Lisez! icon: Search engine
10/18
EAN : 9782264078001
Code sériel : 5656
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm

La Ferme des animaux

Charles RECOURSÉ (Traducteur)
Date de parution : 01/04/2021
Une nouvelle traduction du grand classique d’Orwell.
Quand les animaux de la ferme du Manoir, las des abus, renversent leur maître, l’acoolique Mr Jones, et reprennent le contrôle de leurs existences, ils imaginent le début d’une douce vie de liberté et d’égalité. Mais petit à petit, les cochons, à coups de manipulation, cupidité, orgueil, et mauvaise foi... Quand les animaux de la ferme du Manoir, las des abus, renversent leur maître, l’acoolique Mr Jones, et reprennent le contrôle de leurs existences, ils imaginent le début d’une douce vie de liberté et d’égalité. Mais petit à petit, les cochons, à coups de manipulation, cupidité, orgueil, et mauvaise foi s’imposent sur leurs camarades, et les autres comprennent à leurs dépends que “Tous les animaux sont égaux, mais certains sont plus égaux que les autres”.
Histoire d’une révolution qui finit en queue de cochon, cette brillante satire orwelienne du totalitarisme est l’un des plus célèbres romans du XXe sc. Et son inventivité folle, son humour, son style et, surtout, son message toujours férocement actuel, devraient continuer de séduire encore un bon siècle de lecteurs.

Précédé de Pourquoi j’écris.

Traduit de l’anglais par Charles Recoursé.

