Lisez! icon: Search engine
I am, I am, I am
Sarah Tardy (traduit par)
Date de parution : 05/03/2020
Éditeurs :
10/18

I am, I am, I am

Sarah Tardy (traduit par)
Date de parution : 05/03/2020
Dans un récit semblable à nul autre, Maggie O’Farell dévoile la femme derrière l’auteure et explore ses traumatismes. 17 chapitres pour décrire 17 instants où elle a frôlé la mort…
Après le succès d’Assez de bleu dans le ciel, Maggie O’Farrell revient avec un nouveau tour de force littéraire. Poétique, subtile, intense, une œuvre à part qui nous parle tout... Après le succès d’Assez de bleu dans le ciel, Maggie O’Farrell revient avec un nouveau tour de force littéraire. Poétique, subtile, intense, une œuvre à part qui nous parle tout à la fois de féminisme, de maternité, de violence, de peur et d’amour, portée par une construction vertigineuse. Une romancière... Après le succès d’Assez de bleu dans le ciel, Maggie O’Farrell revient avec un nouveau tour de force littéraire. Poétique, subtile, intense, une œuvre à part qui nous parle tout à la fois de féminisme, de maternité, de violence, de peur et d’amour, portée par une construction vertigineuse. Une romancière à l’apogée de son talent.
Il y a ce cou, qui a manqué être étranglé par un violeur en Écosse. 
Il y a ces poumons, qui ont cessé leur œuvre quelques instants dans l’eau glacée. 
Il y a ce ventre, meurtri par les traumatismes de l’accouchement... 

Dix-sept instants. 
Dix-sept petites morts. 
Dix-sept résurrections. 

