Lisez! icon: Search engine
EAN : 9782266272438
Code sériel : 16884
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 864
Format : 108 x 177 mm
Le Gang des rêves
Elsa Damien (traduit par)
Date de parution : 04/05/2017
Éditeurs :
Pocket

Le Gang des rêves

Elsa Damien (traduit par)
Date de parution : 04/05/2017
New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui,... New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une... New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d’Européens, la ville est synonyme de « rêve américain ». C’est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L’espoir d’une nouvelle existence s’esquisse lorsqu’il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l’amour ?

« Il y a quelque chose de scorsesien chez Di Fulvio. » Zoé Courtois – lemonde.fr

« Ça se lit comme une saga, un chef-d'œuvre ! » Gérard Collard – lesdeblogueurs.tv
Lire la suite
En lire moins
EAN : 9782266272438
Code sériel : 16884
Façonnage normé : POCHE
Nombre de pages : 864
Format : 108 x 177 mm

Ils en parlent

« Il y a quelque chose de scorcesien chez Di Fulvio. »  Zoé Courtois, Lemonde.fr

« Ça se lit comme une saga, un chef-d’œuvre ! » Gérard Collard, Les déblogeurs.tv
 

Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

  • Marcie Posté le 6 Mai 2022
    Mais quelle claque ! je suis une lectrice assidue de thriller. Autant dire que lorsque je lis un roman, j attends de ce livre qu il me transporte car je ne suis plus dans le registre des livres que j aime ! et ce livre coche toutes les cases ! l’écriture, les personnages, l intrigue ! de ce fait j ai regardé d autres livres de cet auteur
  • billybop Posté le 1 Mai 2022
    voilà longtemps que je ne m'étais pas plongée avec autant de plaisir dans un roman. un vrai bonheur de fiction avec tous les ingrédients nécessaires pour avoir envie de tourner au plus vite les pages : des personnages a la fois attachants et complexes, un contexte historique bien campé et qui éveille un imaginaire déjà bien fourni par moults films qui ont reconstitué cette époque, une intrigue qui mêle amour, amitié, violence, choix existentiels et success story. bref, un grand plaisir, à tel point que je pardonne sans peine quelques facilités narratives vues et revues.
  • Pareyla Posté le 5 Avril 2022
    New York city au cœur des années 20. Drogue, alcool, sexe, cinéma ... Le rêve américain quoi ! Parce que oui, dans ce roman on parle de rêves. Le rêve d'une mère pour son enfant, d'un enfant pour son avenir, d'une population défavorisée pour plus d'argent, d'un peuple noir pour plus de liberté .... Début difficile pour Cetta, jeune fille de 14 ans qui se retrouve enceinte après avoir été victime d'un viol. Pour échapper à sa triste vie italienne, elle prend le bateau avec son nourrisson sous le bras, direction l'Amérique. Là où la vie est plus belle, où tout est possible, où les rêves se réalisent justement. Sur plus de 20 ans, Lucas Di Fulvio va nous conter la vie de Cetta et de Christmas. Comment, en partant de rien, cette (très) jeune mère va sustenter aux besoins de son fils, essayé de survivre dans ce monde impitoyable où seul le pouvoir domine et lui enseigner les vraies valeurs de la vie. De son coté, Christmas va faire ses propres expériences, monter son ''gang'', découvrir l'amour. Christmas est un personnage solaire, malgré toute la noirceur qui l'entoure, son quotidien morose, la violence de la rue, sa rencontre (plus que tragique) avec Ruth,... New York city au cœur des années 20. Drogue, alcool, sexe, cinéma ... Le rêve américain quoi ! Parce que oui, dans ce roman on parle de rêves. Le rêve d'une mère pour son enfant, d'un enfant pour son avenir, d'une population défavorisée pour plus d'argent, d'un peuple noir pour plus de liberté .... Début difficile pour Cetta, jeune fille de 14 ans qui se retrouve enceinte après avoir été victime d'un viol. Pour échapper à sa triste vie italienne, elle prend le bateau avec son nourrisson sous le bras, direction l'Amérique. Là où la vie est