 
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264078001
Code sériel : 5656
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 144
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Croco85 Posté le 13 Septembre 2021
    Voici un grand classique que je souhaitais lire depuis un certain temps déjà! Je savais qu'il s'agissait d'une satyre sur le communisme, je n'ai donc pas été surpris. Tout le génie de cette oeuvre tient dans l'idée bien sûr de G. Orwell de faire jouer le rôle de nos semblables par des hommes mais aussi de la simplicité avec laquelle il décrit cette société. La ferme des animaux est un tout petit livre par la taille mais qui devrait être au programme de littérature au lycée à mon sens par la réflexion profonde qu'il amène. Certains livres valent bien plus qu'un long cours d'histoire ou de science politique et celui-ci en fait partie.
  • photomum01 Posté le 10 Septembre 2021
    A la ferme du Manoir, le vieux verrat Sage l'Ancien, juste avant de mourir, livre aux autres animaux de la ferme ses réflexions sur leurs conditions de vie misérables. Une révolte va bientôt éclater, dirigée par Boule de neige et Napoléon, le maitre Mr Jones ainsi que tous les humains vont être chassés du domaine, la ferme nommée Ferme des animaux. Mais le rêve d'un monde meilleur va bientôt fondre comme neige au soleil, le tyrannique Napoléon prenant le pouvoir, oubliant les préceptes de cette nouvelle société qu'il a crée, et imposant rapidement sa loi. Ce court roman, écrit en 1945, est une satyre toute en finesse de la société et l'utopie soviétique du XXème siècle. Le texte est plaisant à lire, les sujets de réflexion universels et profondément actuels. A lire ou relire sans faute.
  • ladythat Posté le 9 Septembre 2021
    Alors qu’ils viennent de se débarrasser de leur maître, les animaux sont liés par les sept commandements qui placent chacun à égalité avec les autres espèces et positionne l’humain comme l’ennemi, l’indésirable duquel il faut se méfier en formant un corps uni. Pourtant, rapidement les cochons prennent la tête du mouvement ; formant l’élite, ils asservissent les autres animaux en leur promettant toujours une vie meilleure. Modifiant les commandements, manipulant les faits passés à leur avantage, ils instaurent un climat de peur et dénaturent les idéaux. Lorsqu’un dictateur sort du lot, il devient vite évident que les promesses d’une vie meilleure sont utopiques, que les objectifs sont inatteignables et ne servent que le nouveau maître des lieux. Conte animalier, satyre politique, La ferme des animaux se veut une critique du régime stalinien et des états totalitaires en général. Car au travers de la révolution menée par les animaux de la ferme, Orwell revient bien sur la révolution russe, des promesses porteuses d’espoir d’un monde plus égalitaire et plus respectueux des hommes. Des idéaux portés par les cochons derrière lesquels il n’est pas si compliqué de retrouver les acteurs politiques qui portèrent le communisme à son paroxysme. Roman le plus connu d’Orwell, avec... Alors qu’ils viennent de se débarrasser de leur maître, les animaux sont liés par les sept commandements qui placent chacun à égalité avec les autres espèces et positionne l’humain comme l’ennemi, l’indésirable duquel il faut se méfier en formant un corps uni. Pourtant, rapidement les cochons prennent la tête du mouvement ; formant l’élite, ils asservissent les autres animaux en leur promettant toujours une vie meilleure. Modifiant les commandements, manipulant les faits passés à leur avantage, ils instaurent un climat de peur et dénaturent les idéaux. Lorsqu’un dictateur sort du lot, il devient vite évident que les promesses d’une vie meilleure sont utopiques, que les objectifs sont inatteignables et ne servent que le nouveau maître des lieux. Conte animalier, satyre politique, La ferme des animaux se veut une critique du régime stalinien et des états totalitaires en général. Car au travers de la révolution menée par les animaux de la ferme, Orwell revient bien sur la révolution russe, des promesses porteuses d’espoir d’un monde plus égalitaire et plus respectueux des hommes. Des idéaux portés par les cochons derrière lesquels il n’est pas si compliqué de retrouver les acteurs politiques qui portèrent le communisme à son paroxysme. Roman le plus connu d’Orwell, avec 1984, La ferme des animaux peut tout aussi bien être lu par un enfant qu’un adulte de par le format de la fable animalière qui dénonce sur le ton de l’humour satyrique le pouvoirs et la cruauté exercés par des tyrans qui s’octroient tous les pouvoirs aux détriments d’un peuple soumis par la peur, la faim et le labeur. Publié pour la première fois en 1945, le succès est immédiat. Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi le succès de ce court roman n’a pas diminué avec le temps, le sujet résonne encore trop souvent avec l’actualité.
    Lire la suite
    En lire moins
  • denis76 Posté le 9 Septembre 2021
    Waouh ! ça dépote ! Angleterre, 1945. Suite au discours d'un vieux porc, les animaux de la Ferme du Manoir s'interrogent sur leur condition, et décident de chasser les humains de la ferme. Une fois maîtres des lieux, deux cochons, Boule de Neige et Napoléon, prennent les choses en main pour faire fonctionner la ferme, libérés de l'esclavage imposé par l'homme. Boule de Neige a plein de projets, mais Napoléon a d'autres idées derrière la tête. Achevé en 1944, aucun éditeur n'a osé publier ce pamphlet allégorique contre Adolf Hitler et Joseph Staline, encore au pouvoir ! Tous les symboles facho-staliniens y sont : la préparation minutieuse de l'arrivée au pouvoir ; la "nuit des longs couteaux" ; la svastika et les symboles du totalitarisme ; Joseph Goebbels et la manipulation d'information ; Munich 1938 et les promesses bafouées ; les SS ; le bouc émissaire polonais ; les confessions publiques ; le stakhanovisme ; les soupçons à outrance et l'exécution des traîtres ; la diffusion de rumeurs ; enfin, l'hypocrisie des puissants et leur vrai visage de malades, terrifiants. Vers les trois quart du livre, des animaux, embrouillés par les discours manipulateurs de Brille-Babil se demandent s'ils sont vraiment plus libres, et si la vie s'est vraiment améliorée... Bref, plus engagé que « Les Fables »... Waouh ! ça dépote ! Angleterre, 1945. Suite au discours d'un vieux porc, les animaux de la Ferme du Manoir s'interrogent sur leur condition, et décident de chasser les humains de la ferme. Une fois maîtres des lieux, deux cochons, Boule de Neige et Napoléon, prennent les choses en main pour faire fonctionner la ferme, libérés de l'esclavage imposé par l'homme. Boule de Neige a plein de projets, mais Napoléon a d'autres idées derrière la tête. Achevé en 1944, aucun éditeur n'a osé publier ce pamphlet allégorique contre Adolf Hitler et Joseph Staline, encore au pouvoir ! Tous les symboles facho-staliniens y sont : la préparation minutieuse de l'arrivée au pouvoir ; la "nuit des longs couteaux" ; la svastika et les symboles du totalitarisme ; Joseph Goebbels et la manipulation d'information ; Munich 1938 et les promesses bafouées ; les SS ; le bouc émissaire polonais ; les confessions publiques ; le stakhanovisme ; les soupçons à outrance et l'exécution des traîtres ; la diffusion de rumeurs ; enfin, l'hypocrisie des puissants et leur vrai visage de malades, terrifiants. Vers les trois quart du livre, des animaux, embrouillés par les discours manipulateurs de Brille-Babil se demandent s'ils sont vraiment plus libres, et si la vie s'est vraiment améliorée... Bref, plus engagé que « Les Fables » de Jean de La Fontaine, c’est un chef d’œuvre, très rapide à lire, et aussi bon, à mon avis, que « Sa Majesté des Mouches », livre de William Golding auquel il me fait penser ! . Je soupçonne George Orwell d’avoir choisi le nom de « Napoléon » pour le despote, car les Britanniques ne le portent pas du tout dans leur cœur !
    Lire la suite
    En lire moins
  • Leomarchal Posté le 8 Septembre 2021
    L’histoire est originale et on ressent bien toute la critique politique en sous-texte avec le cochon qui devient de plus en plus tyrannique. Il y a aussi une critique du communisme et du stalinisme propre à l’époque à laquelle est sorti le livre (aout 1945) donc vraiment à la fin de la guerre et au début de la Guerre Froide. La démarche est un peu la même que celle de La Fontaine, Orwell utilise des animaux pour représenter et critiquer les humains. En bref c’est un bon livre politique, mais qui ne m’a pas vraiment transcendé.
Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…

Lisez maintenant, tout de suite !

  • Sélection
    10/18

    Fête des Pères : 20 livres pour gâter ton papa !

    Ton père, il est tellement génial que t’es obligé de le gâter pour la fête des Pères. Thriller, biographie, roman historique ou grand classique… les Éditions 10/18 te soufflent 20 (bonnes) idées de livres à offrir pour fêter ton papa comme il se doit !

    Lire l'article