RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Seigneur des anneaux - tome 2 : Les Deux Tours

            Pocket
            EAN : 9782266282376
            Code sériel : 5453
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 656
            Format : 108 x 177 mm
            Le Seigneur des anneaux - tome 2 : Les Deux Tours

            Daniel LAUZON (Traducteur)
            Date de parution : 08/09/2017
            Les neux compagnons avaient fondé la Fraternité de l'Anneau, tous soudés autour de Frodo, dépositaire de l'Anneau de Pouvoir, chargé de le détruire en le jetant dans la Montagne du Feu, où il fut forgé par son maître.
            Mais c'est là une quête terrible et semée d'embûches. Leur guide, Gandalf, a...
            Les neux compagnons avaient fondé la Fraternité de l'Anneau, tous soudés autour de Frodo, dépositaire de l'Anneau de Pouvoir, chargé de le détruire en le jetant dans la Montagne du Feu, où il fut forgé par son maître.
            Mais c'est là une quête terrible et semée d'embûches. Leur guide, Gandalf, a disparu, Boromir, comme pris de folie, a voulu s'emparer de l'Anneau, Frodo a dû s'échapper et poursuit, esseulé, mais déterminé, son voyage jusqu'au cœur du Mordor. La Fraternité est dissoute, les Ténèbres s'étendent toujours plus, et l'avenir de la Terre du Millieu repose sur les frêles épaules d'un courageux petit Hobbit.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266282376
            Code sériel : 5453
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 656
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • Malivriotheque Posté le 11 Mai 2019
              La communauté est dissoute : Gandalf a péri dans la Moria, Merry et Pippin se sont fait enlever par les ennemis, Legolas, Gimli et Aragorn sont à leur recherche, Boromir est mort sous les flèches, et Frodon et Sam continuent seuls le chemin vers le Mordor. L'espoir quitte petit à petit les protagonistes, qui voient la guerre se profiler à l'horizon et l'Oeil prendre le pouvoir. Et pourtant, le courage et la solidarité de chacun font que le voyage n'est pas terminé... Quand on ouvre le tome 2 de cette trilogie, on a hâte de savoir ce qui va arriver à Sam et Frodon. Sauf que Tolkien a scindé son récit en deux parties distinctes et n'aborde pas le voyage des deux compères avant la moitié. Grave erreur ! Car après le premier chapitre qui se concentre sur le groupe d'Aragorn qui décide de partir à la recherche des Hobbits enlevés, on s'attend légitimement à un chapitre sur la suite du voyage du porteur de l'Anneau. Cette première partie, concentrée ainsi sur les aventures du 1er grand groupe, crée la frustration chez le lecteur, qui aurait bien voulu suivre les aventures de tous en temps réel et non en différé. C'est... La communauté est dissoute : Gandalf a péri dans la Moria, Merry et Pippin se sont fait enlever par les ennemis, Legolas, Gimli et Aragorn sont à leur recherche, Boromir est mort sous les flèches, et Frodon et Sam continuent seuls le chemin vers le Mordor. L'espoir quitte petit à petit les protagonistes, qui voient la guerre se profiler à l'horizon et l'Oeil prendre le pouvoir. Et pourtant, le courage et la solidarité de chacun font que le voyage n'est pas terminé... Quand on ouvre le tome 2 de cette trilogie, on a hâte de savoir ce qui va arriver à Sam et Frodon. Sauf que Tolkien a scindé son récit en deux parties distinctes et n'aborde pas le voyage des deux compères avant la moitié. Grave erreur ! Car après le premier chapitre qui se concentre sur le groupe d'Aragorn qui décide de partir à la recherche des Hobbits enlevés, on s'attend légitimement à un chapitre sur la suite du voyage du porteur de l'Anneau. Cette première partie, concentrée ainsi sur les aventures du 1er grand groupe, crée la frustration chez le lecteur, qui aurait bien voulu suivre les aventures de tous en temps réel et non en différé. C'est l'un des défauts majeurs de ce tome, qui déçoit au premier abord. J'avais oublié cet aspect de ma lecture il y a presque 20 ans quand j'ai ouvert le livre cette fois-ci, mais j'ai ressenti exactement le même sentiment d'impatience et frustration que la première fois. Surtout que dans cet épisode, ça marche marche marche, ça blablate beaucoup et ça agit pas tant que ça non plus. On se farcit des tonnes et des tonnes de paragraphes qui se transforment en pages de descriptions des lieux et de dialogues ampoulés pas franchement naturels car chacun réfléchit souvent à voix haute et se fait des politesses un peu sorties de nulle part dans ce contexte pourtant critique. En plus, beaucoup d'évènements majeurs comme le retour de Gandalf ou l'attaque d'Isengard par les Ents sont racontés dans des dialogues en tant qu'actions passées alors qu'elles auraient gagné à être racontées "en live". Aussi, la traduction de Francis Ledoux, aujourd'hui clairement dépassée, montre de très sérieuses erreurs qui font que le français parfois ne veut rien dire. Bref, des longueurs, en particulier parce qu'il ne se passe rien de vraiment concret avant la toute fin (à l'exception de la bataille au Gouffre de Helm). C'est le milieu, le rythme s'essoufle, c'est un peu le calme avant la tempête du tome 3.
