RÉSULTATS POUR VOTRE RECHERCHE «»
Résultats pour livres
    Résultats pour auteurs
      Résultats pour catégories
        Résultats pour collection / série
          Résultats pour actualités

            Le Seigneur des anneaux - tome 2 : Les Deux Tours

            Pocket
            EAN : 9782266282376
            Code sériel : 5453
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 656
            Format : 108 x 177 mm
            Le Seigneur des anneaux - tome 2 : Les Deux Tours

            Daniel LAUZON (Traducteur)
            Date de parution : 08/09/2017
            Les neux compagnons avaient fondé la Fraternité de l'Anneau, tous soudés autour de Frodo, dépositaire de l'Anneau de Pouvoir, chargé de le détruire en le jetant dans la Montagne du Feu, où il fut forgé par son maître.
            Mais c'est là une quête terrible et semée d'embûches. Leur guide, Gandalf, a...
            Les neux compagnons avaient fondé la Fraternité de l'Anneau, tous soudés autour de Frodo, dépositaire de l'Anneau de Pouvoir, chargé de le détruire en le jetant dans la Montagne du Feu, où il fut forgé par son maître.
            Mais c'est là une quête terrible et semée d'embûches. Leur guide, Gandalf, a disparu, Boromir, comme pris de folie, a voulu s'emparer de l'Anneau, Frodo a dû s'échapper et poursuit, esseulé, mais déterminé, son voyage jusqu'au cœur du Mordor. La Fraternité est dissoute, les Ténèbres s'étendent toujours plus, et l'avenir de la Terre du Millieu repose sur les frêles épaules d'un courageux petit Hobbit.
            Lire la suite
            En lire moins
            EAN : 9782266282376
            Code sériel : 5453
            Façonnage normé : POCHE
            Nombre de pages : 656
            Format : 108 x 177 mm
            Pocket
            7.90 €
            Acheter