plus belle, où tout est possible, où les rêves se réalisent justement. Sur plus de 20 ans, Lucas Di Fulvio va nous conter la vie de Cetta et de Christmas. Comment, en partant de rien, cette (très) jeune mère va sustenter aux besoins de son fils, essayé de survivre dans ce monde impitoyable où seul le pouvoir domine et lui enseigner les vraies valeurs de la vie. De son coté, Christmas va faire ses propres expériences, monter son ''gang'', découvrir l'amour. Christmas est un personnage solaire, malgré toute la noirceur qui l'entoure, son quotidien morose, la violence de la rue, sa rencontre (plus que tragique) avec Ruth, on ressent chez lui une réelle envie de vivre et d'être heureux. C'est quelqu'un de foncièrement bon, il a du bagou, de la gouaille, toujours des histoires à raconter mais pour le bien commun, pour aider. Il est entouré de nombreux protagonistes, plus charismatique les uns que les autres sans qu'aucun d'eux ne lui arrive à la cheville. Je pensais m'embarquer dans une histoire gang, de bande rivale avec de nombreuses rixe, du trafic de drogue mais au fil de ma lecture, j'ai compris que finalement on en parlerais pas tant que ca. Ce roman incite plutôt à croire en soi, avancer coute que coute pour s'en sortir et en fin de compte, profiter de tout ses petits moments où la vie nous offre un peu de répit et de bonheur. C'est une jolie découverte, j'ai passé un excellent moment en compagnie du gang des rêves et il se pourrait bien que j'aille faire un tour à Venise d'ici peu de temps.
    Lire la suite
    En lire moins
  • MozzaBasilic Posté le 30 Mars 2022
    Bonsoir, New-York ! Luca di Fulvio nous raconte l’histoire de Cetta une jeune immigrée italienne venue seule dans le Nouveau Monde tenter sa chance pour une meilleure vie, pleine d’espoir. Arrivée enceinte d’un viol, son fils Natale se fera appeler civilement Christmas par les agents américains qui les recevront. Pour s’en sortir Cetta deviendra prostituée. Elle va rencontrer Sal qui, sous ses airs brusques et rustres, va la prendre sous son aile. Christmas grandit dans le Lower East Side, quartier pauvre de New-York. Refoulé d’une « bande » il va créer de toute pièce la sienne. Plus malin que malfrat il va réussir à se faire un nom. Un soir avec son ami Santo et seul membre de sa nouvelle bande, ils vont tomber sur une jeune fille dans un pitoyable état, Ruth. Violée, battue et humiliée par le jardinier de sa riche famille juive. Bill. Un lien va se créer entre Ruth et Christmas. Un lien qui va se fracturer trop tôt. Mais Christmas n’a pas dit son dernier mot. Comme je vous l’ai dit Christmas est plus malin que malfrat et le gros bonnet de New-York, Rosthein lui-même, l’a bien vu. Il va lui remettre les idées en place.... Bonsoir, New-York ! Luca di Fulvio nous raconte l’histoire de Cetta une jeune immigrée italienne venue seule dans le Nouveau Monde tenter sa chance pour une meilleure vie, pleine d’espoir. Arrivée enceinte d’un viol, son fils Natale se fera appeler civilement Christmas par les agents américains qui les recevront. Pour s’en sortir Cetta deviendra prostituée. Elle va rencontrer Sal qui, sous ses airs brusques et rustres, va la prendre sous son aile. Christmas grandit dans le Lower East Side, quartier pauvre de New-York. Refoulé d’une « bande » il va créer de toute pièce la sienne. Plus malin que malfrat il va réussir à se faire un nom. Un soir avec son ami Santo et seul membre de sa nouvelle bande, ils vont tomber sur une jeune fille dans un pitoyable état, Ruth. Violée, battue et humiliée par le jardinier de sa riche famille juive. Bill. Un lien va se créer entre Ruth et Christmas. Un lien qui va se fracturer trop tôt. Mais Christmas n’a pas dit son dernier mot. Comme je vous l’ai dit Christmas est plus malin que malfrat et le gros bonnet de New-York, Rosthein lui-même, l’a bien vu. Il va lui remettre les idées en place. Christmas a bien compris qu’avec des petits larcins il ne deviendra jamais un vrai américain, il sera juste un voyou d’immigré comme tant