Lisez! icon: Search engine

L'arbre-monde

10/18
EAN : 9782264074430
Code sériel : 5475
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 744
Format : 108 x 177 mm
L'arbre-monde

Serge CHAUVIN (Traducteur)
Date de parution : 05/09/2019
Une éco-fiction haletante qui montre le lien entre l’Homme et la nature en s’appuyant sur le drame écologique que la société actuelle, trop connectée au cyberworld, refuse de voir.
Dans ce nouveau roman, Richard Powers embrasse un sujet aussi vaste que le monde : celui de la nature et de nos liens avec elle. Les destins des protagonistes de ce récit, un psychologue, un étudiant, un concepteur de jeux électroniques, un photographe amateur, une botaniste visionnaire, s’entrelacent autour de... Dans ce nouveau roman, Richard Powers embrasse un sujet aussi vaste que le monde : celui de la nature et de nos liens avec elle. Les destins des protagonistes de ce récit, un psychologue, un étudiant, un concepteur de jeux électroniques, un photographe amateur, une botaniste visionnaire, s’entrelacent autour de ce qui est peut-être le premier et le dernier mystère du monde : la communication entre les arbres. Au fil d’une éco-fiction aux dimensions symphoniques, avec au centre du récit un séquoia menacé de destruction, Richard Powers explore ici le drame écologique et notre lente noyade dans le cyber-world, et nous rappelle que sans la nature notre culture n’est que ruine de l’âme.
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782264074430
Code sériel : 5475
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 744
Format : 108 x 177 mm
10/18

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Lishbks Posté le 24 Novembre 2019
    Vous aimez les arbres? Les forêts ? Préparez-vous à les aduler, les vénérer et vibrer à l'unisson avec ces êtres immémoriaux qui nous assistent depuis des millénaires pour si peu de reconnaissance en retour. Alors bien sûr, je suis déjà convaincue par la cause écologique, par le fait que l'être humain n'est qu'un infime rouage d'une mécanique qui le dépasse, il est évident que j'allais être touchée par cette histoire. Mais je veux croire que ce roman va compter, toucher les personnes qui le liront. Au travers de multiples personnages aux destinées et généalogies variées, l'idée d'une évolution aux ramifications diverses paraît se catalyser comme prennent forme les liaisons qui unissent les arbres d'une forêt dans une solidarité qui n'a pas pour but l'expansion égoïste des plus forts, mais un développement harmonieux qui oeuvre pour le bien-être de chacun. La route est longue pour lutter contre les pulsions égocentrées des hommes, contre la sacro-sainte productivité et son acolyte la surconsommation mais faisons partie du changement, suivons les voies ouvertes par ces sublimes titans enracinés ici depuis bien avant que nous n'ayons appris à les détruire. Gros coup de cœur, vous l'aurez compris, pour une oeuvre, à mes yeux essentielle !... Vous aimez les arbres? Les forêts ? Préparez-vous à les aduler, les vénérer et vibrer à l'unisson avec ces êtres immémoriaux qui nous assistent depuis des millénaires pour si peu de reconnaissance en retour. Alors bien sûr, je suis déjà convaincue par la cause écologique, par le fait que l'être humain n'est qu'un infime rouage d'une mécanique qui le dépasse, il est évident que j'allais être touchée par cette histoire. Mais je veux croire que ce roman va compter, toucher les personnes qui le liront. Au travers de multiples personnages aux destinées et généalogies variées, l'idée d'une évolution aux ramifications diverses paraît se catalyser comme prennent forme les liaisons qui unissent les arbres d'une forêt dans une solidarité qui n'a pas pour but l'expansion égoïste des plus forts, mais un développement harmonieux qui oeuvre pour le bien-être de chacun. La route est longue pour lutter contre les pulsions égocentrées des hommes, contre la sacro-sainte productivité et son acolyte la surconsommation mais faisons partie du changement, suivons les voies ouvertes par ces sublimes titans enracinés ici depuis bien avant que nous n'ayons appris à les détruire. Gros coup de cœur, vous l'aurez compris, pour une oeuvre, à mes yeux essentielle ! Une ode à la vie.
    Lire la suite
    En lire moins
  • veroherion Posté le 12 Novembre 2019
    Richard Powers est un maître. Ce roman est d'une construction géniale où les personnages s'entrecroisent comme les branches d'un arbre. Les neuf personnages qui interagissent sont super bien construits, chacun a son histoire, longue et tortueuse. On les suit quasi de la naissance pour certains jusqu'à leur mort ou presque, on connaît leurs parents et leurs enfants. Les histoires se mêlent, se suivent et s'éloignent, mais pas de manière anodine. Tout tourne autour des arbres d'une manière ou d'une autre, ceux à sauver, ceux à connaître. Ils sont omniprésents, sur plusieurs générations humaines et leur présence tisse la toile de ce roman. Des images naissent dans notre tête. Des rêves aussi. Des déceptions liées à la marche du monde ou plutôt à la course du monde vers sa perte. Ce roman est un message. Il nous renvoit à nous-mêmes. Mais il donne aussi envie de mieux connaître le monde qui nous entoure. Il donne envie de marcher pieds nus dans l'herbe. Il m'inspire un profond respect.
  • sandrine68 Posté le 10 Novembre 2019
    Si ce livre aborde un thème dans l'air du temps: l'importance des arbres et l'idée qu'ils communiquent et doivent être défendus, ce n'est pas son seul mérite.Il y a dans ce roman une alliance profonde entre le fond et la forme. Si on résume le propos de l'auteur: la place des arbres dans notre vie personnelle et dans la vie de l'humanité pouvant en pousser certains à occuper des arbres et à s'engager dans l'écoterrorisme. La manière d'écrire épouse cette vision de la nature car l'auteur procède par aborescences et fait évoluer ses personnages comme évoluent les arbres, mais à l'échelle d'une vie humaine. Peu à peu, ils grandissent, se rejoignent, agissent ensemble... comme cette canopée décrite comme modèle d'une nature préservée qui s'équilibre et se protège. Les plus beaux passages sont ceux où l'être humain vit en harmonie avec la nature: ce couple vivant un an d'amour au sommet d'un antique séquoia; cette biologiste rejetée un temps du monde des hommes trouvant sa raison de vivre dans la forêt; ce créateur de jeu vidéo pour geeks tombant en adoration devant de vrais arbres; cet homme gravement handicapé retrouvant de la joie en voyant son jardin par le fenêtre... Même... Si ce livre aborde un thème dans l'air du temps: l'importance des arbres et l'idée qu'ils communiquent et doivent être défendus, ce n'est pas son seul mérite.Il y a dans ce roman une alliance profonde entre le fond et la forme. Si on résume le propos de l'auteur: la place des arbres dans notre vie personnelle et dans la vie de l'humanité pouvant en pousser certains à occuper des arbres et à s'engager dans l'écoterrorisme. La manière d'écrire épouse cette vision de la nature car l'auteur procède par aborescences et fait évoluer ses personnages comme évoluent les arbres, mais à l'échelle d'une vie humaine. Peu à peu, ils grandissent, se rejoignent, agissent ensemble... comme cette canopée décrite comme modèle d'une nature préservée qui s'équilibre et se protège. Les plus beaux passages sont ceux où l'être humain vit en harmonie avec la nature: ce couple vivant un an d'amour au sommet d'un antique séquoia; cette biologiste rejetée un temps du monde des hommes trouvant sa raison de vivre dans la forêt; ce créateur de jeu vidéo pour geeks tombant en adoration devant de vrais arbres; cet homme gravement handicapé retrouvant de la joie en voyant son jardin par le fenêtre... Même si les personnages s'engagent et tiennent des discours écologistes, ce sont les images et les symboles qu'on retient en refermant ce livre, l'idée que la prise de conscience, la biologie, l'art, l'informatique, l'amour... peuvent s'allier pour aider à préserver l'environnement, la vie...
    Lire la suite
    En lire moins
  • UnChercheurDOr Posté le 5 Juillet 2019
    "L'Arbre-Monde" est un chant du monde, une célébration de la vie. Walt Whitman 2.0 ! Ce livre m'a subjugué par sa construction, sa documentation, sa puissance émotionnelle. Certains passages m'ont paru un peu long, certains paragraphes trop lyriques voir ampoulés, et la fin très obscure, mais pourtant, quelle merveille ! Je me suis senti reconnecté au monde, à la nature, aux arbres. je me suis très fortement attaché à certains des personnages du roman. Cette oeuvre est ambitieuse et atteint presque son objectif. En tout cas, tel un arbre, ce roman s'est enraciné en moi et je dirais que, par capillarité, il m'a irrigué et m'a changé. UN VRAI CHOC LITTÉRAIRE !
  • Juchelle Posté le 20 Juin 2019
    Ce récit est un roman basé sur les mouvements écologistes aux Etats-Unis. Les débuts du livre sont poussifs. la mise en place des protagonistes est lente. Mais quand on dépasse ces premiers chapitres, alors le récit prend forme et l'on comprend les enjeux. J'ai beaucoup aimé ce livre .

les contenus multimédias

Lisez inspiré avec 10/18 !
Voyagez hors des sentiers battus, loin d'une littérature conventionnelle et attendue…