En poursuivant votre navigation sur notre site, vous acceptez le dépôt de cookies qui nous permettront, ainsi qu’à nos partenaires, de vous proposer des offres et contenus adaptés à vos centres d’intérêts, des fonctions de partage vers les réseaux sociaux, d’analyser le trafic et la performance du site et d’effectuer des statistiques.
RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories

        Le Gang des rêves

        Pocket
        EAN : 9782266272438
        Code sériel : 16884
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 864
        Format : 108 x 177 mm
        Le Gang des rêves

        Elsa DAMIEN (Traducteur)
        Date de parution : 04/05/2017
        New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une... New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?

        « Il y a quelque chose de scorcesien chez Di Fulvio. » Zoé Courtois – lemonde.fr

        « Ça se lit comme une saga, un chef-d'œuvre ! » Gérard Collard – lesdeblogueurs.tv
        Lire la suite
        En lire moins
        EAN : 9782266272438
        Code sériel : 16884
        Façonnage normé : POCHE
        Nombre de pages : 864
        Format : 108 x 177 mm
        Pocket
        9.40 €
        Acheter

        Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

        • Valettesangpages Posté le 4 Août 2018
          Voilà bien longtemps que je voulais m'attaquer à ce que beaucoup décrivent comme un chef d'œuvre. D'autant plus que j'avais eu le grand plaisir de rencontrer l'auteur lors d'une soirée il y a un peu moins de deux ans. J'avais longuement discuté avec lui et je peux te dire qu'il est ultra sympa et franchement génial ! Moi en anglais, lui en italien, ça payait ! Alors ? Malgré toutes ces bonnes raisons, pourquoi ne pas avoir attaqué de suite ce livre, me diras-tu ? Je ne sais pas trop en fait 🤔 J'avais un peu peur que ce soit "longuet" avec des descriptifs interminables. Et faut dire que c'est tout de même un pavé de 720 pages. Cela ne m'a jamais fait peur mais là, j'étais septique ! Ouais je sais, c'est pas une raison... Et pis voilà...Quelques jours de congé. Un troisième à peine sortit. La venue prochaine de Luca à Morges. Il était vraiment grand temps que je m'y attaque. Verdict ? Purée la vache ! Putain de bordel le bouquin ! (Ouais… Je jure 🤐, c'est pas bien mais parfois indispensable !) Je vais pas m'étaler. Il n'y a rien de ce livre que je puisse te dire qui n'a pas déjà été... Voilà bien longtemps que je voulais m'attaquer à ce que beaucoup décrivent comme un chef d'œuvre. D'autant plus que j'avais eu le grand plaisir de rencontrer l'auteur lors d'une soirée il y a un peu moins de deux ans. J'avais longuement discuté avec lui et je peux te dire qu'il est ultra sympa et franchement génial ! Moi en anglais, lui en italien, ça payait ! Alors ? Malgré toutes ces bonnes raisons, pourquoi ne pas avoir attaqué de suite ce livre, me diras-tu ? Je ne sais pas trop en fait 🤔 J'avais un peu peur que ce soit "longuet" avec des descriptifs interminables. Et faut dire que c'est tout de même un pavé de 720 pages. Cela ne m'a jamais fait peur mais là, j'étais septique ! Ouais je sais, c'est pas une raison... Et pis voilà...Quelques jours de congé. Un troisième à peine sortit. La venue prochaine de Luca à Morges. Il était vraiment grand temps que je m'y attaque. Verdict ? Purée la vache ! Putain de bordel le bouquin ! (Ouais… Je jure 🤐, c'est pas bien mais parfois indispensable !) Je vais pas m'étaler. Il n'y a rien de ce livre que je puisse te dire qui n'a pas déjà été dit mais quoi qu'il en soit, ce livre a été pour moi un pur bonheur, une bouffée d'air frais (Même si pourtant, c'est plutôt l'air vicié d'un New York pas folichon…) Une histoire qui te happe dès le premier mot et ne te lâche plus jusqu'à la dernière ligne. Un truc comme ces grands films du cinéma. Une fresque gigantesque comme peut l'être "le Parrain", "les Incorruptibles" ou " The Immigrant". Faut dire que comme Christmas, le Luca, il sait raconter des histoires. Une plume majestueuse. Il n'y a d'ailleurs aucun mot qui puisse en être à la hauteur. La trame est certes un peu hollywoodienne mais ça passe crème et ça a même réussi à faire fondre mon cœur pourtant bien noir 😜 mais chut faut pas le dire ! "Le gang des rêves" est un livre qui ne se décrit pas mais qui se lit, en forme jouissive totale ! Alors je vais me taire… Te laisser le découvrir si ce n'est pas déjà fait… C'est beau, c'est splendide, c'est majestueux, c'est Noël à chaque page 😉
          Lire la suite
          En lire moins
        • artemisia02 Posté le 1 Août 2018
          Enfin je l'ai lu. Depuis le temps que je vois passer les critiques qui encensent ce livre. Et je ne peux que les rejoindre. Même pas peur des 900 pages et plus, même pas vues, je n'ai fait que les tourner une à une sans m'arrêter plongeant délicieusement dans l'histoire de ce garçon et de sa mère, dans le New York des années 20. Des voyous ( de la petite frappe au grand chef entouré de ses sbires inquiétants), de l'amour, de la haine, de l'amitié, de la trahison, du suspense, de l'action, de la violence, de la générosité..Je suis sûre que j'en oublie. Une plongée dans le monde des quartiers pauvres de New York (italien, juif, noir), des quartiers riches , de la radio, du cinéma hollywoodien (avec ses travers). Un livre à lire absolument, Luca DI FULVIO est un vrai conteur. D'ailleurs ce livre mériterait une adaptation cinématographique par un réalisateur de talent. Il me tarde de lire les autres romans de cet auteur.
        • Vexiana Posté le 1 Août 2018
          J'en avais entendu tant de bien que ça faisait des mois que je reportais la lecture de ce roman. Je me disais que ça avait l'air tellement bon que je ne pourrais pas le lâcher et qu'il me fallait du temps devant moi afin de ne pas en perdre une miette. Les vacances à peine commencées, je me jette donc sur Le gang des rêves. D'entrée de jeu, j'adhère à l'histoire et au personnage de Cetta et de sa tragique enfance. Les premiers chapitres sont prenants et dramatiques...je suis complètement immergée dans ce récit noir quand je me rends compte que quelque chose cloche...je n'arrive pas à savoir exactement quand a eu lieu le glissement mais je me suis retrouvée dans un livre de bisounours avec une intrigue finalement très correspondante à l'époque à laquelle se passe le récit : un polar du cinéma des années 20-30 avec des gangsters gentils au code d'honneur très strict, une jeune première, un jeune premier, un vilain sournois caricatural et un tas de personnages secondaires au coeur gros comme ça. Le scénario, si il est prenant, n'en est pas moins terriblement prévisible et même assez peu crédible. Bref, ce n'est pas une mauvaise... J'en avais entendu tant de bien que ça faisait des mois que je reportais la lecture de ce roman. Je me disais que ça avait l'air tellement bon que je ne pourrais pas le lâcher et qu'il me fallait du temps devant moi afin de ne pas en perdre une miette. Les vacances à peine commencées, je me jette donc sur Le gang des rêves. D'entrée de jeu, j'adhère à l'histoire et au personnage de Cetta et de sa tragique enfance. Les premiers chapitres sont prenants et dramatiques...je suis complètement immergée dans ce récit noir quand je me rends compte que quelque chose cloche...je n'arrive pas à savoir exactement quand a eu lieu le glissement mais je me suis retrouvée dans un livre de bisounours avec une intrigue finalement très correspondante à l'époque à laquelle se passe le récit : un polar du cinéma des années 20-30 avec des gangsters gentils au code d'honneur très strict, une jeune première, un jeune premier, un vilain sournois caricatural et un tas de personnages secondaires au coeur gros comme ça. Le scénario, si il est prenant, n'en est pas moins terriblement prévisible et même assez peu crédible. Bref, ce n'est pas une mauvaise lecture mais j'en attendais tellement et je l'ai tellement attendue qu'il me reste surtout en bouche un arrière-goût de déception.
          Lire la suite
          En lire moins
        • davegahandm Posté le 27 Juillet 2018
          Typiquement le livre qu'on a du mal à lâcher lorsqu'il est entamé. Les chapitres sont courts, ils défilent, s'enchainent avec fluidité, on a vraiment envie de connaître la suite des aventures des personnages. C'est le livre de vacances par excellence. Si l'écriture avait été plus élaborée (mais peut-être est-ce dû à une traduction moyenne ?) et l'ensemble un plus noir ce livre aurait été vraiment été une claque littéraire. Ça reste un très bon bouquin qui a frôlé le "chef-d'œuvre". À recommander chaudement malgré tout.
        • Anb Posté le 18 Juillet 2018
          Une immersion dans l'Amérique des années 1920-1930 totalement réussie, une narration fluide à tendance poétique autour de personnages très bien construits, une intrigue réussie... A lire. Une toute petite note négative : peut être une intrigue un peu trop prévisible et happy end à mon gout...