d’autres. Il sait raconter des histoires et va utiliser cette qualité pour se construire. Et surtout il a fait une promesse à Ruth, et à lui-même, après que la famille de celle-ci a décidé de déménager à l’autre bout du pays, à Los Angeles : la retrouver. Luca di Fulvio nous dépeint cette période du début du XXe siècle, l’époque de la prohibition, de l’avènement du cinéma et de la grandeur de New-York avec réalisme, noirceur et plaisir. Je m’y voyais comme dans le film Il était une fois en Amérique de Sergio Leone. J’ai passé un très bon moment de lecture avec le Gang des rêves. Captivant et émouvant, drôle ou impitoyable la vie d’un jeune a besoin d’être remplies de rêves qui sont là pour faire face aux moments de désespoir et de se réaliser en tant qu’adulte.
    Lire la suite
    En lire moins
  • Millina Posté le 24 Mars 2022
    Ce livre est vrai coup de cœur. Ce coup poing vous réveille. Il vous remue les tripes… dans le bon sens évidemment. Plus la fin approchait, plus je voulais la connaître et en même temps j’étais presque déçue de bientôt devoir refermer ce livre. L’auteur a une plume crue. Il ne mâche pas ces mots. Sa plume colle au récit comme la dernière pièce du puzzle. Il nous décrit une New York qui est cruelle et tellement belle à la fois. J’en étais à la fois effrayée et émerveillée. Cet auteur a su faire naître tellement d’émotion contradictoire… il a malmené mon petit cœur de lectrice. C’est mon premier livre de cet auteur et je ne m’arrêterais pas là. Christmas est un de mes personnages préférés, il est fait de rêve, d’espoir et d’imagination comment ne pas l’aimer#8201;? En fait, il ne pouvait pas porter un autre nom que le sien. C’est aussi un joueur, un joueur de mots qui m’a laissée là, la bouche ouverte (comme on dit en Italie, il faudrait la fermer, sinon les mouches vont rentrer). Un autre de ces personnages que j’aime beaucoup est Cetta, sa maman qui peut importe les choses horribles de la vie, reste... Ce livre est vrai coup de cœur. Ce coup poing vous réveille. Il vous remue les tripes… dans le bon sens évidemment. Plus la fin approchait, plus je voulais la connaître et en même temps j’étais presque déçue de bientôt devoir refermer ce livre. L’auteur a une plume crue. Il ne mâche pas ces mots. Sa plume colle au récit comme la dernière pièce du puzzle. Il nous décrit une New York qui est cruelle et tellement belle à la fois. J’en étais à la fois effrayée et émerveillée. Cet auteur a su faire naître tellement d’émotion contradictoire… il a malmené mon petit cœur de lectrice. C’est mon premier livre de cet auteur et je ne m’arrêterais pas là. Christmas est un de mes personnages préférés, il est fait de rêve, d’espoir et d’imagination comment ne pas l’aimer#8201;? En fait, il ne pouvait pas porter un autre nom que le sien. C’est aussi un joueur, un joueur de mots qui m’a laissée là, la bouche ouverte (comme on dit en Italie, il faudrait la fermer, sinon les mouches vont rentrer). Un autre de ces personnages que j’aime beaucoup est Cetta, sa maman qui peut importe les choses horribles de la vie, reste optimiste et veut le meilleur pour son fils. C’est une combattante, une guerrière à sa façon :). C’est un personnage admirable. Et enfin, il y a Ruth qui a fait naître en moi des émotions contradictoires : de la peine, de l’incompréhension, de l’admiration… De plus, ce livre aborde la xénophobie entre les natifs américains et les migrants et également entre les migrants. Je trouve cet aspect du livre très intéressant. En fait, je pense que j’aime beaucoup Christmas, car il se fiche de la couleur de peau ou de l’origine de son interlocuteur. Je ne peux par contre pas vous assurer que la version française a le même rendu l’ayant lu en italien :). Cependant, on m’a dit sur livraddict que le livre en français était génial aussi.
    Lire la suite
    En lire moins
Inscrivez-vous à la Newsletter Pocket pour trouver le livre dont vous rêvez !
Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.

Lisez maintenant, tout de suite !