Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266295994
Code sériel : 6217
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 768
Format : 108 x 177 mm
Le Comte de Monte-Cristo
Catherine Eugène (préface de)
Date de parution : 27/03/2019
Éditeurs :
Pocket

Le Comte de Monte-Cristo

Catherine Eugène (préface de)
Date de parution : 27/03/2019

LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

Naguère trahi par la bassesse et la lâcheté de ses amis, l'ex-capitaine Dantès poursuit son œuvre de vengeance et de haine. Mais Dantès existe-t-il toujours ?...

LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

Naguère trahi par la bassesse et la lâcheté de ses amis, l'ex-capitaine Dantès poursuit son œuvre de vengeance et de haine. Mais Dantès existe-t-il toujours ? De sa rencontre miraculeuse au château d'If avec l'abbé Faria et son trésor est né le richissime, l'extravagant comte de...

LES GRANDS TEXTES DU XIXe SIÈCLE

Naguère trahi par la bassesse et la lâcheté de ses amis, l'ex-capitaine Dantès poursuit son œuvre de vengeance et de haine. Mais Dantès existe-t-il toujours ? De sa rencontre miraculeuse au château d'If avec l'abbé Faria et son trésor est né le richissime, l'extravagant comte de Monte-Cristo. Grâce à sa fortune et à son savoir, cet homme, ce surhomme, peut tout désormais. Il règne sur les êtres et les choses. Le monde est à ses pieds, mais il ne peut jouir de rien.
Dantès est mort, victime de la cruauté humaine, mais Monte-Cristo n'est qu'une ombre, une obsession, un fantôme, une incarnation de la loi du Talion, acharné à détruire ceux qui ont voulu sa perte.

Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266295994
Code sériel : 6217
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 768
Format : 108 x 177 mm