            Ce qu'en pensent nos lecteurs sur Babelio

            • book-en-stock Posté le 7 Février 2019
              Etonnamment, j’ai trouvé ce tome deux beaucoup moins sombre et moins angoissant que le premier. Je crois que cela était dû à la présence mystérieuse et menaçante des cavaliers noirs. Or dans ce deuxième tome, la part de mystère est moindre : on connait la mission de nos personnages, on sait quelle est la quête. Il y a certes plusieurs batailles sanglantes et tragiques mais la plupart du temps l’ennemi fait face ouvertement. J’ai néanmoins eu bien des surprises au cours de ma lecture, avec des aventures incroyables, des rencontres improbables ou merveilleuses, et des rebondissements réguliers. L’auteur se joue quelque peu de son lecteur et le plonge dans une longue attente en consacrant la première partie aux amis de Frodon, à en oublier presque l’anneau et sa problématique… Toutefois nous suivons un voyage dans la Terre du Milieu entre zones d’ombres et pleine lumière, et les descriptions sont toujours aussi splendides et prenantes. Plusieurs fois la communauté de l’anneau est cindée, les amis sont séparés et parfois on croit à la mort de l’un d’eux. Mais on a aussi l’occasion d’assister à une véritable complicité entre eux (j’ai particulièrement apprécié Grimli et Legolas lors d’un combat contre les Orques au Gouffre de... Etonnamment, j’ai trouvé ce tome deux beaucoup moins sombre et moins angoissant que le premier. Je crois que cela était dû à la présence mystérieuse et menaçante des cavaliers noirs. Or dans ce deuxième tome, la part de mystère est moindre : on connait la mission de nos personnages, on sait quelle est la quête. Il y a certes plusieurs batailles sanglantes et tragiques mais la plupart du temps l’ennemi fait face ouvertement. J’ai néanmoins eu bien des surprises au cours de ma lecture, avec des aventures incroyables, des rencontres improbables ou merveilleuses, et des rebondissements réguliers. L’auteur se joue quelque peu de son lecteur et le plonge dans une longue attente en consacrant la première partie aux amis de Frodon, à en oublier presque l’anneau et sa problématique… Toutefois nous suivons un voyage dans la Terre du Milieu entre zones d’ombres et pleine lumière, et les descriptions sont toujours aussi splendides et prenantes. Plusieurs fois la communauté de l’anneau est cindée, les amis sont séparés et parfois on croit à la mort de l’un d’eux. Mais on a aussi l’occasion d’assister à une véritable complicité entre eux (j’ai particulièrement apprécié Grimli et Legolas lors d’un combat contre les Orques au Gouffre de Helm). Peu avant la fin de ce tome, j’ai fortement apprécié le clin d’œil que Tolkien fait à ses lecteurs à propos de l’histoire et ses personnages, afin de créer une connivence. Sans aucun doute, ces personnages ont pris de l’épaisseur et conférent un grand intérêt au récit, nous touchant intimement de par les valeurs qu’ils défendent.
              Lire la suite
              En lire moins
            • sayv Posté le 1 Février 2019
              Génial
            • Florian-7 Posté le 12 Novembre 2018
              Assurément un grand classique, que je suis bien content d'avoir lu, me permettant d'avoir une autre vision des films. Ce deuxième tome est pour moi plus rapide à lire, les péripéties enchaînant plus rapidement, avec moins de moments de "latence" comme dans le premier tome. Ce livre restera dans ma bibliothèque car il figure pour moi au rang des meilleurs livres et séries que j'ai pu lire (après Harry Potter bien entendu - faut pas abuser non plu xD)
            • teophania Posté le 8 Novembre 2018
            • SapereAude Posté le 23 Septembre 2018
              1) J'ai enfin dépassé mon appréhension de finir Le Seigneur des Anneaux en entier... 2) J'ai honte que ça n'arrive qu'après plus de dix ans. Oui, bon d'accord, je ne me suis arrêtée qu'aux Deux tours, il me reste encore Le Retour du Roi et les Appendices... Mais j'avance ! Ce qui est un grand pas étant donné le souvenir frustrant d'un point de vue expérience de lecture que j'avais eu du premier tome ! Revenons sur les faits ! J'ai une relation assez particulière avec Le Seigneur des Anneaux film, pour la simple raison que j'ai été traumatisée par Gollum alors que ma famille regardait les cassettes (oui oui, les cassettes, t'as bien lu) à l'époque de la sortie en VHS et que cette créature m'a fichu la trouille. Bien des années plus tard, après être tombée dans la grande marmite du fantasy, j'ai regardé les films et j'ai A-DO-RE ! Donc forcément j'ai voulu lire cette briquette qui était dans la bibliothèque de ma mère. J'avais entre douze et quatorze ans je crois... J'ai abandonné au bout de 40-50 pages, que j'ai repris vers 17-18 ans peut être pour enfin achever La Communauté de l'Anneau avec cette sensation d'avoir pataugé dans... 1) J'ai enfin dépassé mon appréhension de finir Le Seigneur des Anneaux en entier... 2) J'ai honte que ça n'arrive qu'après plus de dix ans. Oui, bon d'accord, je ne me suis arrêtée qu'aux Deux tours, il me reste encore Le Retour du Roi et les Appendices... Mais j'avance ! Ce qui est un grand pas étant donné le souvenir frustrant d'un point de vue expérience de lecture que j'avais eu du premier tome ! Revenons sur les faits ! J'ai une relation assez particulière avec Le Seigneur des Anneaux film, pour la simple raison que j'ai été traumatisée par Gollum alors que ma famille regardait les cassettes (oui oui, les cassettes, t'as bien lu) à l'époque de la sortie en VHS et que cette créature m'a fichu la trouille. Bien des années plus tard, après être tombée dans la grande marmite du fantasy, j'ai regardé les films et j'ai A-DO-RE ! Donc forcément j'ai voulu lire cette briquette qui était dans la bibliothèque de ma mère. J'avais entre douze et quatorze ans je crois... J'ai abandonné au bout de 40-50 pages, que j'ai repris vers 17-18 ans peut être pour enfin achever La Communauté de l'Anneau avec cette sensation d'avoir pataugé dans la semoule niveau lecture. Pourquoi ? Un style assurément riche et sublime, un univers enrichi incomparable, des détails en plus qu'on ne retrouve pas dans les films (bien que les passages de "chants" et de poèmes dans le livre me mettent toujours aussi mal à l'aise, je sais pas pourquoi, c'est le seul truc que je n'aime pas en terme d'écriture), mais un objet livre frustrant au possible: papier fin, écriture petite... Une demi heure pour lire trois pages... À une époque où je dévorais livre sur livre ! Puis j'ai lu Le Trône de Fer qui, étonnamment, a un papier encore plus fin et une police d'écriture encore plus petite... Et même si je préfère m'imposer un quota de lecture parce que je n'arrive pas à savourer une lecture en continu sur plusieurs semaines/mois sans autre lecture à côté, je suis arrivée au bout (de deux intégrale de presque 1000 pages). Et là, je n'avais plus aucune excuse pour ne pas lire Le SDA xD Je m'y suis donc remise cet été et je suis revenue sur mes a priori: non le papier n'est pas si fin que ça, c'est écrit plus grand que dans le Trône de Fer, oui je mets du temps à lire mais c'est parce que l'écriture se savoure ! Concernant l'histoire, Les Deux tours n'est pas mon livre préféré: autant j'adore la première partie avec Legolas, Aragorn et Gimli, de leur recherche pour trouver Merry et Pipin à leur bataille dans le Rohan et leur arrivée en Isengard, autant la longue marche de Frondon, Sam et Gollum m'exalte moins. Bon, c'est aussi probablement parce que je connais l'histoire mais je n'arrive pas à trouver ça haletant, je n'arrive pas à "encourager" les personnages. C'est aussi sûrement parce que Frodon n'a jamais été mon personnage préféré. M'enfin... J'aime beaucoup les passages descriptifs, on y ressent l'ambiance, surtout dans Fangorn et j'ai beaucoup aimé le passage avec les Ents, leur rôle y est mieux souligné que dans le film. Alors oui, ce n'est peut être pas judicieux de comparer cela au film mais cela souligne toujours qu'il faut faire des choix en matière d'adaptation et qu'il est toujours très intéressant de découvrir les univers de base, avant ou après ;) J'ai hâte de voir maintenant ce que Le Retour du Roi va me réserver ^^ Même si je vais faire une pause avant :p
              Lire la suite
              En lire moins
            Avec la newsletter Pocket, trouvez le livre dont vous rêviez !
            Chaque semaine, riez, pleurez et évadez-vous au rythme de vos envies et des pages que nous vous conseillons.