        Ils en parlent

        « Il y a quelque chose de scorcesien chez Di Fulvio. »  Zoé Courtois, Lemonde.fr

        « Ça se lit comme une saga, un chef-d’œuvre ! » Gérard Collard, Les déblogeurs.tv
         
        Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
        Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.
        Les informations collectées par SOGEDIF (une société du groupe EDITIS) font l’objet d’un traitement automatisé ayant pour finalité de vous adresser des actualités et des offres, de vous proposer du contenu adapté à votre profil et à vos goûts, et de gérer sa relation avec vous. Les informations marquées d’un astérisque sont obligatoires. A défaut, SOGEDIF ne sera pas en mesure de répondre à votre demande. Ces informations sont à destination exclusive des maisons d’Edition du Groupe EDITIS et seront conservées pendant 3 ans à compter de votre dernière visite. Conformément au Règlement (UE) 2016/679 relatif à la protection des données à caractère personnel, vous disposez des droits suivants sur vos données : droit d’accès, droit de rectification, droit à l’effacement (droit à l’oubli), droit d’opposition, droit à la limitation du traitement, droit à la portabilité. Vous pouvez également définir des directives relatives à la conservation, à l'effacement et à la communication de vos données à caractère personnel après votre décès. Pour exercer vos droits, merci d’adresser votre courrier recommandé AR à l’adresse suivante : DPO EDITIS, 30 place d’Italie, 75013 Paris, en y joignant la copie d’une pièce d’identité. En cas de manquement aux dispositions ci-dessus, vous avez le droit d’introduire une réclamation auprès de la CNIL. Enfin, pour une simple résiliation de votre inscription au service, contactez notre équipe à l’adresse électronique suivante : inscription@lisez.com