Je suis, je suis, je suis. 
I am, I am, I am. 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264075437
Code sériel : 5521
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm
EAN : 9782264075437
Code sériel : 5521
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 288
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marple 30/04/2024
    Dans I am I am I am, Maggie O'Farrell nous raconte les dix-sept occasions où elle a frôlé la mort, de sa rencontre fortuite avec un serial killer à un trou d'air en avion en passant par les innombrables ennuis de santé qu'elle a rencontrés toute sa vie à cause de l'encéphalite qu'elle a contractée à 8 ans. Je n'avais rien lu d'elle, et pourtant j'ai eu l'impression de retrouver une très bonne amie pour papoter. Car il n'y a pas d'intrigue au sens propre dans ce livre, mais beaucoup d'histoires, d'humanité, de fantaisie, de réflexion et de douceur... Mon fragment préféré est certainement celui sur sa fille, atteinte d'allergies qui mettent sa vie en danger. Alors même que je n'ai pas d'enfants et n'ai rien vécu de similaire, je me suis retrouvée à angoisser avec elle ou à pleurer d'émotion. J'ai beaucoup aimé aussi les réflexions dont elle saupoudre ses histoires, notamment sur le voyage, le couple, l'écriture ou l'échec. Empreintes de tendresse et de lucidité, elles sont comme des petites étincelles qui nous font avancer sur notre propre chemin. De mon côté, je n'ai certainement pas frôlé la mort aussi souvent que Maggie O'Farrell alors que nous avons à peu près le même âge. Cela signifie peut-être que j'ai mené une vie moins aventureuse qu'elle. Pour autant, je ne suis pas sûre qu'elle ait été moins intense... et j'ai été ravie de découvrir les expériences qui lui ont fair dire 'I am I am I am'Dans I am I am I am, Maggie O'Farrell nous raconte les dix-sept occasions où elle a frôlé la mort, de sa rencontre fortuite avec un serial killer à un trou d'air en avion en passant par les innombrables ennuis de santé qu'elle a rencontrés toute sa vie à cause de l'encéphalite qu'elle a contractée à 8 ans. Je n'avais rien lu d'elle, et pourtant j'ai eu l'impression de retrouver une très bonne amie pour papoter. Car il n'y a pas d'intrigue au sens propre dans ce livre, mais beaucoup d'histoires, d'humanité, de fantaisie, de réflexion et de douceur... Mon fragment préféré est certainement celui sur sa fille, atteinte d'allergies qui mettent sa vie en danger. Alors même que je n'ai pas d'enfants et n'ai rien vécu de similaire, je me suis retrouvée à angoisser avec elle ou à pleurer d'émotion. J'ai beaucoup aimé aussi les réflexions dont elle saupoudre ses histoires, notamment sur le voyage, le couple, l'écriture ou l'échec. Empreintes de tendresse et de lucidité, elles sont comme des petites étincelles qui nous font avancer sur notre propre chemin. De mon côté, je n'ai certainement pas frôlé la mort aussi souvent que Maggie O'Farrell alors que nous avons à peu près...
    Lire la suite
    En lire moins
  • TheWind 10/03/2024
    J'ai d'abord cru que je ne pourrai pas lire cette autobiographie jusqu'à la fin. Maggie O'Farrel y parle de la mort et de la maladie. Ce sont des sujets qui me dérangent, qui m'indisposent, qui me font fuir. Mais, au fur et à mesure des chapitres, qui gagnent en intensité, j'ai compris que je ne pourrai pas abandonner ce livre. Je ne pouvais pas faire preuve de lâcheté envers cette autrice que j'aime beaucoup depuis que j'ai découvert ses romans et que je redecouvrais, là. Une femme au courage incroyable, avec qui la mort aime jouer. Maggie O'Farrel se livre. Nous livre son histoire. Ses folies, cette folle envie de vivre et de prendre la vie à bras le corps, ses peurs et cette angoisse terrible pour sa fille. C'est un livre bouleversant. Maggie, je ne sais que vous dire. Je sais juste que je continuerai à lire vos livres mais qu'à partir de maintenant, je n'aurai plus du tout le même regard et la même façon de les appréhender. Merci pour cette confiance que vous faites à vos lecteurs en leur livrant cette part de vous-même. Je ne m'en sens tellement pas digne !
  • Alynna 07/02/2024
    Wooow, que dire de ce livre ! Il m'a laissé sans voix ! Je tiens à préciser que ce livre n'est pas du tout le genre que j'ai l'habitude de lire. Il est en même diamétralement opposé I am, I am, I am est une est une étude passionnante et splendide de la mort. Elle nous laisse à bout de souffle. C'est dérangeant, déconcertant tout en étant extraordinaire. C'est un page tuner qui laisse sans voix. C'est beau, poétique ! C'est une autobiographique très différente de ce qu'on peut lire habituellement. C'est une haude à la vie, cette petite chose si précieuse, qui peut basculer en une façon de seconde. Dans ce livre, Maggie O'Ferrel nous conte des morceaux de sa vie. Toutes les fois où elle a frôlée la mort. Elle nous livre ses traumatisme, ce qu'elle a traverser, ses doutes, ses peurs. Les chapitre se sont pas par chronologie, mais plutôt pas membre du coprs. Par exemple : poumons, qui va nous expliquer qu'elle a failli se noyer Cœur, cou, ventre ect... J'ai beaucoup aimé le chapitre ventre. Je n'ai pas les mots à l'heure actuel pour décrire ma lecture. Cette lecture vous prend aux tripes. La personne qui fermera ce livre ne sera pas la même que celle qui l'a commencé. Je ne pense pas oublié cette lecture de ci tôt. Elle m'a rappeler à quelle point la vie est préciseuse Wooow, que dire de ce livre ! Il m'a laissé sans voix ! Je tiens à préciser que ce livre n'est pas du tout le genre que j'ai l'habitude de lire. Il est en même diamétralement opposé I am, I am, I am est une est une étude passionnante et splendide de la mort. Elle nous laisse à bout de souffle. C'est dérangeant, déconcertant tout en étant extraordinaire. C'est un page tuner qui laisse sans voix. C'est beau, poétique ! C'est une autobiographique très différente de ce qu'on peut lire habituellement. C'est une haude à la vie, cette petite chose si précieuse, qui peut basculer en une façon de seconde. Dans ce livre, Maggie O'Ferrel nous conte des morceaux de sa vie. Toutes les fois où elle a frôlée la mort. Elle nous livre ses traumatisme, ce qu'elle a traverser, ses doutes, ses peurs. Les chapitre se sont pas par chronologie, mais plutôt pas membre du coprs. Par exemple : poumons, qui va nous expliquer qu'elle a failli se noyer Cœur, cou, ventre ect... J'ai beaucoup aimé le chapitre ventre. Je n'ai pas les mots à l'heure actuel pour décrire ma lecture. Cette lecture vous prend aux tripes. La personne qui fermera ce livre ne sera pas la...
    Lire la suite
    En lire moins
  • BarbaraBrubru 15/01/2024
    J'ai été embarquée dans le "roller coaster" de ces tranches de vie que l'auteure nous raconte en 17 chapitres. J'ai pris mon temps pour lire cet ouvrage, à raison d'un ou 2 chapitres par jour parce que c'est intense. On se prend une claque de justesse et d'authenticité sans que ce soit théâtral et plein d'effets pour faire monter l'émotion. "Une chose à la fois, un pas après l'autre", voila mon état d'esprit, ma relation aux histoires de ce livre. Elle a un ton très juste. On sent sa sincérité, elle déroule et écrit sans fard, c'est peut être ce qui me fait ressentir que son écriture a "une voix"?
  • Sarrousse 12/01/2024
    Avez-vous déjà pensé à tous ces moments où vous avez failli mourir ? Dans ce roman autobiographique, Maggie O’Farrell nous raconte dix sept de ces instants où elle a frôlé la mort : une presque noyade, un homme qui s’en est pris finalement à une autre, un accouchement compliqué… C’est un livre bouleversant, qui m’a beaucoup touchée. A travers son vécu, l’autrice nous partage des expériences que de nombreuses femmes ont pu vivre. Je ressors de ma lecture pleine de réflexions et d’émotions, la gorge serrée.
Inscrivez-vous à la newsletter 10/18 pour encore plus d'inspirations !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !