même lignée que le 1er : sombre et complexe. On lit la suite du destin de Paul Atreides, mis face à son statut de Messie, de préscient, d'empereur de Dune, face à ses lourds dilemmes. Nous faisons la connaissance de nouveaux personnages, chacun fait évoluer l'histoire vers un futur toujours plus incertain. On se laisse porter dans cette immense aventure de façon très mystérieuse et imprévue, chaque roman décrit fortement et profondément les épreuves et les doutes de ce destin hors norme que celui de la planète Dune et de Paul. J'ai déjà attaqué le 3e et acheté le 4 #x1f91e;
Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.