              Lire la suite
              En lire moins
            • lorelei68 Posté le 7 Mai 2019
              Et voici la suite des aventures de la Communauté de l’Anneau. Le groupe s’est séparé, le récit de fait ici en deux parties distinctes : d’abord les péripéties de Legolas, Aragorn et Gimli ; puis celles de Sam et Frodon en route vers le Mordor pour détruire cette saleté d’anneau (accompagnés de Gollum). L’histoire est toujours aussi bien écrite et haletante que le premier tome, même si il y a parfois des longueurs (dans certaines descriptions par exemple). Mais ce sera avec plaisir que je découvrirai prochainement la fin de cette saga.
            • morgane2993 Posté le 14 Avril 2019
              Sur une terre fantasmée vivent de multiples créatures, bienveillantes ou malveillantes. Appartenant à la première catégorie, les hobbits ou demi-hommes vivent dans la paix jusqu'à l'arrivée du magicien Gandalf, le porteur de mauvaises nouvelles. Selon lui, l'aura maléfique de Sauron gagne en puissance et pourrait bien dominer le monde si le despote venait à prendre possession de l'Anneau Unique, pour l'instant aux mains de Bilbo. Une seule solution : le détruire, en le jetant dans les flammes du Mordor. Mais Bilbo est trop vieux pour accomplir cette quête, et la confie donc à son neveu Frodo. Ce dernier aura besoin de toutes les ressources nécessaires pour accomplir ce périlleux voyage, ainsi que d'amis fidèles et intrépides. Vicieux, l'Anneau de Pouvoir pourrait bien mettre un terme à la Fraternité... ainsi qu'au monde tel qu'ils le connaissaient. Majestueuse et glaçante, cette oeuvre fabuleuse bouleverse le lecteur en rendant les combats pesants et dynamiques les descriptions, au point que la nature et la fuite inexorable du temps synonyme d'altération se font plus effrayantes encore qu'un Sauron dont on ne connaît même pas l'apparence. De la même façon, les orques, nazgûls et autres gobelins se révèlent moins dangereux que les traîtres humains et hobbits et... Sur une terre fantasmée vivent de multiples créatures, bienveillantes ou malveillantes. Appartenant à la première catégorie, les hobbits ou demi-hommes vivent dans la paix jusqu'à l'arrivée du magicien Gandalf, le porteur de mauvaises nouvelles. Selon lui, l'aura maléfique de Sauron gagne en puissance et pourrait bien dominer le monde si le despote venait à prendre possession de l'Anneau Unique, pour l'instant aux mains de Bilbo. Une seule solution : le détruire, en le jetant dans les flammes du Mordor. Mais Bilbo est trop vieux pour accomplir cette quête, et la confie donc à son neveu Frodo. Ce dernier aura besoin de toutes les ressources nécessaires pour accomplir ce périlleux voyage, ainsi que d'amis fidèles et intrépides. Vicieux, l'Anneau de Pouvoir pourrait bien mettre un terme à la Fraternité... ainsi qu'au monde tel qu'ils le connaissaient. Majestueuse et glaçante, cette oeuvre fabuleuse bouleverse le lecteur en rendant les combats pesants et dynamiques les descriptions, au point que la nature et la fuite inexorable du temps synonyme d'altération se font plus effrayantes encore qu'un Sauron dont on ne connaît même pas l'apparence. De la même façon, les orques, nazgûls et autres gobelins se révèlent moins dangereux que les traîtres humains et hobbits et ceux qui renoncent à se battre. Derrière l'imaginaire, c'est un univers bien familier qui s'esquisse, bien plus complexe et moins manichéen qu'il n'y paraît au premier abord. D'une richesse inextinguible, Le Seigneur des Anneaux allie la virtuosité stylistique propre aux belles lettres aux caractéristiques de la littérature de genre : forme cyclique, créatures surnaturelles, ou confrontation entre les forces du Bien et les forces du Mal, traditionnellement associées à la métaphore de l'ombre et de la lumière. Un des livres qu'il faut avoir lus dans sa vie.
              Lire la suite
              En lire moins
            • Gaphanie Posté le 27 Mars 2019
              Que de rebondissements, que de rencontres, que de suspense dans ce second volet de la trilogie du Seigneur des Anneaux ! Au programme, le retour de quelqu'un qu'on croyait mort, la trahison de quelqu'un qu'on croyait sage, un désenvoûtement, une bataille terrible, un hobbit trop curieux, une forêt en colère, un fils mal-aimé, la tentative d'apprivoisement d'une créature maléfique, des olifants et de nouvelles amitiés. J'ai adoré suivre la course désespérée d'Aragorn, Gimli et Legolas pour sauver Pippin et Merry enlevés par les Orques, et la confrontation avec Theoden et Grima. La rencontre de Frodon et Sam avec Faramir. Et les pourparlers des Ents. J'ai moins aimé le périple de Frodon et Sam, dont la pesanteur et la monotonie se ressentent dans les pages. Tout est désormais en place pour le final. Ou presque !
            • JCLDLGR Posté le 17 Mars 2019
              L'éclatement de la communauté, la disparition de certains de ses membres ajoute au suspens, puisqu'on suit chacun dans des chapitres différents. la rencontre d'êtres fantastiques (les ENT notamment) et les étapes dans des forteresses et autres lieux grandioses. Le style est, malgré une certaine lourdeur, très évocateur et particulièrement puissant ! La narration prend son temps, mais c'est pour mieux nous distiller le suspens et nous faire apprécier les à côtés.
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.