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Brooklyn_by_the_sea Posté le 21 Mai 2022
    (chronique qui vaut pour les 2 tomes) Encore un livre que j'aurais d'abord classé dans la Bibliothèque Verte, avec ses brigands, ses pirates, sa profusion de déguisements, son trésor secret, ses quelques bonnes gens et ses méchants en veux-tu-en-voilà. Et c'eût été bien dommage d'en rester là, car c'est en fait une histoire universelle que nous conte ici Alexandre Dumas. Marseille, 1815. Tout sourit au jeune Edmond Dantès : bon fils, le voici promu Capitaine de navire et sur le point d'épouser la belle Mercédès. Mais voilà, il y a toujours des jaloux, et et le pauvre Edmond est arrêté et emprisonné dans la prison de l'île d'If sans même savoir pourquoi. Il y passera plusieurs années, et sera un tout autre homme lorsqu'il en sortira. Habituellement, le thème de la vengeance m'attire très peu. Mais ici, la vengeance est si bien manigancée que, de péché, elle devient un régal ! Quelle ingéniosité dans la méthodologie vouée à punir ceux qui ont détruit la vie d'Edmond Dantès ! On ne peut qu'admirer un tel déploiement d'intelligence. Mais surtout, et c'est ce que j'ai particulièrement apprécié, l'auteur fait évoluer son personnage au-delà de la vengeance, et offre une dimension plus profonde et émouvante à... (chronique qui vaut pour les 2 tomes) Encore un livre que j'aurais d'abord classé dans la Bibliothèque Verte, avec ses brigands, ses pirates, sa profusion de déguisements, son trésor secret, ses quelques bonnes gens et ses méchants en veux-tu-en-voilà. Et c'eût été bien dommage d'en rester là, car c'est en fait une histoire universelle que nous conte ici Alexandre Dumas. Marseille, 1815. Tout sourit au jeune Edmond Dantès : bon fils, le voici promu Capitaine de navire et sur le point d'épouser la belle Mercédès. Mais voilà, il y a toujours des jaloux, et et le pauvre Edmond est arrêté et emprisonné dans la prison de l'île d'If sans même savoir pourquoi. Il y passera plusieurs années, et sera un tout autre homme lorsqu'il en sortira. Habituellement, le thème de la vengeance m'attire très peu. Mais ici, la vengeance est si bien manigancée que, de péché, elle devient un régal ! Quelle ingéniosité dans la méthodologie vouée à punir ceux qui ont détruit la vie d'Edmond Dantès ! On ne peut qu'admirer un tel déploiement d'intelligence. Mais surtout, et c'est ce que j'ai particulièrement apprécié, l'auteur fait évoluer son personnage au-delà de la vengeance, et offre une dimension plus profonde et émouvante à cette histoire. Je ne connaissais que très vaguement l'intrigue, je n'en ai vu aucune adaptation TV ou ciné, et c'est donc avec surprise et joie que je me suis laissé emporter tout au long des 1400 pages (oui, et en plus, c'est écrit en tout petit et il n'y a même pas d'images) de ce roman ponctué de rebondissements incroyables et tourbillonnant d'émotions. Et c'est un vrai bonheur de se laisser aller à y croire, de retrouver la crédulité de l'enfance en sautant à pieds joints dans d'aussi palpitantes aventures -car le suspense est savamment entretenu tout au long de ce livre ; damned !, quel tour de force éblouissant d'Alexandre Dumas ! J'admets toutefois que certains passages m'ont semblé un peu longs (notamment l'épisode italien), mais les personnages sont si attachants (les bons si bons, les mauvais si mauvais) que le plaisir reste maintenu malgré tout. Et puis, il y a ce fascinant Comte de Monte Cristo aux multiples facettes, et sa douloureuse quête de vérité, prêt à se prendre pour Dieu, mais finalement beaucoup mieux que Dieu (comme chantait Brel). J'ai donc énormément aimé ce roman, et je vous invite, si vous ne l'avez pas encore lu, à l'ouvrir à votre tour et à vous laisser emporter ; au cours de votre lecture, votre retrouverez fatalement un morceau de votre âme d'enfant, et de telles occasions sont trop rares pour les laisser s'échapper ; n'hésitez plus, foncez la rattraper !
    Lire la suite
    En lire moins
  • silviaaa Posté le 15 Avril 2022
    Imbarcata nella lettura del Primo tomo di questo Immenso Classico, arrivo, dopo più di 700 pagine a dirvi che spesso abbiamo delle idee preconcette completamente infondate, specie su dei classici di questo calibro! Dumas padre ( che idea di chiamare il figlio col suo proprio nome! Passati alla storia entrambi, poi!), era un gran spendaccione , sperperava tutto in feste, banchetti e dimore lussuose che faceva costruire ( ma che poi doveva vendere perchè non poteva sovvenire alle spese di manutenzione!!). Dato che scrivere gli riusciva piuttosto bene e facilmente, per avere un po’ di liquidità immediata, scriveva sui quotidiani i famosi Feuilletons , romanzi d’appendice molto in voga all’epoca, che per la propria natura, dovevano avere un ritmo piuttosto sostenuto, per dar voglia al lettore di comprare di nuovo il giornale seguente, e una mole piuttosto abbondante, in modo da fidelizzare i lettori e tenerli incollati al giornale per un luuungo periodo! Premesso questo, come si può’ pensare che il Conte di Monte Cristo possa essere un mattone pesante e noioso inutilmente prolisso? Non lo so, eppure era un po’ l’idea che avevo(sentita e risentita) verso qs libro quando, dubbiosa, mi sono accinta a leggerlo. Esser smentiti in qs casi è... Imbarcata nella lettura del Primo tomo di questo Immenso Classico, arrivo, dopo più di 700 pagine a dirvi che spesso abbiamo delle idee preconcette completamente infondate, specie su dei classici di questo calibro! Dumas padre ( che idea di chiamare il figlio col suo proprio nome! Passati alla storia entrambi, poi!), era un gran spendaccione , sperperava tutto in feste, banchetti e dimore lussuose che faceva costruire ( ma che poi doveva vendere perchè non poteva sovvenire alle spese di manutenzione!!). Dato che scrivere gli riusciva piuttosto bene e facilmente, per avere un po’ di liquidità immediata, scriveva sui quotidiani i famosi Feuilletons , romanzi d’appendice molto in voga all’epoca, che per la propria natura, dovevano avere un ritmo piuttosto sostenuto, per dar voglia al lettore di comprare di nuovo il giornale seguente, e una mole piuttosto abbondante, in modo da fidelizzare i lettori e tenerli incollati al giornale per un luuungo periodo! Premesso questo, come si può’ pensare che il Conte di Monte Cristo possa essere un mattone pesante e noioso inutilmente prolisso? Non lo so, eppure era un po’ l’idea che avevo(sentita e risentita) verso qs libro quando, dubbiosa, mi sono accinta a leggerlo. Esser smentiti in qs casi è sempre un grande piacere! Che ritmo, che azione, che gran bel romanzo d’avventura! E che fluidità, che facilità di lettura (se non fosse per la mole spaventosa, si potrebbe tranquillamente leggerlo alle medie!)! Son rimasta basita! scorre che è una bellezza e talvolta si fatica a fermarsi! Se è vero che non ci sono molti spunti di riflessione, Dumas ci diletta comunque per l’ingegno con cui orchestra tutto l’intrigo ( e i vari sotto-intrighi!) e ci culla talvolta con storie dentro la storia, dove descrizioni precise e avvolgenti, pur cambiando il tono principale, ci spingono ad andare sempre più avanti! Non posso dire sia prettamente il mio stile, ma sono ben soddisfatta di qs primo tomo!
    Lire la suite
    En lire moins
  • Daniel8594 Posté le 31 Janvier 2022
    Une œuvre monumentale et inoubliable, philosophique que je voulais lire à temps et qui en vaut la peine, notamment pour les dialogues comme celui du père Faria avec Edmond, celui de la fille du banquier Danglars avec son père, entre autres joyaux de ce classique. Peut-être que le mieux, c'est la leçon, ce qu'on apprend et qui nous laisse à tous les lecteurs. Pas vraiment que les méchants finissent mal et que les gentils réussissent bien, mais je pense que Dumas nous fait penser à quoi ça sert de vivre, et pourquoi ça ne vaut pas la peine de ruiner la vie de quelqu'un, pour être heureux.
  • Lunes56 Posté le 22 Décembre 2021
    Un roman incroyable dans tous les sens du terme : des personnages bien décelés, une intrigue qui nous tient en haleine tout du long, une plume addictive et fluide. Edmond est un personnage fort et hors du commun. Dumas nous offre une histoire de vengeance mais pas que, bien d'autres sujets sont au cœur de ce récit qui m'a émerveillée et surprise. Un coup de cœur ! Même encore quelques années après, c'est une lecture qui marque et qui ne laisse pas indifférent. Une lecture inoubliable !
  • nathalou93 Posté le 29 Novembre 2021
    Le comte de Monte-Cristo est un livre sur la vengeance, sur l'argent et l'intelligence. C'est aussi l'histoire d'une métamorphose, celle d'Edmond, un jeune homme vertueux qui après avoir subi une terrible injustice se mue en machine à punir. Histoire étonnamment moderne/intemporelle. J'ai été charmée par l'écriture d'Alexandre DUMAS, très théâtrale, mais que me donnez envie d'en lire toujours plus. Cela reste vraiment un livre d'aventure, le comte de Monte Christo, et un personnage extraordinaire, on le découvre amoureux ou toutes les possibilités lui sont ouvertes, et puis tout s'enchaine, il est en prison, il est au 5éme en dessous, et grâce à une rencontre, l'espoir va revenir, mais on le ressent aigris par tout ce qu'il a vécu et on va suivre la vengeance qui va mettre au point. Bien sûr dans 960 pages, il y a des passages plus lents que d'autres, mais j'ai vraiment adoré cette lecture, l'auteur m'as emmené dans un autre monde, cet univers d'avant. Il y a eu beaucoup de rebondissements, je me rappelais un peu le film avec Depardieu, mais franchement beaucoup romancé. Je préfère milles fois le livre. J'ai aussi beaucoup apprécié la fin mais quand on lit un tel ouvrage, on n'a pas envie que ça se... Le comte de Monte-Cristo est un livre sur la vengeance, sur l'argent et l'intelligence. C'est aussi l'histoire d'une métamorphose, celle d'Edmond, un jeune homme vertueux qui après avoir subi une terrible injustice se mue en machine à punir. Histoire étonnamment moderne/intemporelle. J'ai été charmée par l'écriture d'Alexandre DUMAS, très théâtrale, mais que me donnez envie d'en lire toujours plus. Cela reste vraiment un livre d'aventure, le comte de Monte Christo, et un personnage extraordinaire, on le découvre amoureux ou toutes les possibilités lui sont ouvertes, et puis tout s'enchaine, il est en prison, il est au 5éme en dessous, et grâce à une rencontre, l'espoir va revenir, mais on le ressent aigris par tout ce qu'il a vécu et on va suivre la vengeance qui va mettre au point. Bien sûr dans 960 pages, il y a des passages plus lents que d'autres, mais j'ai vraiment adoré cette lecture, l'auteur m'as emmené dans un autre monde, cet univers d'avant. Il y a eu beaucoup de rebondissements, je me rappelais un peu le film avec Depardieu, mais franchement beaucoup romancé. Je préfère milles fois le livre. J'ai aussi beaucoup apprécié la fin mais quand on lit un tel ouvrage, on n'a pas envie que ça se termine. Moi qui ne lis très peu de classiques, cela été une belle expérience, et j'ai envie d'en lire plus, peut-être les trois mousquetaires de ce même auteur. Le côté historique de cette époque m'a aussi beaucoup plus, un contexte où on peut tout avoir, et tout perdre d'un seul coup, d'abord plusieurs personnages on vécut cela, c'est fascinant et en même temps tellement horrible. Donc cela reste une excellente lecture, maintenant j'ai envie de me replonger dans les divers films de cette superbe histoire.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.